A St-Étienne, Oussama A. marchait armé d’un couteau en criant “Allah Akbar”

A Saint-Étienne, dans la Loire, les policiers ont arrêté Oussama A., un individu qui marchait dans la rue armé d’un couteau en criant “Allah Akbar”. Il a menacé de mort les agents et fait l’apologie du terrorisme. Il était visé par une OQTF. L’auteur, âgé de 31 ans, est en situation irrégulière et visé par une Obligation de quitter le territoire (OQTF). Il a été placé en garde à vue.

Scène presque ordinaire dans une France à la dérive. Des policiers de Saint-Etienne (Loire) ont interpellé Oussama A., un individu de 31 ans qui marchait dans la rue muni d’un couteau en criant «Allah Akbar». Apologie caractérisée du terrorisme et menace envers une personne dépositaire de l’autorité publique (PDAP) ont motivé l’arrestation de cet individu de 31 ans. Il a été interpellé par des agents de police à Saint-Etienne . L’homme marchant dans la rue armé d’un couteau en criant «Allah Akbar» ,’a pas eu le temps de faire des victimes.

Selon les sources policières, il s’agit d’un certain Oussama A., connu des services de police et faisant l’objet d’une Obligation de quitter le territoire (OQTF).

UN POLICIER BLESSÉ

« La scène s’est déroulée vers 20h40, lorsqu’à l’approche des fonctionnaires venus l’interpeller, l’individu s’est rebellé tout en faisant l’apologie du terrorisme et menaçant de mort les policiers, dont un a été blessé. » confirme un magistrat du parquet de Saint-Etienne joint par téléphone.

Le policier blessé s’est vu attribuer un jour d’incapacité totale de travail.

Le véhicule de police a également été dégradé par des coups de pieds de l’interpellé.

Selon l’article 433-3 du Code pénal, toute personne menaçant de commettre un crime ou un délit dans ce même contexte est susceptible d’écoper d’une amende de 75.000 euros et de cinq ans d’emprisonnement.

Mais, la loi française, très stricte au niveau des textes, sera-t-elle correctement appliquée et rendue pour Oussama A. ?

image_pdfimage_print

12 Commentaires

  1. Mais non Darmanin et D. Mort vous diront qu’il n’y avait pas de danger, qu’il sortait de sa cuisine où il était en train de préparer le repas et qu’il a oublié de poser son couteau !

  2. Ou sont les flashballs et autres LBD ?
    Réponse :
    Dans un coffre ou il y a marqué , a utilisé uniquement
    sur les gilets jaunes !

  3. Pourquoi les policiers n’ont-ils pas tiré sur cette autre saloperie de Saint Etienne ?
    Il faut se débarrasser de ces merdes islamistes …. Qu’ils aillent beugler dans le sahara !!

    • Langlois, c’est ça qui est incompréhensible. En Amérique, ils tirent et parlent après. En France le haut de la pyramide leur dit, vous discutez, vous acceptez de vous faire tirer dessus et si par chance vous êtes vivant vous ripostez !

  4. C’est pas leur faute aux bougnes, ces cons la sont nés avec un couteau greffé au bout du bras.

  5. Voilà la France qu’on aime, la France de 2022, pour laquelle des millions de touristes se déplacent..Qu’ils sont beaux ces militants islamistes aux couteux pointés vers les Chrétiens…L’arme blanche a croisé un policier, mais que faisait-il là ?>>>>>
    >>>>>>Les administrations où « travaillent » beaucoup de femmes, sont une catastrophe, elle prennent d’office le jour des enfants comme congé supplémentaire….Ahahahahah ! et en plus comme à Marseille il y a eu 60Jours de congés maladie par administratif… Ahahaha 60 Jours = 2 mois—

  6. le type fait ça après avoir lu le coran et écouté ses imams ; dès lors on connait parfaitement la cause et l’origine du mal qui pousse les individus à tuer, voler, tourmenter, violer, égorger, torturer et ce quasi au jour le jour ; si les institutions ne veulent pas s’en prendre aux causes c’est qu’ils sont complètement d’accord avec leur conséquence, les institutions sont donc complices voire fomentatrices du meurtre rituel organisé en france et en europe.

  7. Arrêté ? allons allons, pas pour longtemps, notre ‘justice’ saura vite le remettre dans la rue et surtout pas le renvoyer chez lui, c’est ce que commandent les collabos au pouvoir comme vous le constatez chaque jour !

  8. Pourquoi les flics ne l’ont pas directement descend…

    Bon OK, je sors !

    • Aux USA le problème est résolu immédiatement par la police : une balle entre les deux yeux et à peine un entrefilet dans la presse …

Les commentaires sont fermés.