Acte IV : ce que j’ai vu dans les rues de Paris…

Publié le 8 décembre 2018 - par - 24 commentaires - 3 241 vues
Share


L’acte IV des Gilets Jaunes a commencé par une matinée sous haute tension avec des centaines d’interpellations préventives. Je suis entré dans « l’arène » par la rue du Colisée (!) où un barrage filtrant de CRS laissait passer les manifestants, dans la bonne humeur. Mais en remontant les Champs-Élysées, une odeur étouffante de gaz lacrymogènes indisposait une foule nombreuse et plus motivée que jamais. Parfois, plusieurs détonations de grenade perçaient le silence de la colère. Puis nous fûmes pris dans une salve de grenades lacrymogènes qui roulaient au sol comme des billes !

Mouvements de foule. Quelques Gilets venus de province me demandèrent où était la Seine pour se diriger vers la Bastille ! Difficile de répondre car tout le 8était bloqué par des CRS armés jusqu’aux dents, et en particulier autour de la résidence de Choupinet.

Comme la semaine dernière, les manifestants qui fuyaient les Champs se sont repliés là où ils pouvaient, arpentant les rues en scandant « Macron démission ». Après Les Grands-Augustins, Saint-Lazare, ils ont tenté de rejoindre les grands boulevards, érigeant çà et là des barricades de fortune, comme à Réaumur Sébastopol, en utilisant des bacs à fleurs d’Hidalgo, des poubelles ou des sapins de Noël.

Sur les Champs, une boutique Orange fut saccagée mais d’autres débordements, dont certains casseurs ont le savoir-faire, ont visé des boutiques de luxe dans le quartier de la Madeleine.
Cette fois-ci, je n’ai pas eu le plaisir de voir des canons à eau à l’œuvre, ni les fameux blindés de la rue Marceau dont le spectacle a fait le tour du monde. Belle vitrine pour la France, pays de la liberté ! Par contre, la maréchaussée à cheval déboulant sur la rue Saint-Antoine, c’était un vrai spectacle !

En effet, je m’étais dirigé vers Bastille où une foule abondante était massée. Beaucoup manifestaient contre Macron mais sans gilet jaune et la couleur violette de l’Union des syndicats « solidaires » se remarquait tout de suite. J’ai même vu une pancarte « Refugees welcome » et quelques drapeaux rouges. Pas vraiment la même manif ! Si ce n’est que tout ce beau monde marchait vers République aux côtés des Gilets jaunes, enveloppés parfois dans des drapeaux bleu, blanc, rouge de fortune.


Quant aux CRS, certains avaient pour occupation de photographier le plus possible de Gilets jaunes. Le grand fichage commence ! La Macronie est prête à tout !

Il serait faux de dire que le mouvement se relâche, même si les médias du système essaient de nous faire croire qu’il y avait un peu moins de monde que pour l’Acte III (ce qui reste à démontrer). La dissuasion médiatique n’a guère fonctionné. Si l’enthousiasme était moins grand, du fait du déploiement d’une véritable armada militaire s’en prenant surtout aux Gilets Jaunes, le mot d’ordre restait quand même dans toutes les consciences : « On ne lâche rien ! ».

Hector Poupon

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
DUFAITREZ

On nous ment !
Seul Casta diffuse des statistiques depuis le début ! Les Jaunes ? Pas équipés !
Parisien, je SAIS que plein de bagnoles ont brûlé. Vu une ou deux à la Télé…
Attendez le 31 dec ! Un vrai Festival !

France-org

J’ai réussi à m’échapper avec quelque uns . Des jeunes, des moins jeunes femmes et hommes . Nous avons trouvés refuge dans l’accès à un parking souterrain d’un hôtel. Il était fermé . Le chef de sécurité de l’hôtel s’est littéralement foutu de la « gueule d’une femme qui paniquait complètement » . Nous l’avons calmé et avons attendus afin de laisser passer l’orage….Les CRS continuaient à avancer sur le gros des manifestants . les CRS , Fourgons avançaient par vagues successives et soudain , une section de CRS nous a assaillis et nous a contrôlés. ils nous ont laissés partir. Nous nous sommes rendus compte que nous avions été dénoncés par les gens de l’hôtel à la façon dont nous avons été interpellés. A ceux-là;, je leur dis , qu’ils crèvent !!! Enfoirés

France-org

Je remercie les services de sécurité des immeubles de cette rue qui ont refusés de recevoir les vieux et les enfants de 5 ans qui souhaitaient se protéger .
Il y a eu un mouvement de foule terrible ( nous étions pris en tenaille et j’ai ressenti la peur de tous ces gens , en cumul cela fait beaucoup , je suis très sensible ) avec une panique générale et des salopards qui ont refusés tout accès. A ceux-là. je leur dis … Qu’ils crèvent !!! Enfoirés.

France-org

Hier , j’y étais . Les CRS s’en sont donnés à cœur joie avec les grenades lacrymo. Un belle saloperie. Les yeux et la gorge sont pris…. Pas grave, je n’avais ( KA) pas être là. C’est ma très grande faute ..Toujours est il que des jeunes ( casseurs qui sait ? ) m’ont proposés spontanément du sérum physiologique. J’ai apprécié. Un hélicoptère en géostation sur chaque point chaud transmettait en direct au QG des CRS les mouvements de foules des gilets jaunes. Après avoir été repoussé d’un bld principal, nous nous sommes retrouvés à 300 pris en tenaille dans une rue adjacente. Nous avons été chargés par 1) les VAB , 2) les fourgons 3) et une section de CRS . Si les jeunes présents dans le groupe n’avaient pas levés les bras , nous aurions été tabassés. Il était moins une ..

