Abattage rituel : le rabbin Korsia complice des musulmans

 Etourdissement des animaux obligatoire ? Le grand rabbin de France pleure avec les musulmans

Le grand rabbin de France, Haïm Korsia, s’inquiète d’une volonté de changer les règles de l’abattage rituel juif ou musulman, après que l’ordre des vétérinaires a dit son souhait que toute bête soit étourdie avant d’être égorgée, au nom du bien-être animal.

Dans une lettre au président du conseil de l’ordre des vétérinaires Michel Baussier dont l’AFP a eu connaissance jeudi, le leader religieux de la première communauté juive d’Europe lui exprime « l’indignation » suscitée par une de ses prises de position.

Lors d’un colloque au Sénat, le 24 novembre, le représentant des vétérinaires avait souligné que, selon les élus de son ordre, « tout animal abattu doit être privé de conscience d’une manière efficace, préalablement à la saignée et jusqu’à la fin de celle-ci ».
Or, les juifs orthodoxes, attachés à une stricte observance de la Torah, jugent qu’une viande n’est pas casher si l’animal a été étourdi préalablement à la saignée. Ce principe vaut pour la viande halal aux yeux de nombreux musulmans, même si de grandes mosquées autorisent l’électronarcose, l’étourdissement au moyen de l’électricité.(1)
Si la position de l’ordre des vétérinaires est entérinée, elle aura « des conséquences fâcheuses puisque les personnes de stricte observance, plus nombreuses qu’on ne le croit, se verront contraintes à recourir à l’importation ou à renoncer à la consommation de viande », prévient Haïm Korsia dans son courrier dont il a adressé copie au ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll et à son collègue de l’Intérieur (chargé des cultes) Bernard Cazeneuve.
Le grand rabbin souligne en outre que « la notion de douleur animale au moment de l’abattage fait l’objet de débats scientifiques contradictoires » et juge le positionnement de l’ordre des vétérinaires dans le « contexte politique » du moment « pour le moins imprudent, si ce n’est inconscient ».
Le retour de ce débat intervient alors que les députés Jacques Lamblin (Les Républicains) et Geneviève Gaillard (PS), tous deux vétérinaires, préparent une proposition de loi sur les conditions d’abattage des animaux, après la fermeture d’un abattoir à Alès (Gard) en octobre, en raison d’accusations de mauvais traitements.
« C’est la question de l’abattage rituel qui est la plus difficile à résoudre », a indiqué à l’AFP Jacques Lamblin. Mais « nous n’allons pas jouer les boutefeux sur un sujet dont il faudrait qu’il fasse consensus », a-t-il assuré, espérant déposer son texte sur le bureau de l’Assemblée « au printemps 2016″.
© 2015 AFP
http://www.respectmag.com/16784-abattage-rituel-le-grand-rabbin-de-france-sinquiete-dune-volonte-de-changer-les-regles
On n’est pas sortis de l’auberge… Comment peut-on être si aveugle et faire le jeu du halal et donc de l’islam alors que les juifs sont en grand danger d’extermination partout à cause du même islam ?
On a droit au cinéma habituel, indignation, remise en cause de l’intérêt de l’étourdissement, refus d’accepter que l’égorgement sans étourdissement soit terrible pour les animaux malgré les preuves ressassées depuis des lustres et l’exemple d’Alès, chantage et économique et affectif et enfin, cerise sur le gâteau, chantage politique.
Joli monsieur que ce rabbin Korsia ! Du même tabac que les dirigeants de quelques associations juives collabos, comme l’AEJF (Association des Etudiants juifs de France) qui a carrément porté plainte contre Valeurs actuelles pour sa une « L’Invasion qu’on cache », ou la LICRA qui a traîné Fanny Truchelut au tribunal avec la LDH et le CRAN pour avoir demandé à deux musulmanes de se dévoiler dans les parties communes de son gîte. On pourrait aussi évoquer la girouette Cukierman (qui préside aux destinées du CRIF), qui plaide pour un islam de France et essaie de dédouaner les musulmans de la responsabilité du terrorisme…
Le sieur Korsia, par peur de ne plus pouvoir manger casher (alors qu’il le pourrait encore en mangeant de la viande importée ou en mangeant végétarien) se bat pour le maintien d’une pratique barbare inacceptable, contribuant ainsi à l’islamisation de la France par le biais du halal. Parce que halal-casher même combat.
Si nous ne parlons que de halal la plupart du temps, c’est que le casher ne touche que quelques centaines de milliers de personnes et n’a pas grande incidence (il n’empêche que la partie arrière des bêtes tuées selon le rite casher est envoyée dans le circuit traditionnel, les juifs ne la mangeant pas, et ça c’est inacceptable même si statistiquement le risque de manger casher est très limité eu égard au petit nombre de bêtes tuées). Et puis, ultima sed non minima, rien à voir entre le judaïsme et l’islam, le premier ne faisant aucun prosélytisme, ne cherchant pas à imposer ses lois, interdits et obligations à tous et le second dont le but est clairement l’islamisation de toute la planète… Mais ce n’est pas une raison pour laisser quelques irresponsables juifs contribuer à nous islamiser, c’est facile pour eux, ils ont toujours la solution de repli possible en Israël le jour où ça tournera mal !
Le souci c’est que nos députés, fussent-ils vétérinaires et conscients de la souffrance animale et des risques pour la santé humaine, vont être une fois encore timorés sur le coup  :

