Abolir la dette ou mourir

Publié le 23 décembre 2020 - par - 16 commentaires - 576 vues
Traduire la page en :

À la fin de l’année 2020, la dette publique de la France atteint 120 % du PIB, un niveau vertigineux. Et encore, la crise pandémique n’étant pas finie, nous ne savons pas encore à quel niveau nous nous situerons dans quelques mois.  La récession dépassera les 11 % cette année, soit le triple de ce que nous avons connu en 2008/ 2009 lors de la crise des subprimes. Et ce n’est pas encore fini, apparemment. Or, nous ne nous étions pas encore tout à fait rétablis de la crise précédente. Combien de temps nous faudra-t-il pour nous rétablir de celle-ci ? Combien de générations sacrifiées, de jeunes au chômage, ou contraints à émigrer,  avant de retrouver une croissance acceptable ? La dette dont nous allons hériter est insoutenable, elle devient un boulet, avec une chaîne qui nous soumet au monde de la haute finance, de la BCE, de l’oligarchie financière. Il faudra impérativement de débarrasser d’une partie de cette dette, faute de quoi notre pays deviendra une colonie entre les mains de la super-classe mondiale et de l’étranger. Dans cette vidéo, Olivier Piacentini nous explique comment faire pour se débarrasser d’une partie de cette dette, fardeau impossible à porter qui finira par tuer la France.

https://www.youtube.com/watch?v=5Dax-a6j2rg&feature=share&fbclid=IwAR0S9Hv_BhPy2LtqjI608M5CdtfZ_E6_BnNzgEmEc6UIOZjIGE3NxM2zRDs

Olivier Piacentini

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
BALTO
POLYEUCTE

J’ai découvert cet auteur plein de bon Sens depuis qq temps.
“Dire” qu’on ne rembourse pas ? C’est insulter les Créanciers, ne plus en trouver, augmenter les taux…
Seule Mars pourra nous prêter et refinancer la Dette auprès de Pluton, etc… !

Patapon

Chaque Francais ,du nourrisson au vieillard,”doit”quarante mille euros.La dette de la France atteint à ce jour 2600 milliards.L’etat providence y succombera,mais avant,il aura privatisé ou vendu tout ce qui est negociable.Il n’est pas exclu qu’il se serve aussi de notre épargne pour alimenter ses caisses…Joyeux Noel a tous.

evain

cent vingt pour cent du PIB ???? dette de l’état, engagements sur le futur(centrales nucléaires,barrages,ouvrages d’arts…), dette des communes, dette des intercommunalités, dette des régions, dette des départements…

Nous ne sommes pas à 120/100 du PIB!

Le plus grave c’est la dette des ménages et la dettes des entreprises cela casse toute la dynamique de notre économie !!!! et çela personne n’en parle.

JC dusse

Abolir la dette, c’est bien joli mais comment ? Et surtout pourquoi des pays surendettés n’y ont pas pensé avant ? Parce que ça ne résoudra rien

Castor485

Quand on constate depuis des décennies, tout cet argent que les banques centrales ont déversé , personne n’est dupe que nous avons l’équivalent des billets du Monopoly. Donc on peut encore en fabriquer des milliards pour donner à chaque pays l’équivalent de leur PIB 2019 et il ne se passera rien. Chiche.

sylvain

Abolir la dette ? J’en suis persuadé, c’est le but (ENTRE AUTRES) de tout ce cirque. Pourquoi croyez vous que tous les pays prennent EN MÊME TEMPS les MÊMES DECISIONS folles ?
De quelle manière ? Là est la question : nous allons être économiquement TOUS très “concernés” et il faut bien évidemment nous réduire au silence avant. Et qu’est ce qui fait le plus peur ? LA MALADIE.

evain

les décisions folles sont destinées à mettre à plat l’économie pour faire passer en force des réformes structurelles qui en temps normal seraient rejetées (retraite, marché du travail, impôt, lois sécuritaires et d’opinions…)

patphil

is abolissent continuellement les dettes des pays africains mais jamais la notre!
cherchez l’erreur ou bien l’idéologie antifrançaise et pro mondialiste humanitariste

evain

Il n’y a jamais eu de dette Africaine si tu regardes bien c’est des dons Nord-Sud.
Nous avons un système similaire dans l’UE lorsque la France donne 100 milliard à l’Europe elle reçoit 40 milliard et inversement pour le Portugal.

evain

Je veux bien personnellement mais il va ruiner tous les retraités… et les vieux votent pour le système…

Notre système fonctionne par l’alliance du lumpenprolétariat c’est à dire des immigrés (y compris européens) avec la génération née avant le choc pétrolier de 1973.

