A Marseille, Vladimir a rétabli la peine de mort

Avec le sang-froid et la détermination d’un Mohamed Merah sur son scooter Yamaha T Max 530 il y a cinq mois, Vladimir vient de nous donner, à plusieurs reprises en peu de temps, un aperçu de toute son efficacité dans la France aseptisée de Manuel Valls.

Tel un ange de la mort juché sur un puissant scooter GP 800 de couleur blanche Vladimir a rétabli la peine maximale dans les quartiers sud de Marseille.

En  ouvrant le feu sur deux « petits » trafiquants locaux qui roulaient sans casque sur une petite Vespa et qui ont tenté de fuir selon le témoignage d’un passant,  Vladimir  les a rattrapés puis exécutés avec l’invincibilité et la froideur du bourreau : «  Ils sont passés une première fois et le gros scooter les suivait. Lui était seul. Ils ont réussi à le semer. Mais ils les a retrouvés et il a tiré ».

Alors que les deux garçons tentaient de prendre la fuite en courant, Vladimir a dégainé son arme, vraisemblablement un revolver de calibre 11.43 et a visé celui qui pilotait le deux-roues et qui tentait de s’enfuir à pied. Les quatre projectiles crachés par l’arme de poing ont touché leur cible. Deux dans le ventre et une dans chaque bras. Dans un dernier sursaut , le « jeune » a réussi à courir jusqu’à l’avenue plus loin, puis s’est effondré sur le bitume. Sur le chemin vers l’hôpital les marins-pompiers qui l’avaient secouru – sans qu’on les embête pour une fois ! –  ont été contraints de s’arrêter au milieu du boulevard, l’état du « jeune » s’étant détérioré. C’est finalement sur la table d’opération, a-t-on appris, qu’il a succombé aux hémorragies l’ayant vidé de son sang.

Ce « jeune »,  Benamar Hamidi, était sorti de prison il y a quelques semaines après une condamnation pour association de malfaiteurs et portait un bracelet électronique à la cheville. Beau sujet de réflexion pour Mme la Ministre Taubira.

Le signalement du tueur, un homme seul tirant au revolver, correspondrait en tous points à celui ayant déjà trucidé deux frères dont il avait croisé le chemin, les 3 et 11 août passés dans les quartiers sud de Marseille.

Du fil à retordre pour M. le Ministre Valls, mais silence dans les rangs, pas de stigmatisation, et surtout pas d’amalgame…

Huineng 

PS : Dernière minute, je viens d’apprendre que Vladimir a fait, ce mercredi 29 août, une 19e victime depuis le début  de l’année, Walid Marzouki, défavorablement connu des services de police et mis en cause dans différents trafics de drogue.

 

 

image_pdfimage_print