Accession au pouvoir de Macron : mêmes méthodes que celles d’Hitler

La chaîne BFM TV, autrement dit « la voix de son maître » a diffusé il y a quelques jours un documentaire très instructif intitulé « Macron à l’Elysée, le casse du siècle » (disponible sur internet) décrivant l’accession au pouvoir de Jupiter. Au risque d’en faire hurler certains, cette chronique présidentielle met en relief (involontairement) des similitudes troublantes entre l’arrivée au sommet de l’Etat de Macron, et celle, 84 ans plus tôt, de Hitler. Bien sûr, loin de nous l’idée de vouloir comparer la dictature nazie et ses dizaines de millions de morts avec la République française de l’ère Macron qui, malgré ses imperfections, conserve son ancrage démocratique.
Dans  les deux cas, nous avons pourtant une espèce de créature, sinon sortie de nulle part, du moins qui s’est appuyée sur d’autres leviers que ceux des champs politiques traditionnels pour accéder à la fonction suprême. Elle est parvenue à jeter les bases d’un mouvement (le NSDAP pour l’un, « En Marche » pour l’autre), puis à le faire passer d’un stade embryonnaire à celui de machine de guerre soumise à son maître, entièrement tournée vers la conquête du pouvoir…
Chez les deux protagonistes, on retrouve la même duplicité, le même discours de transgression des clivages, censé incarner la volonté du peuple, alors que dans la coulisse tout le monde s’active pour s’assurer du soutien des vieilles féodalités (armée, patronat, décideurs de tous horizons…). BFM décrit très bien l’ambiance complotiste qui a présidé à la création d' »En Marche », ponctuée de réunions secrètes rassemblant les plus proches conseillers de Macron, à l’abri des oreilles indiscrètes élyséennes. La tonalité ne devait pas être très différente en Allemagne, notamment avant le putsch raté de 1923. On assiste ensuite aux dîners organisés par les séides de Micron pour obtenir des fonds. L’idée est simple : réunir tout ce que la France, c’est à dire l’ouest parisien et Neuilly, compte de puissants et les faire cracher au bassinet, entre deux petits fours, en les rassurant sur les réelles intentions du candidat Macron.
Derrière les envolées lyriques et un programme fourre-tout, la feuille de route sera simple : « On ne change rien et En Marche vers l’Union européenne ».
Outre-Rhin, la musique des années 30 jouait la même partition, avec peut-être un côté moins glamour car il est plus sexy de compter parmi ses donateurs les millionnaires très sympas et décontractés de la nouvelle économie (« On se tutoie ? »avant le coup de couteau dans le dos) que des personnages costume trois pièces et teint cireux estampillés Krupp ou IG Farben.
Petite digression vestimentaire, le documentaire précise à l’attention des non lecteurs de « Voici » que le Président a été relooké par le tailleur de « Jonas et Cie », avec comme principal avantage de permettre une identification rapide des fayots voulant ressembler à leur idole, surtout dans les médias : costume bleu et cravate fine de la même couleur, pas de doute, c’en est un !
Hitler avait également eu du nez puisqu’il avait confié à Hugo Boss le soin de créer l’uniforme de l’armée allemande. Il faut dire à sa décharge qu’envahir l’Union soviétique habillé en H&M ça aurait eu moins de gueule.
Des similitudes dans la stratégie et les intrigues aussi, avec Hollande dans le rôle de Hindenburg, le vieux Président du Reich qui, comme son alter ego en scooter, donnera les clefs de la maison au Loup, sans avoir jamais vraiment compris le scénario qui se tramait dans son dos mais dont il avait été un des principaux auteurs. Hindenburg, à la différence de l’Etoile de la Corrèze, aura, lui, le bon goût de mourir peu après avoir commis son forfait. Autre acteur de cette tragédie présidentielle, Manuel Valls en Franz von Papen peu avisé, certain d’être le marionnettiste d’un pantin à croix gammée, dont il réalisera trop tard que c’était lui qui tirait les ficelles.

