Abattage rituel, cruauté envers les animaux, un vrai combat pour les gauches européennes ?

Après la Suisse, la Norvège, la Suède, ce sont maintenant les Pays -Bas qui vont interdire l’abattage rituel. On est toujours étonné de la tiédeur  de certains mouvements politiques qu’on pourrait penser plus sensibles que d’autres (tout au moins en théorie) face à la souffrance animale, mais sans doute on se trompe. Rappelons qu’un animal qui est égorgé sans étourdissement préalable meurt dans des conditions violentes, longues, inadmissibles au XXI ème siècle. Autrefois, mêmes nos grands-mères, quand elles tuaient le lapin, prenaient le temps de « l’estourbir », comme on disait dans certaines régions. Elles les assommaient avant de les suspendre à un clou pour les vider de leur sang et les dépecer.…Il y avait bien sûr la tuerie du cochon dont les cris stridents résonnaient longtemps dans nos oreilles d’enfants ! Impressionnant spectacle, il fallait du monde  pour l’attraper et le réduire au silence…. Avant le silence final il y avait les cris terribles… que l’on n’ oublie jamais…. !Devenez bénévoles pour la Fondation
Petit à petit, grâce à Brigitte Bardot les Français, et bien au delà les Occidentaux, sont devenus sensibles à la condition animale. Certaines  femmes ont même renoncé à porter des fourrures… Ce fut la grande époque d’une prise de conscience du comment faire pour diminuer cette souffrance ? Brigitte Bardot a réussi en partie mais…. elle semble  échouer en France face aux archaïsmes religieux, on ne veut pas changer les rites même s’ils sont horribles… Ils sont millénaires… ! On obéit à des ordres divins…. Alors !
Alors ? Aussi vieux qu’il soit Dieu doit être capable de modifier sa pensée et ses ordres  aujourd’hui. Je suis sûre qu’en lui parlant gentiment on pourrait l’amener à revoir sérieusement sa copie et à envisager les choses autrement…. Et s’il ne veut pas ? Eh bien on fera sans lui… Et c’est une position que nos politiciens européens de gauche et écologistes devraient affirmer clairement pour que l’on puisse les prendre un peu au sérieux. Ce combat est digne des valeurs de la gauche et surtout des valeurs écologiques dans ce qu’elles ont d’intelligent ! Les écologistes, tellement à cheval sur la protection de notre environnement, partisans du bio et de  « la vérité du contenu de nos assiettes » devraient faire leur ce combat là car les vétérinaires mettent en garde sur les risques sanitaires de ces abattages rituels !
Les récents cas de contamination de viande hachée devraient amener à modifier la traçabilité de ce que nous mangeons… Qu’attendent les politiciens de gauche et les écolos pour se mobiliser sur le sujet et qu’attend l’Europe pour agir ? Dans un premier temps exigeons un affichage clair sur la viande avec mention obligatoire des conditions d’abattage : Abattage suivant un rite religieux OUI/NON. C’est un impératif !  Cette Europe tellement tatillonne, quand elle veut, sur des aspects souvent tellement dérisoires de nos modes de vie, doit être capable de légiférer quand ça devient sérieux afin  qu’on arrête dans toute l’Europe ces pratiques ancestrales et violentes ! NON ?
Chantal Crabère

 

image_pdfimage_print