A Londres, la police a le droit de fiche en l’air les auteurs de rodéos sauvages !

Mais, en France, on a tellement peur de blesser ou tuer les racailles qu’on refuse cette méthode  tactique pourtant efficace ! Mieux vaut laisser des gosses de 10 et 11 ans mourir à cause des dits rodeos ! La police ne risque aucun ennui  dans ce cas !!! Scandaleux.

https://resistancerepublicaine.com/2022/08/07/deux-enfants-fauches-par-un-rodeo-urbain-darmanin-criminel/

 

CETTE MÉTHODE CHOC UTILISÉE PAR LA POLICE DE LONDRES?

Jules Fresard
Dans la capitale britannique, la méthode a initialement été développée pour lutter contre les délits à scooter. Mais sa dangerosité est régulièrement pointée du doigt.
Lecteur vidéo

00:00
01:19
Dans la capitale britannique, la méthode a initialement été développée pour lutter contre les délits à scooter. Mais sa dangerosité est régulièrement pointée du doigt.

En déplacement lundi à Marseille, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé que 10.000 opérations de contrôle allaient être menées en août en France afin de renforcer la lutte contre les rodéos urbains. Le week-end dernier, deux enfants ont été grièvement blessés à Pontoise (Val-d’Oise), après avoir été percutés par un jeune homme de 18 ans.

Mais dans les rangs des forces de l’ordre, c’est surtout l’impuissance face à ce fléau qui prédomine, bien que la loi du 3 août 2018 a créé un délit de rodéo urbain. Il est toujours impossible pour les policiers de s’engager dans une course-poursuite avec les suspects, afin de ne pas risquer un accident, d’autant que leur responsabilité juridique et administrative est systématiquement engagée.

« Plus d’outils tactiques pour nos policiers »

Face à ce constat, certains réclament un changement radical de la législation, à l’image de ce qui se fait à Londres. Dans la capitale anglaise, la police a en effet l’autorisation d’avoir recours à la méthode du « contact tactique », qui consiste à faire chuter le suspect en fuite en le percutant.

« À Londres, les policiers peuvent mettre hors d’état de nuire un individu en rodéo moto en le percutant tactiquement. Cela empêche l’individu de pénétrer en zone piétonne. Nous pouvons l’expérimenter en France. Plus d’outils tactiques pour nos policiers, moins pour les délinquants », a écrit sur Twitter le député Horizons de l’Indre François Jolivet.

Lutter contre les délits à scooter

Outre-Manche, la méthode n’a initialement pas été développée pour lutter contre les rodéos urbains, mais pour interpeller les auteurs de délits à scooter, nombreux à Londres.

Les vidéos partagées par la police londonienne sont impressionnantes. On y voit les suspects percutés par une voiture de police, avant de finir leur course sur le capot du véhicule, ou projetés plusieurs mètres plus loin.

« À la différence d’une voiture ou d’une fourgonnette, les deux-roues sont instables. Le moindre petit contact peut les renverser et permettre l’arrestation du conducteur. Les policiers cherchent donc l’occasion de le faire à faible allure », a indiqué à nos confrères de TF1 Peter Kirkham, ancien inspecteur en chef de la police londonienne.

Appliquer une telle mesure en France est-elle envisageable? « On considère qu’il n’y a pas la sécurité juridique pour les agents. Donc nous ne sommes pas près de l’accepter. Après, si demain on nous somme de le faire, et qu’on a changé les textes et que l’on protège nos collègues, on verra notre position », explique au micro de BFMTV Jérôme Moisant, secrétaire national du syndicat policier Unité SGC police FO.

Une méthode dangereuse

La police londonienne ne nie pas que cette méthode d’interpellation musclée est dangereuse. Plusieurs blessés ont été recensés, débouchant à chaque fois sur une enquête. Pour le consultant police-justice de BFMTV Guillaume Farde, les risques que soulève ce « contact tactique » rendent cette pratique contre-productive.

« Les efforts sont plutôt à mettre sur retrouver les véhicules, les immobiliser, les saisir, les détruire dans certains cas… Et c’est ainsi que le problème pourra être enrayé. Pas en blessant grièvement le conducteur d’une moto en le faisant chuter », explique-t-il.

Du côté de la police de Londres, on défend la technique, qui a permis entre 2017 et 2018 de faire baisser de 36% les délits à scooter. « Vous n’allez bien sûr pas écraser quelqu’un. Les policiers font en sorte d’utiliser cette technique de façon à causer le moins de blessures possibles. Ça peut causer des blessures, oui, mais comme pour une matraque, du gaz ou un taser », fait valoir Peter Kirkham.

Alors que ce contact tactique était à l’origine uniquement destiné aux suspects munis d’un casque, sa pratique a été récemment élargie. Désormais, aucune distinction n’est faite par la police londonienne.

Jules Fresard

https://www.bfmtv.com/police-justice/rodeos-urbains-qu-est-ce-que-le-contact-tactique-cette-methode-choc-utilisee-par-la-police-de-londres_AV-202208090169.html

Christine Tasin

https://resistancerepublicaine.com/2022/08/11/a-londres-la-police-a-le-droit-de-fiche-en-lair-les-auteurs-de-rodeos-sauvages-on-en-reve/

image_pdfimage_print
14

19 Commentaires

  1. Les flics anglais peuvent agir, parce qu’ils sont dans le cadre de la loi…

    Chez nous, dès que quelqu’un propose une méthode ou une procédure qui va dans le bon sens, c’est la levée de boucliers !

