En mettant en avant le voile islamique, à quoi donc joue l’Onu ?

Publié le 29 avril 2016 - par - 16 commentaires - 1 255 vues
Share

Onuvoile

 

Tandis que réuni la semaine dernière à Paris, le Conseil exécutif de l’UNESCO entérinait une résolution lancée à l’initiative de l’Algérie, du Maroc, de l’Égypte, du Liban, du Soudan et des royaumes d’Oman et du Qatar et niant définitivement tout lien religieux entre le peuple juif et le Mont du Temple, condamnant par ailleurs « les agressions israéliennes et les mesures illégales contre la liberté et l’accès des Musulmans au site Al-Aqsa « , l’ONU vient d’afficher le choix d’une nouvelle identité visuelle sur le média social Twitter. Le résultat hésite entre le consternant et le grotesque, lequel eût pu s’intituler : »Femme voilée éclairant les Nations du monde ». L’autre figure, vierge Marie symbolique de la paysanne occidentale du moyen-âge semble subjuguée. Pourtant, le caractère malhabile de cette campagne n’évite pas l’imbécillité qu’il y a à opposer tant de blancheur bleutée angélique, face au drap noir de l’obscurantisme islamiste.

Qu’une organisation née de la prise de conscience d’un monde basculé dans l’atroce à visage humain au XXe siècle veuille lutter contre la hiérarchisation des races et des sexes, l’ambition est louable. En revanche, la tentative d’utilisation du visage féminin voilé tenant le sombre flambeau illuminant un monde meilleur est l’œuvre machiavélique d’un mauvais génie caressant des lunes hégémoniques, tant le projet d’un Islam politique mal dissimulé derrière cette intention délibérée est une insulte aux valeurs démocratiques. Serait-il temps de rappeler à l’ONU sa mission originelle ?

Il y a quelques jours, c’était une campagne lancée à l’échelle internationale invitant notamment les étudiantes de l’une de nos plus grandes écoles républicaines à se livrer au spectacle affligeant de jeunes filles portant fièrement le Hijab. Quelques jours plus tôt, des multinationales de l’industrie du prêt-à-porter présentaient leurs gammes de vêtements islamiques destinés à la femme moderne du XXIe millénaire.

Or, qu’il s’agisse de la décision de l’UNESCO ou de ce nouveau logo onusien navrant, le décryptage est limpide sans éviter le grossier. Car, si l’on admet avec l’indépassable philosophe Emmanuel Lévinas que le Judaïsme est le plus vieil humanisme monothéiste, si l’on convient encore qu’au moins à cet égard, le peuple juif est la lumière des Nations, l’ambition politique de ce genre de campagnes est aussitôt démasqué.

Pourtant, chaque fois que le monde civilisé devra s’indigner, l’Islam politique trouvera ce petit peuple sans ambition prosélyte sur sa route, lui rappelant qu’il n’est de grand qu’un projet de fraternité entre les hommes. La conquête de l’Occident est en marche. Nul ne peut plus feindre l’ignorer. Or, il est du devoir de chacun, et avant tout de l’institution onusienne de s’en préoccuper, tant d’effarants desseins conduiraient au pire destin anthropologique. L’État d’Israël est l’unique démocratie du Moyen-Orient. Sans doute, ce fait intangible est-il insupportable à toutes les visions obscurantistes prônées par l’Islam radical. Vouloir défendre les droits de la femme musulmane ne peut commencer par un visage voilé éclairant le monde. Au-delà d’être une absurdité, il s’agit d’un paradoxe imbécile.

Enfin, il faudra se souvenir d’une seule certitude au sommet de cette tribune que gouverne l’esprit : Si l’art est difficile, la perversion ultime d’un art engagé est celle qui poursuit des finalités assassines en faveur de toute autre forme de régime contre celui de la démocratie. Que l’on cesse les hypocrisies et les manœuvres perpétuelles qui entendent placer l’Occident entre la soumission et le tombeau.

Mylene Doublet-O’Kane

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Clamp

« Nul ne peut plus feindre l’ignorer » : il y en a encore beaucoup qui arrivent toujours à complètement l’ignorer, alors on ne compte pas non plus ceux qui parviennent à seulement feindre la chose, ces dhimmis d’avance ! Mais c’est vrai que les premiers sont de plus en plus bêtes et les seconds de plus en plus retors, en moyenne.

