À l’agonie, Mélenchon ose miser sur le patriotisme pour 2022

Comment ne pas sourire jaune lorsque l’on voit des pseudo-révolutionnaires issus de cette gauche putride des Insoumis se targuer d’être patriotes.

Mélenchon veut reconquérir le peuple, nous dit l’affiche. Mélenchon serait donc plus patriote que tous ceux qui, pendant des années, auront milité sous les quolibets de ses amis, ceux de la gauche bien-pensante, des socialo-communistes, des socialistes, et de tous les affidés associatifs tels que SOS Racisme, la Ligue des Droits de l’Homme, le MRAP, le CRIF et autres associations collaboratives, toutes subventionnées par les pouvoirs du moment.

Qui peut croire un instant à cette reconversion ? Une seule vérité dans ce fatras incohérent : l’abstention assure la victoire de ceux qui nous gouvernent.

Certes, il y a eu des précédents dans l’histoire des partis socialistes en Europe. L’un des plus célèbres de ces partis d’extrême gauche fut le socialisme national de Benito Mussolini (fascisme). À la suite de la marche sur Rome, Mussolini a été nommé président du Conseil le 30 octobre 1922 par le roi Victor-Emmanuel III. À partir de ce moment, le Parti national fasciste entre dans le jeu gouvernemental, comme soutien au gouvernement. 

Il y a eu aussi un autre précèdent célèbre à travers Adolf Hitler qui intégra un petit parti d’extrême gauche, le Parti national-socialiste des travailleurs allemands (Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei) plus connu sous le nom de Parti nazi que les gauches et Wikipédia en particulier, s’entêtent à dire que c’était un parti d’extrême droite (?) du fait qu’il était en effet, antisémite, contrairement au parti fasciste de Mussolini. 

Monsieur Mélenchon a lu Mein Kampf . Il pratique les conseils d’Hitler : Toute propagande doit être populaire et placer son niveau spirituel dans la limite des facultés d’assimilation du plus borné parmi ceux auxquels elle doit s’adresser. Si la faculté d’assimilation de la grande masse est très faible, son entendement petit, par contre son manque de mémoire est grand. (Source)

Une pirouette de plus, que dis-je, une vraie galipette ! Il passe du socialisme pendant 30 ans, à l’Union de la Gauche et dernièrement aux Insoumis.

Aujourd’hui, il essaye le patriotisme. Du drapeau rouge, au drapeau rose, puis celui des LGBT, au drapeau bleu-blanc-rouge de la France. Il essaye de se refaire une santé politique en essayant de piquer des voix au RN, aux Patriotes, à la Droite nationale et il fait semblant d’être l’initiateur d’une dynamique populaire.

Voici l’homme venu du Maroc, fier de cette origine, qui se veut de France, mais ne peut pas vivre avec des blonds aux yeux bleus, avec des Blancs en général, et il commerce tranquillement avec les indigénistes racistes d’Houria Bouteldja, de Danielle Obono et autre Assama Traoré, avec tous ces antisémites forcenés. Il compte sur la mémoire de poisson des Français.

« Si nous sommes socialistes, alors nous devons forcément être antisémites – et l’opposé, dans ce cas, c’est le matérialisme et le « mammonisme », auxquels nous cherchons à nous opposer. Comment, en tant que socialiste, ne pouvez-vous pas être antisémite ? disait Adolf Hitler qui revendiquait haut et fort son attachement au socialisme.

À cette époque, au début du XXe siècle, aucun parti dit d’extrême droite comme disent les perroquets médiatiques, et surtout pas français, ne revendiquait un quelconque socialisme. Ceux qui existaient se voulaient tous fervents patriotes, certains étaient antisémites, et d’autres royalistes, parfois les deux, mais jamais socialistes

Par contre le même Adolf Hitler a dit ouvertement que « Nous devons être en position d’accomplir ce que le marxisme, le léninisme et le stalinisme n’ont pas réussi à faire. »

Écoutons bien le Mélenchon d’aujourd’hui. Écoutons cette musique socialiste, cette vision qu’il a du monde. Ce qu’il veut, c’est bien accomplir ce que le marxisme et autres n’ont pas réussi à faire.

Gérard Brazon

image_pdfimage_print

42 Commentaires

  1. hitler n’a jamais été de gauche. Vous confondez « national socialisme » avec « socialisme » français version congrès d’Épinay.
    Les ligues et autres RNP, PPF se sont pleinement reconnus dans le nazisme.

    • Le socialisme a produit deux courants :
      -le national socialisme en Allemagne,
      -l’internationale socialiste en Russie.

      Ces deux courants représentent une idéologie totalitaire et mortifère. C’est leur point commun. L’un a été détruit, l’autre continue son œuvre de destruction !

      • L’internationale socialiste (deuxième internationale) a été fondée à Paris en 1889, vous confondez avec le Komintern.

