1

À Marseille-Bamako une mère de 8 enfants surine une mère de 6 enfants

À Marseille, manifestation contre l’insalubrité des appartements.

C’est Anriette Saïd, la présidente de l’association dont la cuisse a été lardée de 3 coups de couteau.

Jeudi dernier, les 2 bonnes femmes font la queue devant le cabinet médical du quartier. Une dispute commence, des propos racistes (pourtant il n’y avait pas de Blancs dans la foule !!! Bouteldja avait donc tort d’affirmer que le racisme ne peut être que blanc ?) sont échangés (sans doute qu’on est dans les luttes tribales africaines entre clans, entre nationalités…). Une des mères envoie un de ses enfants lui chercher un couteau et blesse son adversaire. Ben voyons ! C’est comme ça qu’on règle les différends entre gens civilisés, à Marseille.

La surineuse condamnée à 2 ans de prison dont un ferme qu’elle fera… chez elle, avec un bracelet, interdite de continuer à vivre dans le quartier… ça coûte bien plus cher de balancer une gifle ou un œuf à Macron.

Voir article de BFM :

https://www.bfmtv.com/marseille/marseille-une-figure-associative-poignardee-en-bas-de-chez-elle-une-femme-interpellee_AV-202208260630.html

.

La vie normale à Bamako. La vie normale à Marseille. La vie normale à Marseille-Bamako. Oyez, bonnes gens ! Il n’y a pas de Grand Remplacement en France ! Oyez la NUPES ! Tout ça c’est, forcément, la faute de l’État…

D’après le député Nupes Sébastien Delogu, Anriette Saïd faisait l’objet d’intimidations depuis « plusieurs mois ».

« Le combat qu’elle mène avec ses camarades dérange celles et ceux qui prospèrent dans le chaos d’un quartier abandonné par les pouvoirs publics, poursuit-il. Il y a urgence à protéger celles et ceux qui luttent et à agir vite. »

On est contents de savoir qu’il reconnaît que les « quartiers » de Marseille c’est le chaos, beaucoup moins de constater que cet imbécile continue d’accuser l’État, les pouvoirs publics… et non les gens, les mœurs étrangères, les trafics, les zones de non-droit qui se multiplient partout où les immigrés sont majoritaires.

https://resistancerepublicaine.com/2022/05/11/a-marseille-on-tue-on-terrorise-les-locataires-mais-ils-votent-pour-les-islamo-collabos/

Parce que, quand même,ce ne sont pas les appartements non entretenus, détruits même par leurs occupants qui sont responsables de la merde que trop de leurs habitants se complaisent à installer.

https://resistancerepublicaine.com/2021/09/02/aux-meres-qui-parait-il-defendent-la-republique-a-marseille-cest-qui-qui-salope-la-cite-bassens/

Christine Tasin

https://resistancerepublicaine.com/2022/08/30/a-marseille-bamako-une-mere-de-8-enfants-surine-une-mere-de-6-enfants/