« C’est la question de l’abattage rituel qui est la plus difficile à résoudre », a indiqué à l’AFP Jacques Lamblin. Mais « nous n’allons pas jouer les boutefeux sur un sujet dont il faudrait qu’il fasse consensus », a-t-il assuré, espérant déposer son texte sur le bureau de l’Assemblée « au printemps 2016″.

Ils ont peur, déjà, de jouer les boutefeux… Autant dire qu’il va falloir se mobiliser en masse au printemps pour faire pression sur les députés… Même si la majorité étant détenue par les islamo-collabos, il ne faut pas se faire trop d’illusions. Mais qui ne risque rien n’a rien et il est important de se coucher avec le sentiment du devoir accompli pour pouvoir se regarder dans la glace au matin.
(1) On s’en étouffe… Ainsi certaines mosquées accepteraient le principe de l’électronarcose si on en croit le journaliste auteur de cette pantalonnade. Lesquelles  ? Vous avez vu les imams défiler pour l’étourdissement et pour dire stop au privilège détenu par 3 mosquées en France, seules habilitées à décerner le label halal et à prélever en échange leur dîme ? Vous les avez vus, vraiment ? Je soupçonne le journaleux en question d’avoir inséré cette phrase pour essayer de faire croire à ses lecteurs qu’il n’y aurait pas de problème en islam avec l’étourdissement… Certes, avec 70% des animaux tués sans étourdissement en France, l’islam est tout à fait innocent…
Christine Tasin
http://resistancerepublicaine.eu/2015/etourdissement-des-animaux-obligatoire-le-grand-rabbin-de-france-pleure-avec-les-musulmans/

image_pdf
0
0

37 Commentaires

  1. Madame,
    Balayez devant votre porte !!!
    Dites moi comment vous avez mangé vos huitres ??? Ne mangez vous pas un animal vivant ? N’êtes vous pas une barbare ???
    Merci de me dire comment est cuisiné le homard — Vous n’en mangez pas ?? N’êtes vous qu’une barbare ??
    Merci de me dire comment est tué la lapin, dans nos campagnes — N’êtes vous pas une barbare ?
    Merci de me dire comment on tue le cochon dans nos campagnes — N’êtes vous pas une barbare ?
    Merci , je vous prie, de ne pas vomir sur Jésus qui, juif érudit, comme le Rabbin Korsia, mangeait cacher et n’a JAMAIS dit de laisser tomber cette obligation alimentaire.
    Merci de balayer devant la porte de nos compatriotes de nos campagnes et de nos villes !!
    Bien cordialement et bon noël à tous.

    • @ Dellacosta Rafaël
      C’est faux : Jésus était un militant végétarien comme le confirment les évangiles apocryphes et je ne sais plus quel épitre de Paul. Il n’aurait guère pu en être autrement d’ailleurs compte tenu de l’empathie du personnage. D’autre part, Jésus étant réputé incarnation de Dieu sur Terre, il était également logique qu’il s’efforçât d’adopter un comportement exempt de pêchers, or avant l’avènement du pêcher, Dieu consacre pour l’alimentation des hommes et des animaux les seuls végétaux.
      Les preuves de ce militantisme ont été écartés des évangiles officielles par l’empereur Constantin lors du Concile de Nicée et les végétariens de l’époque torturés à mort.

