Hollande-Merkel, lèche-babouches de faux réfugiés musulmans

20150921_20150921-174722-20150921-100013-504
Les gouvernements occidentaux sont-ils naïfs, idiots, inconscients, sourds et aveugles à ce point pour croire et laisser croire que ces migrants qui dévoient la cause des réfugiés syriens sont les naufragés de la vie dans leurs pays, fuyant soi-disant les guerres qui y sévissent et qu’ils n’ont de salut que dans l’Eldorado européen qui est en plein processus de déliquescence pourtant ?
A quoi jouent-ils en leur déroulant le tapis rouge et tout heureux d’accueillir des intrus pendant que leurs ressortissants ont la tête des mauvais jours ,
Si les migrants clandestins majoritairement musulmans, Afghans, Maliens, Gambiens, Kosovars, Albanais, Nigériens, Somaliens, voire Algériens, premier contingent des demandeurs d’asile en France en 2014, étaient des forçats de la vie chez eux, de pauvres parias, des damnés de la terre, comment ont-ils fait pour financer leur passage qui varie de 800 à 8000$, c’est-à-dire une à 8 années du PIB malien ou 2 mois à 2 ans du PIB tunisien. 8000$ c’est aussi l’équivalent de 6 années du salaire minimum garanti tunisien ? De telles sommes devraient donner à réfléchir.
En dehors des chrétiens du Poche-Orient Yazidis qui sont tous en butte avec la barbarie musulmane, il est difficile de croire que les migrants clandestins soient animés de bonnes intentions. Daech, cette horrible créature saoudienne, armée par la Turquie et financée par le Qatar- autant de pions US- avait promis de faire déferler 500 000 djihadistes et il n’est pas loin d’y arriver grâce à sa rampe de lancement libyenne et au laxisme coupable des autorités françaises et allemandes .

Elles devraient savoir que pour payer les passeurs à la tête d’un fonds de commerce florissant estimé à  plus de 7 milliards $, il faudrait que les candidats à l’exil s’acquittent des droits de passage astronomiques. Il est à douter que ces nouveaux « parias » de la vie en aient vraiment les moyens.
Ce ne sont pas les bonnes initiatives qui feraient défaut pour contenir ces flots migratoires qui mettent en péril les fondements démocratiques et civilisationnels des sociétés occidentales. Pourquoi ne pas transposer le modèle d’entrepreneuriat tourné vers la résolution des problèmes sociaux et migratoires prôné par Muhammed Yunus le fondateur de la Greemen Bank au Bangladesh dédiée au micro-crédit qui a sorti des millions de bangladais de la misère ?
Cet appel d’air va finir par embraser l’Europe tout entière si rien n’est fait pour circonscrire les foyers de feu.
Pourquoi les migrants clandestins prennent-ils autant de risques pour regagner les côtes européennes au péril de leur vie et quelles sont leurs réelles motivations ? On dit qu’ils payent pour regagner les côtes européennes.  Sont-ils masos à ce point ?
En tout état de cause, il est inconcevable que les gouvernements européens ne fassent rien pour stopper les offensives « migrationnistes » à la source, comme s’ils cherchaient à combler leur déficit démographique chronique, à moins de se constituer une armée de réserve pour faire contre-poids aux revendications sociales des salariés européens au plus grand profit de leurs entreprises, à l’image du patronat allemand extrêmement favorable à l’assouplissement des conditions d’accueil et d’autorisation d’embauche pour une main d’oeuvre charriée par les vagues de la mer ? (http://eurojournalist.eu/le-patronat-allemand-est-favorable-a-limmigration/
Or, cela n’est pas sans danger pour l’avenir de l’Europe elle-même qui jette ainsi les bases de son islamisation inexorable avec les arrivées massives des jeunes majoritairement musulmans qui aujourd’hui sont des réfugiés, demain bénéficiaires du regroupement familial et après-demain naturalisés et ainsi le grand capital ne sera jamais en manque de chair à canon.
En effet, ce n’est pas les moyens qui leur manque pour éradiquer les foyers de ce virus mortel à savoir la Libye dont les citoyens ne sont guère présents dans cette nébuleuse migrationniste et la Tunisie principales rampes de lancement de fusées migratoires en direction de l’Italie.
Des pays qui assuraient avant 2011 la protection de l’Europe sont aujourd’hui livrés aux brigands et voyous en tous genres grâce au bon vouloir des grands protecteurs du wahhabisme que sont Sarkozy, Obama, Cameron et l’implication active du philosophe va-t-en guerre B.H.L., une réincarnation de Gobbels, qui ont élaboré le scénario ubuesque des Révolutions du Printemps « arabe »,  un subterfuge pour créer le plus gigantesque chaos de l’histoire humaine.
Décréter un blocus à la limite des frontières maritimes internationales des pays-sources de virus immigrationniste,  serait la mesure la plus appropriée en l’état actuel des choses et un geste fort pour rassurer leurs populations de plus en hostiles aux migrants clandestins.
Salem Ben Ammar

image_pdf
0
0

6 Commentaires

  1. Ils ne fuient rien du tout. Ils nous envahissent comme ils ont envahi d’autres Pays de tout le moyen Orient et d’Afrique.

  2. Des « réfugiés » qui possèdent 8000 $ dans les pays d’où ils viennent …ne sont pas des réfugiés ! C’est évident !
    S’ils ont 8000 $ pourquoi les dépensent-ils pour immigrer ?
    S’ils n’ont pas 8000 $ … qui paye ???

    • Sûrement des gens très mal intentionnés vis à vis des peuples européens et là, le choix est vaste, en premier, on peut citer les dirigeants de ces pays.

    • Bonjour, ceux qui payent sont le quatar l’arabie séoudite,et certains autres pays! pourquoi ?? ils ne veulent pas de ces mauvais islamistes pour eux qui sont très nombreux et risqueraient de déstabiliser leur pays et ça ils n’en veulent pas alors ils payent les passeurs et l’europe pour les recevoir.TOUT SIMPLEMENT !et à nous les emm******à vie et à nos frais même si cela nous déplait les politiques s’en cognent le coquillard car eux ont garnis leurs comptes en banque pour la vie mais surtout ils se protègent politiquement par leurs lois qu’ils se votent , ensuite parce qu’ils peuvent se calter ou ils veulent si les Français et les européens descendaient dans la rue !!!

  3. Bonjour,
    Il faudrait carrément que nos armées europééennes aillent sur les côtes libyennes et torpillent les embarcations qui s’apprêtent à se remplir de migrants. Ceci n’étant pas possible,… Ils ne peuvent pas non plus torpiller en pleine mer,…
    Mais ils font l’inverse du bon sens : ils vont carrément sauver des embarcations qui pourraient couler sans leur aide… Je suis cynique ? Oui, je le suis devenue, et raciste tan,t qu’on y est, si tant est qu’on est raciste quand on essaye juste de défendre son pays, nos valeurs et notre peuple qui est déjà assez multicolore et a déjà assez de difficultés avec le vivre ensemble,…
    Oui, je me demande pourquoi tant d’inertie de la part de nos gouvernements, mais il semble que ce soit facile à comprendre : trop d’intérêts divergents, trop d’intérêts économiques en jeu,… Est-il désormais possible de défendre notre pays sans mettre à mal son économie ? Sans provoquer une crise financière ou une guerre civile ?…

Les commentaires sont fermés.