À propos des vaccins contre le covid-19 et ses variants

Publié le 17 juillet 2021 - par - 69 commentaires - 1 954 vues
Traduire la page en :

Vaccin contre la covid-19 (communiqué de l’OMS, en date du 3 mars 2021)

https://www.youtube.com/watch?v=dmU0YmS8Bzg
M’étant rendu compte que les médecins, en général, étaient assez diserts, peu clairs et parfois contradictoires entre eux, que ce n’était pas mieux en ce qui concerne le gouvernement, le Parlement et les médias, en tant que patient néophyte, intéressé par le sujet, j’ai décidé de faire ma propre enquête afin de tenter d’y voir plus clair ; je vous en livre les résultats sachant qu’elle doit contenir vraisemblablement beaucoup de lacunes, peut-être des inexactitudes et n’est qu’un appel à des échanges informatifs complémentaires ou correctifs, si besoin est, fructueux :

Quels sont les types de vaccins existants ?
Les vaccins atténués ou inactivés
À l’heure actuelle, aucun vaccin atténué ou inactivé n’a été autorisé sur le marché en France pour contrer le coronavirus. En revanche les vaccins Sinovac et Sinofarm, des vaccins inactivés, l’ont été en Chine.
Après avoir validé le vaccin Sinopharm le 7 mai, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a validé celui de Sinovac (le Coronavac) le 1er juin. L’efficacité du vaccin pour l’ensemble des cas de Covid-19 est évaluée à 51 %, mais à 100 % pour les cas graves nécessitant une hospitalisation.

Qui ne doit pas se faire vacciner ?
Les personnes ayant des antécédents d’anaphylaxie (forme sévère d’allergie) à l’un des composants du vaccin ne doivent pas être vaccinées.
Toute personne dont la température corporelle est supérieure 38,5 ºC doit reporter la vaccination jusqu’à ce qu’elle n’ait plus de fièvre.
Deux doses (0,5 ml chacune), administrées par voie intramusculaire, sont suffisantes. L’efficacité du vaccin contre l’hospitalisation était de 79 %.
Plus particulièrement en ce qui concerne le « CoronaVac » (laboratoire Sinovac) : peu d’effets secondaires ont été observés lors des essais (un seul décès recensé au Brésil).
Les chercheurs assurent que “le CoronaVac pourrait fournir une protection suffisante contre le Covid-19”.
Selon l’OMS, le vaccin développé par Sinovac est efficace à 51 % contre l’infection symptomatique par le SARS-CoV-2, contre 95 % pour le vaccin développé par Pfizer et BioNTech. Des doutes planent également sur l’efficacité du vaccin chinois contre les variants les plus contagieux du Coronavirus.

Les vaccins à ARN messager
Plusieurs vaccins utilisent cette technologie : les vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna ont d’ores et déjà été mis sur le marché. Le vaccin du laboratoire allemand CureVac est encore à l’essai.
Les vaccins à vecteur viral ou recombinants
Dans l’immédiat, trois types d’adénovirus sont utilisés pour les vaccins : un adénovirus de chimpanzé pour l’AstraZeneca-Oxford (dont le nom est désormais Vaxzevria), l’adéno 26 par le laboratoire américain Johnson & Johnson, ou encore l’adéno 5 pour le vaccin chinois développé par le laboratoire CanSino Biologics Inc. Le vaccin Spoutnik V, du laboratoire de recherche russe Gamaleya, utilise quant à lui des souches d’adéno 5 et 26.

