Achetez la pièce de 5 francs argent du général de Gaulle, démonétisée en 1980

Lorsque de Gaulle revient à la tête de l’État français, suite au putsch d’Alger, soutenu par une majorité française (qui a mal compris ce qu’il avait compris), il instaure le « nouveau franc », le franc lourd, après 17 dévaluations depuis la « Libération ». Et les pièces de 5 francs argent en sont le symbole par excellence ; contenant 10 grammes d’argent pour un poids total de 12 grammes, soit l’équivalent de 900 milligrammes d’or ; les valeurs de ces deux métaux précieux sont corrélées entre elles, imparfaitement mais elles le sont, et le furent partout et de tout temps. Le franc libre, valant 62 % du franc germinal, le franc retrouve la valeur qu’il avait par rapport aux autres monnaies avant le premier conflit mondial ; une grande période de stabilité monétaire s’établira jusqu’aux événements de Mai-68 où jusque-là la fameuse Semeuse (la pièce de 5 francs argent) valait encore 1 $. C’est après que les ennuis recommencent, et vont s’accélérer.

Il y a donc environ 60 ans, dans les années 60, 10 grammes d’argent (contenu dans notre pièce en question) valaient 1 $, et la baguette coûtait 33 centimes en 1963, soit 5 centimes d’euros ; on pouvait donc s’acheter 15 baguettes. Mais surtout 10 grammes d’argent valait 0,9 grammes d’or (donc 11 grammes d’argent pour un gramme d’or), ce qui représente 50 € aujourd’hui. Or cette pièce n’est cotée aujourd’hui que 7 €, soit 8 baguettes (chez le boulanger artisan) pour 7 $. Et 5 francs de l’époque vaudrait 7,5 € d’aujourd’hui en pouvoir d’achat, soit une usure de la monnaie estimée à 10 en 60 ans ? Il me semble que c’est bien davantage.

À quoi serait due cette sous-évaluation de l’argent par rapport à l’or ?
Un Napoléon ou Louis d’or contient 5,8 grammes d’or pour une valeur faciale de près de 350 € ; le gramme d’or vaut aujourd’hui 56 € (le gramme d’or dans la pièce française se négocie donc avec une surcote de 4 € le gramme), soit 80 fois celui de l’argent qui vaut 0,7 € le gramme (la surcote est pour l’instant inexistante dans la pièce de 5 francs). La pièce est même moins chère qu’un lingotin de 10 grammes, ou que 10 grammes contenus dans un lingot de 1 kilo du même métal.

Les cours de l’argent et de l’or sont manipulés à la baisse, il y a six fois plus d’or et d’argent papier que de ces métaux disponibles ; et l’on sait qu’en période inflationniste, et surtout en période de guerre, l’or et l’argent sont des valeurs refuges et certaines. Avec une pièce de 5 francs argent, je pourrai toujours m’acheter à manger, et avec une pièce en or, je pourrai circuler et échanger partout.

5 francs en 1963 correspondent à 7,5 € en pouvoir d’achat selon L’INSEE. Pourtant je ne peux pas m’acheter 15 baguettes chez le boulanger avec 7,5 € mais seulement 8, et chez Lidl peut-être 20, mais là aussi il y a dévaluation sur le produit.

La pièce de 5 francs argent est sous-évaluée ; en acheter chez un numismate par lot est une bonne affaire, une affaire de prudence, peut être même une affaire de survie.

Nicolas ZAHAR

image_pdfimage_print
14

8 Commentaires

  1. j en es deux mille de coté en cas de guerre une piece d argent ou plusieurs servirais a achter tout et n importe quoi leuro le dollard ne vaudrais pus rien

  2. Le nouveau franc date de 1959 et le putsch de 61. Et d’un! Si de Gaulle « revient » à la tête de l’état, c’est en 1958 après le 13 mai, où l’armée et la population d’Algérie se sont soulevé et l’ont appelé. Et de deux! Quant aux « français » qui « avaient compris ce qu’il avait compris » ce sont ceux qui ont accepté de faire le pire pour cela.

    Quand on ne connait pas l’histoire récente on fait le modeste et on n’écris pas!

    • Et d’un le putsch d’Alger date du 13 Mai 1958 qui a pour issue de le rappel du général de Gaulle , de deux il y a adoption du plan Pinay Rueff le 27 Décembre 1958 pour le nouveau et celui ci est instauré le 1 Janvier 1960 (loupé pour 1959) et de trois , on ne comprend rien à votre charabia de ceux qui ont compris ou pas.
      Quand on ne connait pas l’histoire récente , on fait le modeste et on ferme sa g…..

  3. Autre alternative : le combibar (comme une plaquette de chocolat sauf que les carrés sont des lingotins détachables de 1g à 99,9% or), chacun des grammes vaut un peu plus de 50 euros, ne pèse pas plus ni n’occupe un volume supérieur à un billet de 50€
    A acheter dans les bonnes boutiques certifiées (Rue Vivienne à Paris par exemple) ou par correspondance.

Les commentaires sont fermés.