A Lyon, on était plus nombreux que la semaine dernière

Publié le 31 juillet 2021 - par - 2 commentaires - 573 vues
Traduire la page en :

Rassemblement statique place Carnot, près de la gare Perrache, puis cortège spontané dense et très hétérogène avec deux mots d’ordre “liberté” et “Macron ton passe on n’en veut pas”, mais des hésitations le long de la Saône devant des cordons de police avant de longer place Bellecour. “La police avec nous” scandent quelques manifestants, une bobo au balcon met son pouce en bas, des gens dans la foule lui font un doigt, tout est dit de cette “France (?) d’en haut” arrogante et suffisante, mais personne ne l’insulte. Foule bon enfant  sur un nuage pour aller vers le Rhône et prendre le pont de la Guillotière avant d’hésiter encore, d’aucuns voulant taquiner les cordons qui à gauche empêchent d’aller vers la Place Bellecour, reste plus qu’à prendre le pont, pour aller vers la Préfecture ?

J’esquisse cette idée mais rien, non, cela se scinde. Dommage puis cela reprend et tourne à droite en partie le long des Universités, de la piscine du Rhône ; j’en profite pour demander que l’on me rembourse ma carte. Le vigile rigole et me sort qu’il connaît des gens morts du virus, je lui réponds que la grippe tue aussi et beaucoup, selon les années, bien plus de jeunes aussi. Or ici, à ce que je vois dans les bassins extérieurs, ce sont plutôt ces tranches d’âge et moins les personnes très âgées qui viennent, mais rien n’y fait. Bien sûr je ne serai pas remboursé vient-il tout de même me répondre après avoir été demander ; je lui parle des traitements, que l’on n’a pas besoin du passe qui trépassera…

Retour à la manif, toujours ce flottement d’un mouvement sans direction déjà perçu dans les premières manifs de GJ, mais quelque chose de puissant en attente, une soif de justice, une fibre a été touchée, des gens de tous les horizons, une atmosphère des Trois Glorieuses, peut-être. Ils étaient en tout cas bien plus nombreux que les samedis précédents aux dires de certains, n’oublions pas que Lyon est une ville cossue qui se vide durant les week-ends en été, et nous sommes en pleines vacances.

Lucien Samir Oulahbib

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Vincent Sureau

Je note que monsieur Lucien Samir Oulahbib estime que faire un doigt d’honneur n’est pas une insulte mais un argument “de fond”.

C’est utile à savoir quand on veut lui dire ce que l’on pense de ses écrits de manière courtoise.

🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕🖕

LambertJ

C’est bien, mais trop tard et inutile et comme pour les gilets jaunes, ça se terminera dans la ringardise et la souffrance…
C’est en mai 2017 qu’il aurait fallu se réveiller, mais ça les crétins de bulots ne l’ont jamais vraiment compris (cf dernières élections par ailleurs) pourtant il existait des signes avant coureur rien qu’avec le cursus et même le physique (pourtant fortement niais et clivé) de la dame !

Lire Aussi