A Toulouse les petits marquis socialistes pérorent, dans le Nord, un maire PS frôle le lynchage

Publié le 29 octobre 2012 - par - 2 652 vues
Share

Durant tout le week-end, à Toulouse, les petits marquis socialistes, nous rappelant certains autistes de « Vol au dessus d’un nid de coucous », ont tenu des discours totalement déconnectés des réalités quotidiennes des Français. Immigration, islam, insécurité, connais pas ! Pendant ce temps là, à Hellemmes, dans le Nord, un maire PS, Frédéric Marchand, a failli se faire lyncher par des manifestants excédés qu’on installe cinq familles de roms dans leur commune, quand 550 demandes de logements (selon le maire lui-même) sont insatisfaites !

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xun933_hellemmes-derapage-lors-de-la-manifestation-contre-les-roms_news[/dailymotion]

http://www.dailymotion.com/video/xun933_hellemmes-derapage-lors-de-la-manifestation-contre-les-roms_news#from=embediframe

Il y a dans les réponses de l’élu tout le mépris d’un maire qui ose qualifier les manifestants de « personnes haineuses ». Comment mieux résumer la coupure entre le peuple et un parti qui ose se dire encore socialiste ? Par leur réaction déterminée, mais maîtrisée – Marchand a eu peur, mais n’a reçu aucun coup – ces manifestants ne montrent-ils pas l’exemple ? N’est-ce pas ainsi qu’il faudrait agir, dans nos communes, à chaque fois qu’un maire veut implanter une mosquée ? Les actions des Identitaires, comme celle de Poitiers, sont certes courageuses, mais rien ne remplace la mobilisation populaire. Puisque nombre d’élus cèdent devant les menaces musulmanes, ils doivent encore craindre davantage la virulence des réactions gauloises, comme celle d’Hellemmes.

A Toulouse, les adhérents (presque tous sont des élus qui mangent bien grâce à leur parti, et nos impôts) ont eu droit, entre autres, au discours schizophrène de Manuel Valls. Voilà un personnage qui, des trémolos dans la voix, nous fait le coup de la République et de la laïcité qui seraient intactes… dans une ville, Toulouse, où le péril islamiste grandit de jour en jour, où le fasciste Mohamed Merah a assassiné de sang-froid trois militaires et quatre membres de la communauté juive ! N’oublions pas qu’on a vu fleurir en France de nombreux hommages favorables au tueur, que l’antisémitisme a depuis progressé, et que Houria Bouteldja a osé dire : « Mohamed Merah, c’est moi ». Dans ce contexte, le ministre de l’Intérieur a clairement désigné son principal ennemi : les Identitaires, qui seraient coupables d’avoir envoyé 73 jeunes sur le toit de la mosquée de Poitiers en construction ! Valls incarne le parfait collabo qui, pour préserver la paix en France, laisse tranquille les fascistes islamistes, inaugure les mosquées, rompt le jeûne du ramadan, et appelle ouvertement à la répression contre les plus déterminés des résistants, car il craint avant tout le réveil de notre peuple.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xun56d_manuel-valls-congres-de-toulouse_news[/dailymotion]

http://www.dailymotion.com/video/xun56d_manuel-valls-congres-de-toulouse_news

Question à Valls : est-ce que ce sont les Identitaires qui, depuis le début de l’année, sont responsables des 10.331 membres des forces, policiers ou gendarmes, blessés en mission, soit la moyenne de 38 par jour ?

Question à Valls : y a-t-il un rapport entre ces statistiques, effrayantes, uniques au monde, et le fait qu’avec 10 % de la population française, la communauté musulmane soit majoritaire dans les prisons françaises, comme le démontre Djamila Gérard ?