« L’autre figure, vierge Marie symbolique de la paysanne occidentale du moyen-âge semble subjuguée » : ce serait sympa mais qu’est-ce-qui vaut tant de certitude dans l’interprétation ? Pourquoi ce ne serait pas simplement la fille de la sombre à lanterne ?

« le peuple juif est la lumière des Nations » : oupse ; j’ai pas encore regardé les autres commentaires, mais je pense que tout le monde n’a pas laissé passer ça.

Quoi qu’il en soit, la lumière reste une thématique profondément judéo-chrétienne et même si on est prêt à leur prêter des lampes pour éclairer leur chemin, ils ne savent pas s’en servir, lorsqu’ils ne sont pas éblouis donc l’image est certes risible.

Dorylée

UNESCO, reprenez moi si je me trompe, cela signifie United Nations Educational, Scientific and Coranic Organization. Ce n’est pas ça ???

Gargamel

Comment peut-on dans une même phrase présenter le peuple juif comme étant la « lumière des nation » et dire qu’il n’est pas prosélyte ? Là, il y a quelque chose qui m’échappe. Bien sur que l’universalisme/messianisme du peuple Juif est prosélyte, ou plus exactement propagandiste (qui finalement n’est pas autre chose que la forme laïque et politique du prosélytisme religieux / ajoutez y le marketing et vous aurez les trois formes principales d’endoctrinements : religieux, politique et mercantile. Voyez ou revoyez aussi le rôle dominant de ce peuple dans la propagation du communisme et des révolutions en général, et aujourd’hui, dans la destruction des nations et des identités.

Clamp

@ Gargamel

En réalité, « prosélyte », qu’on devrait requalifier en « prosélytique », le prosélyte étant à l’origine un nouvel adepte, désigne une volonté de convertir les autres. Or les juifs sont tout le contraire de ça ! Précisément, ils n’aspirent presque qu’à rester entre eux, du moins quand ils sentent un risque d’hostilité, et n’ont jamais la moindre démarche tendant à prouver qu’ils espèrent convertir les autres.

Finalement, c’est presque ce qu’ils pourraient se reprocher à eux-mêmes, puisque justement, ils croient que la mission d’éclairer le monde leur a été confiée, mais qu’ils s’en sont détournés depuis bien avant le christianisme. Seulement ils ont été tellement persécutés entre temps qu’on les comprend volontiers.

Par contre, DES juifs ont initié parfois des idées révolutionnaires et essayé de les défendre ou les propager, quand elles ne se sont pas débrouillées toutes seules, mais cela n’est pas l’œuvre d’un peuple ou d’une communauté, mais d’individus isolés indépendants.

Gargamel

@Clamps

@Clamp
Ne faites pas celui qui n’a pas compris, ce que je dis de l’âme, de l’entité collective Juive, c’est qu’elle est liée à une longue culture religieuse, et qu’en s’autoproclamant « lumière des nations » elle se reconnaît implicitement un universalisme d’inspiration messianique. Son programme n’est pas la conversion des individus par le prosélytisme, mais celui de la conversion des nations par d’autres moyens : politiques, culturels et propagandistes… c’est là toute la subtilité de l’esprit du judaïsme, mais son objectif, lui, est bien d’essence religieuse.

Clamp

@ Gargamel

Je ne fais jamais celui qui : je montre qui je suis.

Elle ne s’autoproclame pas, elle se croit ( ayant été ) investie par Dieu. Il s’agit non d’une glorification mais d’un fardeau. Israël quant à lui a assez de problèmes comme ça pour s’occuper de cette mission ancestrale à laquelle il a toutes les raisons de renoncer.

« conversion des nations » : conversion à quoi ? D’abord vous vous contredisez car la conversion de qui que ce soit à quoi que ce soit est par définition prosélytique, mais surtout je ne vois pas à quoi Israël pourrait bien essayer de nous convertir ( ? ) !

Le judaïsme est messianiste, ça c’est certain ; des milliards de gens prient pour un monde meilleur ( il y a de quoi ) et les 3 monothéismes forment l’espoir prophétisé qu’un homme providentiel s’imposera pour en donner les clés. Moi aussi.

Ce n’est pas l’humain qui a des objectifs d’essence religieuse, sauf en islam, mais les religions qui ont des objectifs humanistes, sauf l’islam qui n’en est pas une.

