À la campagne, tout le monde survit « au noir »

Je viens de passer quelques jours à environ 200 km de Paris dans l’un des hameaux d’une commune qui vote RN. Notre aimable voisin, la bonne trentaine, père de deux enfants en bas âge, est salarié dans une menuiserie. La maman travaille à l’abattoir de volailles. Les enfants sont scolarisés à Sainte-Marie. Le couple élève quelques moutons et quelques oies pour la tonte de ses prairies. Le reste de la ménagerie est constitué de poules, poulets et coqs qui courent dans de grands enclos. Je leur ai acheté pour 2€ une douzaine d’œufs de toutes les tailles et couleurs, emplis d’un jaune safran goûteux.

Le voisin me raconte qu’il ne voit jamais ses enfants car il part le matin à 7 h pour l’atelier puis il enchaîne sur des travaux au noir, rentre tard, les enfants étant couchés, et en profite pour retaper sa maison. Il a acheté 4 ans auparavant un corps de ferme, son rêve, qu’il rénove petit à petit à moindre frais. Il se procure des matériaux directement à la source de carrières et d’artisans sans avoir à payer des taxes.

Ce dimanche, pendant que nous bavardons, il est appelé en urgence pour réparer une fuite d’eau. Ce courageux voisin déclare avec véhémence que, dans le coin, tout le monde travaille au noir et arrange des combines avec les voisins. Impossible de s’en sortir autrement.
Je commente alors : « vous êtes Gilet jaune !  »
« Je n’ai pas le temps ! » répond-il du tac au tac.

Alice Braitberg

image_pdfimage_print

50 Commentaires

  1. Chaque taxe éludée, c’est toujours ça de moins pour les migroÏdes, alors forcément, ça motive !

  2. Bravo a ce pere de famille !!! idem quand je vais au village rendre visite a mes cousins ostréiculteurs et cultivateurs ; tout le monde se sert les coudes et meme les vieux tontons de 80balais qui s’ennuient a la maison viennent faire quatre a cinq heures de remplissage de bourriches pour les fetes dans une ambiance chaleureuse avec le casse croute a profusion et le coup de muscadet avec les clients . Puisqu’une économie souterraine est tolérée pour certain , n’ayons pas de complexe a les imiter ….cela s’appelle de l’entraide mutuelle

    • oui, ça c’est que l’on pense par contre au gouvernement réparer une fuite et se faire payer en espèces ou en nature c’est du black !
      a noter que macron voudrait aussi taxer les ventes lors des vides grenier !
      y’a pas de petites économies, chaque sou permet d’importer de nouveaux musulmans….

  3. Je crois comprendre que la vie est plus dure à la campagne qu’à Paris. C’est peut-être pour celà que l’on refourgue les clandos à la campagne . Malgré cette vie de labeur, celà ne change rien aux élections. On en a eu la preuve récemment! Et on en redemande!

  4. Plus con tu meurs ! Vous n’avez rien compris, pourtant c’est clair !!! Allez un peu de vitamines pour réfléchir …

  5. Vous découvrez la vraie vie, on dirait ? On échange des travaux entre nous, légumes, cuisine, travail de conseil en création d’entreprise, location de maison, colocation, etc…

    • Gensdegites
      +1000000000000000000000000000000000000000
      Mais vous ne pouvez adopter ce systeme qu’a la campagne ou les gens se connaissent et ou les liens familiaux sont forts

      • Raté ! Je vis en immeuble dans une ville de province, de taille moyenne, qui a son tramway, sa gare TGV, ses jardins familiaux, (mon potager bio et ses nombreuses tomates, courgettes, salades… à 2 kms de chez moi) une agriculture humaine et également industrielle, et un accès vers des plages après 2 heures de voyage … et sa foi catholique vivante et active, qui fait, qu’entre nous la bienveillance va de soit ! La vie est un choix, certains semblent l’avoir oublié depuis longtemps on dirait…

    • Chez moi, ça fonctionne aussi pas mal pour la chasse… aux crouilles ! Je puis vous dire qu’on n’est pas trop encrouillé ici !

