Acte IX GJ, Paris : hommage au formidable reportage de Vincent Lapierre

Publié le 18 janvier 2019 - par - 39 commentaires - 5 231 vues
Share

Et dire que les médias traditionnels reprochent aux Gilets jaunes de haïr les journalistes, voire d’en molester quelques-uns, surtout s’ils travaillent pour BFM-TV, LCI ou CNews. Certes, après toutes les saloperies déversées contre le mouvement, nous ne conseillons pas à Aphatie, Brunet, Elkrief ou Truchot de se pointer à une manifestation sans un solide service d’ordre, tant ils ont dépassé les bornes, multipliant insultes et désinformation sur le mouvement, taisant l’ampleur de la répression, mettant en avant quelques propos isolés pour discréditer le mouvement, le tout au service du régime. Depuis deux mois, et sans doute bien davantage pour beaucoup d’entre eux, les Gilets jaunes ont compris ce qu’étaient les principaux journalistes des grands médias : des propagandistes du gouvernement, payés, et fort bien, pour le protéger.

Par contre, tout autre est l’accueil réservé aux journalistes de Russia Today, pourtant diabolisés et calomniés par ce gouvernement et ses médias, qui ont donné régulièrement la parole aux principaux porte-paroles des Gilets jaunes, et ont couvert de manière fort objective les événements, ce qui, d’ailleurs, leur a valu de devoir s’en expliquer devant le CSA ! Et manifestement, le jeune reporter-journaliste Vincent Lapierre est très apprécié par les Gilets jaunes, qui paraissent fort bien le connaître, et l’admettent comme faisant partie des leurs.

Ce reportage est exceptionnel. Il dure 24 minutes, et a déjà dépassé les 100 000 visites, en moins de 24 heures, et il a dépassé les 1 000 commentaires. On y voit qui sont les manifestants parisiens. C’est une France jeune, combative, déterminée, révoltée par la pauvreté qu’ils subissent, malgré leur travail, et par le train de vie insolent de ceux qui nous gouvernent. Beaucoup crient leur colère, dans un langage que les journaleux du système qualifieraient d’ordurier et de vulgaire, alors qu’il ne fait que traduire l’exaspération de tout un peuple.

On y voit des figures comme Éric Drouet, mais aussi des personnes plus âgées, le témoignage extraordinaire de cet homme de 86 ans, qui, en quelques mots, résume la situation et le comportement de Macron, en atteste. Les Gilets jaunes chantent à pleins poumons des airs révolutionnaires et reprennent des slogans très combatifs contre Macron. Ils paraissent s’être organisés, avec un service d’ordre qui demande aux manifestants de rester compacts.

Bien sûr, le choix de se rassembler à Bercy est hautement symbolique, et la finance en prend pour son grade. Tous les Gilets jaunes interrogés ne parlent que de social, aucun n’évoque le combat identitaire, et pourtant, cette France en révolte retrouve son identité, dans la rue. C’est la réunion du peuple de France, qu’il vote Mélenchon ou Marine, à laquelle on assiste. Un passage fort est ce jeune qui se dit antifa, et qui vient saluer Vincent Lapierre. Inenvisageable il y a deux mois !

On constate qu’il n’y a aucun incident dans le cortège (qui dépasse les 10 000 manifestants, quoi qu’en dise Castaner) entre Bercy, où ils se sont rassemblés le matin, jusqu’à l’Étoile, où ils sont arrivés à 14 heures. Par contre, à partir de ce moment, avec une forte présence de CRS, les accrochages commencent, l’ambiance change. On voit des scènes surréalistes dans un grand nuage de gaz. On assiste à des tirs de Flash-Balls, et on voit des hommes, jeunes et moins jeunes, se retrouver au sol, gravement blessés. On est vraiment au cœur de la manifestation, et on voit la volonté de la police de Castaner de blesser des manifestants qui ne représentent aucun danger. On voit comment se déroulent certaines arrestations ciblées, où une femme qui ne paraissait pas bien agressive se retrouve arrêtée par des hommes habillés en civil, avec un brassard.

On peut ne pas partager les propos de certains manifestants, mais ce reportage rend hommage au combat des Gilets jaunes, et montre la réalité des manifestations parisiennes sous un angle que personne d’autre n’avait traduit aussi bien que Vincent Lapierre.

Ce jeune homme, qui couvre toutes les manifestations, gauchistes, sociales, identitaires, depuis des années, a déjà subi de nombreuses agressions, auxquelles il a toujours fait face avec un courage et un sang-froid exceptionnels. Il n’est pas un journaliste professionnel, mais sa pratique fait honneur à une profession que trop de personnes déshonorent par leur soumission au pouvoir.

https://lemediapourtous.fr/participez/

On attend avec impatience le prochain reportage sur les Gilets jaunes de Vincent Lapierre, et on ne peut qu’encourager nos lecteurs à mieux le connaître et à le soutenir.

