À quand la chute du Mur des médias dominants ?

Publié le 8 novembre 2019 - par - 18 commentaires - 934 vues
Share

Il y a des moments d’histoire qui nous marquent plus que d’autres.
Je me souviens du matin où, enfant, j’ai appris par ma mère l’assassinat de Kennedy, de la soirée où la télévision annonça chez mes grands-parents le décès de Pompidou, d’où je me trouvais quand les tours du World Trade Center se transformèrent en tombeaux pour 3 000 âmes. Et de ce matin du 10 novembre 1989, à Paris, de l’appartement dans lequel on m’annonça qu’à Berlin, le Mur était tombé.

J’habitais au vingt et unième étage d’une tour près de la place d’Italie avec deux autres Calédoniens, un étudiant ingénieur et une étudiante en deuxième année de médecine. La jeune fille entra dans ma chambre : « Viens voir, Marcus, viens voir, il se passe quelque chose à Berlin ».
Dans le salon, la télévision montrait une foule d’Allemands de l’Est franchissant le rideau de béton et de barbelés séparant depuis presque quatre décennies la partie ouest de la partie est de l’ancienne capitale du Reich.

Des artistes se sont ensuite exprimés sur des fragments de ce mur qui paraissait éternel et qui se révéla d’une si grande fragilité. Tant pis pour John Le Carré, Checkpoint Charlie s’était évaporé en quelques heures.
L’idéologie n’avait pas été une force suffisante pour séparer une même nation européenne, un même peuple occidental. Le Mur était condamné dès sa construction, mais nous nous en sommes aperçus que lorsqu’il disparut.

Il devint un lieu de création, une galerie d’art à ciel ouvert, un but de visite touristique.


Test the best de Birgit Kinder (1991)

La chute du Mur nous laissa longtemps dans l’espoir que d’autres murs, à l’Ouest, céderaient sous la pression populaire.
En 2013, Jean-Yves Le Gallou lors de son discours d’ouverture de la cérémonie des Bobards d’Or pensait que le mur des médias tomberait bientôt. « Les médias de l’oligarchie, disait-il, sont de plus en plus totalitaires mais ils perdent de leur puissance. Car ils sont concurrencés par les médias alternatifs sur Internet. Sites, blogs, forums, réseaux sociaux permettent aujourd’hui de se faire une opinion indépendamment des médias de l’oligarchie. Brimée dans les médias classiques, la liberté revient par la fenêtre des médias numériques. Aujourd’hui les médias de l’oligarchie ont perdu leur monopole et les journalistes ne sont plus intouchables. »

Sept ans plus tard, je ne sais si ce mur-là s’est renforcé (musellement d’Internet en cours) ou si des fissures s’y élargiront bientôt en brèches (Zemmour revenu sur CNews).

Parmi les autres murs que nous aimerions voir s’écrouler figure celui que Mitterrand fit dresser par la droite la plus conne du monde entre elle et l’autre droite, celle qui est encore incarnée par la famille Le Pen.
Mitterrand, qui avait ramassé un Parti socialiste plus faible que ne le sont aujourd’hui Les Républicains, étouffa petit à petit un Parti communiste bien plus imposant que lui. Mitterrand savait qu’il ne fallait surtout pas que ce qu’il avait réussi à gauche se produise à droite. Alors, en sous-main, il devint l’architecte du mur entre une droite mollassonne condamnée à dépérir de ses insuffisances idéologiques et une droite ayant quelques certitudes, mais manquant peut-être de la volonté de gouverner.

Et ce mur est toujours solide. Le sera-t-il jusqu’à l’extinction quasi totale de la droite des imbéciles congénitaux qui la dirigent, Jacob, Pécresse, Barouin, Larcher et compagnie ? J’ai tendance à le penser.

Pour revenir à Berlin, un indicible crétin, Mélenchon, regrette que l’ex-RDA ait dit Good bye, Lenin ! Mais ses arguments sonnent si faux, sont si piteux que j’ai presque pitié de ce pathétique pantin.

Depuis d’autres murs ont été édifiés. Des murs de protection, non pour préserver une idéologie, mais pour éviter à des pays les invasions armées (Israël) ou migratoires, les attentats, pour repousser les hordes barbares qui sillonnent la planète.

Y a-t-il en 2019 davantage de murs qu’en 1989 ?
Matériellement, je n’en sais rien.
Mais dans les têtes, la bien-pensance, le politiquement correct, la pensée mainstream, ont réussi à monter des murs que seule l’intelligence personnelle, la solidité mentale peuvent détruire. Ce n’est pas gagné quand on voit dans quel état est notre système scolaire.
La fabrique du crétin façonne d’excellents maçons idéologiques.

Marcus Graven

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
chris83

Ô que je suis d’accord totalement avec votre « article »… Il faut l’affirmer haut et fort que nous sommes très nombreux à faire cette analyse sur le sujet. Depuis que les « médias » sont propriétés privées de la puissance mondiale des « finances » avec l’appui des gouvernements européens, il faut vraiment se rassembler pour garder notre libre-arbitre grâce aux médias (les vrais) poche, il n’y a en effet aucune raison que nous payons des impôts pour une presse de « dés-informations étatique! qui publient sur le net. La presse-papier ne devrait plus recevoir de subventions de l’état car si les français désirent les acheter qu’ils les payent le prix qu’ils coûtent!

