À quand un « ausweis » de la Kommandantur pour acheter des pâtes ?

Publié le 17 juillet 2021 - par - 24 commentaires - 1 391 vues
Traduire la page en :

 

Emmanuel Macron est en plein délire. La mine grave pour bien montrer que c’était un moment d’autorité (ou une descente de cocaïne – avec lui on n’est jamais sûr -) le Président a pris la parole ce lundi pour annoncer de nouvelles mesures dans le cadre de la crise sanitaire. Après s’être auto-congratulé pour sa gestion de la crise et promis une croissance à 6 % (sic), le prince nous a donc fait part de ses décisions, prises de manière autocratique, face à l’arrivée du variant delta.

Mentant comme un arracheur de dents sur les chiffres pour justifier ses diktats, il a, en plus d’énumérer les nouvelles restrictions, vanté son plan de relance européen qui nous rapporte 40 milliards et nous en coûte 90 et prévu la réforme de l’assurance chômage pour septembre ainsi que celle des retraites pour après la fin de l’épidémie. Il y eut  aussi un moment pour évoquer l’insécurité et la réindustrialisation de la France – il est défendu de rire !

Mais revenons sur les annonces sanitaires. Il a donc déclaré vouloir rendre la vaccination obligatoire pour les soignants d’ici le 15 septembre sous peine de licenciement, réintroduire le couvre-feu sur certains territoires où l’épidémie reprend, et bien sûr étendre le passe sanitaire partout à partir d’août, et ce bien qu’ayant juré depuis décembre de ne rendre le vaccin ni obligatoire, ni étendre ledit passe sanitaire aux « lieux de la vie quotidienne ».

C’est-à-dire que pour accéder aux restaurants, aux bars, aux centres commerciaux, aux trains, aux avions, et à partir du 21 juillet à tout rassemblement culturel ou autre de plus de 50 personnes, il faudra avoir son petit QR code, validé soit par un test PCR de moins de 48 h, soit par un schéma de vaccination complet.

On peut applaudir Macron qui détruit là le peu de crédibilité qui lui restait en tant que Président, puisqu’il jette par la fenêtre toute la confiance qu’on pouvait encore donner à la parole présidentielle. Il viendra ensuite pleurer que les complotistes soient plus crédibles que lui. Quant aux vaccinés qui espèrent que la piqûre les fera revenir à une vie normale… vaudrait mieux ne pas parier là-dessus.

Car il faut bien se rendre compte que c’est un couvre-feu 24 heures sur 24 pour la moitié de la population qui n’a pu être vaccinée à cette heure qui commencera en août. En effet, il faut trois semaines entre chaque dose, et encore deux semaines pour que le passe soit valide. Mathématiquement, cela fait que pour aller au restaurant, prendre le train, etc. même en se faisant vacciner aujourd’hui, il faudra attendre fin août, ou faire un test PCR tous les deux jours.

Terminée donc la saison estivale pour les restaurateurs, patrons de bar et discothèques (lesquelles venaient de rouvrir 48 heures avant), qui verront donc une partie non négligeable de leur clientèle rester chez elle.

Au passage, les tests PCR pourraient ne plus être remboursés à l’automne, instaurant de fait une obligation vaccinale pour les salariés des lieux concernés par le passe. D’après le ministre de la Santé Olivier Véran et le porte-parole du gouvernement Grabriel Attal, il sera effectué des contrôles sur les terrasses, et même dans les mariages, pour s’assurer que tout le monde a bien son petit ausweis. Contrôle au passage fait par des policiers et gendarmes qui, par contre, ne seront pas tenus à l’obligation vaccinale, ce qui est, dans la droite ligne de la politique macronienne, « en même temps », incohérente et perfide.

Mettons tout de même ça au conditionnel, car ces décisions doivent être validées par les différents garde-fous (le fou c’est Macron ?) de la République, et il n’est pas sûr que tout ce délire autoritaire soit vraiment constitutionnel. C’est assez délirant en effet : un patron ne contrôlant pas les passes sanitaires de ses clients et salariés risquerait 45 000 euros d’amende et de la prison ; le passe deviendrait obligatoire dès 12 ans (alors que les enfants ne transmettent pas la maladie et n’ont aucun risque d’en mourir) ; dix jours d’isolement pour les cas positifs aux tests (quand on connaît leur fiabilité…) 

Mais pas sûr non plus que ces mesures soient applicables : par exemple, comment les restaurateurs vont-ils contrôler les passes sanitaires? Peut-être, en fait que l’incompétence du gouvernement sera notre salut.

Bref, que retenir de l’annonce de ce Président que le monde entier ne nous envie pas ? Le détricotage de nos droits sociaux va continuer, et notre liberté de circulation sera toujours plus menacée par le délire kafkaïen d’un Président qui cherche à éviter une surcharge des hôpitaux, tout en supprimant « en même temps » des lits par paquets de mille à intervalles réguliers – au passage notons que toutes ces mesures ne portent aucune limite dans la durée.

Les Français apprécieront de se retrouver avec moins de droits qu’un migrant clandestin, à qui on ne demande même pas de pièce d’identité, alors qu’eux devront montrer l’ausweis de la Kommandantur pour aller faire leurs courses…

Richard Roudier

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Emile 2

La Fronce est à la pointe de l’innovation en matière de dictature ; c’est l’exemple top de ce qu’est l’aboutissement d’une Démocratie Libérale .

wika

Je ne comprends pas que soit appliquée à partir du 21 juillet une loi pas encore votée

Une patriote

Vous avez vu Macron et sa clique respecter la loi ? En plus lorsque le vote est différent de ce qu’ils veulent, ils revotent jusqu’à obtenir gain de cause. Magouille, Arnaque, Corruption sont devenus les nouvelles devises de la France. Tient c’est marrant les 3 premières lettres de son NOM !

Argo

Un pass pour acheter des pâtes, le tout décidé par une nouille! C’est cocasse!

Chtimi 59

C’est bizarre. Il y a quelque temps, quelques mois en arrière, avec juste un masque sur le nez et un peu d’alcool sur les mains ( pas dans le gosier, hein, faut être sérieux ) je pouvais aller faire mes achats au supermarché du coin sans problème. Maintenant que plus de la moitié de la population est vaccinée , et donc ne craint plus aucune offensive de ces petites bébêtes appelées virus, on me dit qu’il y a bien plus de danger qu’avant. Lequel de danger ? Je voudrais bien qu’on m’explique. Mais maintenant que le grand explicitateur va à Lourdes pour faire trempette , j’ai des doutes sur sa santé mentale.

Pussycat

Quand on voit les taux d’incidence, quelques centaines de cas pour 100 000 habitants, je me demande où certains voient une épidémie…

Patapon

Si le Conseil Constitutionnel et le Consei d’état se couchent,nous devrons recourir aux armes.

adrien

oui, article 35 de la CEDH. Si les plus hautes instances sont corrompues elles aussi, c’est foutu de la démocratie……

Jean Ducluzeau

Article parfait, dans le fond comme dans la forme. Bravo !

Undertow

Et tous ceux qui pensent qu’ils auront un pass à vie se trompent ! Ce sera vaccin tous les ans !!!!!

Emile 2

Tous les 3 mois , mon brave …

angora

c’est déjà un peu le cas: chez l’épicier du coin, aucun problème, pour l’instant.
dans une grande surface incluse dans un centre commercial il faut le laisser-passer…..

Pivoine

Il faudra un passe sanitaire pour les centres commerciaux de 20 000 km2, et +.
Donc, les commerces alimentaires ne sont pas concernés.

kounnar

C’est sur qu’avec 20000km2 il n’y en aura pas de concernés :-)

angora

je persiste: si vous voulez faire vos courses dans un carrefour ou auchan ou autre enseigne………..attenant à un grand centre commercial(il faut pénétrer dans la galerie avant) vous ne pouvez plus y accéder.
c’est meme étonnant que ces grandes enseignes n’aient pas trouvé la parade encore que ….beaucoup de pub actuellement pour le drive.

bernard

les français non vaccinés revenant de l’étranger doivent avoir un test valide de moins de …
24 heures !
toujours la surenchère…

d’autre part il a été dit à la télé qu’en s’inscrivant maintenant on sera vacciné dans un mois !

pour avoir le pass il faut avoir les deux doses (3 semaines minimum entre chaque dose) et le pass est délivré quinze jours après le 2e dose !

le parcours du combattant et les commerçants peuvent crever en attendant…

Paoli

Ce sont des malades …dangereux et pervers …que vont ils encore nous réserver ???? Pas des bonnes choses c’est certain …le dictateur doit cogiter …pauvre France ,

stentor

S’inspirer de ce qui s’est passé à Dallas, en 1963.

patphil

eh oui, et il y a encore des gaulois réfractaires qui s’abstiendront en 2022 (y compris sur RL)
qui ne dit mot consent

Jean Ducluzeau

Et pour qui voter ?

adrien

Zemmour.

Rems

Il faudrait les enfermer ces fous !

Duchmol

Il est pas reine le gamin

nicolachaos

Autrement dit c’est de passer son temps à l’hôpital quoi, que ce Macron est le roi des cons et sa crédibilité il ne l’a jamais eu de toute façon et le pire c’est que le gars n’a QUE 43 ANS c’est un sale gosse qui fait des caprices qui à quand même 65 millions de conscience sur le dos.

Lire Aussi