Abdelaziz Hamida, fiché S présumé, peut-il devenir maire de Goussainville ?

Publié le 1 octobre 2019 - par - 10 commentaires - 1 875 vues
Share

La ville de Goussainville, dans le Val-d’Oise, aura bientôt, en 2020, un nouveau maire. Il se pourrait qu’Abdelaziz Hamida, 43 ans, soit cet heureux élu. Sur sa profession de foi, ce conseiller municipal indique qu’il a été président du football club de Goussainville, et qu’il est « titulaire d’un master en droit des collectivités locales et territoriales ». Un diplôme obtenu à Paris VIII, une fac du 93 entièrement dévouée à la promotion des élites méritantes de banlieue. Ce qui n’est pas précisé sur sa flatteuse notice biographique, c’est qu’il n’est pas très favorablement connu des services de police.

http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/goussainville-taxe-d-etre-fiche-s-le-candidat-hamida-porte-plainte-en-diffamation-29-09-2019-8162574.php

En effet, selon L’Express, la DGSI l’aurait classé fiché S pour islamisme radical. Une présomption de culpabilité car il serait potentiellement dangereux. Mais ce qui prévaut dans notre État de droit, c’est la présomption d’innocence. Dans nos campagnes, sur les portails des fermes, on peut voir fréquemment un panneau « Attention, chien méchant ! ». Ce qui ne veut pas dire qu’il va vous mordre, mais seulement qu’il peut vous mordre. On vous déconseille donc de vous en approcher.

https://www.lexpress.fr/actualite/politique/un-fiche-s-pour-islamisme-radical-candidat-aux-municipales_2099609.html

À noter que le candidat a annoncé avoir déposé plainte contre L’Express (ce qui ne signifie pas qu’il l’a vraiment fait) et a affirmé ne pas être au courant de ce fichage (ce qui ne veut pas dire qu’il nie être fiché). À signaler également que le ministère de l’Intérieur a refusé de démentir l’information… ni de la confirmer.

Nombre d’habitants de Goussainville se sont approchés d’Abdelaziz Hamida. Lors des dernières législatives, il est arrivé en tête dans sa ville avec plus de 22 % des suffrages ! Le fait qu’il soit suspecté d’être fiché S va-t-il doper son score ? Pour ses électeurs, qui ne sont sans doute pas de confession catholique, cela veut dire, en bien, qu’il est fiché Coran. Et aux élections, c’est très payant.

Reste une question centrale : s’il était confirmé, par des fuites savamment orchestrées, que le valeureux Abdelaziz était vraiment fiché S, cela l’empêcherait-il de postuler à la mairie, voire de devenir maire de Goussainville ?

Si – inch’Allah – Abdelaziz Hamida est élu maire, va-t-il répondre aux attentes d’une frange importante de la population locale ? Va-t-il prendre des mesures qui renforceront l’identité de Goussainville ? Des repas halal dans les cantines scolaires ? Des subventions déguisées pour la construction de nouvelles mosquées ? Des bons de nourriture pour les nécessiteux, bons valables seulement dans les kebabs ?

Ceux des habitants de Goussainville qui n’auront pas voté pour Abdelaziz Hamida auront toutefois la possibilité de déménager. Le nouveau maire, respectueux des lois de la République, n’entravera en rien la liberté de circulation. Dans Underground d’Émir Kusturica, la scène finale donne envie de pleurer. Un petit bout de terre se détache et emmène au loin dans la mer les héros du film. S’affiche alors la phrase suivante : « Il était une fois la Yougoslavie ». Il était une fois la France…

Martine Chapouton

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Clovis

Je le prédis depuis des années : Au train ou vont les choses, des étrangers islamisant prendront le contrôle de communes de la façon la plus légale, et personne n’y pourra rien compte tenu de l’absence garde-fou !
 » Quid de l’évolution d’un tel hold-up dans une France où la liberté d’expression est interdite ?  »
Populistement vôtre

denis

en 68 a Paris la légion étrangère ramassait les poubelles car les rats envahissaient les trottoirs,il est temps de remettre çà au gout du jours

POLYEUCTE

Un « Khmaire » rouge de plus ?
Goussainville ? On passe, en effet, des communistes aux islamistes !

André LÉO

Bien sûr qu’il pourra devenir « maire »! Qu’il soit fiché « s » est un plus, une « garantie » pour ses électeurs potentiels.
D’ailleurs il y a déjà eu une liste islamiste aux européennes » de 2019, et ça n’a pas gêné les fossoyeurs de la Laïcité.
Éric Zemmour a fait état de cette dérive, samedi : » Dans la république islamique qui s’installe, la France disparait.
Pareil dans une municipalité islamique, les « concitoyens » disparaitront, laissant la place aux conreligionnaires.
Le vivr’enssemblisme à la Soros permet toutes les trahisons, à commencer par celle de la Laïcité!

.Dupond1

Michel Martin
/////////////////////////////////////////////////////////////////////////
+100000000000000000000000000000000

zéphyrin

bien sûr qu’il peut devenir maire !
ce n’est toujours et encore qu’une question de nombre.
imaginez les nuits d’émeutes si son élection ou sa candidature sont invalidée…

Michel Martin

Ce serait peut être bien qu’un islamiste tel que lui soit élu à Goussainville ou à Trappes ou à Roubaix ce serait bien fait pour ces maires qui pactisent avec l’islam !

patphil

22% !
si les gens veulent se suicider, comme le prévoit zemmour, les gens auront ce qu’ils méritent!
la honte en plus!

La_Soupape

En France, on est quand même balaises pour réaliser l’impensable, le surréaliste, le non-répertorié, pour repousser les limites aux confins de l’irréel…

.Dupond1