petitjean

les médias d’état ou privé sont, par excellence, les outils de lavage de cerveau. Et la télévision est le premier d’entre eux . Et tous jours les français passent des heures devant les écrans, enfants compris !
nous contribuables ne pouvons pas leurs couper les vivres
L’état et les milliardaires continueront à les financer, de quelque manière que ce soit . C’est ainsi qu’ils contrôlent le peuple
Donc , c’est sans espoir !
J’ajoute que c’est l’état, toujours lui, qui délivre les autorisations pour émettre. Les patriotes ne pourront jamais avoir et utiliser un grand média de large diffusion
le drame est là, tout est verrouillé………………

lafronde

pourquoi pas des radios locales déclarées ou pirates ? puisque le CSA procède des dirigeants de l’Etat. quant à couper les vivres à l’Etat, cela s’appelle la grève de l’impôt ! les communautés musulmanes le font depuis des décennies. Faisons comme eux ! organisons-nous en communautés solidaires locales ! l’union fait la force, dans de vastes démocraties, ce sont les communautés les mieux organisées qui se font le mieux servir par le gouvernement ! Ce n’est pas pour rien que tous les politiciens condamnent le « communautarisme ». car une communauté bien organisée rend superflu le politicien-redistributeur, qui se retrouverait au chômage !

POLYEUCTE

Un Mur de Berlin ? Une bricole !
750 zones de non droit en France ? Autre chose….
Attendons la déferlante !

SLOBODA

J’approuve Marcus Graven

lafronde

De nos jours avec le CSA et les journaux déficitaires mais subventionnés nous avons une Presse moins pluraliste qu’au temps du Ministère de l’Information (Peyrefitte, Ministère Pompidou) ! Si l’internet est libérateur, les réseaux sociaux majoritaires, américains, prennent parti pour le camps progressiste. Nous, citoyens patriotes avons chacun notre rôle à jouer dans la réinformation de nos compatriotes. La vie locale s’y prête (voisinage, commune, école, paroisse, marchés alentours). Des équipes locales de militants de la liberté d’expression et de défense de nos libertés oeuvreraient pacifiquement mais utilement au réveil de nos compatriotes. Elles feraient connaître les auteurs et les media dissident, les solutions proposées par les think tank alternatif. Il ne tient qu’à nous d’agir !

.Dupond 1

Depuis les apparritions de Zemmour sur Cnew qui a fait plus d’audimat que le discours de Philippe (premier ministre) le mur de la propagande se fissure fortement .Sur les réseaux sociaux les abrutis d’extreme gauche et autres socialos sont trainés dans la boue pour leurs accointances avec les islamistes (mélanchon pupponi autain guénolé martinez le bras ruffin)…..Tout ce beau monde se défile et évite les caméras !!! ces caméras qu’ils ont tant aimé quand ils s’affichaient avec les muzz qui maintenant vont leurs piquer un grand nombre de municipalités dans les banlieues fortement islamisées ou les minarets pour l’appel a voter ont été édifiés grace aux crédits accordés en échange de voix ….la droite collabo va déguster elle aussi

chris83

Dupond SI VOUS POUVIEZ DIRE VRAI!!!! Hélas ! Dès ce matin tout le monde parle de la manif d’hier : un « flop » ! A l’écoute de « radio classique » le joffrin essayait de défendre la cause des « soit disant brimés »! en fait « ON » ne parle que d’eux… et perso je vois plutôt que c’est le peuple français qui l’est, GJ compris, et même en tête de peloton… On tire sur les français mais pas sur ceux qui « cassent » en France. La messe du SOUVENIR m’a donné des larmes en pensant à tout nos grands parents qui sont restés dans la boue pour nous offrir une France-Libre…

angora

je réponds au titre: quand les Français cesseront de leur obeir. n’ayant plus la moindre utilité, les mondialistes n’auront plus à les payer.
quand on lit les mémoires de j-m LePen, il apparait clairement que ce sont les journaputes qui ont organisé le « cordon sanitaire » comme ils disent et ce BIEN AVANT l’utilisation crapuleuse du « détail », qui OUI EST UN DETAIL quand on le replace dans le contexte de la phrase.
et ce mot qui n’avait suscité AUCUNE réaction au moment ou il a été prononcé a été RESSORTI PAR LES MERDIAS la veille d’une élection.
et tous les franCONS dans l’panneau!
et fallait-il se priver du seul candidat à défendre les Français pour faire plaisir à quelques membres d’une seule communauté? non!

HARGOTT

Je dirais: « à quand la chute du mur des cons dominants »; ce mur là, mes petits enfants ne seront plus là pour voir fêter les 30 ans de sa chute (finale).

kabout

pour les merdias pourris jusqu’a l’os et aux ordres de l’etat il faut juste ne plus les regarder a la tv,bfmwc,france2,france5 et compagnie….il faut zapper,ils s’écrouleront tout seuls d’eux memes,comme canal+.

.Dupond 1

+10000000000000000000000000000000000000000

Arthur 68

C’est peu efficace sur des merdias gratuits pour l’usager.

Sniper 338

Pas gratuit c’est parasites vives du rackets fiscal des francais heleno-chretien blanc occidental !

Maffre

Vous mettez +10000000000 à n importe quoi vous. Et vous vous dites de Marseille

zéphyrin

non, il faudrait ne plus payer la redevance, mais cela n’arrêterait même pas la machine. les chaines privées se gaveraient de pub et le message lénifiant continuerait, trop de carrières en jeu, de bons postes de miss météos etc….au bout du bout cela ferait (au pire) comme la presse écrite, le peuple subventionnerait quelques chaines amies

doido 5

Les médias les plus connus sont le cancer du cerveau de la population française qui se laisse manipuler sans s’en rendre compte !
Le cancer d’infox !!!!!!