Accords et désaccords avec un article de Dreuz sur la France collabo de 1940 et 2017

Publié le 27 décembre 2017 - par - 94 commentaires - 2 834 vues
Share

Nous portons à la connaissance de nos lecteurs un article, fort bien documenté, de nos amis de Dreuz, qui font, de manière pertinente, le même parallèle que nous établissons, entre les collabos de 1940, qui pactisèrent avec l’Allemagne nazie et leurs alliés musulmans, et ceux du 21e siècle, qui collaborent délibérément à l’islamisation de la France.

Néanmoins, avec toute l’amitié qui nous lie au site Dreuz et à son animateur, Jean-Patrick Grumberg, nous nous permettrons, nous appuyant sur le témoignage d’Eric Zemmour (qui fut très critiqué, y compris dans la communauté juive), de signaler quelques précisions qui paraissent manquer dans cet article, uniquement à charge contre le gouvernement de Vichy, et plus largement contre la France.

Dans ce premier échange assez vif, Eric répond aux reproches de Léa Salamé, qui l’accuse, suite à la sortie de son livre “Le suicide français” de vouloir réhabiliter Vichy, et de faire le jeu de l’extrême droite. Il montre le poids du livre de Paxton sur la société française. Eric affirme que Vichy n’était pas le mal absolu, par rapport aux nazis. Il insiste surtout sur la complexité de la situation de l’époque, et affirme que le gouvernement sacrifie les juifs étrangers, pour sauver les juifs français. Il ose affronter la doxa dominante, et affirme, les yeux dans les yeux avec Léa Salamé, que Pétain a bien sauvé des juifs. Ruquier et Salamé éructent, incapables d’entendre une telle pertinence d’analyse. Et le journaliste mouche remarquablement Lea Salamé, qui ose le renvoyer à ses origines juives. Eric, face à une agressivité ahurissante des duettistes Ruquier-Salamé.

Il est incontestable que celui-ci prit des mesures hostiles aux Juifs (décret Crémieux, radiation de la fonction publique, statut des juifs, rafle de Vichy, etc.). Mais il convient de rappeler une énorme différence. La France de 1940 avait été écrasée en trois semaines par l’armée allemande. La question posée fut donc la suivante : fallait-il laisser les Allemands diriger la France, ou bien fallait-il des Français qui continuent de tenir la boutique, quitte à en payer le prix en terme de concession, voire de déshonneur.

Et dans cette deuxième vidéo, Eric Zemmour ose rappeler, dans une synagogue, des choses que lui seul peut proférer. Il se permet de dire que dans les années 1930, les Juifs français et étrangers occupaient une place que beaucoup de nos compatriotes jugeaient trop importante. Il informe qu’il faut séparer le statut des Juifs et l’extermination. Il rappelle que cette dernière n’avait été décidée qu’en 1942 par les nazis, sans occulter par ailleurs les violences et les crimes commis contre eux. Il signale que dans les années 1930, la France est le pays au monde qui a accueilli le plus de juifs. Surtout, il affirme que la France est le pays où il y a le moins de juifs qui ont été tués. Il démontre surtout que Vichy a choisi de sacrifier les juifs étrangers, en protégeant les juifs français. Et il ose ce chiffre : 90 % de Juifs français sont restés vivants.

Dernière chose, contrairement à ce que pensent la majorité de nos amis juifs, nous faisons partie de ceux qui contestons la décision de Chirac de reconnaître la responsabilité de la France pour le Velodrome d’Hiver, car depuis 1940, notre pays était occupé, et il y avait rupture de la République. Donc, ras-le-bol de ce qui accentue la repentance française.

Pour illustrer l’introduction de cet article sur les collabos des années 1940 et 2017, écoutez le débat d’une extrême agressivité (de la part de Mélenchon, plus collabo, plus agressif et plus de mauvaise foi que jamais) entre le président de Parti de gauche et le journaliste du Figaro.

Eric Zemmour, c’est le résistant, et Mélenchon, le collabo dans toute sa splendeur, celui qui aurait pactisé avec l’occupant nazi, en 1940, au nom du refus de choisir entre le capitalisme, et celui qui collabore ouvertement avec l’occupant nazi.

On se souviendra par ailleurs qu’au lendemain de ce débat où Eric avait pulvérisé Méluche, celui-ci lançait une polémique crapuleuse, dénaturant les propos du journaliste donné dans une interview à un journal italien, qui lui coûtera son émission à I-Télé. Sympa, le camarade Méluche, il aurait fait un merveilleux bon Français, balançant les résistants à la Kommandatur.

Ces précisions effectuées, je vous invite à lire ce remarquable article de Dreuz…

Jeanne Bourdillon

La France collabo, une histoire sans fin qui a commencé en 1940

La France collabore avec le monde arabo-musulman comme elle a autrefois collaboré avec l’Allemagne nazie et leurs alliés arabo-musulmans.

Lien entre islam et nazisme

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Un lien sciemment occulté en France, qui illustre la singularité de l’islam, seule «religion» sectaire à avoir ouvertement soutenu Hitler et à le soutenir encore ouvertement.

Du fait de l’antisémitisme inhérent au coran, le monde arabo-musulman a tout naturellement accueilli l’influence de l’émergence nationaliste hitlérienne et mussolinienne des années 1920 et 1930. Cette influence a conduit à la création, par exemple, des Frères Musulmans en Egypte à la même époque.

Durant la Seconde Guerre mondiale, le monde arabo-musulman a été l’allié objectif d’Hitler, sans hésitation, et pas seulement parce qu’il voulait se débarrasser des colonisateurs anglais et français, mais aussi parce qu’il partageait les vues de Hitler à propos des juifs.
De nos jours, le monde arabo-musulman voit encore les juifs comme les voyaient les nazis.

La figure centrale du rapprochement entre musulmans et nazis n’est autre que Amin al-Husseini, grand mufti de Jérusalem, ami personnel d’Hitler et Mussolini, qui a passé la Seconde Guerre mondiale à Berlin, doté d’un Certificat d’Aryen, et a participé à la création de deux Divisions SS musulmanes dans les Balkans, la Division Handschar en Bosnie (1943) et la Division Skanderberg au Kosovo (1944).