GOMEZ Juan

Merci Hector de cet article.

JILL

Quelles que soient les manifs et leurs revendications,les casseurs,les incendiaires et les
razzieurs sont toujours les mêmes .Les islamiques ont toujours la culture du butin .

paxir

Ces gilets jaunes commencent a devenir aussi insjppirtable que macron. Ce gouvernent de faibles, de bien pensants est incapables de restaurer l’ordre, ce qui menace gravement notre economie et les biens des personnes
La creation de milice parisienne de maintien de l’ordre doit etre la priorité des vrais patriotes. Ces milices iront au contact des casseurs et des bouseux pour protéger nos quartiers.

sean

macron a laché ses soudarts à cheval

Brocéliande

pour moi les Casseurs apporte leurs Armes la veille !

gillic

Si les forces de l’ ordre étaient aussi efficaces dans les zones de non droit que contre les gilets jaunes, les banlieues redeviendraient tranquilles comme par le passé !!!!!
Surtout ne lâchons rien jusqu’ à l’ abolition des privilèges et le retour de la liberté de la parole !!!!

GOMEZ Juan

Bravo pour cette déduction, c’est ce qu’il faut faire…
Donc, se munir de Bouclier fait en contre plaqué pour le poids, de faux nez (masque gros nez + lunette+moustache) afin de ridiculiser la Macronie de merde.
Les boucliers serviront à se protéger des lancer s de Grenade .
Courage…

patphil

j’avais entendu des gilets jaunes proposer de défiler sur le périphérique laissant le centre ville aux casseurs!
dommage que cette idée intelligente n’a pas été suivie! il n’y aurait pas eu de belles images à la télé…

Franquie

Ca a été très violent chez moi. D’une semaine à l’autre, les casseurs ont eu le temps de s’organiser et viennent chaque samedi plus nombreux, avec du matériel et de mauvaises intentions. Ils sont violents, orduriers, provocateurs, commettent des dégradations. La plupart ne mettent pas de gilet, affichant ainsi leur degré nul d’adhésion. D’ailleurs, comment pourraient-ils être solidaires d’honnêtes français qui travaillent ?

Clamp

Merci de me rassurer, je commençais à m’inquiéter, au point de craindre le pire, qu’après et malgré la signature du Pacte, qui est une agression directe contre le peuple français condamné ainsi à accepter sa propre mort par décret international, il se résigne pourtant à accepter ce funeste destin. Il n’y a rien de plus important à faire en ce moment pour n’importe quel patriote que d’entretenir la flamme de la révolte, la marche vers la libération du pays du despote qui l’enchaîne et son exil éternel. Je me demande si on ne pourrait pas organiser des formes de roulements et des règles d’approvisionnement pour tenir la distance des mois et trouver des cibles qui fragilisent le pouvoir comme faire le siège des centres politiques en semaine pour empêcher les élus d’arriver sur leur lieu de tr

Sjean-louis

8000 membres force de l’ordre pour quelques centaines de GJ ! j’espère que castaner fera montre d’une telle parade pour rétablir l’ordre dans les quartiers sensibles !

Hoplite

Exactement mais ils jetteront des lisses de billets au lieu des grenades lacrymogènes

GOMEZ Juan

A mon avis, il laisse les racailles comme lui tranquilles.
Putain si on pouvait leur foutre sur la gueule à ces connards !

topinembourg

Comme la semaine dernières , (comme dans toutes les manifs ), les FDO s’en prennent exclusivement aux manifestants FDS , à tout ce qui ressemble à des gaulois bon teint, à des français du peuple bien franchouillards , tout en laissant les racailles ethniques de banlieue et les groupes violents d’extrême gauche casser et saccager en tout impunité ; Seuls les Roger , Janine et Kevin seront tabassés et gazés .Les flics arrivent-ils encore à se regarder dans une glace ?

Durand

Merci pour votre article M. POUPON.

Oui, je pense aussi que la macronie est prête à tout, vraiment à tout…
macron a été humilié, en France et ds le Monde, lui l’orgueilleux, le prétentieux, je le pressens animé d’ 1fort esprit de revanche ctre ce peuple qu’il méprise (voir ses innombrables sorties contre la France et les (ou des) français faites en France ou, incroyable, à l’étranger !).
Depuis que j’ai vu apparaître cette personne comme candidat à la présidence, j’ai tjrs ressenti personnellement qu’il n’était pas, qu’il ne serait pas crédible dans ce « rôle » là, que qque chose ne collait pas, (probablement son physique, son style, la teneur, la forme de ses interventions, ce qu’on apercevait de son caractère).

Mais à toute chose malheur est bon : le réveil du peuple français.

Martinoti

Bravo aux CRS et GM qui ont su empêcher les blocages et barricades

Fit

Bravo aux gilets jaunes qui ont bloqué et monté des barricades.

Sjean-louis

Malgré leur attirail, ils n’ont pu éviter les graves dégradations comme les semaines précédentes; beaucoup de mises en scènes inefficaces par rapport au nombre de manifestants, les blindés nous rappellent les évènements au Liban ! .

Clotilde prouvot

De très beaux gestes, chez les Gilets Jaunes : du panache !
Et chez eux, c’est naturel. Pas du théâtre appris par sa professeure.

Froggies

Pardon.( par sa Mere )