À un mois du Bataclan et de la révolte

Communiqué du CNRE n° 52, mercredi 19 septembre 2018

À un mois du Bataclan et de la révolte

À un mois de la date prévue pour la soirée du rappeur islamisant Médine au Bataclan, dans le sang des massacrés du 13 novembre 2015, cette programmation aberrante et inimaginable n’a toujours pas été retirée, malgré les demandes pressantes adressées aussi bien aux autorités françaises qu’à la direction de la salle (de propriété indirectement qatarienne, il est vrai…). Le cauchemar de cette profanation inouïe n’est toujours pas écarté. Dans ces conditions, la perspective d’une manifestation pacifique, et même de deux si nécessaire, est, elle aussi, plus présente que jamais. Le complexe médiatico-politique remplaciste, qui décide de l’actualité et même de la réalité des choses, fait tout pour que le scandale et la réaction d’horreur, d’indignation et de fureur qu’il suscite soient étouffés. Notre devoir est de faire en sorte, précisément, qu’ils ne le soient pas. Jamais ceux qui sont attachés à la conservation de notre pays, à l’honneur de notre peuple et à la survie de notre civilisation n’auront motif plus évident, plus éclatant, plus révoltant de s’unir enfin et d’oublier de vaines querelles qui ne sont plus de saison. Empêcher ce sacrilège laïque, cette insulte aux morts, cette gifle au visage de la France –Médine au Bataclan –, ça n’a rien à voir avec la politique et moins encore avec une quelconque “extrême droite” qu’affecte de dénoncer le pouvoir idéologique et policier à seule fin de déconsidérer ou de décourager le mouvement de révolte. Ce sont tous les Français qui doivent s’annoncer présents et se tenir à leur parole, sous peine de la perdre à jamais.

Renaud Camus, président du CNRE

image_pdfimage_print

19 Commentaires

  1. Les victimes du Bataclan ont été insultés par ceux qui se sont servis de leur portraits pour instrumentaliser leur idéologie. Pas étonnant que les familles de victimes se détournent de cette « révolte ». Qui ressemble plus à une tempête dans un verre d’eau.

    • On peut aussi se prendre des verres d’eau en pleine poire… sans eau !

    • « … pour instrumentaliser leur idéologie. …  »

      Vous pourriez développer, je ne comprends le sens de cette phrase ?

    • SHELDON

      Tout comme vous,vous insultez les victimes du Bataclan en instrumentalisant la haine

    • l’adulte attardé SHELDON a encore frappé. ce mec dans ses commentaires est aussi débile que le sheldon de la série « the big bang théory » auquel son surnom se réfère, à ceci près que le sheldon de la série fait rire, lui…

  2. Macron a inauguré un mémorial des victimes du terrorisme aujourd’hui je crois, mais il n’interdira pas le concert de Médine en même temps…

  3. Je serais au bataclan le19 mais je pense que des sbires envoyé par Macron viendront pour casser du Patriote,afin de nous discréditer,c,est pourquoi ils n’interdisent pas le concert, Soyons prudent.

  4. Medine au Bataclan serait un coup de poignard mortel dans le coeur de la France, une profanation, un sacrilège, un outrage. Ceux qui ne comprennent pas cela n’ont rien compris. Si ce « concert » a lieu,La France est finie, et deux mille ans d’Histoire et de grande civilisation partiront à la poubelle. C’est domage.

      • Pierrache,
        Il s’agit de beaucoup plus qu’un rappeur. Medine tout seul, c’est juste un rappeur, c’est vrai. Mais Medine AU BATACLAN, c’est autre chose.Cela devient un symbole. Les symboles sont importants. Ce sont eux qui font marcher le monde . Et celui-là n’ est pas acceptable.

      • Les français ne savent pas se faire respecter et ce ne sont pas avec 2 ou 3 manifs pacifistes que cette grosse merde d islamiste annulera son concert immonde.

  5. excuse la france et les français de faire partie d’un pays « christique » et non « mulsimique » !
    vous en avez d’autres des vannes hors propos sur le sujet traité ? l »‘état des ongles de vos pieds ou le scandale des papiers Q aux senteurs de rose ?

  6. Les français sont des gentils petits agneaux et ne pourront rien faire pour que cette grosse merde de porc islamiste se produise.Les musulmans eux sont plus convaincants se fichent pas mal du politiquement correct lorsqu’ il s agit de défendre l honneur de leur repugnant mohamet .Si j allais au Bataclan jouer sur scène la vie controversé du fou sanguinaire le spectacle aurait été annulé sur le champs avec risque du désordre publique,menace de mort mon encontre ou attentat à la bombe.

  7. OUÏ dire… Conférence de Presse bientôt en alerte (Cassen, Tasin).
    Pourquoi pas Occupation des lieux préalable ?
    Camps de migrants ? Pourquoi pas de Patriotes ?

Les commentaires sont fermés.