Paul Le Poulpe

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Pilaf

Car il faut savoir que les « forces de l’ordre » font retirer aux GJ jusqu’à ce qui leur sert juste de défense contre les FDO qui les agressent, comme les masques, lunettes etc…, et ce qui leur sert pour se couvrir comme leurs gants ! Il n’y avait qu’un seul « antifa » qui avait une barre de fer, peut-être il a réussi à passer entre tous les barrages des « forces de l’ordre » mais je ne sais pas comment il a fait…

Quant aux canons à eau que le gouvernement envoie pour les manifestations des GJ, pour frigorifier la foule de GJ, en plein hiver, si ce n’est pas aussi du mauvais traitement infligé sur les GJ…

Pilaf

Rectification : « protection » non pas « défense ».

Pilaf

Acte 10 des Gilets jaunes : des antifas tentent de lyncher un journaliste indépendant ex-FN – candidat du Front national aux élections cantonales en 2013 (VIDEO)
Un journaliste de l’agence vidéo indépendante LDC News a été agressé par des antifas à coups de barre de fer (comment se fait-il qu’ils ont réussi à rentrer dans cette manifestation avec des barres de fer ???) lors de la manifestation du 19 janvier à Paris. Il a remercié les Gilets jaunes pacifistes de lui avoir «sauvé la vie».
https://francais.rt.com/france/58181-acte-10-gilets-jaunes-paris-antifas-lynchent-journaliste-independant-leopold-jimmy-ldc-news-video

lionel

Pour ce qui est de la femme arrêtée arbitrairement à la minute 19, il faut lire son témoignage. Elle a été traitée pire qu’un délinquant : Elle a été condamnée pour « participation à une manifestation dans le but de créer des violences (sic) (et ce alors que la manif était déclarée) avec pour objet un jet de bouteille (lequel ???) Elle est condamnée à 5 ans de mise à l’épreuve avec 1.000 € d’amende et son casier judiciaire n’est donc plus vierge ! ! ! Les conditions de la GAV ont été indignes, je pense qu’un terroriste aurait mieux été traité dans la France de Macron.

Lire le témoignage : https://twitter.com/davduf/status/1085830280999366657

Pilaf

Oui, n’importe quel Français devrait trouver gerbant tout ce qui est fait sur les GJ, ce n’est que de la répression (tant policière avec toutes ces violences policières dignes des pires voyous, que judiciaire) parce que les GJ sont des Français, pour la plupart, blancs, discriminés (c’est grave de dire ça mais c’est une réalité car avec les mondialistes au pouvoir, les FDS sont discriminés), mais pas tous les Français le comprennent pour différentes raisons : égoïsme, mais aussi manque d’intelligence car ils ne comprennent pas que ces politiciens mondialistes sont des destructeurs de leur civilisation, ce qui finira par leur retomber sur leur gueule un de ces jours.

Pilaf

Que ce soit la justice et la police, elles ne servent plus que de répression sur les Français, blancs, rien d’autres. On le voit depuis le mouvement des GJ. Avant l’apparition de ce mouvement, on voyait au niveau de la police et de la « justice », surtout seulement du laxisme envers les délinquants de banlieue et les politiciens haut placés, alors que maintenant, avec cette répression sur les GJ,c’est devenu évident que la « justice » et la police ne servent que de répression énorme sur les Français, blancs, mis en prison mais aussi mutilés, blessés gravement parce qu’ils manifestent dans un mouvement social comme celui des GJ.

Pilaf

Et pour les migrants, clandestins en réalité, c’est pareil, il y a un laxisme énorme sur eux.

senechal

N’attendez rien du coté « des forces de l’ordre », ces individus sont toujours du coté du pouvoir en place, il ne servent jamais l’intérêt d’une nation ou d’un peuple mais toujours ceux qui sont aux commandes d’un état.
Quand au type qui se dit Général se pavanant avec ses breloques et qui a soit disant claqué la porte devant le nez à Macron l’an dernier, ce type est un faux cul, j’ai écouté ses interviews, et lorsque nous l’entendons, il ne tarit pas d’éloges concernant le traitre Sarkozy, l’imbécile Hollande ou encore le Psychopathe Macron.
Avec des gaziers pareils, lécheurs de babouches, la France n’a pas finie d’être trainée dans la boue!.

patito

ce sont les « forces de l’ordre  » (policiers et gendarmes ) qui ont procédé à la rafle du Vel d’Hiv en suivant scrupuleusement les ordres du 12 juillet 1942 émanant du chef de la police Emile Hennequin, envoyant à la mort sans état d’âme 13 000 personnes dont des enfants.
Quand un type a un képi ou un casque sur la tête il ne faut pas trop escompter un bon fonctionnement du cerveau.

quiditvrai

Le doute s’installe dans mon esprit sur l’éthique des forces de l’ordre à la vue de cette vidéo. Auparavant je leur donnais le bénéfice du doute , mais là j’ai vraiment l’impression que soit les règles d’engagement ne sont pas assez claires ou si elles le sont, alors le contrôle des dérapages de certains policiers têtes brulées est défaillant.