Question à Valls : est-ce que ce sont les Identitaires qui viennent de faire subir à la France des scènes barbares d’égorgement rituel, parfois au bas des immeubles, dans une ambiance de transe et d’hystérie souvent inquiétante ? N’y a-t-il vraiment aucun rapport entre ce rite barbare, qu’il faut interdire en France, et la fascination, dans le monde musulman, pour l’égorgement de tout humain, juif, chrétien, laïque, athée… qui a le malheur de ne pas être musulman, comme le démontre notre contributeur Marc Salomone, commentant une vidéo où on assiste à l’égorgement d’un apostat tunisien

Quotidiennement, une guerre féroce, impitoyable, est menée à la France et aux Français, par les plus fanatiques des musulmans. Cela s’appelle le jihad, et c’est le devoir de tout croyant, explicité dans le Coran. Bien sûr, il demeure des musulmans attachés aux valeurs de la République, mais, dans la foulée des prétendus printemps arabes, ce ne sont pas eux qui ont le vent en poupe. Les Français, comme le montrent les derniers sondages, se rendent de plus en plus compte de la réalité de l’islam, et de ses dangers. Ils constatent que nos dirigeants, Hollande et Ayrault en tête, ne les défendent pas, et n’aiment pas plus leur pays, la France, que le maire Marchand ne paraît aimer sa ville, Hellemmes. La coupure entre les islamo-collabos et les patriotes ne peut donc pas se résorber, au contraire, elle va se creuser.

D’autant que nous remarquons qu’en France et en Europe, ce sont les résistants à l’islamisation de nos pays qui subissent les plus mauvais coups de la part de nos institutions, souvent encouragées par nos élus. Ainsi, Jacques Philarchein et Renaud Camus seront-ils jugés en premier instance fin mars, quelques jours avant le procès en appel de Pierre Cassen et Pascal Hilout, né Mohamed. N’oublions pas, au lendemain de la boucherie de l’Aid el Kebir, le harcèlement judiciaire subi des années durant par Brigitte Bardot. La complicité de certains procureurs de la République, comme Anne de Fontette, et des prétendus associations anti-racistes, sur nombre de procès en sorcellerie, est aveuglante.

Cela ne s’arrête pas à la France. Oskar Freysinger a eu sa maison incendiée, il y a quelques années, en Suisse. Aux Pays-Bas, Geert Wilders vit sous haute protection policière, ne pouvant dormir deux nuits de suite au même endroit… ce qui n’a pas empêché Fourest, Sopo et BHL de le salir honteusement. Ayaan Hirsi Ali, soumise aux mêmes menaces, a fini par quitter ce pays. En Allemagne, Mina Ahadi, d’origine iranienne, doit également être protégée, ayant, avec trois cents autres nés musulmans, osé revendiquer son statut d’athée. En Belgique, le père Samuel a eu droit à six longues années de tracasseriees judiciaires, avant d’être acquitté. En Autriche, Elizabeth Sabbadistch-Wolff, sur dénonciation d’une journaliste gauchiste, a été poursuivi pour avoir évoqué certaines sourates du Coran. En Grande-Bretagne, enfin, le leader de l’English Defense League (EDL), Tommy Robinson, a été mis au secret, comme dans les pires pays policiers. Et à présent, en France, ce sont les Identitaires qui sont ouvertement menacés par Manuel Valls et les imposteurs de l’anti-racisme.

Comment ne pas nous sentir proches de ce message, d’un de nos lecteurs, Luc Forgeron, qui, au lendemain de l’opération de Poitiers, nous adressait ces quelques mots.

Mes amis, le point de bascule est proche.              

Aujourd’hui c’est le tour de Tommy, demain ce sera peut-être le tour des jeunes gens de Génération Identitaire, ce sera peut-être le tour de nos amis Pascal, Pierre puis Christine, puis au final la rafle de tous les patriotes. Ce ne sera plus le Vel d’hiv. mais le Stade de France et nos matons seront Qataris. 