Il suffira ensuite aux deux Pitbulls d’abattre leurs cartes pour décrocher le plus légalement du monde leur ticket d’entrée pour le sommet du pouvoir. .

Macron et Hitler ont en commun d’être des tueurs, le premier heureusement plus au figuré que le second. Le documentaire de BFM nous apprend que peu avant son départ de l’Elysée en 2014, où il était alors « simple » secrétaire général adjoint, Macron, amer de ne pas avoir été nommé ministre, aurait confié à Stéphane Le Foll « Je reviendrai et j’attaquerai tout le monde au pic à glace !! ». C’est un fait connu : les petites rancœurs minables font les grands destins.
La détermination de ces deux animaux à sang froid, chacun dans leur siècle, se doublerait d’un « magnétisme », d’une capacité littéralement extraordinaire à « hypnotiser » les foules. Cette forme d’emprise psychique, souvent mise en avant par les historiens pour expliquer, en partie du moins, l’avènement de Hitler, nous semble aujourd’hui difficilement compréhensible. Il faut dire que notre principale référence télévisuelle actuelle en matière de « moustachu » étant la pilosité faciale d’Edwy Plenel, imaginer le pote de Tariq Ramadan, affublé d’une mèche, et s’agiter devant nous pour nous promettre un Reich de 1000 ans (et pourquoi pas de 723 ans et demi ?) ne provoquerait certainement pas l’effet extatique souhaité.
Concernant Macron, BFM va jusqu’à parler de dons de quasi « mentaliste », confirmés par l’écrivain Philippe Besson qui nous livre quelques anecdotes pour étayer le propos. Plusieurs mois avant les primaires, le pas encore Président lui aurait assuré que Valls et Juppé ne sortiraient pas vainqueurs des scrutins de leurs camps respectifs, précisant même, une fois la grenade Fillon dégoupillée, que le mari de Pénélope ne se désisterait pas « car avec sa mentalité de bourgeois du 19ème siècle il n’avait rien compris ».
Autre illustration de la fascination exercée par le tueur au pic à glace, ses meetings en forme de prêches enflammés de télévangéliste américain, dont la simple évocation suffit encore aujourd’hui à mouiller les yeux d’un Gérard Collomb transi d’émotion. L’actuel ministre de l’Intérieur a-t-il versé la même « larmichette » en voyant les images d’un autre Lyonnais comme lui (c’est d’ailleurs leur seul point commun), jeune, courageux, prénommé « Marin », sérieusement blessé par une racaille en défendant un couple que cette Chance Pour la Capitale des Gaules agressait.
A une personnalisation excessive du pouvoir en œuvre dans les deux systèmes correspond un goût prononcé pour les grandes messes d’auto célébration collective, où les foules fusionnent avec le corps de l’orateur (au choix, un moustachu détraqué ou un premier de la classe œdipien) sur fond de théâtre antique de carton pâte (Nuremberg) ou de Pyramide mitterrandienne, nimbée d’une aura maçonnique à la sauce Illuminati. Le documentaire de BFM nous rappelle l’appétence de Macron pour les symboliques historiques un peu lourdingues. On le voit ainsi assister avec gourmandise à la fête de Jeanne d’Arc à Orléans, prêt à occire la pauvre intermittente du spectacle incarnant la Pucelle, car la vraie Jeanne d’Arc c’est lui !! Dans le même registre, le jouvenceau parade en compagnie du vicomte Philippe Marie Jean Joseph Le Jolis de Villiers de Saintignon, subissant pendant deux jours, au bras d’une Brigitte stoïque, les chouanneries de pacotille du Puy-du-Fou. C’est d’ailleurs le problème auquel ont été confrontés tant Hitler que Macron. Scénariser sa propre grandeur, pour un dirigeant politique, c’est prendre le risque de transformer une hagiographie visuelle à la Leni Riefenstahl en une pantalonnade signée Max Pecas (réalisateur du fameux « On se calme et on boit frais à Saint-Tropez »). Car on a beau nous certifier que Macron est avant tout un cerveau, il y a chez l’ex assistant de Paul Ricœur, comme chez le pygmalion d’Eva Braun, une désagréable impression de plate « beaufitude ». Il n’y pas tant de distance entre les hurlements hystériques d’un Macron, shooté à la fièvre des Grands Soirs, en point d’orgue d’un meeting, et les éclats de liesse d’un bataillon de commerciaux déchaînés au cours d’un séminaire de motivation célébrant les chiffres de vente d’un aspirateur. Le monde est petit.
 Jean-Christophe Comet
image_pdf
0
0