  6. Pas nouveau c’est la France de nos campagnes la France du système D c’est aussi la France du temps de l’occupation et c’était bien pire à l’époque quand je sais ce que mes grands-parents nous en rapportaient
    Pour une fois je critique Riposte Laïque pour publier des articles inutiles comme celui-là qui donne l’impression que s’il y a des bobos du côté de la macronie il y en a aussi qui découvrent l’eau chaude dans notre camp patriote.
    Cela dit si les Français retrouvent ces vieux et automatismes d’entraide et de survie c’est aussi une bonne chose n’oublions pas que le terme paysan et pays ont la même origine, n’oubliez pas aussi que ce sont des paysans munis de fourches qui ont renforcé l’armée victorieuse de Philippe-Auguste à la bataille de Bouvines.

  7. Pour ceux qui n’ont pas compris : pour s’en sortir trois boulots, dont travail au noir généralisé, école privée pour les enfants, entraide locale indispensable = vote RN
    Au fait, que dit le RN sur le travail au noir ?

    • On dirait que vous découvrez la vraie vie Madame, car, par exemple dans mon cas, j’avais 4/5 sources de revenus différents il y a peu..ce qui est banal dans de nombreux pays. Indépendant désormais, je collecte sans le vouloir, mais donc, au black, des sommes d’argent qui mise bout à bout me permettent de partir faire mes randonnées en dormant en gîtes à pas cher.. en grande joie.
      Comme je ne suis pas un esclave, je ne fume pas, je consomme de moins en moins d’alcools, ne regarde plus la TV, n’écoute plus de radios sauf RCF.
      Il est vrai que notre pays a fait rêver des gens avec des carrières de fonctionnaires, mâtiné d’athéisme bon teint… passant le temps dans les parcs disney etc,
      Bref, des humains bien tondables à l’infini. Esclaves du droit au chômage, à la GPA, PMA etc….

    • Torpillator n’est pas un con amigo, autant je suis de ton avis au sujet de l’autre bouffon d’yfautvalidernaninanère autant là je suis pas d’accord.

      Bon l’article d’Alice décrit un truc vieux comme le monde, encore que moi je crèche aussi à la cambrousse bien profonde et y’a bien plus de feignasses que de gens qui font 3 boulots, comme quoi, tout n’est pas rose chez les flamands roses…

  8. si la vie de ceux qui ne sont rien ne vous fait pas réfléchir, allez vous faire « élargir le cercle de vos relations » chez macron

  9. Ce courageux voisin prétend que tout le monde travaille au noir, pour justifier son travail au noir, bref il parle comme les racailles de banlieue ou les politiques véreux avec leurs  » les autres aussi le font »

  10. et alors que ce gouvernement ayant tout compris envisage de taxer les achats sur « le bon coin » !
    refaire payer de la tva sur des objets l’ayant déjà payée, quelle brillante idée sortie de la tête de nos députés, vous savez, ces gens qui agissent au nom du peuple….
    bande de crevures…

      • Arrêtez de me mettre des fucks bande de cons, vous savez même pas de quoi je cause et j’ai pas envie de me faire chier à vous coller un lien, t’façon vous comprendriez pas plus…

  11. et j’ajouterai pour compléter que je connais aussi certains de ces gens qui se procure des matériaux directement à la source de carrières et d’artisans sans avoir à payer des taxes.

    en langage claire il tape dans le stock du patron ou du chantier et n’ont jamais acheté un outil de leurs vie, ils se servent

    • Non, il ne tape pas dans le stock du patron », il va se servir à la source directement du producteur au consommateur et il paye les matériaux et achète ses outils d’occase
      Mauvais esprit, avez-vous mangé des champignons toxiques ?

  12. On comprend le message que veut passer l’auteur. Par contre, il faut bien avouer que l’article est mal écrit et ce n’est malheureusement pas une première pour notre…euh féministe historique lol

    • Le message d’Alice est parfaitement écrit. Vous devriez vous en inspirer. Au fait, lol, c’est dans quel dictionnaire?

    • Elle a raison cette Dame.Meme dans la merde. Vous trouvez le moyen,de la critiquer,et aussi les fautes d orthographe. Ce nest pas tout le monde qui a eut la possibiliter,d avoir eut une bonne education.