Les vaccins à sous-unité protéique
Le vaccin le plus avancé de ce type est le vaccin du laboratoire Novavax. Les laboratoires français Sanofi Pasteur et anglais GSK travaillent de concert à un vaccin dont la phase 3 devrait débuter au second trimestre 2021.
https://www.franceculture.fr/sciences/attenue-a-vecteur-viral-ou-a-arn-messager-quels-sont-les-differents-types-de-vaccins

Quels sont les vaccins contre la Covid-19 autorisés en France ?
Pour lutter contre la pandémie de Covid-19, plusieurs vaccins ont été autorisés en France. C’est l’Agence européenne du médicament qui délivre les autorisations de mise sur le marché (AMM) pour les produits de santé en Europe. Pour le moment, tous les vaccins anti-Covid disponibles bénéficient d’une autorisation d’utilisation conditionnelle, il s’agit d’une AMM provisoire qui ne dure qu’un an. Elle peut devenir une AMM standard, si les fabricants des vaccins fournissent toutes les données scientifiques nécessaires à son établissement. En mars 2021, il y a quatre vaccins anti-Covid autorisés en France et d’autres en cours d’examen.

Pfizer et Moderna

Les deux firmes pharmaceutiques ont conçu un ARNm synthétique qui code pour la protéine S du coronavirus SARS-CoV-2. Elles ont chacune choisi leur propre technique pour concevoir cette molécule mais le résultat est le même : après traduction, les cellules exprimeront une protéine S stabilisée sous sa forme de préfusion.
AstraZeneca et Johnson & Johnson

Le vaccin d’AstraZeneca se base sur un vecteur viral, un adénovirus qui porte les spicules du coronavirus sur sa surface.
Le vaccin de Johnson & Johnson utilise aussi un adénovirus qui porte la protéine S du coronavirus pour protéger contre la Covid-19 et ne nécessite pas de rappel (une seule dose).
Les vaccins en cours d’étude

Le dossier du vaccin russe Sputnik V est en cours d’étude par l’Europe. L’efficacité de ce vaccin basé sur un mélange de deux vecteurs viraux est estimée à 91,6 %.
L’Europe étudie aussi le vaccin de CureVac (depuis le 12 février 2021), mis au point par l’Allemagne utilise la technologie ARNm. Son efficacité n’a pas été encore
Le dernier vaccin à l’étude est le vaccin Novavax, mis au point en Afrique du Sud. Il s’agit d’un vaccin sous-unitaire qui contient la protéine S purifiée et un adjuvant pour stimuler l’immunité. Selon un communiqué de presse, il est efficace à 96,4 %.

Tableau récapitulatif des vaccins anti-Covid autorisés ou en cours d’autorisation :

Covid : le vaccin vous fait peur ? Les réponses à vos questions et hésitations
https://www.huffingtonpost.fr/entry/vous-hesitez-face-au-vaccin-les-reponses-a-vos-questions_fr_60f14387e4b01ba8eed4a553

Spot TV sur la vaccination – Le rugbyman

https://www.dailymotion.com/video/x815m5g

Si la vaccination devient obligatoire, en France, il faut exiger qu’au moins une solution vaccinale de chacun des 4 types de vaccins (cf. supra), soit proposée aux patients…

Patrick Verro

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Jojo

Au fur et à mesure on nous sort de nouveaux variants contre lesquels il faudra de nouveaux vaccins, pour assurer la pérennité de la dictature mondiale.

Ragnarsson Lothbrok.

AUTORISÉ OU PAS, il n’est pas question que je me fasse VACCINER!!!

Une patriote

Ils poursuivent la campagne de terreur sur les gogos avec le nouveau variant qui arrive alors que c’est tout simplement un RHUME !

raskasse

EXACT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Anne Lauwaert

écoutez Byram Bridel qui explique qu’ils se sont trompés avec le vaccin et la protéine Spike https://www.bitchute.com/video/nuM0G6PqgwIK/
écoutez l’explication de JJ Crevecoeur en français dans la deuxième partie de cette vidéo
CDL91 – La vérité finit toujours par éclater… – Full Li – JeanJa (fulllifechannel.com)

Patrick Verro

Comment se fait-il qu’aucun professeur de médecine français n’ait repris et commenté cette information capitale ?

Chassaing Jacques

la faculté de se faire inoculer n’importe quoi, ou pas, doit rester libre, éclairée, individuelle et confidentielle.