83 Commentaires

  1. Jean-Chritophe,
    C’est curieux; j’ai vu ce matin un documentaire sur hitler et son avenement : j’ai tout de suite fait le parallèle avec notre pseudo président à 18% de majorité.
    Cordialement.

  2. Le front national,ou futur rassemblement national ne veut que du bien aux français,pourrquoi le rejetter?

  3. Monsieur Comet vous m’ avez convaincue .
    Votre titre d’ article est certes provocateur , mais , après avoir lu votre entrée en matière et vos fins arguments …. je souscris .
    Hitler était un dictateur féroce …. Macron est un dictateur mou , pour société ramollie fan de Ruquier … mais les similitudes sont effectivement patentes .
    La guerre provoque de grands désordres … mais paradoxalement se cache derrière elle la finalité inavouée de maintenir l’ Ordre .
    Idem , dans la guerre moderne de Macron , les chômeurs ont remplacé les soldats tués au combat , tandis l’ immigration soigneusement ( et secrètement ) facilitée n’ a d’ autre objectif que de contribuer à entretenir ce grand chaos destiné à fragiliser nos structures traditionnelles haïes par les mondialistes .

  4. Ne pas comparer Nuremberg et le… Sapeur Camembert ! Rien à voir !!
    Le « Bon Arien » dans les deux cas ! Pardon ! Même si amusant…
    Fou Nationaliste contre Fou immigrationniste !

  5. vous êtes sur d’avoir dépassé le stade de l’école élémentaire ?

    • @ jirel +1 : (je me suis fait la même réflexion ) Toutefois il faut se souvenir que ce n’est pas le réel qui compte mais l’émotion dégagée par le texte

  6. Plutôt que de proposer des mesures pour contrer la montée du péril musulman les politiciens Français, à l’exception de ceux du Front National, préfèrent louer les vertus de la compatibilité de l’islam avec la République, sous-entendant en réalité sa dissolution dans la future république islamique de France à laquelle ils œuvrent avec un zèle antipatriotique incroyable dans l’espoir que les musulmans leur seront un jour reconnaissants !

    Frontistes, patriotes, souverainistes, nationalistes, identitaires, recommandez ce blog à vos amis(ies) > http://wolf.over-blog.com

  7. Chaque fois on nous ressort la même rengaine sur tonton adolf, alors que c’est plutôt du staline-like (puisque le macron aime le globish) et la clique cosmopolite qui veut la peau du blanc.
    Les peuples européens de souche se rendent de plus en plus comptent de l’entourloupe heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire.
    La vieille ficelle « sinistre-mémoire » est contre productrice , il n’y a qu’à voir le flop de la marche des 300 faux culs , les français s’en tapent .

  8. suite) visite au Puy du Fou …Bizarre tout ça…! Inquiétant même… Je rectifie quand même, le Puy du Fou est une Histoire de la France, reconnu excellent dans le monde entier (sauf par les gouvernements français !) ce n’est pas des « chouanneries de pacotille » !!! Respectez donc le sacrifice des Vendéens et des Chouans martyres de la « sainte et glorieuse » (oups!) révolution…! A part cela, votre article est à diffuser et à garder !

  9. Cher monsieur, votre analyse est remarquable et fait froid dans le dos ! Il y a déjà eu sur you tube une vidéo qui, comme vous le faites, soulignait les similitudes entre les 2 dictateurs! Les prétendus dons de quasi mentaliste du macron, n’existent pas et ce sont seulement les promesses que lui ont faites ses maîtres attali, rostchild and co…tout était programmé… c’est pas difficile ! Exactement comme pour adolf ! Curieux, non ? Ce type ne m’a jamais hypnotisée, il m’a plutôt inquiétée : annoncer qu’il manque un roi à la France (il se prend déjà pour Louis XIV ou Jupiter !) pèlerinage à Orléans pour les fêtes de Jehanne, voyage à Reims (pour préparer son sacre ?) recueillement à la Basilique de st Denis, nécropole royale (pour invoquer les mânes de nos véritables chefs d’Etat ?)

  10. Petit rappel : – une Europe sans frontières sous domination germanique, c’était le rêve d’Adolf HITLER. « Un chien ne fait pas de chats ! » Et cette généalogie fasciste explique la « fasci-nation » des Socialistes pour les Islamistes. Nous retrouvons l’union aujourd’hui bien connue et non niée, par aucun historien connu ou inconnu, de l’Islam et du Nazisme. « Nazisme », c’est la contraction de « National-Socialisme » en allemand. Il serait bon que les citoyens français s’en rappellent de temps en temps ! Plutôt que de condamner les Patriotes et les Identitaires. Les plus dangereux ne sont pas ceux qui sont montrés du doigt par des médias  » soumis » et des élus politiques corrompus.

    • L’Europe sans frontières sous domination germanique, rêvée par Hitler, s’est réalisée peu à peu grâce à Bruxelles, sous l’égide des différents chanceliers allemands avec la complicité des différents présidents français. Merkel n’a eu qu’à la parachever avec la complicité de Macron. Ce dernier voudrait que l’Allemagne se réarme  » pour participer à notre sécurité « , alors que l’Allemagne réarmée annulerait le seul avantage que nous avons sur elle.

  11. L’original vaut toujours mieux que la copie qui elle est en générale frelaté!!! Désolé pour les neuneu ruinés républicains frustrés mais fiers d’êtres cocus! Cela dit il est étonnant cette fixation sur Tonton… s’en est même louche! On dirait que le message subliminal soit toujours de conserver dans le spectre cognitif les paradigmes politiques de 39/45! Je trouve tout à fait pervers cette fixation maladive à Hitler… On dirait un lamento tribal.

    • N’oubliez pas de préciser que ce psychiatre est aussi d’extrême-droite. Il ne fait donc pas ce genre de déclaration que pour la beauté de la science.

      C’est un peu comme si on demandait à Thierry Michaud-Nérard de nous psychanalyser Gérard Collomb: on pourrait s’interroger sur son degré de neutralité scientifique…

    • Un médecin qui arrive à fait un diagnostic sans rencontrer son patient je dis chapeau.

  12. Assez bien vu même en oubliant que les S.A sont déjà en marche avec les antifas et les bourgeois black block et une nuit de cristal qui supprimera Mélenchon au bon moment. Que le Général Lecointre soit le futur Gudérian ? Pourquoi pas.

  13. Comparaison n’est pas raison. Il ne faut pas diaboliser Macron en utilisant les mêmes méthodes que les journalistes qui diabolisent Marine Lepen (qui la comparent aussi gratuitement à Hitler). Macron est plus comparable à Obama: il vend du vent politiquement correct (beau parleur médiatique), et est naïvement favorable à l’avènement de l’Islam en France. Comme pour Obama, cela ne fera qu’aggraver les divisions dans le pays.

    • Obama et Macron sont surtout deux acteurs du Nouvel Ordre Mondial ..C’est ça qui est TRES GRAVE.

    • Mon but n’était absolument pas de comparer Macron à Hitler. Je souhaite insister sur ce point. Leurs projets politiques et les contextes historiques sont radicalement différents. Je souhaitais seulement montrer, qu’en filigrane du documentaire de BFM, on pouvait identifier des mécanismes identiques dans la conquête du pouvoir par ces deux hommes. Et qu’on retrouvait des similitudes dans les manœuvres politiques du début des années 30 et celles de 2016/2017, avec les mêmes typologies de personnages (ceux qui laissent entrer le loup dans la bergerie…). Mais définitivement Macron ce n’est pas Hitler.