Ma solution:

Il faut faire un audit de la dette puis faire payer la crise aux immigrés et peu nous importe qu’ils soient Portugais ou bien Algériens ces gens là n’ont pas pour vocation à rester (ne sont ils pas entrés sans frapper?).

Ensuite on renégocie la dette,refus des versements au budget de l’UE, dégraissage de la sacro-sainte fonction publique et assimilée avec abrogation de la loi du 3 janvier 1973 et un retour à l’ancien statue de la banque de France.

François Desvignes

Abolir la dette c’est ruiner les retraites.
Et accepter d’être interdits de prêts pour 30 ans.

Fô être raisonnable, parfois.
Voici une contre proposition constructive et “raisonable” ;

En 41, l’Allemagne nous pompait 40 %. du PIB
On a eu froid mais personne n’est mort de faim.
Le niveau sanitaire c’était même amélioré : mangeant moins et ne picolant plus, on se portait mieux.(C’est Hitler qui a chassé Zola)

Aujourd’hui, ces 40% du PIB sont employés pour la dépense sociale (les immigrés et les subventionnés)

Il ne faut pas arrêter de payer la dette
Il faut arrêter d’entretenir les immigrés et les subventionnés
il faut dissoudre la CAF et privatiser la sécu ,abroger les subventions aux parasites

Absolument : avec un régime “41”, en 3 ans, la dette est payée !

Bauchet

Ce n’est pas vraiment l’opinion qu’avait mes parents à cette époque : mon père pesait 80 kk à 18 ans, en pleine occupation il était descendu à 60 kg, dame avec 90 gr de viande par semaine sans os ou 120 gr avec os… et en accompagnement, des rutabagas, pratiquement jamais de fruits, très peu de laitage, au point ou mes parent m’ont envoyé en nourrice à 200 km de pari pour qu je puisse manger à ma faim (je suis né en 42). Pour les gens vivant à la campagne cela devait être plus facile. SVP arrêtez vos délires dignes d’écolos. Manger sainement et en quantité suffisante, OUI, être sous alimenté au risque de carences, NON.

BERNARD

1) Pour l’État Français, c’est très simple : supprimer les coûts des gentilles personnes en situation d’exil (130 G€ selon G. Pince) + Les fraudes sociales de ces mêmes gentilles personnes 50G€ selon Prats (–le cartel des fraudes–) ça fait déjà 180 G€ par an.

2) Pour les particuliers, pour éviter les fourches caudines des lois BRRD dites aussi lois qui sentent le SAPIN 1 et 2 , j’en ai déjà parlé ici :
Achat d’or physique et de crypto-monnaies..

Bahh, sinon on va bientôt faire partie des pays du quart-monde, alors on pourra demander l’annulation de nos dettes, les pays Africains y arrivent bien EUX alors pourquoi pas nous ?.

Comme nous sommes en déficit chronique du commerce, je ne vois vraiment pas ce qu’on peut faire d’autre !

evain

1/Historiquement on fait toujours un audit préalable avant toute prise de décision( dettes totales pas juste celles de l’état!!!).
2/On applique une préférence nationale pour les entreprises nationales et les nationaux(les vrais Français pas Dos Santos et Mohamed) .
3/Une dette est toujours renégociable mais ne doit jamais être totalement annulée…sinon on perd la confiance des investisseurs.
Ensuite avec les nouveaux revenus opérés par des coupes franches aux secteurs parasites on étalera le reste de nos dettes.
Il faut permettre à la nation de libérer les investisseurs des entraves(normes, réglementations,administration, parasites sociaux…) afin de générer de la croissance.

Lire Aussi