Mantalo

Les variants finissent tous par la lettre “A”.
D’après les prévisions du ministère de la propogandasanté les prochains seront :

> le variant Guetta qui vous fera danser.
> le variant Abba qui vous fera chanter.
> le variant Melba qui donne la pêche.
> le variant Caca qui nous fera chier
> le variant Schiappa qui donne une voix de fillette devant un album à colorier.

Et ça c’est pour 2021. Pour 2022 il faur attendre.

Patrick Verro

Amusant, çà détend…

Laetizia GRAZIANI

“Si la vaccination devient obligatoire en France” – Vous plaisantez?

Si on n’est pas vacciné on ne pourra travailler (concerne plusieurs professions, médicales et toutes personnes en contact avec des personnes âgées), on ne pourra aller au restaurant, ni voyager sur une distance moyenne/longue par les transports en commun. C’est une obligation de fait de se vacciner. Avec des vaccins encore en phase expérimentale jusqu’en 2022 et 2023 (selon les vaccins). Or il est ILLICITE d’imposer une vaccination avec des vaccins en phase expérimentale. Macron s’asseoit sur la loi.

Cette obligation de fait commence à 12 ans alors que les enfants ne risquent pas de mourir de la covid. On leur fait commencer tôt un destin tracé de multivacciné.

Bravo pour le dessin excellent qui résume la situation.

Patrick Verro

Et oui, que font donc nos parlementaires, le Conseil d’Etat, le Conseil constitutionnel ,a Cour de justice des droits de l’homme, les associations de défense, les professions médicales ? Tout ce petit monde aurait-il été piqué par la mouche tsé-tsé ?

Lucie

Contacter Fabrice di Vizio sur le site de son cabinet, pas la fausse adresse sur gmail. Il organise des plaintes. Ces pseudo-vaccins détruisent le système immunitaire.

Pivoine

C’est l’oxyde de graphène qui rend les gens malades, et non ce “covid-19”, qui n’existe pas !
Et on ne peut pas rendre le vaccin obligatoire !

Jacques B.

La vaccination obligatoire n’a pas de sens. Il faut procéder exactement comme pour la grippe saisonnière : que ceux qui le souhaitent se fassent vacciner, en particulier les personnes âgées et/ou à comorbidités, et l’hôpital ne sera pas plus saturé que lors d’un épisode grippal classique.
Au Royaume-Uni où un bon 3/4 des gens sont vaccinés (donc 1/4 non vaccinés), le nombre de décès n’explose pas, un mois et demi après l’envolée des cas de Covid liée au variant delta. Le nombre de “cas critiques” reste très faible également. Source worldometers. Quand les personnes vulnérables sont vaccinées, l’hôpital n’est pas débordé. Pas besoin donc d’aller vers l’obligation vaccinale ou le pass sanitaire. Boris Johnson l’a bien compris, lui qui a rouvert le pays.

Patrick Verro

Ah bon les personnes âgées ont droit de risquer d’avoir des thromboses et de voir leurs artères corrodées par protéine “spike” ? Mais c’est purement de l’euthanasie déguisée, peut-être pour résoudre partiellement le problème du financement des retraites et de la dépendance !

Jacques B.

Les personnes âgées ont le droit, comme les autres, de faire ce qu’elles veulent : aller faire un tour de vélo au risque de chuter et de se retrouver aux urgences ou à la morgue, ou à la piscine, ou prendre leur voiture ou n’importe quelle activité de la vie, qui comportent toutes des risques. L’important étant d’assumer ces risques et les conséquences.
Même chose pour le vaccin : elles ont le droit de s’informer sur les avantages et les risques puis de se faire vacciner librement. Et derrière elles doivent assumer leur choix.
Vous n’avez manifestement pas compris mon propos, qui porte sur la liberté de choix : ça marche dans les deux sens. Vouloir interdire aux gens de se faire vacciner comme vous le sous-entendez ne vaut guère mieux que la coercition macronienne.