  14. Sans vouloir encenser Hitler le moins su monde, lui était au moins un bosseur que Macron est loin d’égaler, à passer sa vie en tourisme et en vacances. Ils sont juste semblables dans la folie et la trahison…

      • Oui ben mon bonhomme, on verra la suite. Vous déchanterez surement.

        • Quand Macron aura organisé un génocide, je vous donnerai raison.

          • Le génocide des français dont vous semblez faire partie vient tout doucement …

    • En effet, L.Droit ! Alors, puisque macron se balade (40 pays visités en 1 an !) QUI gouverne la France ???

      • Relisez la constitution de la Vème république et vous trouverez la réponse.

    • @ Laurent Droit
      Du moins c’est l’image que veut donner, par étapes, Macron pour mieux enfumer. Revisionnez la vidéo du Professeur Adriano Segatori, vous y verrez tous les ingrédients d’un tel manipulateur manipulé par les forces occultes et autres éminences grises. Il investit dans des prises de position et postures comme il a investi dans les finances…

    • Lorsqu’il était en campagne il était dans un état inquiétant. Cela laissait présager son manque de mesure dans ses propos et une détermination digne d’un dictateur. Les propos qu’il tient à l’étranger concernant la France et les citoyens de son propre pays font se demander ce qu’il fait là …

  15. Heureusement qu’il ne vient pas jusqu’à nous.Alors on l’ignore royalement.Votre chaine télé ( je cite pas le nom ça me donne envie de vomir) parle encore de parvenu , mais à force d’en parler ça gonfle.Le comparer à Hitler à mon avis c’est un peu outrancier.Le même Hitler avait toute l’Allemagne à ses pieds ici c’est loin d’être le cas heureusement.

    • Je ne sais pas si on peut dire qu’Hitler avait toute l’Allemagne à ses pieds, mon cher Zorglub. Mais Hitler avait sans doute, comme Macron, hypnotisé (quel autre mot?) une grande partie des Allemands. Mais il y en avait sûrement qui ne gobaient pas tout ce qu’il racontait, mais qui avaient peur…!
      En ce moment, en France, de nombreux citoyens ont peur et la liberté d’expression a été abolie par Macron.

  16. Excellent article ! Espérons que le commercial-président de carton pâte de l’UE-finance sera bouté hors de France et remplacé par une union de patriotes déterminés à sauver notre pays. Comme viennent de le faire les Italiens. Un bon modèle inspirateur pour l’immense majorité des populations européennes qui veulent renvoyer les « migrants » et tous les adeptes de la charia d’où ils viennent.

  17. Macron c’est l’inverse d’Hitler. ce dernier était fut un raté aux plans estudiantin et social, devenant antisémite dans la Wien cosmopolite, mais un soldat courageux en 14-18, il fut ensuite propulsé par le milieu patronal à la tête d’un parti ouvrier-national pour contrer les communistes. Les milieux revanchards allemands ont mis en selle Hitler, et ont donné l’impunité à ses milices : les assassinats d’opposants syndicalistes et journalistes furent nombreux et impunis. Coté propagande Sergeï Tchakotine l’a analysé dans son magistral « Viol des foules par la propagande politique » Paru en 1939. Macron est au contraire un Giscard-bis, élite de l’ENA, macron est un pacifiste devant le risque islamique. Son idéologie est l’humanitarisme-femelle de l’UE. La cécité devant le péril !

  18. L’anachronisme est le pire écueil de l’historien: voici une pseudo-comparaison assez pathétique.

    Tout les éléments que vous prétendez identifier pourraient être appliqués à bien d’autres responsables: ils prétendent « incarner la volonté du peuple »? Oh la la! Quelle originalité! Ils ont été soutenu par la bourgeoisie? C’est bien les premiers dans l’histoire! Ils portent des costumes? Quelle radicalité! Ils font de beaux discours et ont du charisme? Mais quelle innovation!
    De Périclès à De Gaulle en passant par Napoléon ou JFK, on peut cocher toutes les cases!