Quoiqu’il en soit , le gouvernement est celui qui a le devoir d’exercer le contrôle de la façon que le peuple s’attend ; mais voilà ,comme en d’autres domaines, il semble incompétent voir malhonnête et hypocrite en la demeure.

Les GJ doivent aussi contrôler leurs propres têtes brulées qui veulent casser aveuglément du policier peu importe s’il est correct ou non.

Pilaf

Vincent Lapierre fait de très bon reportages sur les manifestations sur Paris des GJ parce qu’il est avec le peuple français, parce que les GJ savent qu’il est avec eux, donc il est accepté et rentre carrément dans les manifestations, ce qui permet de tout voir.

Et pour les journalistes des médias de masse qui vont dans les manifestations des GJ, ils ne sont pas appréciés des GJ et ils le savent, mais il ne faut pas oublier qu’ils ne sont là que comme n’importe quel journaliste et qu’il ne faut pas confondre les petits jeunes journalistes des médias de masse qui vont sur le terrain dans les manifestations des GJ faire leur reportage, et les journalistes, « célébrités », idéologues, surpayées, derrière leur bureau, et parfois méprisantes envers les GJ !

a.hourquetted'are

Bien d’accord avec le dernier paragraphe, les jeunes font leur travail qui est certainement habilement coupé au montage.

OTOO BAN

Oui formidable reportage, mais on n’a pas entendu les casseurs qui ne doivent pas être oubliés, on veut connaitre leurs aspirations profondes !

DUFAITREZ

Vincent, fils de Dominique ? On ne lui jette pas… la pierre !
« La Détresse d’un Peuple contre la Vanité du Pouvoir »
Ces Manifs seront-elles une Préface ou un Epilogue de notre Livre commun ?
Nous en sommes au 10° Chapitre….

François BLANC

Les propos des GJ n’illustrent pas le discernement politique ni la conscience de la cause principale de la dette de la France = immigration 84 Mds par an depuis 30 ans
par contre ils ont bien compris l’existence de violences inutiles par les gauchistes de la police diversifiée. Castaner au Falot

eric delaitre

Excellent, ce reportage, il est clair que ça n’est pas tout à fait le style des autres salopards des trois chaines, auxquelles on peut ajouter toutes les chaines d’état.Content de constater que RT est bienvenu. mais quant aux incidents, s’il n’y en a pas, ils en créeront, c’est si facile. Toubon qui pour une fois dit quelque chose de censé à propos des lanceurs de balles ne sera pas suivi par le GVT, mais ça, on s’en doutait, surtout qu’il vient d’en commander de plus puissants en Suisse.

Nat

C »est certain qu’il ya beaucoup plus de GJ en France ,DOM et TOM que la poignée de courageux qui manifestent à Paris

Jill

C’est sûr que les  » journalistes  » mandatés par la Kommandantur ne sont pas les bienvenus ;mais on ne va pas les tuer quand même …on pourrait les tondre tiens,comme
au bon vieux temps .

Charles DALGER

Euh, pas les tuer ? Pourquoi exclure cette impérieuse nécessité ? Rien ne changera, tant que le pus qui sert de sang aux déchets propagandistes, ne coulera pas à flot…

Dobermann

Oui il faut les tondre ça c est une excellente idée ça va faire du bruit tonsurer les traîtres

Laguerre

Goudron et plumes, c’est pas mal non plus. Ou bien exhibés à poil à l’arrière des pick-up . Seul leur amour-propre en souffrirait.

Anton

Il serait peut-être honnête de rappeler que Vincent a été « formé » et travaillé chez Alain Soral (site E&R) qu’il a quitté il y a quelques mois pour se mettre « à son compte », Soral en ayant été très affecté. Lors de tous ses reportages, il prend des risques qui sont sa marque de fabrique et nous rend compte du vrai visage du Pouvoir qui voudrait bien cacher ce qu’il nous montre. Merci à lui pour son courage à l’égal des GJ.

