Halal à Saint-Etienne : Interventions des Docteurs Thillier et de Peretti

Publié le 24 septembre 2015 - par - 12 commentaires - 3 565 vues

abattoir_temporaire

L’abattoir temporaire qui devrait ouvrir à St-Etienne à l’occasion de l’Aïd al Adha

Le prion, responsable de la contamination à l’homme, peut souiller un sol et un environnement pendant 70 ans en provoquant notamment la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) (dégénérescence du système nerveux central caractérisée par l’accumulation d’un prion). On comprend dès lors l’inimaginable folie du maire de Saint-Etienne et du préfet  de mettre à disposition une friche industrielle. En outre, quid des allées et venues du public dans cet « abattoir » improvisé? Quid de l’élimination des moelles épinières? Quid d’une tranchée devant recueillir plus de 6 000 litres de sang… là est l’épouvante car les microbes et  les prions n’ont ni frontières, ni religions. 

Le témoignage bouleversant de la famille Damien-Pinay, riveraine de la friche industrielle-abattoir du 25 rue de l’Apprentissage, qui vit parmi les rats d’égoût depuis deux mois.

Méprisée et mise en danger par la mairie, la préfecture et son service départemental de protection des populations, les Damien-Pinay vont vivre l’horreur et les risques sanitaires à partir de jeudi, durant les trois jours de l’Aïd kebir où 2000 moutons vont être sauvagement égorgés.

Devant les multiples zones d’ombre de cette affaire, le Dr Alain de Peretti, président de Vigilance halal et de Traditions Terroirs et Ruralité  a déposé un 2e recours administratif en référé pour l’abattoir temporaire du 25 Rue de l’Apprentissage.

extraits :        

Le tribunal administratif de Lyon a préféré botter en touche sur ce sujet épineux en déclarant invalide notre premier référé basé sur les nombreux et incroyables manquements aux règles administratives  pourtant très strictes en matière d’installations classées : notre référé qui pointait tous ces points a été déclaré irrecevable car mal ciblé…

… Motif plus que léger en droit ce qui nous autorise(ra, ndlr) à ester devant le Conseil d’Etat…

… Mais les choses ne vont pas s’arrêter là car nous venons de déposer un autre référé suspension sur un motif pour le coup extrêmement ciblé : l’installation classée du 25 Rue de l’Apprentissage, Quartier Beaubrun à St Etienne n’a pas fait l’objet d’une étude d’impact comme le demande l’article L 554-11 du Code de Justice Administrative :  L’absence démontrée de l’étude d’impact dans un cas où la Loi ou les règlements la rendent obligatoire, oblige le juge administratif à suspendre la décision “d’approbation d’un projet d’aménagement” dit le texte. ..  En effet un abattoir, même temporaire, traitant plus de 5000 kg de carcasses par jour est tenu par l’arrêté ministériel du 18/12/2009 et article L122-1 du Code de l’Environnement à effectuer une étude d’impact.

Or il est prévu d’abattre 1500 à 2000 moutons en 3 jours, soit au moins 500 moutons par jour, à 20 kg de carcasse minimum, qui nous donnent 10 000 kg journaliers c’est-à-dire à un niveau de certitude quant à l’obligation de l’étude d’impact…

Nous expliquons tout cela en conférence de presse…

La santé publique bradée

Mardi soir, à l’Université Jean-Monnet de Saint-Etienne, le Dr Jean-Louis Thillier  spécialiste chercheur et expert européen en risques et sécurité sanitaire a donné une conférence « Mouton fou et maladies neuro dégénératives humaines – antibio, résistance et intelligence bactérienne ».

Ses études montrent clairement que le prion, responsable de la contamination à l’homme, peut souiller un sol et son environnement pendant 70 ans en provoquant notamment la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) (dégénérescence du système nerveux central caractérisée par l’accumulation d’un prion).

L’exposé magistral et convivial de trois heures du Dr Thillier est accablant. Il rapporte les preuves de ce qui menace d’être l’un des prochains scandales de santé publique. Et ce jour-là l’Etat  traditionnellement protecteur de ses serviteurs, recherchera-t-il des lampistes? Qui portera alors le chapeau dans l’affaire du site de minier de l’abattoir rituel de Saint-Etienne temporairement contaminé pour sept décennies?