Dans une déclaration publique à Berlin le 2 novembre 1943, il déclara que «les musulmans devraient suivre l’exemple des Allemands qui ont trouvé une solution définitive au problème juif».

Une Légion nord-africaine, composée de musulmans recrutés parmi la communauté présente en France, fut également créée en 1944 sous les ordres des nazis.

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux nazis ont fui vers l’Amérique du sud grâce au réseau d’exfiltration du Vatican mais pas seulement : nombre d’entre eux ont trouvé refuge dans les pays arabo-musulmans où ils sont devenus conseillers des pays arabes.

En 1964, pendant la guerre froide, l’Union Soviétique inventa «le peuple palestinien», outil repris au régime nazi, et le KGB rédigea la charte de l’OLP (Organisation de Libération de la Palestine)) avec pour leader Yasser Arafat, neveu du grand mufti Amin al-Husseini (dont le nom de guerre Abou Ammar est un hommage au compagnon du prophète Mahomet et premier martyr de l’islam) et fondateur du mouvement terroriste Fatah, responsable en 1972 de l’attentat contre l’équipe israélienne aux Jeux Olympiques de Munich.

Rappelons que la coopération entre le régime nazi et le régime bolchevique était un fait bien avant le Pacte germano-soviétique de 1939.

Aussi, dans les années 70, des combattants gauchistes des Brigades Rouges italiennes, de l’armée Républicaine Irlandaise de l’IRA, ou de la Bande à Baader allemande se sont retrouvés dans les camps palestiniens pour recevoir des entraînements militaires supervisés par d’anciens officiers SS…

Mein Kampf, le livre d’Hitler, est encore aujourd’hui un Best-Seller dans le monde musulman (Indonésie, Turquie, Tunisie, Maroc, Qatar, Bahreïn, Palestine…)

Des boutiques appelées «Hitler» ont même ouvert au Caire et à Gaza.

Collaboration sous le Régime de Vichy

Le début de la collaboration française est marqué par l’Armistice du 22 juin 1940, signée entre le représentant du Troisième Reich allemand et celui du gouvernement français de Philippe Pétain, afin de mettre fin aux hostilités ouvertes par la déclaration de guerre de la France envers l’Allemagne le 3 septembre 1939, marquées notamment par la bataille de France déclenchée le 10 mai 1940.

L’armistice établit la collaboration économique, policière et militaire de la France sous occupation allemande.

L’administration des gouvernements de Vichy se met ainsi au service de la politique de l’Allemagne nazie vis-à-vis des Juifs.

Comme prévu dans les conventions de l’Armistice, la Police française, ainsi que la Gendarmerie française, exécutent les ordres d’arrestations des Juifs, enfants compris, décidés par les autorités allemandes en zone occupée et de les acheminer vers les camps de concentration français (camp de Drancy et bien d’autres). Plus tard, les fonctionnaires du régime de Vichy continueront de les remettre aux nazis dans le cadre de la Shoah. Ainsi, le «fichier Tulard», constitué par la préfecture de police de Paris, est transmis au service de la Gestapo, chargé de ladite «question juive».

Résultat : 76 000 juifs ont été déportés avec l’aide de Vichy. Si l’on ajoute les morts des camps d’internement de France (maladies, conditions d’internements…), c’est 90 000 morts, soit 25 % des juifs de France.

Des documents d’époque établissent clairement que le Parti communiste français ne rentra en résistance qu’en 1941, lors de l’ouverture du Front de l’Est. Si les communistes français prirent officiellement les armes contre les nazis, ce fut sur ordre de Moscou.

Auparavant, l’ambiance fut excellente entre les communistes et les nazis aux premières heures de l’occupation, le tout au nom de la lutte contre la bourgeoisie.

François Mitterrand se rallia au côté du maréchal Pétain peu de temps après l’Armistice et reçut la distinction suprême des collaborateurs «la francisque» en 1942.

Collaboration avec le monde arabo-musulman

Au regard de l’Histoire, telle l’alliance du roi François 1er avec Soliman le Magnifique, le général de Gaulle aura toujours eu à l’esprit les liens historiques entre la France et l’Orient, développés dans une relation particulière depuis le 15e siècle jusqu’à aujourd’hui.

Cependant, sa politique arabe débutera véritablement à son retour au pouvoir en 1958.

A cette période, la politique française était dominée par la guerre d’Algérie, provoquant ainsi la rupture des relations diplomatiques de la part de plusieurs Etats du Proche-Orient.

Le 16 septembre 1959, dans un discours radiotélévisé, le général de Gaulle évoqua pour la première fois le «droit des Algériens à l’autodétermination».

Le conflit déboucha, après les accords d’Evian du 18 mars 1962, sur l’indépendance de l’Algérie le 3 juillet suivant, et précipita l’exode des habitants d’origine européenne, dits pieds-noirs et des Juifs.

La guerre du Kippour de 1973 a été un tournant, car l’embargo pétrolier imposé par les pays arabes producteurs, pour des raisons purement politico-militaires, leur a fait prendre conscience de leur puissance économique. Avec l’embargo, les pays arabo-musulmans ont compris que c’étaient eux qui avaient le pouvoir et un sous-produit de ce conflit a été l’émergence de l’OPEP [Organisation des pays exportateurs de pétrole) devenue un cartel de producteurs capable d’imposer ses prix au reste du monde.

Cet embargo, sur un produit aussi stratégique que le pétrole, aurait dû être considéré comme un acte de guerre par les pays européens.

Mais ils firent tout le contraire, en acceptant l’ouverture de négociations pour obtenir sa levée.

C’est là que les 9 pays, dont la France, formant la communauté européenne de l’époque, fondèrent «L’Association Parlementaire pour la Coopération Euro-Arabe» (APCEA) et basculèrent dans le camp pro-arabe.

S’en suivirent des lois françaises visant à favoriser la colonisation musulmane comme le regroupement familial rendu légal et institutionnalisé le 29 avril 1976 par le président Valéry Giscard d’Estaing et son Premier ministre Jacques Chirac.