Lucie

Patrick, vous terminez en disant “si la vaccination devient obligatoire”…elle ne doit pas devenir obligatoire, même s’il y a davantage de “vaccins” à disposition. Le réflexe “vaccins” doit cesser. Bien sûr tout le monde a grand intérêt à se faire vacciner contre le tétanos par ex mais chaque vaccin devrait être examiné régulièrement pour juger de son utilité et aucun ne devrait être obligatoire. Il ne faut pas croire que c’est obligatoire dans tous les pays d’Europe. On met de côté la prévention, les traitements qui ne coûtent pas cher, et on dépense des milliards d’argent public pour des produits qui engraissent les labos et leurs sbires. Tout cela est à revoir.

Patrick Verro

A revoir ? Mais qui et quand ?

Irea

Attention Novavax (Sanofi)est 1vaccin à protéine recombinante, ce qui veut dire que l’on injecte de la spike !
La spike étant dangereuse semble t-il, ce n’est absolument pas la solution !

Excipients =
Sanofi: squalène = gros risques d’effets II aires, syndrome de Guilain Barré (Le syndrome de Guillain-Barré est une atteinte des nerfs périphériques. Il se caractérise par une faiblesse (transmission nerveuse plus lente), voire une paralysie progressive.

Valneva (traditionnel) société franco-autrichienne = alu
Toujours en P3 , (essais se déroulent en GB en ce moment depuis env 2 mois, on devrait avoir des nouvelles en septembre) et a cessé depuis longtemps les négociations avec l’UE !!!
Mise sur le marché prévue Octobre/novembre normalement pas en France, bien sûr!!

Patrick Verro

Merci pour ces informations complémentaires…

bernard

dans la vidéo de l’OMS on note que si les effets secondaires du vaccin durent plus d’une semaine , les symptômes seront traités médicalement !

par contre quand on a le virus défense de traiter les symptômes à moins d’être militaire ou politique qui ont eu des dérogations pour soigner leurs symptômes avec de la chloroquine et des antibiotiques !

le vaccin chinois a été autorisé aux USA.
Vu les relations tendues entre ces deux pays cela ne peut prouver qu’une réelle efficacité que le gouvernement français refuse d’étudier.

comme en politique on ne partage pas chez bigpharma. ici le pendant de MLP à diaboliser sont les vaccins chinois (vrai vaccin recommandé par Raoult) et russe !

Patrick Verro

Quelles seraient alors les bonnes dispositions à prendre, selon vous ?

Vincent Jappi

Pr Perronne :
“Je suis effaré de voir
le nombre d’Effets Secondaires Graves
ne serait-ce qu’autour de moi !!”
https://twitter.com/Yo_Ma7510/status/1415543815239315458?s=20

Patrick Verro

Inquiétant, très inquiétant !

Francois BLANC

Synthèse intéressante qui complète le dossier trés percutant publié sur France soir

https://www.francesoir.fr/societe-sante/lassociation-bonsens-averti-les-deputes-et-les-senateurs-sur-les-consequences-dun-

Maïté

CHAQUE JOUR QUE DIEU FAIT UN CON SE LÈVE! Patrick : Tu peux dire tout ce que tu veut sur les caractéristiques du poison “vaccinale”, il est hors de question pour ma part d’essayer une des merde mentionné plus haut ! S’il faut aller au dur, j’irai ! Mais hors de question de finir en catimini dans les couloirs d’un hôpital vacciné et sous Rivotril ! La planification de l’euthanasie “volontairement accepté” sur une plage de 10 ans garde le pour les tiens.

Patrick Verro

Mais je respecte totalement les choix personnelles et la responsabilité individuelle e chacun ; cet article n’était qu’un point de vue informatif visant à échanger…

Lucie

Maïte, Patrick a fait un travail de récapitulation, pourquoi l’insulter?