    Les responsables des rodéos urbains, des trafics de drogue, de la violence contre les femmes, ce sont les parlementaires, les états-majors des partis politiques et leurs petits copains/copines journalopes et journaputes !

  2. Attention de ne pas traumatiser nos petits scootéristes bon-enfant voyons…

  3. par contre , en FRANCE , apres que des racailles auront attaque des commissariats au missile STINGER, les cretins discuteront encore pour savoir si les flics ont le droit de sortir leur arme de service ou non pour se proteger …c est comme ca et a cause de ca qu on laisse s ISLAMISER LA FRANCE . c est comme ca qu on risque de laisser se LIBANISER LA FRANCE .et c est comme ca qu on laisse se TIERSMONDISER LA FRANCE. par contre , notre vraie chance est qu ils sont peu futes et qu ils se terrent dans des oppidum facon ALESIA … la on sait comment ca s est termine : MERCI JULES

  4. mettons cette méthode dés demain matin en place,vous verrez ca va en calmer plus d’un,donner carte blanche a nos policiers,installer des pare-buffles a certains de leurs véhicules et booum.

  5. Personne n’ose, depuis les fenêtres, leur balancer des tomates, des œufs, des boîtes de conserve, des seaux de pisse. Par peur d’être repéré et persécuté ad vitam æternam par une horde de racailles.
    Il suffirait que tous les habitants d’un immeuble s’associent pour effectuer des jets collectifs de détritus, ou
    mieux de plusieurs immeubles.
    Que fait-on contre les parents de ces mineurs ?

    • « Que fait-on contre les parents de ces mineurs ? »

      Les parents de ces mineurs sont eux-mêmes des racailles et leurs grands-parents sûrement aussi. Ça fait 60 ans qu’ils nous envahissent, on commence à les connaître.

  6. Les policiers n’ont pas attendu qu’on leur prescrive ce type de neutralisation qui a toujours existé surtout à l’égard des deux roues ou le fuyard commet forcément une imprudence qui le fait chuter. L’appliquer aux voitures est nettement plus compliqué et demande une bonne maîtrise de la conduite. Mais il est illusoire de penser que cette pratique sera instaurée en France dès lors que l’opinion s’émeut à la moindre incartade des forces de l’ordre.

  7. « Les responsables des rodéos urbains, des trafics de drogue, de la violence contre les femmes, ce sont les parlementaires, les états-majors des partis politiques et leurs petits copains/copines journalopes et journaputes ! » L&C

  8. preuve que les rosbifs n’ont aucune considération pour les scooter ou les voitures ! de vrais sauvages !

  9. Aux USA, ça fait longtemps qu’ils utilisent la méthode PIT chase maneuver : (precision immobilization technique) avec n’importe quel véhicule. Parfois même à 150 km/h voire plus sur autoroute. Jamais aucun flic ne se retrouve au tribunal, au contraire ils sont félicités.
    videos sur google : police PIT maneuver

  10. Je vais peut-être être radical, mais les partisans de ces rodéos font peu de cas de la vie humaine, alors pourquoi se soucier d’eux? En plus d’être efficace cette méthode permet à la peur de changer de camps mais pour être appliquée en France, il faut adapter les lois pour couvrir la police.

  11. Ouais bof ! De toute façon chez nous en France, on se retourne le cerveau dans tous les sens avant d’intervenir sur une telle situation. On va donc employer les questions suivantes :
    1 Quel est le taux de bénéfice risque.
    2 Comment percuter un scooter pour qu’il y ait le moins de dégâts physiques du pauvre délinquant ?
    3 Etc, etc.. Bla Bla Bla!
    #PauvreFrance!

  12. Il y a bien des méthodes si on le veut ! Bloquer les 2 extrémités de la rue concernée et rafler, utiliser les tasers pour cela, brûler la moto sur le champ ! Puis déchoir de nationalité et expulser, ou commencer par supprimer les allocations de/des familles….

  13. Si en France il est impossible de percuter les rodéos sauvages c’est que, tout simplement les décideurs, ceux qui gouvernent ont besoin de ces « djeunes voyous » pour casser toute manifestation déplaisante au gouvernement. Et de dire ensuite, «  »voyez ce que font les manifestants, nous sommes obligés d’utiliser les flash ball et de viser la tête. » » Ce n’est pas possible autrement.

  14. Que l’on prenne d’office les motos a ceux qui pratiquent les rodéos sauvages.

  15. Faire une immatriculation spéciale pour ce type de véhicules, comme cela on retrouvera facilement les propriétaires amendes supérieures au prix du véhicule et destruction de ceux ci

  16. Le jour où ça viendra dans mon quartier je saurai quoi faire:
    une corde attachée à la grille de la maison d’en face, posée en travers de la route.
    Au moment judicieux, tendre brutalement la corde.
    Ensuite aller au résultat

  17. En Fr la police a le droit de fiche le camp et de se taire, prétexte « Ne pas provoquer les racailles » qui Marchent sur la France !… Les GJ qui manifestent légalement (constitution), par contre, on leur crève les yeux, on leur fracture les os du visage, au nom de [ Vous-savez-qui ]

Les commentaires sont fermés.