Lorsqu’il fût à son tour président, ce dernier reconnu cette erreur lors de son discours d’Orléans le 19 juin 1991 : «Notre problème, ce n’est pas les étrangers, c’est qu’il y a overdose. C’est peut-être vrai qu’il n’y a pas plus d’étrangers qu’avant la guerre, mais ce n’est pas les mêmes et ça fait une différence. Il est certain que d’avoir des Espagnols, des Polonais et des Portugais travaillant chez nous, ça pose moins de problèmes que d’avoir des musulmans […] Comment voulez-vous que le travailleur français qui avec sa femme gagnent ensemble environ 15 000 francs, et qui voit sur le palier à côté de son HLM, entassée, une famille avec un père de famille, trois ou quatre épouses, et une vingtaine de gosses, et qui gagne 50 000 francs de prestations sociales, sans naturellement travailler ! Si vous ajoutez à cela le bruit et l’odeur, eh bien le travailleur français sur le palier devient fou. Et il faut le comprendre, si vous y étiez, vous auriez la même réaction. Et ce n’est pas être raciste que de dire cela. Nous n’avons plus les moyens d’honorer le regroupement familial, et il faut enfin ouvrir le grand débat qui s’impose dans notre pays, qui est un vrai débat moral, pour savoir s’il est naturel que les étrangers puissent bénéficier, au même titre que les Français, d’une solidarité nationale à laquelle ils ne participent pas puisqu’ils ne paient pas d’impôt ! […] Il faut que ceux qui nous gouvernent prennent conscience qu’il y a un problème de l’immigration, et que si l’on ne le traite pas et, les socialistes étant ce qu’ils sont, ils ne le traiteront que sous la pression de l’opinion publique, les choses empireront au profit de ceux qui sont les plus extrémistes […]

Une vieille amitié franco-arabe chez les présidents français :

  • Jacques Chirac avec le Maroc et l’Irak
  • Nicolas Sarkosy avec le Qatar et la Libye
  • François Hollande avec l’Arabie Saoudite
  • Emmanuel Macron avec l’Algérie

Liste des trahisons de la France envers Israël et les juifs (non exhaustive) :

  • Juin 1967, le général de Gaulle impose un embargo sur les armes à destination d’Israël quelques jours avant la guerre des Six Jours
  • Novembre 1967, le général de Gaulle vote une résolution de l’ONU qui demande la fin de l’occupation militaire des territoires palestiniens par Israël
  • Octobre 1974, la France vote en faveur d’une représentation de l’OLP à la tribune de l’ONU
  • Mars 1980, Valéry Giscard d’Estaing, en déplacement au Koweït, signe un texte portant la mention du droit des Palestiniens à l’autodétermination, à une patrie, à un Etat
  • Mai 1995, François Mitterrand reçoit officiellement Yasser Arafat en tant que président de l’OLP
  • Octobre 1996, lors de son voyage en Israël, Jacques Chirac décline l’offre de s’exprimer devant le parlement israélien mais prend la parole devant le Conseil législatif palestinien à Ramallah pour y livrer un discours en faveur de la création d’un Etat palestinien
  • Janvier 2009, création du Parti antisioniste, parti politique français fondé par Yahia Gouasmi et représenté par l’antisémite islamiste Dieudonné et son maître-penseur Alain Soral du mouvement Égalité et Réconciliation.
  • Octobre 2011, Nicolas Sarkosy vote en faveur de l’adhésion de la Palestine à l’UNESCO
  • Novembre 2012, François Hoillande vote une résolution de l’ONU pour accorder à la Palestine le statut d’État non membre observateur
  • Janvier 2014, manifestation «Jour de colère» à Paris scandant «Juifs, sionistes, hors de France !»
  • Septembre 2014 jusqu’à nos jours, manifestations en soutien à Gaza organisées dans toute la France avec l’accord des préfets
  • Septembre 2014, la maire de Valenton, Françoise Baud (PCF), a inauguré une «rue Marwan Barghouti», terroriste palestinien condamné à perpétuité plusieurs fois pour sa participation à des attentats qui ont coûté la vie à de nombreux civils israéliens (dès 2007, un réseau de municipalités communistes lui accordent la citoyenneté d’honneur : Pierrefitte-sur-Seine, Stains, Valenton, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine, Chalette sur-Loing, Montataire, Creil, La Courneuve, Allonnes, Saint-Pierre-les-Corps, Avion, Aubervilliers, Bezons, Vandoeuvre, Poitiers, Bergerac, Villerupt, La Verrière et Gennevilliers)
  • Décembre 2014, l’Assemblée Nationale et le Sénat votent une résolution proposée par le groupe socialiste invitant le Gouvernement français à reconnaître l’Etat palestinien
  • Septembre 2015, la maire de Paris, Anne Hidalgo (PS), a décoré à l’Hôtel de Ville le Président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas (en mai 2015, elle s’était recueillie à Ramallah sur la tombe de l’ancien dirigeant terroriste palestinien Yasser Arafat, lui-même ayant reçu le prix Nobel de la paix en 1994)
  • Novembre 2015, en application d’une décision européenne, le ministère français de l’Economie demande aux distributeurs d’ajouter une étiquette jaune « colonie israélienne » sur les produits en provenance de Cisjordanie et du Golan, rappelant l’étoile jaune imposée par l’Allemagne nazie aux Juifs
  • Avril 2016, François Hoillande vote en faveur d’une résolution de l’UNESCO niant le lien historique entre le peuple juif et ses deux sites les plus sacrés à Jérusalem (le Mur occidental et le Mont du Temple)
  • Benoît Hamon (PS) et de Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), inscrivent la reconnaissance de l’Etat palestinien dans leur programme pour les élections présidentielles de 2017
  • Octobre 2017, Emmanuel Macron envisage de se rendre en Iran à l’invitation du président Hassan Rohani
  • Décembre 2017, Emmanuel Macron désapprouve la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël et vote une résolution à l’ONU la condamnant.

Sans oublier la responsabilité de la France dans des crimes antisémites commis sur son sol par des musulmans :

  • Octobre 1980, attentat de la rue Copernic
  •  Août 1982, attentat de la rue des Rosiers
  •  Janvier 2006, affaire du gang des barbares
  • Mars 2012, attentat de l’école juive Ozar Hatorah
  •  Janvier 2015, attentat de l’Hyper Cacher
  • Avril 2017, affaire Sarah Halimi

La France s’est déshonorée en se rendant complice du l’islamisation de son peuple judéo-chrétien, tout comme elle l’avait fait auparavant avec l’aryanisation de ses citoyens juifs.