Ne nous voilons plus la face, notre génocide est en marche, notre disparition est programmée. Nos dirigeants, nos élites tombent enfin le masque, ne cachent plus leur dhimmitude, leur active collaboration avec l’ennemi, ils déroulent sur notre PATRIE le voile de l’obscurantisme, du fascisme et de l’infamie.  

En tant que résistant, nous risquons tous, à brève échéance, de connaître les affres d’une justice atteinte d’une cécité sélective, nous risquons de perdre tous nos biens matériels, nous risquons la prison, la déchéance de nos droits et de nos libertés les plus élémentaires.  Nous risquons de perdre nos familles, nos emplois et même NOS VIES.  

Nombreux sont, dans notre histoire, nos anciens qui ont tout perdu pour que la génération suivante puisse naître et vivre libre.  Alors, en honneur à leur mémoire, à leur courage, à leur détermination, en tant qu’ancien je reprends humblement un morceau du flambeau et je continue la lutte pour empêcher que nos FILLES ne soient voilées, pour que le mot  LIBERTE garde toute sa raison d’être,  pour que le mot AVENIR ne cesse jamais d’exister. 

Je peux tout perdre mais jusqu’a mon dernier souffle je reste, dans ma cité, un homme libre et ni rien, ni personne, ne pourront me corrompre et me faire renier mes idéaux.  

AMIS PATRIOTES, AMIS RESISTANTS, ENSEMBLE NOUS ALLONS COUPER EN UNE SEULE FOIS LES 7 TETES DE L’HYDRE ET LE FUTUR SERA LE NOTRE.

Comment ne pas penser aux habitants d’Hellemmes, en lisant ces quelques mots bouleversants ? Dans ce contexte, la manifestation du samedi 10 novembre contre le fascisme islamiste – la première organisée en France – prend toute son importance. Résistance républicaine, organisateur de l’événement, a décidé de proposer un autre itinéraire afin de   contourner le blocage des autorités qui ne nous voyaient pas marcher sur les Champs Elysées d’un bon œil. On partira de la place où se trouve le métro Alesia, et la manifestation se terminera, avec des prises de paroles de plusieurs personnalités, place Denfert Rochereau. Cette manifestation aura donc lieu, de manière certaine.

C’est naturellement un test qui sera observé de très près par tous les responsables politiques, par les islamistes et leurs gaucho-collabos, mais surtout par l’ensemble des patriotes de ce pays.

Nous avons réussi, par l’organisation de l’Apéro saucisson-pinard, puis par celle des inoubliables Assises internationales contre l’islamisation de nos pays, à ouvrir les yeux de nombre de nos compatriotes. Il nous faut réussir cette nouvelle étape, pour donner encore davantage confiance aux nôtres. Nous comprenons la peur qui peut habiter certains de nos lecteurs, effrayés par la violence des islamistes ou des gauchistes. Mais Résistance républicaine ne fait pas n’importe quoi. Des dispositions ont été prises pour assurer la sécurité maximale du cortège, avec un service d’ordre nombreux et expérimenté et d’autre part, la police sera présente, car elle doit protection à toutes les manifestations autorisées.

Alors, si vous pensez, comme nous, que la France est en péril mortel, et si vous refusez, comme nous, son islamisation programmée, votre place est dans la rue, le samedi 10 novembre, de 14 heures à 16 heures, car la bataille internet, aussi indispensable soit-elle, ne suffira pas pour sauver notre pays de la barbarie qui le menace.

TOUS A ALESIA LE 10 NOVEMBRE !

Organisation, communiqué de Résistance républicaine: on va essayer d’organiser du co-voiturage, voire effectuer un ramassage en bus si c’est possible et s’il y a beaucoup de demandes (on va faire faire des devis). Ecrivez-nous pour dire si vous souhaitez conduire, être passager, où vous habitez, si vous pouvez vous déplacer de quelques dizaines de kilomètres pour rejoindre un point de départ collectif sur Paris…

– Pour la Bretagne uniquement, envoyer un courriel à

covoituragedesresistants@gmail.com

– Pour le reste de la France contactmarche10novembre@gmail.com

AGENDA RL

Samedi 3 novembre

Maxime Lépante interviendra à Londres, à l’invitation de l’association « Passion for freedom ».

