A quand une grande manifestation laïque contre l’islamisation de nos pays ?

Publié le 7 juin 2013 - par - 1 487 vues
Share

La Turquie se bat pour garder sa modernité. Elle refuse l’islamisation chère à Erdogan islamiste dormant mais en costume cravate pour fausser le regard de la communauté
européenne. La rue se bat… pourquoi ne faisons-nous pas de même pour montrer à
ces obscurantistes que nous ne lâcherons pas nos valeurs et notre identité ?

A quand une manifestation digne de ce nom pour affirmer notre attachement à des
valeurs laïques et pour dénoncer une islamisation de l’Europe galopante ?

Il n’y a qu’une seule réalité, une seule vérité et le message martelé par les médias à la solde d’une gauche imbécile et irresponsable. Mais qui croit encore que l’intégration est un succès ? Qui croit encore que la délinquance n’est pas liée à l’immigration ? Qui croit encore à une volonté de ces gens de s’intégrer ? Qui croit encore que nous sommes correctement représentés au niveau politique ?

Le monde bouge. Le monde change. Et nous nous battons pas pour garder notre place. Ce qui fait de nous des individus uniques et différents, c’est notre identité. L’Europe elle-même veut nous faire croire qu’un Portugais à quelque chose à voir avec un Lituanien. On force une Europe fourre-tout en dépit de nos différences évidentes. Mais non contente de nous imposer nos voisins, on veut aussi nous imposer le respect d’une communauté extérieure qui ne nous respecte pas.

Résultat, cette communauté est active aussi chez nous et ne compte pas en rester là. Nous devons nous donner les moyens de préserver nos traditions au lieu de les diluer. Il faut se battre contre toutes ces mesures qui deviennent parfois des lois contre-natures. Il faut se battre pour que nos enfants n’évoluent pas dans un monde malsain, superficiel et où règne la pensée unique.

Je suis un citoyen dégoûté, écoeuré et révolté. Mais je reste déterminé car je ne doute pas que le droit et le bon sens l’emporteront un jour. Mais en attendant… que de temps perdu et que de mal-être.

Alain Slachmuylder

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.