La France collabo, une histoire sans fin qui a commencé en 1940

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Le Patriote juif pour Dreuz.info.

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Anne-Marie G

Très bonne et courageuse mise au point de votre part. Quant à notre cher ami Eric Zemmour, je lui suis très reconnaissante pour son honnêteté intellectuelle qui, malgré son légitime attachement à sa communauté d’origine, ne l’empêche pas de choisir d’abord la vérité et l’honnêteté au risque de s’aliéner les siens. Combien sont capables d’une telle honnêteté quand leur communauté est en cause ? Je n’en connais qu’un, c’est notre cher Eric Zemmour. Chapeau bas !

Herrengracht

Ah ben si Zemmour l’a dit, c’est vérité d’Evangile..il ne vient à l’idée à personne ici que Zemmour puisse se tromper concernant Vichy, qu’il a l’air d’admirer…

Paskal

Rendre la “France” responsable des crimes de la rue Copernic à Sarah Halimi est ahurissant. C’est comme si on la rendait responsable de la disparition de la petite Maëlys ou du crime de Patrick Henry. La France aurait “aryanisé” ses citoyens juifs ? ?? A quoi fait-il allusion ?

Jean

Tout ceci est fort passionnant, et où peut-on justement trouver le lien vers cet article de dreuz.info que vous citez et qui a justement permis d’écrire cette page ?

JILL

De Gaulle et la France qui allait avec,avaient la légitimité de la résistance à l’occupant ;légitimité confirmée par l’histoire .Non,l’antisémitisme était essentiellement une notion intellectuelle,les paysans et les ouvriers ignoraient pour la plupart qu’il y avait des juifs en France .Pour eux les juifs relevaient de la bible de l’évangile …Que Jésus soit juif ;ça alors ?

GELASE

“les paysans et les ouvriers ignoraient pour la plupart qu’il y avait des juifs en France” , ça devient grotesque…

JILL

Renseignez vous un peu mieux,vous serez surpris …

breton

“QUI NOUS LIT”…un E serait mieux qu’un T!

dufaitrez

Pourrait-on sur ce site, quitter un peu la “Question Juive”, redondante ?
Religion ou Race, respectable depuis le début des temps.
Martyrs, car refusant de se fondre. Erreur ou Prédestination ?
Dans une France ouverte, ils ont toute leur place.
Mais toutes les formes de communautarismes deviennent exagérées.

Contact

Exact, mais bientot, on decouvrira au grand dam des suce deprepucés, que les juifs ont sciemment eliminé dans WWII une parti de leur peuple pour avoir droit a un pays, apres avoir armé par les banquiers juifs americains, le regime nazi…

WWII, la naissance d’israel, la shoa, tout cela ne fait parti que d’un plan savamment orchestré pour de longues pleurnicheries…

le Franc

c’est quand même le crif qui a créé sos-racisme, une sympathie prosélyte en faveur de l’immigration musulmane dès les années 80 sur le thème ; “si t’es anti immigré musulman t anti sémite donc anti juif = nazzi ) ; dire maintenant que le crif et ses associations n’ont pas été partie prenante dans l’invasion islamique c’est du négationnisme/révisionnisme historique…………tous les juifs du domaine mainstream ont lutté en faveur de cette immigration après avoir formaté le “raisonnement français”.à son acceptation sous peine d’être traité de Nazi.

Éric

Vous pourriez accuser ce fameux mainstream général et pas specifiquement les juifs qui en font partie: ils sont représentatifs d’un milieu social et idéologique, pas des juifs en règle générale.

Paskal

A ce compte-là, le grand mufti n’est pas le seul à avoir eu de bonnes relations avec Mussolini : http://journals.openedition.org/bcrfj/136
C’est SkanderBEG (“général Alexandre”) et non Skanderberg.
L’IRA gauchiste ?

Belenos

Vous dites : « La France .. son peuple judéo-chrétien.. ». Étant un « Français de souche », je ne me considère par comme un « judéo-chrétien ». Ce terme fait partie du vocabulaire de la propagande XXX depuis des lustres.

Denis F

Qu’êtes-vous alors, svp?

Éric

La France étant chrétienne depuis le début et même avant d’être la France (le christianisme étant un des paramètres permettant la distinction entre Gaule et France), le christianisme étant issus du judaïsme – ils étaient quoi Jésus, Marie, les apôtres? – donc “judeo-chrétien” par essence, la France serait judéo-chrétienne même sans juifs.

Paskal

Vous faites de la métaphysique. Le christianisme issu du judaïsme ? Oui et non. Très tôt Jésus rompt avec je judaïsme officiel en prenant la défense d’une femme accusée d’adultère. Il est condamné par un tribunal juif. Dans le judaïsme, il n’y a pas de trinité suprême ni de reine du Ciel (dans l’islam non plus). L’islam est davantage issu du judaïsme (circoncision, interdits alimentaires), on ne dit pas que l’Arabie saoudite est judéo-musulmane.

Simone GUTIERREZ

” Le christianisme issu du judaîsme ? ” , la réponse n’ est pas ” OUI ET NON ” , la réponse est ” OUI ” .
Les nouvelles orientations apportées par Jésus au judaïsme ne changent rien à la question ….. à moins que vous n’ essayiez de refaire le Monde à vous tout seul .

Paskal

Il serait plus juste de dire que le christianisme tel qu’on le connaît depuis au moins le 4e siècle (concile de Nicée) est issu du judaïsme, du paganisme et du mithraïsme. Ce serait le judéo-christianisme du tout début qui serait issu du judaïsme.

Georges

Jésus n’a jamais rompu avec le judaisme. Il a rompu avec une facon d’interpréter les Ecritures, devenue fausse car entachée d’hypocrisie par certaines élites collabos.

JILL

Que vous le vouliez ou non,les Français dits de souche sont de culture judéo-chrétienne ;
la religion n’a rien à voir là-dedans .

Simone GUTIERREZ

JILL ,
Que faites-vous du socle culturel gréco romain ?
Les peuples ” barbares ” qui ont détruit l’ Empire romain se sont tous convertis rapidement au christianisme . Si ces peuples ont joué très tôt un rôle capital dans l’ Histoire , ce n’ est point parce qu’ ils ont épousé la religion chrétienne mais parce qu’ ils ont assimilé les prodigieux enseignements du monde antique .
En fait , pendant des siècles , les anciens barbares n’ ont eu de cesse de reconstituer la grandeur politique et territoriale de Rome , qu’ ils avaient pourtant abattue .

JILL

Vous n’avez pas tort,mais la France s’est bâtie sur la chrétienté laquelle avait sans aucun doute assimilée le meilleur de la culture romaine .

GELASE

“laquelle avait sans aucun doute assimilée le meilleur de la culture romaine” en brulant les bibliothèques et en détruisant les temples paiens ???

reuri

Ce cher chirak qui a utilisé la repentance , qui a fait son cirque en Israël avec son grotesque “ouate douyou ouante”, ses vacances au sultanat d’oman tout en parlant du bruit et de l’odeur. Un rad-soc qui a mangé à tous les rateliers.
Je suis tout à fait d’accord avec Eric Zemmour lorsqu’il parle de vichy, j’aurai aimé qu’un français de culture chrétienne le dise aussi sans que les hypocrites hurlent au nazisme parce que le sujet les dérangent.
Et d’accord aussi sur le fait qu’il n’est pas normal que paxton soit désigné comme le seul historien officiel sur cette période de notre histoire. Il aurait pu écrire un bouquin sur les pro-islam d’aujourd’hui dont les ancêtres étaient de vrais pro-nazis à l’époque ( entres autres la famille bush).

Yves ESSYLU

De Gaulle a favorisé l’entrée des bolcheviques dans les institutions françaises en 1945 et donc le formatage des esprits depuis cette époque

https://ripostelaique.com/29-juin-1945-signature-dun-accord-entre-staline-et-de-gaulle.html

Herrengracht

Vous avez oublié les progressistes@yves essylu

Allobroge

Notez qu’on s’interroge fort peu en France et me^me en Europe sur la collaboration dans les autres états envahis : Belgique, Hollande par exemple où la collaboration armée fut beaucoup plus importante proportionnellement à la française !

patphil

“De nos jours, le monde arabo-musulman voit encore les juifs comme les voyaient les nazis.”
et quelques lecteurs de RL itou!
je suis effaré de constater que ces gens qui en sont restés aux années 30 (comme la plupart des antillais en 1848) ne se rendent pas compte que les juifs sont en première ligne

LE CELTE ANGEVIN

HISTOIRE ET FALSIFICATION 2: sur la question juive en France depuis toujours , les antisémites francais ( je préfère le terme anti-juifs ) qui sont en vérité la grande majorité , sont plus honnêtes que les autres qui font semblant d’aimer les juifs mais qui dans le fond les détestent mais se rangent de leur côte par peur ou par opportunisme ..En outre les francais ne sont pas les seuls qui ont des opinions anti juives dans le monde. Pourquoi donc les charger de tous les Maux de la terre . Partout les juifs étaient indésirables depuis l’Egypte antique jusqu’ à aujourd’hui . Cela tient à un reflexe humain , Les peuples ne VEULENT pas de migrants chez eux qui viennent les perturber .. En vérité les juifs doivent aller en Israël leur patrie et ne doivent pas écouter les menteurs

Éric

La grande majorité de quoi ? Des français? ! Certainement pas : l’antisémitisme existe chez les français mais il est très minoritaire. Vous devez confondre avec les islamistes…

GELASE

Vraiment le genre d’article qui commence à bassiner sévèrement…toute guerre a eu ses collaborateurs et ses résistants…n’avoir qu’une période de l’ Histoire comme référence pourrait laisser à penser que la manipulation des esprits n’est pas loin…

Allobroge

Vous avez raison mais ce repoussoir facile arrangent bien nos politiciens qui sans cela feraient le jeu du FN et ils n’osent pas ! Alors refaire l’épuration à l’envie avec des jugements péremptoires faciles (surtout quand on connait la fin de l’Histoire 70 ans après) c’est bien commode.

Garde Suisse

2 choses :
Paxton minimise systématiquement la présence militaire allemande dans ses livres, arguant qu’ils n’ont jamais été plus de 40 000, afin de démontrer que la France n’était pas contrainte à collaborer (cf le site Internet de edechambost) démontant Paxton.
2) En tant que royaliste, je ne peux que vous faire remarquer que le régime de Vichy est forcément républicain au même titre que la Terreur de 1793, ne vous en déplaise !
Pour l’anecdote, je rappelle que Pétain a collaboré dans les années 1905/1906 aux fichages francs-maçonniques des officiers anti-républicains.

Allobroge

Vous êtes sur que Pétain n’en a pas été victime de ce fichage franc maçonnique lui qui partait à la retraite dans les derniers mois de 14 avec le grade de colonel et qui déclarait ne pas se retourner pour voir qui priait à la messe ?

JILL

En effet,Pétain,commandant un régiment refusa de désigner les officiers qui assistaient à la messe …comme je suis au premier rang,je ne peux pas voir ceux qui sont derrière .

montecristo

Tiens ! … Un Suisse royaliste !

JILL

Oui à Eric Zemmour ;tout en précisant que Vichy ne résulte pas d’une exigence française mais d’une disposition des allemands pour réduire leur
” domaine ” de surveillance eu égard à l’étendue du pays et à son relief varié .La faute de Vichy,fût les lois anti-juives de 1940 ;mais on ne peut lui reprocher les déportations …que fallait il faire au regard des exigences nazies,et qu’auraient fait les grands” résistants ” d’aujourd’hui .On ignorait tout de la ” solution finale “,et d’ailleurs,il ne fût pratiquement pas question des juifs lors du procès Pétain .Chirac fît une ânerie de plus en reconnaissant la responsabilité de la France dans la déportation .La responsabilité se mesure au regard de la liberté ;et la seule France des années 40,c’était La France Libre.