      • Madame,
        je crois que vous ne connaissez rien aux Textes.
        Avant que Jésus ne soit considéré comme fils
        de Dieu sur terre….Ils mangeait surement de la
        viande….Si cela avait été mauvais ou inconséquent, alors
        le Père aurait dit au fils de propager cette nouvelle et Il
        l’aurait, surement, dit aux autres héros de l’Ancien Testament,
        ne croyez vous pas ??? A moins que vous vous considériez
        que Dieu, le Père, soit faillible…Ceci est une autre question !!
        Quiconque souhaite devenir végétarien est le bienvenu,
        d’autres part, sachez que les poissons péchés meurent
        de suffocation….Mangez vous du thon ? de la sardine ?
        Les plantes sont arrachées de la terre et se fanent…
        De plus, mon propos ne se limitent pas à Jésus,
        mais aux traditions françaises, que nous aimons,
        mais qui ne prennent pas des gants avec la façon
        de tuer et de s’alimenter.
        Bien cordialement et bon noël

        • @ Dellacosta Rafaël
          Herbert est un prénom masculin et je suis un homme. Je suis désolé pour vos aptitudes intellectuelles limitées mais il va de soi que si le végétarisme de Jésus est inscrit dans les évangiles apocryphes, c’est qu’il en a non seulement parlé à ses apôtres, mais qu’ils l’ont vécu avec lui, et qu’il n’a pas manqué de le propager.
          Nous sommes toujours limités à 800 caractères je pense, c’est pourquoi je n’ai pas approfondi et même si je suis végan, la question de savoir à partir de quel niveau de complexité cérébrale un animal peut être considéré comme suffisamment conscient pour mériter d’être épargné se pose de fait. Pour ma part, je ne saurais trancher et j’épargne donc tous les animaux puisque je n’en ai pas besoin.

          • Monsieur,
            Puisque vous répondez à côté, cela suppose que vous en convenez que vous avez tort et je ne peux supporter que vous prêtiez des avis à Jésus qui n’était pas contre l’abattage rituel de sa religion d’origine.Merci de laisser les homards, les huîtres et les lapins mourir avec décence.
            Mangez vous du poisson qui meure par suffocation ?
            Bon appétit. Bonnes fêtes. Rafaël.

            • @ Dellacosta Rafaël et @ RL RL RL RL RL RL
              Il doit y avoir des failles de sécurité sur le site car ce n’est pas la première fois qu’on a ce genre de dialogue de sourd avec les muzz où les interlocuteurs font semblant de ne rien comprendre à ce qu’on dit pour nous faire parler toujours davantage. Il y a forcément une raison.
              Je lui dis que je suis végan et que donc j’épargne tous les animaux et il me demande encore si je mange du poisson. C’est vraiment suspect. Il ne cesse de répondre à côté et m’en accuse moi, qui ne l’ai jamais relevé que sur le végétarisme de Jésus, révélé dans les évangiles apocryphes, mais il essaie de me faire reconnaitre que j’admets mes torts pour que je réponde encore. C’est vraiment louche.

              • Ce qui est louche est que vous ne parliez que de vous !!
                L’article parle de l’abattage rituel musulman comme si il y avait un rapport avec l’abattage rituel israélite !!
                Instruisez vous et ne confondez pas !!
                Les muzz comme vous dites ont un droit de réponse ou pas ?
                Et nous, on nous appelle comment ? Les cathos ?
                Et les juifs ?
                Que vous soyez végétarien ou pas….On s’en fout…
                Je ne vous parle pas des évangiles dont Jésus n’aurait été qu’un « inspirateur », je vous parle de lui, en tant qu’homme et consommateur et fidèle d’une religion dont il n’a jamais remis en question (je parle de lui) l’abattage rituel israélite !!
                Ne critiquez qu’après avoir étudié et pas être comme un mouton de Panurge.
                Vous n’avez pas encore répondu (malgré deux relances) si vous mangez des huîtres, du homards, du poisson….?
                Bonnes fêtes et bon appétit.

                • @ Dellacosta Rafaël
                  Je vous ai déjà répondu 3 fois : je suis végan donc je ne consomme aucun produit d’origine animale. Les huitres sont des mollusques bivalves et les homards des arthropodes malacostracés, ce sont donc des métazoaires, c-à-d des animaux. Donc je n’y touche pas. Vous avez un droit de réponse mais vous n’en profitez pas car vous ne répondez jamais rien.
                  Les évangiles apocryphes sont certainement les plus authentiques car les évangiles officielles ont été sélectionnées et bidouillés pour arranger les affaires de l’empire romain ( 2ème fois ) qui craignait les révoltes mais ne pouvait pas remettre en cause sa façon de vivre. Jésus a sans aucun doute passé l’essentiel de sa vie de guide spirituel à prôner le végétarisme.
                  La seule question que je laisse en suspens faute de place et de données est : que ressentent les animaux à système nerveux simple ?

