1

A-t-on encore le droit de dessiner Macron en banquier, avec son nez bosselé ?

À quand l’interdiction pure et simple de la caricature ?

Auto-proclamée experte en style de caricature, notamment celui des « heures les plus sombres de notre Histoire », la goooche pointe comme inadmissible, délictueuse et quasi criminelle une caricature de Macron diffusée sur un tweet LR.

http://www.ladepeche.fr/article/2017/03/10/2533350-caricature-macron-lr-suscite-emoi-twitter.html

Ce dessin représente Macron en banquier, en costume jaquette, avec un cigare, un haut de forme et le nez osseux de l’intéressé (fallait-il le dessiner avec un nez en trompette quitte à le rendre méconnaissable pour être politiquement correct ?).

Et LR de faire repentance…

https://goo.gl/images/MkaDHu

Et de remplacer le dessin incriminé par une photo. Comme quoi ce n’est pas le propos du dessin qui était dénoncé mais le dessin en lui-même.

Comme quoi, en France, en 2017, il n’est plus possible à un caricaturiste de faire son métier, en l’occurrence de représenter Macron en banquier, de symboliser cette profession par un costard et  un cigare (fallait-il le représenter en bleu de travail ? en tenue de mitron ? de maître-nageur ?) et de respecter la morphologie nasale du personnage de référence  pour aider à la ressemblance, parce que ça évoquerait des dessins antisémites datant des années 30…  qui occasionnent de douloureuses réminiscences à nos vertueux gooochistes, mais en réalité surtout soucieux de rester aux manettes et pleins aux as…

La liberté d’expression n’est plus qu’un beau souvenir de la France libre et chaque jour nous rapproche plus  d’un totalitarisme assumé par les gouvernances mondialistes et leurs larbins politiques, qu’ils soient de droite, de goooche ou de leurs satellites.

Ne reste plus qu’un simulacre joué par tous ceux (journaleux, dessineux, showbizeux,  juges « mur des cons », politicailleux « Je suis Charlie ») qui mangent à la gamelle des banksters mondialistes !

Lorsque Marine apparait dans ce contexte  nauséeux, où s’agitent les fossoyeurs politico-médiatiques, elle apporte une vision claire de la réalité et des solutions de bon sens pour sortir la France et les Francais de cette ornière mortelle ouverte par le mondialisme.
Quel soulagement de l’écouter ! quelle bouffée d’air frais et d’espoir de l’entendre…

Puisse t-elle enfin être entendue aux prochains scrutins.

Victor Hallidée