Allobroge

CHIRAC n’était qu’un opportuniste qui caressa tous ceux qui pouvaient lui apporter des voix, dans le sens des poils et peu importe la France !

Marcus

DREUZ n’est pas un site impartial comme je l’ai cru au début. Il défend ses intérêts et idolâtre totalement TRUMP. Mais il a visiblement une haine viscérale envers Poutine et la Russie, ce qui est selon moi totalement irrationnel. Bref le monde géopolitique est tout sauf manichéen, ce que DREUZ n’a apparemment pas compris.

Éric

Dreuz est un site de droite américain : avec les qualités et défauts qui vont avec. Ils ont un goût anti politiquement correct qui fait plaisir mais aussi des réflexes anti-russes un peu pavloviens. Mais certains chez nous devraient se garder de trop espérer en Poutine : les nations n’ont pas d’amis, mais des intérêts. Et l’impartialité est une illusion.

MERLIN

D’Abord DREUZ est un site communautaire israélite et israélien dans la France comme territoire occupé … les Collabos actuels parmi les gaulois sont ceux qui collaborent avec ce régime cosmopolite et sa Kommandanture ..Ensuite le peuple de France n’est pas judéo-chrétien MACHIN , c’est un imposture sémantique et idéologique pour conforter la domination d’une caste ethnico-religieuse étrangère sur les francais de souche et justifier ses maffias , ses commissaires et ses inquisiteurs .. le PEUPLE DE FRANCE n’est pas déterminé par cette fausse identité artificielle et bricolée dans les loges et les cénacles du Régime totalitaire cosmopolite . Les francais sont un peuple européen Aryen .. Il vient de Lascaux et des Forets boréales et ne vient pas du DESERT du Moyen Orient …

France-org

good

montecristo

MERLIN
C’est très clair !
Remonter à Clovis me suffirait …

Herrengracht

Pauvre rat haineux@contact

Pascal Olivier

Les juifs français ont été épargnés et il y a même eu une tentative de la part de Vichy de sauver les juifs étrangers en les exfiltrant vers les Etats-Unis. Refus des EU.

Quant à la collaboration elle est autant le fait des juifs que des non-juifs. L’Ugif (ancêtre du Crif) a collaboré en établissant et en communiquant la liste des juifs étrangers à la Gestapo. Cf le livre de Maurice Rajsfus préfacé par Pierre Vidal-Naquet : Des Juifs dans la Collaboration.

S’il y a un rapprochement à faire avec la collaboration d’aujourd’hui c’est de constater que hélas les islamo-collabos sont pour le moment majoritaires en France, y compris parmi les juifs.

montecristo

Et vlan !
Même Laval aurait tergiversé longtemps avant d’exécuter l’ordre des nazis de livrer les juifs en repoussant la date plusieurs fois ! Mais Zemmour n’a peut-être pas osé aller jusqu’à cette révélation dans son désir de “nuancer” …

Simone GUTIERREZ

Dans la première des vidéos , si Salamé fait étalage du rôle de Paxton dans l’ écriture de l’ histoire de Vichy , c’ est parce que ce dernier se révèle impitoyable avec la France . Son intransigeance a plu aux bobos car elle a contribué à déconstruire l’ image de la Patrie , exercice dans lequel ils excellent .
Pour Salamé et la bien pensance , tout est blanc ou noir ; point de gris . Eric Zemmour s’ est attiré leurs foudres simplement pour avoir tenté de lui expliquer que tout n’ était pas aussi simple .
Ce manichéisme exacerbé et le refus absolu de tout débat de fond constituent la caractéristique essentielle des héritiers de Mai 68 .

JILL

Pour ce qui est de la France sous l’Occupation,il vaut mieux se référencer à l’oeuvre
d’Henri Amouroux ” La vie des Français sous l’Occupation ” plutôt qu’à Paxton .
Pour l’américain,en gros les bons étaient à gauche et les salauds à droite ;Zemmour défend la thèse contraire et apporte les preuves .

Allobroge

Rajouter SVP ” Les dossiers secrets de la france contemporaine” de Claude PAILLAT, nombreux volumes forts intéressants en complément des bouquins d’AMOUROUX et qui couvrent l’histoire de France de 1918 à 1954.

bernard

Trop long comme d’hab….A propos : la poignée de main Pétain-Hilter est un montage!

Simone GUTIERREZ

Ah , bon ?
Pétain n’ a donc jamais serré la main d’ Hitler à Montoire le 24 octobre 1940 ?

bernard

Jamais

PR1

Bien sûr que Pétain a serré la main dHitler.

Herrengracht

Vous y étiez je suppose mon bon bernard???

Jean-Patrick Grumberg

Bonjour,
Merci d’avoir fait de moi l’animateur de Dreuz, mais ce n’est pas le cas! Je suis juste un des journalistes qui publie beaucoup sur Dreuz et en anglais sur d’autres sites américains.

Vous écrivez:
“Néanmoins, avec toute l’amitié qui nous lit…nous nous permettrons…de signaler quelques précisions qui paraissent manquer dans cet article”

Je suis de culture américaine, j’attribue à la liberté d’expression des vertus qu’elle n’a généralement pas dans la culture française, à savoir que la confrontation d’idées profite à la démocratie. Je suis peu adepte de chercher à convaincre ou remporter un débat, mais d’échanger des points de vue pour avancer la réflexion, et vos précautions pour nous ménager sont fort amicales mais inutiles: je trouve légitime tout débat.
Amicalement,

Simone GUTIERREZ

Courageux Eric ( Zemmour ) !
La vidéo qui le met aux prises avec les 3 ayatollahs de la bien pensance que sont Salamé , Caron et Ruquier vaut son pesant de niaiseries politiquement correctes .
La palme d’ or ( dans cet extrait tout au moins ) revient à l’ inénarrable Léa Salamé , véritable hyène éructant sa haine de tout ce qui ne pense pas comme elle . Sa fixation sur Paxton , qu’ elle identifie à la Vérité absolue , est non seulement archi réductrice et simpliste , mais dénote chez elle une méconnaissance absolue de l’ histoire de Vichy .
Ruquier , se garde bien de démentir Salamé , tandis que ce grand nunuche de Caron pour une fois reste silencieux , pour notre plus grand bonheur .
ps : pardon aux hyènes ( les quadrupèdes ) de les avoir comparées à Léa Salamé .

JILL

Les connaissances de Ruquier en histoire doivent tenir sur un timbre poste .

Allobroge

SALAME n’a que les lectures qu’on lui a conseiller et qui correspondent à son idéologie toute faite.Elles devraient varier ses lectures sans à priori !Et se méfier des anglo-saxons qui n’ont pas la même “sensibilité” historique que les latins !

montecristo

Avez vous vu le débat Caron / Moix ? Dans lequel Moix traite Caron de “dangereux” ! ! !
Les “ayatollahs” de Ruquier se succèdent et se combattent. Le suivant traitera Moix de facho … c’est sûr !

Anne Lauwaert

Ai-je bien compris ? Les Palestiniens n’ont pas encore compris que leur « Cause » ne sert plus, donc n’intéresse plus personne ? Les Juifs, aujourd’hui, ne comprennent pas que leur/notre ennemi n’est plus l’extrême droite des années 30-40 mais les appels au meurtre qui se trouvent dans le coran ? Les fascistes d’aujourd’hui ne se réfèrent plus à Mussolini ou Hitler mais à Mahomet ? Si l’équation se résout à musulmans versus non-musulmans, la seule solution pour les non-musulmans c’est de faire l’union sacrée face à l’ennemi commun. L’idéologie gauchiste des Juifs est-elle plus importante que leur/notre survie ? expliquez-moi cela.

JILL

Cela parait évident,mais je me demande ce qui pousse les gauchos collabos,et l’Eglise vers cette secte infernale qu’est l’islam …Y’a un truc ?

montecristo

Absolument ! C’est la grosse question à laquelle personne n’a encore apporté de réponse correcte ! Qu’espèrent donc les collabos dans ce pourrissement de l’Europe entière ?

jan le Connaissant

Et va s’y que j’te met tout le monde dans la même sac !
la France, la France, la France toujours coupable , éternellement coupable !
Coupable de tout !
Détruisons la France et le monde sera heureux !!
Dreuz info site de merde raciste anti France !!!

BobbyFR94

Jan,

Dreuz ré-informe, tout comme Riposte Laïque ; seule le débat, le vrai, fait avancer les choses !!!

Plutôt que de “s’affronter”, affrontons nos ennemis, les VRAIS FACHOS, les NAZISLAMISTES et les COLLABOS, par qui “tout” est arrivé !!

D’autant que nous voyons tous la même chose, ce qui arrive en France, à cause de qui, et pourquoi …

Il est plus que temps de se rassembler contre nos ennemis communs !!!

Qu’en penses-tu ?

jan le Connaissant

Je suis bien d’accord pour l’union sacrée, évidemment !
Et laissez de coté nos petits différents. Mais, il faut que tout le monde soit d’accord !
Et de se concentrer sur nos ennemis !!

montecristo

Je remarque qu’après toutes ces décisions de l’ONU, toutes ces déclarations de politiciens de tous bords, toutes ces manifestations en faveur de la Palestine, depuis De Gaulle jusqu’à Macron …. rien n’a changé !
Et puis, je doute que Mein Kampf soit un best seller chez les musulmans pour la raison que je n’ai jamais vu un livre et encore moins une bibliothèque, dans une maison musulmane … et celui-là est particulièrement imbuvable !

Joël

2ème livre le plus lu dans le monde arabe après le coran :
https://actualitechretienne.wordpress.com/2011/12/07/le-virgin-megastore-du-qatar-recommande-mein-kampf/
Ils n’ont peut-être pas de bibliothèque mais ils ont des librairies.

Éric

L’article de Dreuz peut paraître dur, apporter des nuances est possible, mais il est juste dans l’ensemble, hélas…
Pétain a peut-être évité le pire aux français juifs, mais il aurait pu faire mieux : en évitant de capituler, ce qu’ il a fait avec précipitation (voir, entre autres, “100 000 morts oubliés “: ouvrage sur la bataille de France et sur le désastre qui était évitable sans la nullité de bien des chefs militaires et politiques ).

Wolf

le moins que l’on puisse dire, c’est que Dreuz n’est pas objectif, en publiant cette liste de prétendues trahisons. Ils devraient replacer toutes ces décisions dans leur contexte historique et, non pas balancer et condamner des faits, en éludant les causes…

BobbyFR94

Wolf, sur pas mal de points, Dreuz tape juste, ça fait mal, mais ce sont les faits !!

Maintenant, Eric ZEMMOUR a raison de nuancer, et de dire ce qu’il a dit…

Le plus urgent est de montrer la réalité, alors rassemblons-nous…

C’est la priorité des PRIORITES !!!

Éric

Dreuz n’est certainement pas objectif: et alors? L’objectivité a moins d’importance que l’honnêteté et la conviction. La prétention d’être objectif sert surtout à clore un débat : on veut nous orienter vers des médias “objectifs ” qui nous protégeraient des “fakes news “…

Wolf

Vous confondez “objectivité”, qui réclame par définition de l’honnêteté et, subjectivité qui, au mieux, conduit au consensus. Autrement dit, au mensonge. Nous y sommes habitués…

JILL

Non …poursuivre la guerre eût été désastreux .L’armée française était exsangue;s’acharner aurait amené d’énormes destructions de populations et de villes ;dont Paris .Quand Pétain est arrivé le désastre était consommé .Les causes : nous avons fait la guerre avec une armée qui avait 20 ans de retard,face à une autre qui en avait 20 d’avance .Nos pauvres soldats,en capote et bandes molletières et 40 kgs de barda en pleine chaleur en sont le meilleur symbole,alors que les allemands évoluaient en treillis sans autres équipements que leur arme,les munitions et l’approvisionnement de la journée

Allobroge

En effet, nos soldats furent forts impressionnés quand ils rejoignirent les camps de prisonniers et qu’ils croisèrent cette armée allemande, jeune, sûre d’elle même et victorieuse, sportive avec du matériel flambant neuf !.Nombre d’entre eux approuvèrent alors ce que dit Pétain sur les raisons de cette débâcle.

Éric

La supériorité technique de l’armée allemande est un mythe : ce qui a aussi bien arrangé la propagande allemande, que celle de Vichy puis de De Gaulle. La réalité est que nos chars étaient meilleurs (voir la bataille de Stonne), notre artillerie plus précise, nos avions aussi de meilleurs avions et pour un chasseur français tombé, trois allemands allaient au sol. Il est significatif que la ligne Maginot soit devenue le symbole du desastre alors qu’elle fut simplement mal utilisée : les assauts lancés par les allemands furent des échecs cinglants.Idem pour la marine. Non, la vérité est que nos dirigeants militaires furent nuls et les politiques lâches : nous n’avons pas eu un Churchill capable de convaincre peuple et élites.

bernard

En signant un armistice après une guerre perdue de la faute de ses prédécesseurs dont les socialistes, Pétain renvoyait la balle à Staline qui par le pacte Molotov-Ribbentrop envoyait Hitler vers l’Ouest (donc la France)…Pétain le renvoya vers l’Est où il devait se
perdre inévitablement…N’oublions pas non plus la kollaboration des firmes US avec le
régime nazi…

GELASE

“guerre perdue de la faute de ses prédécesseurs ” perdue et…entamée par ses prédécesseurs !!!!, en septembre 39, ceux qui ouvrent les hostilités, sauf erreur….

Contact

souvenons nous qui a financé le regime nazi aux etats unis: les banques et riches juifs…

Herrengracht

Les juifs financant la solution finale???Fallait oser la sortir celle la!

Allobroge

Notez que contrairement à ce qu’affirment nombre de gens mal intentionnés, la France n’a pas capitulée en 40 mais a demandé un armistice ce qui a permis une zone libre. L’armistice est la suspension des combats en attendant un traité et dans le cas contraire les combats reprennent (ce qui fut le cas en novembre 42)
Que Petain s’est déclaré président d’un “état français” et pas de la République qui elle n’avait pas été dissoute (LEBRUN est resté président mais on ne l’a pas entendu ?).Que les capitulards étaient plutôt les politiciens car les militaires (WEYGAND) savaient qu’on leur mettrait tout sur le dos en cas de capitulation exonérant ces blablateurs de politiques de toutes leurs félonies !

Éric

Allobroge, quand l’armistice impose la réduction d’une armée à quasi rien, permet l’occupation de la moitié du territoire, oblige à fournir argent, matériel et main-d’oeuvre, c’est bien une capitulation doublée d’une vassalisation et même d’une colonisation, surtout avec l’annexion de l’Alsace et Lorraine.

JILL

Pétain demanda à ” l’adversaire ” les conditions de l’armistice le 17 juin 1940 ;tout était perdu et les allemands étaient déjà dans Paris déclarée ville ouverte.
Il valait mieux arrêter sous peine de mettre la France à feu et à sang .

PR1

Un armistice donnait une responsabilité aux politiques. Une capitulation l’aurait donnė aux militaires.

angora

pourquoi la salamé est-elle encore ici? pourquoi ne retourne t-elle pas au Liban au lieu de nous gonfler avec ses leçons de morale à 2balles???

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Pour reprendre certaines formules :” Not in my name” (Pas en mon nom) et “Pas d’amalgame” entre la France ETERNELLE ( et son peuple) et “des gouvernants de rencontre” selon le discours du 18 Juin 40.Mes parents ,toujours vivants à 90 et 95 ans,qui ont connu cette époque (et il n’en reste plus beaucoup pour témoigner car ils étaient jeunes à cette époque ) n’ont eu aucune connaissance de la collaboration et de ce qui se passait en Allemagne.Dans le village ardéchois de ma mère où un tas de gens ont été arrêtés par les nazis, personne ne savait ce qui les attendait.Ils n’ont compris qu’au retour du camp de concentration du fils du pharmacien que sa mère n’a pas reconnu.Ne JAMAIS confondre le PEUPLE et les dirigeants.Pol Pot aussi a massacré son peuple,il n’est pas LE Cambodge.

Georges Slow

Mes grand-parents que j’ai bien connu lorsque j’étais enfant (en fait ma grand-mère est décédée a 93 ans) m’ont raconté comment en Lorraine dans les bassins miniers, la nuit ils allaient chercher du bois dans les forets environnantes en se cachant, mais ils cachaient surtout des gendarmes qui eux tiraient sur les français. Les allemands qui avaient besoin du minerai de fer sortant des mines étaient beaucoup plus tolérant…….. Bizarre

Aloïsius Heckart

Toute la classe politique française s’est compromise dans la collaboration avec les terroristes palestiniens, cette même classe politique qui s’érige en grande donneuse de leçons à Israël qui ne fait que défendre son territoire et sa survie en tant que nation juive…
Honte à elle et honte aux journaputes qui s’acharnent contre ce grand peuple courageux qui renvoie l’Union Européenne à ses propres turpitudes quand elle condamne Israël de manière obsessionnelle et quand elle finance sans compter les terroristes palestiniens !

Allobroge

En effet et ces politiciens qui combattent Israel devraient plutôt s’en prendre à l’ONU qui décréta cet état !. Maintenant il existe et se défend et il a raison.Qu’ilsz votent pour obtenir la création d’un état palestinien (reste à en définir les frontières sans doute)

trafapa

J’ai quelque part , des extraits d’articles sur la Conférence d ‘ EVIAN de 1938 ; qui pourrait donner des précisions ? Merci .

Labbé Pierre

Une sage femme qui accouche la connerie. Elle préfère certainement Nivelle ou Clémenceau. 2 beaux exemples de crapules. Et comme dirait le regretté Brassens : quand on est con, on est con.

dissident

quel culot de la part de dreuz de parler de “responsabilite de la France dans les attentats antisémites”! qui depuis 40 ans empêchent les lois dites “sécuritaires” de s appliquer ?qui donc a permis la libre circulation des personnes depuis le Maghreb ? qu a cree sos racisme officine anti française afin d intimidier les français ?
j ajoute que toute honte bue l attentat de Copernic a ete sur le coup attribue a une fantasmtique “extreme droite”, des scenes de ratonnades anti blancs ont eu lieu a l epoque

Éric

Qui ? L’extrême gauche.