  13. Je n’achète plus rien dans une GSB sans l’avoir cherché préalablement sur le bon coin puis sur internet.
    J’ai appris à faire un maximum de choses moi-même à cause d’artisans trop gourmands (devis à la tête du client, pas de réponse pour des chantiers jugés trop petits, travail bâclé…). Et je fais appel au travail au noir pour le reste.
    Je donne des cerises, on me donne des œufs ou de la confiture.
    On m’aide à déménager, j’abats un arbre.
    Et oui, je vote RN !

  14. survivalistes à droite, décroissants à gauche : le système ne rêve que de ça
    Il ne faut rien lâcher : l’argent, les villes, la technologie : tout ça est à nous
    le repli vous rendra vulnérables et vous condamnera à des siècles de jacqueries.

  15. A Paris ? 20 % plus cher qu’en Province.
    En Province ? Plus de Centre Ville, Supermarchés plus chers qu’à la Source paysanne.
    La lutte devient terrible pour les produits manufacturés. Auchan, Carrefour, ferment !
    On revient au troc, en nourriture et services.
    La faute aux Taxes !

  16. A ceux qui trouvent mon article « inutile », « mal écrit » ou ‘naïf’, je pensais que les lecteurs de RL apprécieraient ce tableau qui illustre tout ce dont on parle ici et confirme la détresse du « peuple d’en bas » …observée sur le terrain dans sa triste réalité.

    • Alice moi je l’aporecie votre article car personne ne parle des ces pauvres gens et votre article me donne mal au ventre .

    • Je connais et comprend. Ne vous inquiétez pas, il n’y a pas que des idiots derrière les claviers. Il y a aussi des gens comme vous qui s’aperçoivent des dégâts actuels.

    • Ce peuple d’en bas est plein de ressources,courageux »,demerdard »,doue d’une intelligence pratique qui fait cruellement défaut aux prétentieux qui ont pour mission de le diriger,lesquels vont à contresens de ce qu’il voudrait.Les « zélites » se sont coupées du peuple de la France profonde,qui leur fera payer tôt ou tard cette trahison.

  17. Alice merci pour votre article en effet peu de personnes parlent de cette France qui travaille et qui souffre et moi je condamne ceux qui osent critiquer votre article ce sont des abrutis !

  18. Madame Braiterg, votre article est parfaitement écrit, dans un français simple et limpide, sans la moindre faute d’orthographe. En quelques lignes, sans effet de manches, mais avec la force du coeur, vous évoquez une France rurale travailleuse, traditionnelle, qui va hélas disparaitre. Bravo, merci.

  19. Bravo, Mme Braitberg, en peu de mots vous décrivez la situation tragique vécue par de plus en plus de Français, dans ce pays de merde qu’est devenu la France …
    Hélas, aucune solution en vue pour personne, c’est la débrouille marche ou crève …
    Et les crever tous, nos dirigeants et les musulmans qu’ils font venir par troupeaux, est la seule chose qui nous motive …

  20. Chère Alice, personne ne conteste la détresse du monde rural ni l’utilité de votre article. Le problème, c’est que ce dernier est mal écrit et manque cruellement d’argumentations. Il y a pourtant tellement de choses à dire sur les problèmes et les causes responsables de cet état de fait mais encore faut-il pouvoir les détailler en faisant des recherches ce qui demande un minimum d’effort. Enfin, il y a quand même un point positif dans votre article, pour une fois vous avez réussi à mettre de coté vos insupportables lamentations féministes. Persévérez, vous êtes sur le bon chemin !

  21. c’est vrai que la fourmillière nous vole notre temps…l’intoxication de l’hyper activité a fait ses preuves pour certes foncer, mais vers son…propre enterrement (sourire)
    l’hypoactivité est source d’angoisse de culpabilité. Nous sommes toujours en recherche d’équiibre en fait

  22. cruel constat mais vrai , à se demander où se niche désormais l’économie réelle sinon à travers la banque…..ne dit-on pas que « 98% de l’argent des drogues sauvent les banques de la faillite »

  23. M’enfin ami modo ! Tu sais bien que tu n’as pas droit aux vacances cette année puisque tu as refusé le sejour à dubaï (honnête je trouve !) et du coup tu en as oublié de valider mon commentaire qui n’allait même pas contre la station avia !

Les commentaires sont fermés.