A propos d’une résolution de loi islamophile et liberticide en Belgique

Publié le 19 avril 2013 - par - 1 561 vues
Share

Je reviens sur l’excellent article posté par un de mes compatriotes belges hier, à propos d’une résolution de loi belge qui, si elle passe, fera de notre petit pays le premier jalon victorieux de la charia en Europe. En résumé donc, cette proposition de loi stipule que tout comportement « islamophobe » est une infraction passible d’amendes pouvant aller jusqu’à des peines de prison. Une série de critères définissent alors les comportements islamophobes, un de ces critères étant « toute critique à l’égard de l’islam ». Vous avez bien lu, et ceci se passe en Belgique, « à côté de chez vous »…

L’affaire est en effet beaucoup plus grave qu’il n’y parait: si cette résolution se transforme en loi, il y a contradiction immédiate avec les fondements mêmes de la constitution et du Code Civil belges, qui séparent les pouvoirs de l’Etat et des églises. De plus, cette résolution absurde va également à l’encontre d’un droit fondamental de nos démocraties: la liberté d’expression, car elle y interdirait de porter la moindre critique à l’égard de l’islam! Enfin, elle est en elle-même horriblement discriminatoire vis-à-vis des autres religions: aucune mention de « christianophobie » et de judéophobie, pourtant tellement en vogue, non seulement dans les pays islamiques eux-mêmes, mais aussi chez nous!

Ce texte est liberticide et anti-démocratique. Comme tel, il peut être immédiatement annulé par la Cour Européenne de Justice si la loi était adoptée. Mais encore faudrait-il que quelqu’un porte plainte, et je ne vois aucun parti chez nous capable de le faire (voir plus bas). Selon cette proposition de loi indigne, une des conditions pour être qualifié d’islamophobe est donc…toute critique à l’égard de l’islam!! Ou ce Miller est un islamo-collabo ou alors c’est un « idiot utile »: en effet cette définition d’un acte illégal que serait toute critique de l’islam reprend pratiquement mot pour mot une des règles de la charia, qui interdit toute critique du Prophète et du Coran. Que ce soit un libéral occidental qui introduise une telle proposition (aidé il est vrai de musulmans pur fruit, voir liste des 4 signataires de ce truc) en dit long sur l’état d’infiltration de l’islam en Europe. Quand on aura viré cette idéologie totalitaire de notre territoire, j’espère qu’il y aura un procès type Nuremberg pour juger les collabos…ooops, voilà que je viens d’émettre une opinion illégale par rapport à cette loi…

Sérieusement, il semble impossible de faire passer une telle crasse (mais « impossible n’est pas français »…), et on se demande quels sont les VRAIS mobiles des larves qui l’ont générée. Très gênant pour le MR en effet, et il faudra que son président Charles Michel prenne rapidement une décision à l’encontre de cet illustre inconnu de Miller, en fin de carrière et voulant faire enfin parler de lui.

Le plus énorme ici c’est qu’une telle proposition (« résolution ») soit passée dans une quasi-totale absence d’information de la presse, et donc à l’insu de la majorité de la population.

Et le plus navrant c’est que ce soit notamment (car 3 partis sont à l’origine de ce texte) un parti qualifié de libéral et moyennement à droite, le MR, qui ponde un œuf pareil. Encore plus navrant, c’est qu’en Belgique il n’existe aucun parti de poids qui se soit clairement opposé à ceci. Nous n’avons pas chez nous de véritables partis alternatifs sérieux, contrairement à ce qui est le cas en France, ce qui fait de la majorité des Belges un peuple pris en otage par ses propres gouvernants.

1789 est bien loin… 1830 aussi; c’est la date à laquelle les peuplades belges ont viré les Hollandais, ce qui aboutit à la création du pays. Liberté chèrement acquise, nous avons oublié que tu n’es pas un droit acquis, mais bien une denrée rare et chère dans ce bas monde, à protéger farouchement chaque jour.

Carl Vanhaesendonck

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.