    • Voire la traduction « nationalisme social » ce qui me paraît plus logique à l examen des faits…

      • La traduction de Nationalisme ou de Socialisme tout comme Nationalisme Social revu et corrigé par nos « Experts » ou Wikipédia actuels me laissent indifférent. Ce qui compte ce sont les faits, pas les interprétations gauchisantes. L’extrême droite d’avant guerre n’était pas socialiste ni colonialiste contrairement aux radicaux socialistes majoritaires. Pétain a eu les pleins pouvoirs grâce au Front Populaire de gauche.
        C’est cette gauche qui refusa de moderniser l’armée. Cette gauche qui collabora si facilement. Cette gauche qui, à travers Doriot ex communiste qui a été actrice de la collaboration.
        Le socialisme né de Robespierre et Saint Juste à produit des monstres in fine. Deux monstres qui se sont entredévorés. Cette idée monstrueuse est encore vivace, celle de tout contrôler et punir.

    • Il savait pas lui même ce qu’il était il disait tout et son contraire

  2. Bon hitler était un être très complexe et qui manie les contradictions avec brio
    Il aimait ni le capitalisme ni le communisme mais pratiquait les 2
    Il était d’une famille très catholique mais en grandissant il était devenu peu praticant et son équipe proche était presque athée
    Ce qui comptait pour lui c’était les allemands

    • Tellement que sa folie, a emporté et détruit l’Allemagne et toute l’Europe. Vous nous faite le coup très moderne, du pauvre incompris.

  3. La gauche, c’est l’internationalisme, la suppression de la propriété privée et des nations.
    Un parti nationaliste ne peut être de gauche.
    Et à quoi riment ces références systématiques à Hitler.
    Sinon la vermine Merluchon a osé dire que Zemmour était un produit de la « creolisation » et n’avait donc pas le droit d’être contre l’immigration actuelle !
    Les juifs, quoi que l’on pense d’eux, ne sont nullement les produits de l’immigration massive du tiers-monde. Merluchon comme tous les bolcheviques entend assigner les individus à leur origine, leur interdire d’avoir des idées différentes des partis marxistes.
    Merluchon veut sournoisement complexer Zemmour sur ses origines. Que Merluchon commence à dévoiler les siennes qui ne sont pas catholiques comme il tente de le faire croire

    • Anonyme soral est de gauche et nationaliste sauf il adore officiellement les musulmans
      Je crois que il y a des centaines de combinaisons possibles selon les paramètres qu on y met

  4. Tyler. Ouvrez des livres d’histoire au lieu d’écrire des âneries
    Il y a moult sorte de  » socialisme //communisme etc de pol pot à staline en passant par rosa lux… Étienne Cabet.. Etc.
    merci monsieur Brazon pour votre bel article et souhaitons un bon repos à l’asile pour le decati melenchon…

  5. Méchantcon est définitivement grillé, il peut faire son baluchon en politique, et puis à son âge.. on l’a assez vu !

    • à BERNARD. : Exact : Il s’est définitivement grillé en une seule phrase : « Ma personne est sacrée » . C’est comme Griveaux qui s’est grillé en une seule branlette .

      • Méchantcon est grillé, c’est peut-être pour ça qu’il a mis ses « racisés » bien encombrants au second plan sur l’affiche

  6. Merluche, il est cuit et même cui-cui, comme dirait mon marchand d’oiseau.

  7. Merluchon, même les égouts n’en veulent pas car il est trop sale !

  8. combien de fois mélanchon a t-il souligné que les musulmans devaient être défendus des hordes néonazies, fachos et d’extrême droaaate
    ça veut tout dire
    il va devoir partager les voix des quartchiers avec l’écolo et µ

  9. « La France Islamique et Méchancon est son prophète. »
    Slogan libre de droit que LFI pourra utiliser lors de la campagne électorale.

  10. ce personnage qui n’a de cesse que d’être anti français…qui n’a de cesse que d’être anti, france …a le culot de parler de patriotisme ..
    .son seul patriotisme est espagnol ..de ses origines ou là il ne veut d’une catalogne indépendante …….
    pour la france un personnage nauséabond qu’il n’aime.pas…il n’ai lnos policiers…..il n’aime pas les patriotes français…..alors qu’il doit tout à la france …
    qu’il dégage !!!!!! marré de son blabla….de ce moulin à vent …

  11. Il devrait être content, mélanchon! Macron vient de lui procurer quelques islamistes supplémentaires, « expatriés » en France avec le retour de quelques 200 Français travaillant en afghanistan. Parmi ces quelques milliers d’Afghans qui ont aidé l’armée française, il y a, on l’imagine, bien plus que les « cinq » terroristes d’al qaida infiltrés. Voilà du militant soumis contre la France versus mélanchon, livrée aux islamistes.
    Et puis macron, en voyage électoral en Irak, a « promis » qu’il reconstruirait les mosquées… et les églises.
    Jupiter planant sur son tapis volant, au secours de l’islam politique et de Soros en ignorant notre constitution . Ça vaudrait presque le discours de Sarko à Riad et à Latran
    .
    Mélanchon n’est pas seul à trahir la LAÏCITÉ!

  12. Alors il a enfin décidé à parler arabe la Merluche ? Et puisqu’il veut faire le traducteur niveau CE1, il faut lui expliquer que Zemmour ne veut pas dire olive en arabe, qui se dit zeitoun. Confondre Zemmour et zeitoun ça commence bien. Surtout que zeitoun, c’est du berbère. Et on conclut comme dans les tontons flingueurs « il a compris le gros con » ?

  13. Rien à attendre de cette girouette stupide et anti France 🇫🇷 !

  14. Jean-Luc Mélenchon avait rejoint l’Organisation communiste internationaliste (OCI), courant trotskiste d’obédience lambertiste. Les pires des pires ! Ces gens là auraient du être passer par les armes, ce sont les ennemis des nations et de la France Chrétienne en particulier…faisons leur mordre la poussière définitivement en permettant aux patriotes, identitaires et souverainistes de prendre le pouvoir et chasser à jamais l’engeance qui gouverne la France depuis trop longtemps déjà…C’est là que sera la bonne révolution !

  15. Quand on dit  » Adieu  » à quelqu’un ou à quelque chose,c’est qu’on ne l’aimait pas trop, et qu’on est content de le quitter…Melanchon ne devait donc pas beaucoup aimer  » La France insoumise  » et il la quitte volontiers, peut-être même avec haine, haineux comme il l’est..

  16. Ce qui est remarquable dans cette terrifiante opposition au pouvoir, que ce soit de gauche ou de droite, on ne les entend pas sur les multiples restrictions sanitaires, à croire que ce peuple qu’ils prétendent défendre défile le samedi sur une autre planète et que dire de syndicats qui acceptes qu’on licencie des travailleurs qui refusent l’expérimentation vaccinale. Il est grand temps de balayer tout ce beau monde qui vie d’argent publique et ne sert à rien.

  17. Hitler, lut, aimait son pays et sa population. Il se battait contre les communistes qui voulaient prendre le pouvoir. Méchantcon, lui, déteste la France au moins autant que Macron. Faisant pour cela, le lit de l’invasion maghrébine. Alors, arrêtez ces comparaisons idiotes.

    • A moins que la citation soit fausse, il regarde de haut la « grande masse ». De là à dire que les Allemands étaient des veaux, il n’y avait pas des kilomètres !

  18. Mélenchon est un mégalomane délirant! Il se croit investi d’une mission sacrée. Il se verrait bien assis sur un trône doré, avec des adorateurs venant lui lécher les pieds ou pire!

  19. « un petit parti d’extrême gauche, le Parti national-socialiste des travailleurs allemands (Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei) » …
    Non, vous faites une erreur. La traduction est parti socialiste national des travailleurs Allemands. En allemand il y a une inversion.
    C’était donc bien un parti socialiste avant tout, il faut le dire et le répéter : hitler était un socialiste.

    • Oui il était socialiste il détestait le communisme et le capitalisme mais pour piller les pays et récupérer kes cheveux et l’or des juifs il était royal
      Attention de dire des conneries et de chercher des raisons simples
      La france est un pays socialiste depuis 1789 et depuis Giscard fait du social et de l’assistanat tout azemut élargis aux populations analphabètes musulmane et africaine
      Les gaulois de gauche ont détruit notre beaux pays

  20. toutes ces souffrances qui hantent les déracinés comme lui….il aurait été plus simple de faire accoucher sa maman en métropole , au milieu des blonds aux yeux bleus dont il a moitié peur aujourd’hui (sourire)

  21. Le patriotisme ce n’est pas la collaboration et la soumission avec l’ennemi comme le fait mélenchon. C’est une fiotte de collabo ce sale type.

  22. normal melenchon le judeo trotskiste maghrebin hitler etait un predateur au service du peuple allemand un pillard redistribuant les richesses au peuple comme les judeo bolcheviques pillant l ukraine et la russie aide pour la prise du pouvoir par des banques juives tout est sur le web vous demandez ils mettent tous les liens livres sur le sujet hitler l etat providence contrairement au frankistan tout pour l oligarchie comme melenchon reserve a QUI,, l oligarchie communistes pour eux memes passe droits regnant sur leurs esclaves ayant voulu un etat juif en russie ils ont ete elimines il ne faut pas deranger et menacer les vrais maitres

  23. comme aurora pour le message apple tree chanson hop sous titrages dans toutes les langues leur ordinateur organique surveille tout agit sur tout transmis vers les etoiles

  24. Comment peut-on encore parler de cet individu dangereux ? Mélenchon et les  » kmers verts » les écolos pastèques sont des individus dangereux

Les commentaires sont fermés.