UNIT24 Gallery, 20 Great Guildford Street, London SE1 0FD.

http://www.passionforfreedom.co.uk/

Vidéo de présentation de l’événement :

http://www.youtube.com/watch?v=u3lv0BUOLXo

Dimanche 4 novembre

Pierre Cassen interviendra, lors de la convention du Bloc Identitaire, à Orange, à 10 heures, sur le thème : Contre l’islamisation de la France, riposte laïque ou riposte chrétienne ? Il aura comme interlocuteur l’abbé Pagès. Débat animé par Arnaud Naudin. Durée du débat : entre 30 et 40 minutes.

Mercredi 7 novembre

Pierre Cassen et Christine Tasin seront les invités de Paul-Marie Couteaux, sur Radio Courtoisie, de 21 h 30 à 23 heures.

Samedi 10 novembre

14 heures, à Paris, départ métro Alésia, marche contre le fascisme islamiste, organisé par Résistance républicaine

Samedi 17 novembre

16 heures, à Toufflers (59) conférence de Pierre Cassen et Christine Tasin. Thème : Pourquoi le gouvernement Hollande accélère l’islamisation de la France ? Comment résister ?

On terminera par un apéro saucisson-pinard : participation 10 euros. S’inscrire en envoyant un chèque à Résistance républicaine, 101, avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14. Date limite : 12 novembre.

Samedi 1er décembre

Rendez-vous le premier décembre, à midi, à Châtenois, 67730.

Banquet républicain en Alsace, avec Pierre Cassen et Christine Tasin

Pour l’inscription, envoyer avant le 24 novembre un chèque de 25 euros à Résistance républicaine, 101 Avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14, avant le 24 novembre. Précisez bien qu’l s’agit du banquet alsacien ainsi qu’un courriel et un numéro de téléphone pour communication de l’adresse.

Le thème sera celui de la mobilisation citoyenne et des réseaux de Résistants afin de construire un front des patriotes.

COMMANDER LES LIVRES DE RIPOSTE LAÏQUE

D’abord, bien les connaître, ce que permet cette présentation.

Commande d’un exemplaire de La faute du bobo Jocelyn, 19 euros pour un exemplaire, 30 euros pour deux exemplaires, 50 euros pour 4 exemplaires, frais de port compris (pensez à vos cadeaux de Noël mais pensez aussi que c’est peut-être l’occasion ou jamais d’offrir autour de vous, à tous ceux qui n’ont pas encore compris ce qui se passait, un roman qui peut les éclairer en douceur, par le biais de la fiction).

Commande de notre dernier livre, Apéro saucisson-pinard (édition Xénia), 21 euros.

Découvrez également le site web dédié à cet ouvrage : http://www.saucisson-pinard.com Ainsi que la page Facebook : http://www.facebook.com/pages/Ap%C3%A9ro-Saucisson-Pinard/289441557769069

Autres ouvrages de Riposte Laïque : Les dessous du voile, La colère d’un Français, Résistance républicaine, Les Assises sur l’islamisation de nos pays : 10 € pour 1 livre, 16 € pour 2 livres, 20 € pour 3 livres (frais de port compris).

Autre ouvrage à vendre : Vérités sur l’islam, de David Vaucher, 19 euros, frais de port compris.

Le plus facile est de payer directement sur notre compte paypal (en haut à droite de notre site, cliquez sur « faire un don » et précisez la commande effectuée.).

Sinon, merci d’envoyer les commandes accompagnées des chèques correspondants libellés à l’ordre de Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup-les-Vignes.

Vous pouvez aussi les commander par Amazon :

http://www.amazon.fr/Faute-du-Bobo-Jocelyn/dp/2953604235

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.