A propos de quelques soucis sur ripostelaique.com

Publié le 22 décembre 2014 - par - 3 801 vues
Traduire la page en :

colereHier, le 21 décembre 2014, vers 19 heures, notre logiciel de sécurité recensait 456 attaques DoS sur Apache (Apache est le programme de Linux qui sert les fichiers aux utilisateurs), contre 613 «seulement» le mois passé. Ceci juste à titre d’exemple – il existe des dizaines de types d’attaques informatiques et nous en avons maintenant une collection très complète.

D’autre part, nous subissons aussi des attaques juridiques et bien sûr les usuelles attaques rhétoriques, sans grande importance, mais tout de même un peu usantes. Parallèlement, nous sommes en train de préparer la refonte complète du site et des newsletters. Et différents éléments de la programmation du site actuel nous posent de lourds problèmes de compatibilité, notamment avec les systèmes de sécurité nécessaires.

Tout cela pour expliquer, sinon excuser un peu, les difficultés que certains utilisateurs rencontrent sur notre site. Nous en sommes sincèrement navrés. Mais nous devons vous prier de faire preuve de patience lorsque notre serveur doit consacrer l’équivalent de douze cœurs de processeur à gérer des requêtes indésirables ou lorsque certains éléments de confort tels que les fonctions d’impression disparaissent temporairement.

Nous sommes bien sûr très heureux que vous nous signaliez vos problèmes : vos remarques nous sont souvent précieuses. Mais nous devons vous prévenir que nos priorités, ces prochains temps, peuvent s’écarter considérablement de vos attentes à court terme. Nous faisons de notre mieux, 24 heures sur 24, mais l’essentiel, pour nous, est de rester en ligne.

Nous ne pouvons promettre aucune amélioration sensible au cours des prochains jours, car nous allons devoir affronter divers défis encore inédits pour le redesign du site. Et le tout en direct: lorsque le site Internet d’un journal papier connaît ce genre d’ennuis, les responsables le ferment tout simplement pour plusieurs jours, comme c’était le cas pour la Weltwoche récemment. Nous n’avons pas ce luxe. Merci de votre compréhension et de votre indulgence.

Alain Jean-Mairet

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi