Livre de Xavier Louy : à quand un nouveau 30 mai 1968 ?

Publié le 30 mai 2018 - par - 16 commentaires - 504 vues
Share

Le 30 mai 1968, un million de Français, venus de tout le pays, sifflaient la fin de la récréation et du bazar gauchiste, en occupant les Champs-Elysées, en soutien au général de Gaulle.

Dans le livre « 30 mai 1968, le sursaut populaire », Xavier Louy, qui avait 20 ans à cette époque, raconte l’aventure de quelques étudiants, très minoritaires, qui refusaient l’idéologie de mai 68, et le désordre qui allait avec.

Il décrit, au sein de l’Unef, les alliances qui existaient entre ce qu’il appelle l’extrême droite, les gaullistes et le centre droit pour barrer la route aux socialistes, aux communistes et aux gauchistes.

Il nous parle des drapeaux rouges et des drapeaux noirs, de Baden Baden, des hésitations du PCF et de la préparation de cette Reconquête.

Il nous raconte de nombreuses anecdotes, dont celle mettant en scène Pierre Joxe, qui nous confirme que cet homme, qui a monté la manipulation de Draguignan contre le FN, est vraiment capable de toutes les bassesses.

Gaulliste convaincu, il nous décrit le dernier message du Général.

Quand on repose l’ouvrage, et qu’on voit la chienlit quotidienne qui envahit la France, on ne peut que se poser cette question : « A quand un nouveau sursaut populaire, à quand un nouveau 30 mai 1968 ».

Martine Chapouton

Commander le livre :

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=59547

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Lotus bleu

Et Mme Chapouton rêve d’un nouveau 30 mai. Moi, je dis que ce ne sont pas les marches, les manifs qui changeront la donne. Eh! entre mai 68 et mai 2018, il y en a eu beaucoup de marches et de manifestions en France et… qu’est-ce que ça a donné?
L’état actuel de la France s’est aggravé depuis mai 68, alors excusez-moi, mais vos solutions magiques, vos manifs, je-n’y-crois-pas. Mais je ne vous empêche pas de la faire, madame Chapouton. Oui, faites-la et on verra ce que ça changera, ce que ça apportera à la France. Mais dites-nous, quel votre projet? Renverser Macron? Quitter l’UE? Sortir de la zone euro?

Lotus bleu

En 68, De Gaulle était fini, il était vieux, en 62 il devait se retirer. Bref, arrive 1969 et Pompidou cigarette au bec, prend le pouvoir. Et…? Pas grand chose, car le déclin de la France continua. Puis vint Giscard en mai 1974 et…? Il accentua le déclin de la France. Etc. Etc.
Bref, cette grande marche du 30 mai 1968 fut un évènement très ponctuel, son effet n’a duré que quelques jours ou quelques semaines. (suite)

Lotus bleu

La grande manifestation du 30 mai 1968, laissez-moi rire! Pendant des jours et des semaines le de Gaulle était aux abonnés absents, il était incapable de redresser la situation, de faire taire le désordre (chienlit), les morveux faisaient la pluie et le beau temps. Le pire, au lieu de s’impliquer, il décida de partir en Allemagne. C’est fou quand on y repense. Puis il fait un discours à la radio et les gentils gaullistes avec leur veste à carreaux se sont rués dans les rues en criant Vive de Gaulle, vive l’Algérie Française!
Euh..non, excusez, en criant: «Ayons confiance en de Gaulle, notre sauveur!»
Cette grande marche n’a strictement rien donné, sauf sur le court terme, les morveux se sont calmés et les ouvriers, le mégot à la bouche et le béret brun de travers, sont retournés bosser.

dufaitrez

J’y étais avec ma pancarte ! Comme hier, dans ma vieille tête !
Cette période de l’Histoire de France (58/74) fut incomparable.
Politique, économique, européenne.
« Adieu donc, enfants de mon coeur ! » (Cesbron).

Lotus bleu

Bref, avec vous, on ne risque pas d’avancer collectivement, de progresser en ‘esprit’. C’est fou comment mes compatriotes sont aveugles et toujours prêts à refaire les mêmes erreurs. Vous, les athées/païens, je vous tiens responsables de l’état lamentable de notre pays, vous n’évoluez pas (en esprit), vous restez accrochés à vos fausses croyances tordues et pourries. Notre France coule à cause de vous et de ceux du même niveau. Réveillez-vous! Instruisez-vous en connaissances spirituelles. Ne restez pas accroché à vos croyances gauchistes. Édifiez votre conscience. Purifiez-vous l’esprit.

Lotus bleu

Pour rappel, le Mélenchon est l’exemple parfait de frustré, de malade mental, d’esprit tordu, n’ayant jamais réussi à se guérir, alors il jeta sa haine, son mal-être sur la France et sur les FDS. Hitler fit pareil, n’ayant jamais réussi à se guérir, à se défaire de la haine qu’il avait en lui et de la vengeance qui le rongeait, il se défoula sur tous ceux qu’il haïssait. Et lui, chef d’un pays puissant, bonjour les dégâts. Imaginons Mélenchon président de la France, un Macron puissance 10 et on trouve des Français pour l’admirer, c’est fou!

singe et torix

melenchon est une merde qui s ecoute parler il est vrai qu il est bon a parler avec sa melodie dans la voix e moi il ne me fait rien heureusement je ne suis pas le seul a le detester

Lotus bleu

Voici mon opinion: les grosses manifs, les chienlits genre mai 68, les révolutions genre 1789, tout ça prouve que le peuple est malade, est déficient mentalement, est tordu, il vomit son mal-être, il hait sa vie, il se déteste, il est malheureux, frustré, mal dans sa peau, mal dans sa tête, il est perdu, il hait ses compatriotes, prêt à lui cracher au visage ou à lui couper la tête, car c’est de sa faute s’il souffre, ces salauds compatriotes. Et s’il ne le peut pas, eh bien il essaiera de foutre le bordel, de tout casser. Et vous aimeriez revoir un tel spectacle?

Paskal

Le peuple a bon dos. Les classes dirigeantes (noblesse puis haute bourgeoisie) sont exemptes de tout reproche ? Faut-il « changer le peuple » ?

dufaitrez

Vous aviez quel âge en 68 ? Dans vos couches ? Vous en tenez une encore !!!

eva Argeles

20 ans

Lotus bleu

«A quand un nouveau sursaut populaire, à quand un nouveau 30 mai 1968» Non mais, vous rigolez! Alors selon vous, mai 68 était un sursaut populaire!? Mais ma pauvre madame, mai 68 fut une grosse merde sortie de la tête de petits morveux mal essuyés, mal éduqués. Et les ouvriers communistes au QI au niveau des pieds les ont suivis.
Et vous aimeriez revoir cette merde. Seule une gauchiste peut rêver à un tel retour au désordre. Vous devez aimer les manifs à Mélenchon et vous devez boire ses paroles nauséabondes.

Garay

Quelle erreur de lecture ! Il ne faut pas confondre les évènements de 68 avec le sursaut du 30 mai de cette même année ! C’est un peu comme si je confondais la fleur du Lotus avec le pq du même nom.

Paskal

Peut être n’était il pas né ?

mauvaisedent

Bravos Paskal, c’est juste

Adeline

Le 30 mai 1968 a été le dernier acte de l’ancienne France. Il n’y en aura plus.