Anne Lauwaert

écoutez aussi la conversation du lundi de JJ Crèvecoeur n° 91
CDL91 – La vérité finit toujours par éclater… – Full Li – JeanJa (fulllifechannel.com)

Anne Lauwaert

Le virus est dangereux à cause de sa protéine spike, alors ils ont fabriqué une injection à base de protéine spike, ensuite ils se sont rendus compte que la proteine spike détruit la pario interne des vaisseaux sanguins… et le Dr Byram Bridle avoue : nous avons fait une grande erreur : we made a big mistake = the spike protein is a toxine = la proteina spike est toxique – mais pn continue à injecter ce produit toxique
https://www.bitchute.com/video/nuM0G6PqgwIK/

Patrick Verro

Exact, j’avais vu ce type de vidéo mais je m’étonne qu’aucun praticien n’ait repris cette approche soit pour la confirmer, soit pour l’infirmer ! Si cela st avéré, nous sommes en plein dans des cas de non assistance à personnes en danger…

Vova

@Anne Lauwaert : erreur ! Ce ne sont pas des Spikes qui sont injectés , mais un PROGRAMME induit dans un ARNmessager qui , une fois introduit dans l ‘ organisme , organise la production de leurres –ressemblant à des Spikes — auxquels des anticorps se mobilisent !!
Parler de Spikes-poisons est une sacrée contre-vérité ….comme beaucoup de celles véhiculées sur ce site !!

Anne Lauwaert

les spécialistes disent au contraire qu’ils injectent des spikes artificiels mais qui font tout autant de dégats dans la paroi interne des vaisseaux sanguins

Vova

@Anne Lauwaert : revoyez votre copie , ou consultez de vrais spécialistes , pas ceux qui racontent des bobards sur France Soir …..

Anne Lauwaert

https://www.bitchute.com/video/nuM0G6PqgwIK/
écoutez l’explication de JJ Crevecoeur en français dans la deuxième partie de cette vidéo
CDL91 – La vérité finit toujours par éclater… – Full Li – JeanJa (fulllifechannel.com)

Patrick Verro

Avec tout le respect que je vous dois, je n’ai rien compris ! Vous voulez nous embrouiller ou quoi ?

Lucie

Vova, que ces spikes soient artificielles ou naturelles, plusieurs scientifiques disent qu’elles détruisent le système immunitaire.

pucciarelli

Il existe des traitements éprouvés. Les vaccins ne sont en rien une solution fiable si l’on en croit les statistiques d’effets secondaires qui commencent à sortir. En outre, puisque les traitements sont disponibles, nul besoin d’une obligation vaccinale, faite pour enrichir les labos et leurs complices politiques et médecins. Une vaste affaire de corruption en somme.

ven85

la finance mondialiste favorise ses laboratoires avec l’aide de macron,pourquoi pas le vaccin jhonson,une seule dose et non 2,2 doses rapportent plus de pognon aux laboratoires,tout les jours les mediats abrutissent les gens avec une nouvelle pandemie,des milliers positifs au covid, regardez en dessous des journaux tv,chaque jour,des dizaines en moins hospitaliser,des dizaines de moins en reanimations,pas plus de 10morts alors qu’il y pas longtemps s’etait 3 a 400morts,ils sont entrain de faire peur aux francais pour vacciner encore plus meme nos enfants de 12 a 18 ans,eux qui ne risqent rien,un vaccin qui n’a que 1 ans et dont on ne sait les causes sur des mois et des annees,les mediats n’invitent que ceux qui sont pour les vaccins,aux ordres des laboratoires,qui tiends les mediats,tiends

Patrick Verro

Et oui….

Vova

@pucciarelli : c ‘ est quoi un effet secondaire ? Un peu de fièvre comme ce fut le cas de la fille de Poutine , un peu mal à l ‘ endroit piqué , un peu de fatigue , …? Un adulte qui a peur d ‘ une piqûre : “allons maman bobo … ” !! TOUS les vaccins , quels qu ‘ ils soient , PEUVENT produire des effets secondaires , même la vaccin contre la variole en a provoqué !!