                • Merci pour votre réponse claire et exhaustive.
                  Bonnes fêtes et que la fraternité reste le mot d’ordre entre les peuples.

  2. Message 2 : néanmoins, l’électronarcose n’est pas forcément satisfaisante du point de vue de la douleur comme méthode d’étourdissement, sans parler de l’asphyxie au CO2 employée généralement ( partout j’en ai peur ) pour les porcs et qui est une pure abjection, contrairement à ce qu’on pense. Il y a donc beaucoup à dire et à faire en matière de progrès éthique en matière d’étourdissement et il est plus que temps qu’on s’y attèle.

  3. L’électronarcose est acceptée par l’islam dans de nombreux pays étrangers.
    C’est sûr que dans ce genre de bataille, il ne faut surtout pas se laisser impressionner, montrer des faiblesses, ou y aller à tâtons. Quand faut y aller, c’est la tête dans le guidon, le clairon dans une main et le sabre dans l’autre.
    La laïcité de la république est totalement bafouée dans cette histoire, sans parler des fondements de l’édification du droit et même de la loi ; théoriquement, il ne devrait même pas y avoir de débat sur une évidence pareille. Entre parenthèses, il était plus que temps que les vétos prennent la parole sur ce point car leur silence était écœurant .

  4. Pourquoi les éleveurs, eux soit disant qu’ils aiment (devant les caméras) leurs bêtes ne font rien, pourquoi l’éleveur n’impose pas que leurs bêtes soient étourdis avant d’être tuées.
    pourquoi que la souffrance d’un chien est reconnu et qu’une vache n’aurait pas les mêmes droits.
    Plus on avance, plus la France régresse.
    Jamais les abattoirs interdiront le halal/casher car elles sont aux mains de dirigeant, d’une religion qui cautionne la souffrance de l’animal.
    La laïcité cautionne les abattoirs halal/casher….
    Pour ma part, je suis végétarien depuis longtemps et je me sens moins complice de la souffrance animal même si je mange encore du poisson et des œufs.

  5. Pour une opération, vous préférez avec ou sans anesthésie ? Bah oui avec.
    A Titmosis, mutiler un enfant (qui à 8 jours n’a pas son mot à dire) est un acte barbare. La circoncision doit rester un acte médical lorsqu’elle est nécessaire et pas au nom d’une religion. J’insiste, un enfant de 8 jours ne peut décider si il sera juif, musulman, chrétien, athée ou autre. Le mutiler à cet age c’est prendre une décision à sa place, c’est indigne d’un parent aimant, c’est imposer, pas écouter un choix délibéré.

    • Aux U.S.A. 90% des enfants mâles sont circoncis sans distingo de religion ou non. Y attache une notion religieuse ceux qui veulent y croire. Quant à l’abattage kasher il est très différent de l’abattage halal, un Mohel doit suivre un cursus vétérinaire de cinq années avant d’être apte à pratiquer ce rituel. Les notions d’hygiène kasher sont très strictes a contrario de l’halal. Jamais, au grand jamais, la nourriture kasher n’a été imposée à qui que ce soit en France, par contre, le halal nous est imposé, caché, non étiquetté alors que nous n’en voulons pas.

      • et d »une le halal est imposé de force en France … de deux tous le savent et mangent quand méme des animaux ,de trois je soutiens le projet des vétos d »arréter le massacre d »animaux dans des souffrances atroces juste pour quelques religieux graineux ???

  6. faites comme moi, devenez végétariens, c’est barbare et cruel de faire souffrir les animaux;

    • moi aussi je suis végét depuis toujours … mais cette pratique d »un autre temps devrait étre intérdite en France ,car nous sommes pas chez les musulmans que je sache pour accépter ses coutumes barbares …

  7. Sauf erreur il me semble qu’en Suisse l’abattage rituel est interdit depuis longtemps et que les juifs et le muzz importent leur bidoche !!! alors où est le problème ? si ça ne leur plait pas, on ne les retiens pas !!!