    A quand un article pour montrer que RL et la Pravda utilisent les mêmes méthodes? Car, savez-vous, « le monde est petit »!

    • Lionel, vous êtes un esprit rigide, intégriste. Pour vous, soit c’est tout bon (mais qui peut avoir « tout bon » à part vous et les « stars de l’intellect » patentées auxquelles vous vous identifiez ?), soit c’est tout faux.
      Alors évidement, vous conspuez tout ce qui se lit sur RL.
      Que diable, pourquoi ne vous mettez-vous à votre table pour écrire des livres et articles pour instruire vos contemporains au lieu de perdre votre temps à faire de vains commentaires sur RL ?
      Ceci dit, même les « intelligents et cultivés » – ce que vous pensez être, vu votre ton professoral méprisant – peuvent être des cons, incapable de produire, même des travaux indigents.
      Un peu d’humilité est indispensable pour faire un grand esprit créatif.

      • La paille et la poutre: vous connaissez, Victor?

        Me reprocher d’être rigide alors que je ne recherche que la précision et la nuance face à des gens comme vous qui simplifient/radicalisent/mélangent tout, c’est vraiment ridicule et cela montre que vous ne comprenez rien au problème.

        Et si l’humilité qui vous plait tant s’appliquait aussi à certains auteurs de RL qui publient des énormités sans se poser de questions? Qui prétendent avoir des théories pour tout expliquer? Qui donnent des leçons à toute la classe politique? Ca, bizarrement, ça ne vous choque pas.

        • C’est ça, c’est sui qui dit quillet…
          Peut faire mieux Lionel.
          Je vous laisse à vos commentaires professoraux. J’ai mieux à faire.
          Bonne journée !

        • Disons qu’il y a des similitudes.. Comme le ton, la façon d’imposer aux autres les choses , et la manière de parler de Valls qui avait comparé lui aussi à Hitler .

    • Je serais curieux de savoir de quelle névrose souffre ce « Lionel ». J’ai effectivement constaté que « Lionel » était hyperactif dans les commentaires et toujours sur le mode critique. Vos remarques négatives peuvent parfois être légitimes, mais quand vous soulignez la ponctuation hasardeuse d’un article de RL on sent l’internaute bouffi de prétention. « Lionel », ou plutôt « Machin », parce que vous avez le courage de tous les dénonciateurs anonymes, précise même dans un de ses fabuleux commentaires : »Pour une fois qu’on avait un article de RL sans le mot « islam » ».Je pense que vous devriez vous renseigner sur ce qu’est RL. Et peut-être aussi aller consulter un psy car s’infliger la lecture d’articles que l’on déteste ça a quelque chose de pathologique.

      • C’est vrai , très critique et particulièrement envers TMN

      • Bonsoir Jean-Christophe (si c’est bien votre prénom)! Merci de vous soucier de ma santé!
        Je ne pense pas être particulièrement hyperactif. Quand on voit le rythme de publication de certains, je m’incline largement.

        Ravi que vous trouviez certaines de mes remarques légitimes. Si une des rares qui vous choque ne porte que sur des pbs mineurs de ponctuation, c’est que sur le fond nous devons être assez proches.

        En revanche, je ne vous suis pas quand vous sous-entendez qu’il ne faut aller que sur des sites qui confortent ses opinions. Bien au contraire! Préférons la discussion au port d’œillères bien confortables.

        Enfin, je trouve étonnant que vous considériez comme prétentieux le fait d’essayer d’identifier mensonges et absurdités. De l’ambition, que diable! Nous valons mieux que ça!

        • Je vais clore la discussion avec « Machin ». Moi je fais les choses avec mon prénom mais aussi l élément qu’on met après et qui s’appelle le nom. La démarche qui consiste à abreuver de commentaires critiques un site dont les contributeurs sont totalement bénévoles et n’ont rien d’autre à gagner que le mépris de leurs proches bfmisés, me semble stérile et très conne. Enfin au moins ça vous occupe et pendant ce temps temps-là vous ne brûlez pas de voitures et n embetez pas les jeunes garçons. Dans l attente de ne plus lire vos commentaires merdiques. Cordialement. Jean-Christophe Comet

          • @Jean-Christophe Comet (même si rien ne me prouve que c’est vraiment votre nom): ne montez pas sur vos grands chevaux en me faisant passer pour je ne sais quelle nemesis de RL. Personne n’y croit, surtout pas moi.

