Abdullah Badr : Je hais les chrétiens et leur odeur, ils me dégoûtent

abdullahbadr

 

Le Dr Abdullah Badr, un (savant) musulman égyptien diplômé d’Al-Azhar et professeur d’exégèse islamique, emprisonné pendant 10 ans sous Moubarak, puis libéré par les frères musulmans de Morsi (vous s’avez les amis de Tariq Ramadan !..) ainsi que d’autres agitateurs et terroristes musulmans, nous a récemment offert un excellent résumé (pour nous les éveillés en tout cas !) de la seconde moitié de la doctrine islamique ; la discorde wala ‘wa bara (« Amour et haine »).

Tout un programme !

A savoir que le vrai musulman doit aimer et aider les autres musulmans, mais ressentir de la haine et du dégoût pour les non musulmans (surtout chrétiens et occidentaux comme vous allez le voir).

[youtube]SnaCMCeFmas[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=SnaCMCeFmas

Lors d’une conférence il y a quelques jours, il a expliqué que les chrétiens le « dégoûtent » tellement qu’il ne boirait pas dans un verre qui aurait été touché par l’un d’eux : « Ce n’est pas une question de piété mais de dégoût. Je ressens du dégoût. Vous comprenez ? Du dégoût, je suis dégoûté, je ne peux pas supporter leur odeur… Je ne les aime pas, c’est mon choix. Et ils me dégoûtent, leur odeur, leur apparence, je me sens dégoûté. Ils me dégoûtent, et beaucoup d’autres choses aussi me dégoûtent ».

Moi cela me laisse pantois et horrifier par un tel appel à la haine, d’un soit disant « savant » ! Pas vous ?

Badr a souligné que même si la charia n’interdit pas aux musulmans de manger la nourriture préparée par les chrétiens, cette nourriture lui lève le cœur. Il a raconté comment il était entré un jour dans un commerce en Égypte pour acheter de la nourriture, mais quand il a vu les croix et les icônes chrétiennes sur le mur, réalisant que le propriétaire était chrétien, il a tout de suite donné la nourriture sur la rue.

Badr enseigne que le dégoût, ainsi que la haine pour les chrétiens et les autres infidèles mécréants, doit venir « du cœur » (comme c’est le cas pour lui) et ne doit pas être une simple démonstration hypocrite devant d’autres musulmans.

Telle est la doctrine islamique de L’amour et la haine !

Une doctrine que l’Occident serait bien avisé de connaître et de faire connaître ! Ce qui met crument en lumière le niveau alarmant de la tromperie de l’islam et des islamistes dans nos contrées trop accueillantes, endormis par tente ans de désinformation criminel de nos politiques dhimnisés, de nos merdias collabos, de nos bien pensant associatifs subventionnés de toutes sortent (CRIF, MRAP et j’en passe…) de nos ineffables, Askolovitch, Fourest, Ramadan, et j’en oublie…).

Tous autoproclamés humanistes, droit de l’hommistes, antiracistes et autres « iste » qui veulent nous convaincre de gré et de force, que la « religion de paix et d’amour » est une race, sinon pourquoi nous traiter de racistes ?

Que l’islam de France (plutôt en France) ne souhaite que la paix et l’amour, alors qu’à la moindre incursion de l’état (pompiers, polices, infirmiers, medecins…) dans leurs citées, les rendent hystériques et que les milices d’extrêmes gauches « antifas », décervelés par un trotskisme-léninisme d’un autre âge, défendent et se répandent dans nos villes avec le soutien complice d’un Valls et d’une Taubira.

Qu’ils veulent nous imposer l’idée que l’islam est soluble dans nos démocraties gangrénés par des forces pithécanthropes rétrogrades, réminiscence « des heures les plus sombres de notre histoire », que le ramadan « ne nuit pas gravement à la santé mentale », que les musulmans de France n’ont rien à voir avec les fous de dieu, alors que jamais depuis trente ans, un seul d’entre eux, retranchés dans leurs (banlieue sensibles), n’ont jamais, ni manifesté publiquement et en masse, pour condamné les actes, les paroles, les agissement des ces crapulent !

Alors, je lance un appel vers nos « encore » compatriotes musulmans de France.

Sortez dans la rue pour condamner ces « maboules », manifestez en masse votre attachement à notre nation, à ces valeurs, à nous, qui vous avons accueillis !

Ou alors quittez la France, car vous n’avez rien à y faire !

André GALILEO

image_pdf
0
0