A noter que Nicole Damien reçoit de nombreux témoignages de soutien sur sa page Facebook. Elle a aussi versé ses griefs sur les pages Facebook du maire Gaël Perdriau (alias Perdriau des mosquées, comme on l’on entend dire maintenant en ville) et de son premier adjoint, Gilles Artigues, le toujours ravi. 

Les deux compères sont activement soutenus par 55 élus du conseil municipal (sur 59). 55 élus en beaux costumes et jolies robes qui n’ont pas hésité à plonger la famille Damien-Pinay dans les cauchemars et la saleté. 55 élus qui auront du sang sur les mains pour toute leur mandature. 55 élus prêts à toutes les compromissions et damnations clientèlistes.

55 élus qui osent encore regarder en face leur propre famille tout en oeuvrant pour un sinistre avenir de soumission à l’islam et à sa loi nonobstant les risques évoqués.

Sans préjuger de la décision de la juridiction administrative et des autres actions prévisibles, la rue de l’Apprentissage doit d’ores et déjà être rebaptisée rue de l’abattoir Perdriau.

 Jacques Chassaing

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Wetto

Et votre site Nauseeux Ose Afficher une Une de Charlie Hebdo…. Vous Avez aucune honte car cet hebdomadaire denonce des agissements de propagande Fachiste Telles que les Votre….. On en restera pas La…. Moi je me batterai pour vous defoncer vos Gueules de consanguins Facile a reperer a 1 km et vous empecher de nuire davantage encore…. Bouffons

pugnacité

Que ces fous de dieu soient contaminés par le prion.Tel est manifestement leur souhait ou celui du divin??sait on jamais?
En ce qui concerne les non musulmans qui n’ont aucune requête particulière en matière d’abattage sinon celle de voir maintenue pérenne celle utilisée depuis de nombreuses décades,les règles d’hygiène requises doivent être impérativement respectées.

claude henry

il faut faire une petition et faire demolir cet (friche) etablissement…. et mieux voter la prochaine fois

divine

honteux et que fait la SPA pour toute ces bêtes abattu comme et par des barbares ,je pleins ces deux femmes et personnes ne bouge pour les défendre faut mettre le feu a cette décharge et ce maire a qu a fournir son garage pour égorger tout ces moutons ,je me demande comment il peut se regarder dans une glace tout les matin encore une ordure a la botte de l islam

Anne Lauwaert

Depuis Pasteur, la pénicilline et les vaccins on est devenu de plus en plus drastique concernant l’hygiène. Les gens qui travaillent avec de l’alimentation doivent mettre des bonnets et des gants et servir les petits pains avec des pinces … et là tout d’un coup il y a des gens qui crachent sur les trottoirs, urinent contre les arbres et baignent dans le sang…
On a décelé un cas de lèpre? Il y a des cas de maladies de la peau genre galle ?
Mais le pire c’est la tuberculose qui est résistante aux médicaments que nous avons, et pire encore la menace d’une épidémie de poliomyélite…
Tout cela est-ce un hasard ou bien est-ce une façon de réintroduire la sélection naturelle pour résoudre la surpopulation de la planète?

Marie

Mourir égorgé ou décapité ou contaminé par du sang impur, à la base, il y a toujours utilisation d’un poignard …………… !

Victor K.

Quelle horreur mon pays la France !

J’ai envie de gerber et de claquer ces collabos !

Berdeilh

Il faut amener des cochons pour les faire fuir de peur d’être contaminés

viallat

on connait la démagogie des hommes politiques et saint-etienne ne mérite pas cette mauvaise publicité,dommage,un vieux stéphanois qui voit sa ville mourir???

Alain F.

Je pense qu’il vous appartient comme aux autres Stéphanois qui en ont pris conscience d’agir chacun selon son niveau(notamment en votant et en faisant voter pour le Front National et contre ce maire indigne).Il serait bon aussi sans doute de vous regrouper et de ne pas vous laisser aller au fatalisme.Bon courage.

Patriote un peu déboussolé

Allez vous rester les bras ballants devant le constat de corruption de ces édiles, Saint Etienne ne mérite pas que l’on laisse faire ça(l’écharpe et votre équipe de foot m’a offert du rêve et du bonheur!). Les stéphanois doivent réagir contre les 55 voyous en col blanc à-plat-ventristes qui vous trahissent par des décisions malsaines et la mise en danger sanitaire et non assistance à citoyens.

Lire Aussi