Patrick Verro

Incroyable vous ne vous cherchez pas à vous informer sur le sujet et vous nous donner des leçons de morale !
Citez vos sources, nous avons les nôtres…

Vova

@pucciarelli : des traitements ? Lesquels ? Même le Druide de Marseille reconnaît qu ‘ il n ‘ a pas pu sauver tout le monde malgré sa “potion magique” !! Vous voulez prendre le risque ?
En tombant malade vous risquez en plus de développer un variant , votre entourage appréciera !!

Patrick Verro

Alors là je vous prends vraiment pour un troll….

Lucie

Vova, on vous paie pour nier ce qu’on lit dans des publications américaines ou britanniques? Des scientifiques mettent en garde! Alors faites vous piquer si ça vous chante, mais les autres ont le droit de tenir à leur santé.

Stratediplo, auteur du Quatrième Cavalier

Merci pour ce récapitulatif. Ainsi, parmi tous ces mithridatisants, seuls les produits de Sinovac et Sinopharm entrent dans la définition du mot vaccin, à savoir inoculation d’un microbe ou d’une toxine microbienne. Les autres sont des prophylactiques géniques, certains étant issus d’une modification génétique d’un virus (les “recombinants” de Gamaleïa, Astrazeneca et Johnson & Johnson) et d’autres provoquant une modification génétique chez le récipiendaire (ceux à acide ribonucléique injoncteur de Pfizer, Moderna et Curevac).

Patrick Verro

Exact, sauf qu’ils ne sont pas proposés en France !

Vova

@Stratediplo :”Un vaccin est une préparation biologique administrée à un organisme vivant afin d’y stimuler son système immunitaire et d’y développer une immunité adaptative protectrice et relativement durable contre l’agent infectieux d’une maladie particulière. ”
“La substance active d’un vaccin est soit un agent antigénique à pathogénicité atténuée par une forme tuée ou affaiblie du micro-organisme pathogène, …., soit un acide nucléique. Plusieurs types de vaccins existent …. : virus entiers atténués ou inactivés, vecteurs viraux génétiquement modifiés ….(adénovirus, vaccine), sous-unités vaccinales obtenues par recombinaison génétique, anatoxines et acides nucléiques (ADN, ARN messager). ”
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vaccin

Patrick Verro

Et alors vous nous apprenez quoi, à part vous référez à Wikipédia ?

Rems

Pourquoi un vaccin qui risque de vous tuer alors qu’il n’y a pas de morts du covid mais seulement des contaminés (et encore je n’y crois guère) ?

Patrick Verro

Bonne question…

Vova

@Rems : 4 millions de morts de par le monde : => illusion d ‘ optique ???

Patrick Verro

Rien compris !

Moi1

« Le président de la Fondation Rothschild pousse à la vaccination des enfants français ».
Mais #qui donc l’investit de cette autorité ?
https://thebl.com/world-news/rothschild-foundation-chairman-pushing-for-covid-jab-for-french-children.html

ven85

la banque rotschild a mis au pouvoir son petit soldat MACRON,ancien de cette banque

Lucie

Le président de la fondation Rothschild, Alain Fischer, notre Monsieur vaccin. Il aurait d’ailleurs suggéré à Buzyn l’idée des 11 vaccins sur les nourrissons. Le Professeur Joyeux s’en était vivement ému, trouvant qu’il était dangereux d’infliger 11 vaccins avec leurs rappels et l’aluminium qu’on y ajoute maintenant, à des bébés dont le système immunitaire n’est pas encore développé. On l’a traité d’antivax.

DANY BARTHOUIL

Quel est le vaccin actif contre le variant Delta ??

