1

Abroger le Concordat d’Alsace-Moselle ou interdire toute visibilité de l’islam ?

L’affaire de la mégamosquée turque de Strasbourg, financée à hauteur de 2,5 millions d’euros par la municipalité écolo et son maire, Jeanne Barseghian, d’origine arménienne, continue à déchaîner les passions, de manière hypocrite, puisque toute la caste politicienne a participé à la magouille.

https://www.bvoltaire.fr/virginie-joron-sur-la-mosquee-de-milli-gorus-a-strasbourg-tous-les-elus-etaient-au-courant-depuis-2014-tous-ont-vote-le-permis-de-construire/?

Jean-Luc Mélenchon explique que si on avait abrogé le concordat d’Alsace-Moselle, qui autorise l’État à salarier les curés, les pasteurs et les rabbins (mais pas les imams), la question ne se serait pas posée.

Mais il oublie de préciser que le concordat d’Alsace-Moselle, c’est aussi un texte qui donne de nombreux avantages sociaux aux Alsaciens…

Combien coûte le Concordat en Alsace-Moselle ?

Il oublie surtout de préciser que l’islam n’est pas qu’une religion, et que ce dogme pose en France des problèmes que les autres cultes ne posent pas. Enfin, il occulte le fait que dans toute la France, des élus, pour acheter le vote musulman, contournent la loi de 1905 en finançant des projets dit culturels, alors qu’ils se révèlent cultuels.

Donc, une seule solution : interdire la visibilité de l’islam, partout en France, et renvoyer ceux qui préfèrent les lois de la charia à celles de France.