            Donc au final parce que les contributeurs sont bénévoles, il faudrait tout tolérer d’eux ? Vous rendez-vous compte que c’est très méprisant de dire ca? Bénévole ne veut pas dire stupide!

  19. La 2e guerre mondiale a déstabiliser à jamais l’Europe, très rapidement la mondialisation à fait son chemin, aujourd’hui nous voyons le résultat. Il pourrait être possible que Hitler ai été un rouage servant les plans d’une secte.

    • Alors, là, non! Les 30 ans qui ont suivi la guerre ont été une sorte d’apothéose de l’Europe, son bouquet final, en quelque sorte. Et ce n’est pas la mondialisation qui a fait à elle seule le triste débris qu’elle est en train de devenir, mais bien plus son masochisme et son goût délétère de la « repentance » imbécile, qui, et là, je n’ai pas de théorie explicative, n’a vu le jour que quand les conditions économiques se sont montrées moins favorables.

  20. Je suis toujours gêné avec les comparaisons à Hitler. Mais vous signalez bien qu’il n’ y a aucune comparaison politique, heureusement sinon votre article n’aurait eu aucun intérêt. Vous appuyez sur les mécanismes d’accession au pouvoir. Vous avez raison. Et dans les deux cas, ils ont été soutenus par des financiers sinon ils n’auraient pu y parvenir. Une fois élu, l’électron devient libre d’appliquer sa politique. Dans les deux cas ils ont su sentir le vent de la victoire et la saisir dans des circonstances bien différentes heureusement. Deux dangereux mégalomanes. Bel article. Bravo!

    • Hitler a également été soutenu par les catholiques allemands

      • Et il s’est servi de 3 divisions musulmanes. Tu l’as oublié bouffi ?

        • 1,5 % de l’ensemble des effectifs de l’armée allemande. Je ne l’oublie pas. Comme je n’oublie pas que les 98,5 % restants n’étaient pas musulmans.

      • Professeur Troll-Cooper de têtes et castrateur de mouches, ce sont les lands protestants qui ont voté Hitler !
        Mais les divisions musulmanes, qui avaient en commun avec Hitler une profonde détestation des Juifs, ont été parmi les plus abominables des alliés du fuhrer.

        • Les catholiques également. Hitler se définissait d’ailleurs comme tel. Et sinon c’était une division musulmane à Oradour ?

        • Réseignez-vous sérieusement sur la division Handschar avant de raconter n’importe quoi.

      • Bizarre vos propos … Hitler n’était pas catholique. Il trouvait que cette religion était une religion de faibles et de vaincus. Il admirait les musulmans capables de toutes les horreurs que certains de son entourage avaient constaté lors des massacres des arméniens.

        • Rien de curieux dans mes propos. Hitler l’affirme dans « Mein Kampf »
          Il dit aussi qu’il est persuadé d’être un instrument de Dieu

        • Avec un fort % d’abstention, de votes blancs et nuls, toutefois. Et parce que la propagande de l’argent international sans patrie a fait feu de toute son artillerie.

      • La population de la France s’élevait en 2016 à 66.9 millions.
        Macron a été élu avec 66.06 % des suffrages exprimés mais :
        il y a eu un taux d’abstention de 25,38% et un taux de votes blancs ou nuls de 11,49% des votants. Donc 20 703 694 électeurs ont voté pour lui. En fait il a été élu mais c’est pas une belle victoire.

      • La loi de la majorité: quand le peuple est fait d’enfants mineurs: des mots crades! Si!

    • Et Macron non plus 65% de 50% d’inscrits cela fait?
      Pas difficile non?

Les commentaires sont fermés.