Patrick Verro

Mais il y aura d’autres variants…

Lucie

Plus j’en entends sur ces pseudo-vaccins, plus je me range à l’idée de L’Ivermectine, efficace et sans danger. Même l’institut Pasteur semble maintenant le reconnaître timidement. Paraît qu’en Inde, la ministre de la santé a de gros ennuis avec la justice car elle a nié l’Ivermectine pour promouvoir les vaccins.

seil

Les dessins sont toujours aussi drôles.

Tcho

Merci beaucoup ! Ah ! Ça fait plaisir de voir des personnes qui s’aperçoivent qu’au-dessus des articles, il y a des dessins, lesquels peuvent aussi avoir un contenu parlant et efficace !
Bien cordialement, Tcho

kabout
Patrick Verro

Attention cela va mettre le pastis à Marseille…

Chassaing Jacques

La base de données EudraVigilance indique qu’au 19 juin 2021, 15 472 décès et 1 509 266 blessures ont été signalés à la suite de l’injection de quatre vaccins expérimentaux COVID-19. Un abonné européen nous a récemment envoyé un courriel pour nous rappeler que cette base de données gérée par EudraVigilance ne concerne que les pays européens faisant partie de l’Union européenne (UE), qui compte 27 pays.
Le nombre total de pays en Europe est beaucoup plus élevé, presque deux fois plus, soit environ 50, bien qu’il y ait des divergences d’opinion quant aux pays qui font techniquement partie de l’Europe.
Ainsi, aussi élevés

Chassaing Jacques

Ainsi, aussi élevés que soient ces chiffres, ils ne reflètent PAS toute l’Europe. Le nombre réel de personnes décédées ou blessées en Europe à la suite des injections de vaccins COVID-19 serait bien plus élevé que celui que nous indiquons ici. http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2021/07/13/l-union-europeenne-signale-1-5-million-de-blessures-liees-au-6326816.html

Patrick Verro

ATTENTION : en cas de recours à un référendum sur l’acceptation ou non du pass sanitaire, nous serions très probablement minoritaires ; ce qui veut dire qu’il faut absolument protéger nos arrières en nous regroupant pour agir en justice en s’adossant à une « association de défense des non vaccinés qui veulent appliquer le principe de précaution » et qui réclament pour ce faire :
1° que soit impérativement respecté l’article 4127-35 du code de la santé publique, selon lequel “le médecin doit à la personne qu’il examine, qu’il soigne ou qu’il conseille une information loyale, claire et appropriée sur son état, les investigations et les soins qu’il lui propose.
2° que soit mis sur le marché et proposé à l’impétrant l’éventail complet des types de vaccins existants sur le sujet,

Patrick Verro

3° que la liberté du choix des types de soins prescripts par les médecins soit clairement réaffirmée,
4° 1- qu’en cas de vaccinations anti covid « libre » les laboratoires producteurs engagent formellement leurs responsabilités vis-à-vis de produits qui ne bénéficient que d’une autorisation temporaire de mise sur le marché,
4° 2- qu’en cas de vaccination anti covid « obligatoire » directe ou indirecte (c’est-à-dire sans privation de droits spécifiques) l’Etat français se substitue, en termes de responsabilités, aux laboratoires producteurs,
4° 3- qu’en aucun cas les futurs vaccinés ne soient engagés à signer une décharge de responsabilités en cas d’effets secondaires graves.

Patrick Verro

Le président de la République joue avec les nerfs des Français et applique la « stratégie du choc ». C’est ce que dénonce la Ligue nationale pour la Liberté des Vaccinations (LNPLV) qui invite à résister à la pression et à tout sentiment d’urgence créée par la communication présidentielle.
Cette association créée en 1954 pour défendre la liberté vaccinale fustige les méthodes d’Emmanuel Macron, dont l’allocution télévisée du 12 juillet a embarqué près de 2 millions de Français « dans une intervention médicale forcée inacceptable. Or rien n’est pourtant acté sur le plan juridique ! Il est urgent d’attendre et de ne pas céder à la manipulation », conseille la Ligue dans son communiqué du 16 juillet 2021…
Pour lire l’article complet :

Lire Aussi