Pivoine

« que le Judaïsme est le plus vieil humanisme monothéiste »
On voit bien que vous n’avez pas lu l’Ancien Testament pour tenir de tels propos.
Le dieu des Israélites est tout ce qu’il y a de + abject, ses prescriptions, appelant au pillage, au viol, au génocide, à la conquête, à la destruction des idoles, à la lapidation, et autres atrocités, font froid dans le dos.
C’est d’ailleurs de là qu’est directement issu l’islam, qui reprend de nombreux rites et lois judaïques. La charia n’a pas été conçue par un bédouin, mais reprend la juridiction judéo-chrétienne.
L’hindouisme, autre monothéisme, est bien + humaniste. Il commande au respect de la nature, et de toute vie (pas de hiérarchie entre les êtres vivants), n’appelle pas à la conquête, il est tolérant.
Tandis que la religion de Moïse (avant qu’elle soit réformée) est l’exaltation de tous les vices.

luigi

Religion de Moise,avant qu’elle soit reforme,l’enorme differance est LA.Il n’y a que l’islam qui ne se reforme pas.

François Servenière

« L’État d’Israël est l’unique démocratie du Moyen-Orient. ». Peut-être, mais c’est aussi une théocratie puisque son drapeau représente la religion juive. J’admire le talent de cetains juifs dans de multiples domaines, et leur capacité de résilience, mais pas moins ni plus que ceux des autres peuples. Pour l’instant, il s’en sort car il est très communautariste et favorise les siens. C’est une évidence quand on travaille dans des milieux de pointe comme le mien. Ce sont des faits, no des opinions.

Dorylée

« L’État d’Israël est l’unique démocratie du Moyen-Orient. ». Peut-être…
Ce n’est pas  » peut-être « , c’est certain ! Et c’est une théocratie comme les USA ou l’on prête serment sur la bible, l’Allemagne dont le protestantisme est la religion d’État, l’Angleterre et l’anglicanisme, l’Espagne et le catholicisme, etc…
« …J’admire le talent de certains juifs dans de multiples domaines…mais pas moins ni plus que ceux des autres peuples… » Pas plus ni moins ????? Faites un tour sur la liste des prix NOBEL juifs et musulmans et on en reparle. Citez nous une grande invention ou un progrès technique déterminant issu d’un pays musulman. Quant à leur communautarisme, si un juif est dans la difficulté, les autres juifs vont s’unir pour l’aider. Si un commerçant lambda est dans la panade, ses concurrents vont lui appuyer sur la tête pour qu’il boive le bouillon plus vite afin de racheter son affaire ou juste de s’en débarrasser.

François Servenière

La différence c’est que les peuples du monde font moins d’entrisme et de communautarisme. Le Prix Nobel a été donné à Barack Obama alors qu’il n’avait rien fait. Ce sont des Prix politiques, comme les Césars et les Oscars. Il y a nombre de gens aussi talentueux que les Prix Nobels et qui ne les obtiennent jamais. Il n’y a pas de Nobel de mathématiques ni de musique, on sait pourquoi. D’autant que les Nobels sont souvent suspectés, surtout dans le domaine de la science d’avoir pompé ici et là les recherches de personnes moins en vue. Essayez d’avoir un peu de lucidité à ce sujet. Ce n’est pas un critère suffisant. C’est bon pour le business, c’est tout. Je ne parle pas des musulmans et des Prix Nobels. La comparaison est facile puisque l’islam interdit la Science. Comparez ce qui est comparable ! Je ne défends pas les musulmans, mais le peuple élu et son entrisme commencent très sérieusement à me faire chier. Malgré mon abjection pour la shoah. Le Prix Nobel, c’est de la dynamite !

jlriv

C’est pourtant simple à comprendre : toutes les organisations mondialistes sont dominées par les pays islamisés derrière l’Arabie Saoudite avec la complicité du crypto-mahométan Hussein Obama, roi de la dissimulation et complice des intégristes. Ilm faut en finir avec l’adhésion à ces organisations.

montecristo

Désolé ! J’admets que le judaïsme soit le plus vieil humanisme monothéiste, mais je doute fort que le peuple juif soit la lumière des Nations. Je doute fort qu’il n’ait qu’un projet de fraternité entre les hommes …

La chienlit non merci

L’ONU, le « machin » selon Charles de Gaulle, fait-il parti du gang mondialisation nouvel « ordre » mondial anti-nations anti-christianisme que la FM ?

Nico57

oui en effet

La chienlit non merci

…. fait-il parti du gang… avec la FM ?

Sorry !