    • absolument vous avez raisons ,ils l »ont intérdit ;mais en France la montée de population musulmane a favorisé cette pratique ,de plus les politiques pour avoir des voix ont laissés la France au halal ,et les gens le savent mais ne boycottent pas la viande pour autant ….donc tous coupables et responsables ..

  8. Et les homards qu’ on jette vivants dans l’ eau bouillante ? Pas de lois contre cela ? Combien d’ autres animaux sont traites de la sorte dans la cuisine ?

    • Il y a là aussi beaucoup de choses à revoir ,comme le gavage des oies et canard et l »épilage à vif des lapins angoras ,mais pour l’instant on parle d’abattages rituels

  9. Inadmissibles de telles pratiques dans un pays civilisé , et contrairement à ce que certains croient des associations luttent énergiquement contre les abattages rituels,mais ça ne fait pas la une dans les médias

  10. On juge une pseudo civilisation a la façon don il traite les animaux.
    Depuis l’invasion barbare les problèmes sanitaire et de maltraitance s’accumule dangereusement dans nos abattoirs. .

  11. un pays civilisé ne peut accepter de tuer les animaux dans des souffrances insupportables ,ces religions peuvent très bien exister sans ces barbaries,il faudrait qu’elles évoluent et même cela leur donnerait une meilleure image,d’autre part,je pense que leur Dieu respectif ne peut demander une telle sauvagerie à moins qu’il ne soit un sauvage lui-même ,à savoir????

    • Dans la Bible juive il est interdit de faire souffrir les animaux (commandement de la Torah). Les Juifs n’ont meme pas le droit de faire travailler leurs animaux le samedi afin que le betail se repose une journee entiere dans la semaine ! Il est parfaitement vrai que l’ abatage rituel juif a ete institue pour justement eviter de faire souffrir les betes. De grands veterinaires admettent que l’ abatage rituel juif ne cause pas de souffrances aux animaux. Apres, si cela deviant ideologique….

  12. d’une part grâce à DIEU très peu de viande d’autre par on entend JAMAIS les associations de la défense des animaux …

    • alors là, c’est absolument faux, TOUTES les associations de défense des animaux se battent sur le sujet régulièrement, la Fondation Brigitte Bardot en tête, et depuis longtemps. Mais comme visiblement, vous ne suivez pas leur actualité, vous ne pouvez pas être au courant. Tenez par exemple cette page des SPA, mais toutes les associations sont concernées.
      http://www.lesspadefrance.org/?SousRubrique=41

        • Il suffit pour être au courant de tout ce qui se fait pour améliorer le sort des animaux d’aller chercher sur internet !

  13. Ce n’est pas par peur de ne plus pouvoir manger casher ou halal, c’est la peur de ne plus encaisser la dîme qui inquiète rabbins et imams. Cette dîme rapporte des milliards …

  14. Si la position de l’ordre des vétérinaires est entérinée, elle aura « des conséquences fâcheuses puisque les personnes de stricte observance, plus nombreuses qu’on ne le croit, se verront contraintes à recourir à l’importation ou à renoncer à la consommation de viande », prévient Haïm Korsia
    … J’ajouterais : ou alors de foutre le camp de ce pays, ce qui ne serait pas plus mal.

    • L’histoire montre que s’attaquer aux pratiques juives n’est pas une bonne chose. Quand à la souffrance à lautre, les Juifs la maîtrisent autant que peut se faire. Les enfants sont circoncis à 8 jours et ne souffrent pas plus qu’un autre trauma. Leur pleurs en temoignent. Il ne durent qu’une à deux minutes et le sein de leur mère en a immédiatement raison. L’abattage rituel est fait pour ne produire aucun choc, c’est pourquoi le spécialiste tranche les vaisseaux du cou en un seul passage de la lame ultra coupante.

      • Peut-être, mais comme dans ce pays, il ne peut y avoir de « discrimination » entre les religions, si on veut supprimer l’abattage halal, il faudra aussi supprimer l’abattage casher.
        Et voilà de toute façon le leitmotiv, si on s’attaque à cette pratique, c’est tout de suite considéré comme de l’antisémitisme par la communauté juive, voire du nazisme comme votre commentaire le sous-entend, alors qu’évidemment, ce n’est pas le cas.

      • Quant à la circoncision, en voilà un autre sujet intéressant sur lequel il faudra aussi se pencher un jour, et qui concerne les deux mêmes religions…

Les commentaires sont fermés.