Francois BLANC

Les Soraliens sont anti-juifs et pro- musulmans ce qui ne caractérise pas le discernement mais plutôt la connerie

valentin

faux

LSAO

à 1 mn « nous ne sommes pas sionistes »… Dommage de commencer par ce commentaire sordide signifiant « nous sommes pro-islam » au bout du bout…

Colonel de Guerlasse

Ce reportage est accablant pour Castaner et les CRS qui tournent à la milice. J’ai eu confirmation que les LBD sont munis d’un viseur DOT (à point rouge) et donc le tir peut être très précis à distance d’emploi 10-50m. Avec 80% de tir à la tête (source Libération), les règles d’emploi rappelées par le préfet ne sont pas respectées. Cette arme se retrouve entre les mains de policiers qui ne sont pas assez entraînés ou qui veulent casser du GJ. Autre confirmation ; la règle est de toujours laisser une issue ouverte. Ce ne fut pas le cas à maintes reprise en particulier sous les caméras de BFM WC.

Francois BLANC

Le tout c’est de savoir si ces « bavures » proviennent du terrain ou du commandement comme semblent le dire les flics qui s’expriment sur leur obligation de refuser d’appliquer un ordre manifestement illégal ?

Pilaf

Ces « bavures » sont de la responsabilité tant des « forces de l’ordre » qui utilisent ces armes sur les GJ que du gouvernement puisque le gouvernement leur donne entre les mains ces armes dont il sait dangereuses pour les manifestations des GJ, alors qu’il sait que les « forces de l’ordre » les utilisent n’importe comment et sans raison valable !

Il suffit d’avoir vu des manifestations pour constater que les « forces de l’ordre » tirent sur les GJ sans raison ! Tout le monde l’a vu ! Il n’y a pas besoin d’être expert pour avoir constaté que les « forces de l’ordre » tirent sur la foule de GJ quand ils sont en face. Tant que les « forces de l’ordre » se font discrètes, ça se passe bien, dès qu’elles commencent à se voir, c’est pour attaquer les GJ avec ces armes.

Pilaf

Et les reportages de Vincent Lapierre montrent bien cela, ils montrent comment ça se passe. On voit bien que les GJ sont attaqués par les « forces de l’ordre » qui tirent clairement sur la foule de manifestants, ça part dans tous les sens, elles tirent parfois même en rafale avec des lanceurs multi-coups. Ce qu’elles font, j’appelle ça : tirer sur la foule dans le but de disperser les GJ mais aussi de les terroriser puisque les « forces de l’ordre » savent qu’elles ont en face d’eux avec les GJ, des manifestants sans arme, donc qu’ils ne peuvent rien leur faire ! D’autant plus que les « forces de l’ordre » sont surprotégées avec tout ce qu’elles ont sur elles : casques, etc…

eric delaitre

Pointage laser et on a autant de dégâts ? Mal réglés, la hausse n’est pas précise, curieux quand même ??

Pilaf

Ce qui se passe avec les GJ, c’est du jamais vu (et on ne verrait ça dans aucun pays occidental, ni dans beaucoup d’autres pays ailleurs dans le monde non plus) parce que c’est disproportionné et sans scrupule de la part du gouvernement et des « forces de l’ordre » qui acceptent d’utiliser ces armes dangereuses sur la foule de GJ. Quand le gouvernement amène, face aux GJ, des « forces de l’ordre » suréquipées, surprotégées qui savent qu’elles ont en face d’elles des manifestants totalement désarmés, et qui tirent sur la foule de GJ avec des armes dangereuses pour les terroriser en les blessant gravement, c’est d’une grande lâcheté et surtout criminel…

Patrice 66

Les crs 10000 + les gendarmes mobiles 13000 soit 23000 et en raflant les fonds de tiroirs! ,lors des différents actes des Gj + 80000 Fdo? ,d’après un flic du commissariat de ma ville :castaner mets sur le terrain des types des bureaux qui n’ont jamais fait de Mo de leur carrière, il ne faut pas s’étonner que dépassés ils aient la petoche et flashent tout ce qui bouge! Mon grand frere ancien crs lors des émeutes de nouvelle Calédonie en 1984-85,m’ a dit ces jours ci :on s’est fait tirer dessus à l’époque et on gardait son sang froid ,il y avait moins de blessés et surtout pas d’eborgnes ,c’est sur il y avait des coups de trique, mais cela faisait plus de mal a l’égo qu’a la tête ,ce gvt fait n’importe quoi !

patphil

étonnant ce mouvement qui s’essouffle seulement face aux tirs de gaz lacrimogènes

Fleur de Lys

I-Média n°233 – Les médias ouvrent enfin les yeux sur ceux qui les perdent (VIDEO TVL)
18/01/2019

https://www.tvlibertes.com/i-media-n233-les-medias-ouvrent-enfin-les-yeux-sur-ceux-qui-les-perdent

Fleur de Lys

Merci à Vincent Lapierre pour son indépendance et sa loyauté
voilà un VRAI journaliste de terrain comme on les aime

montecristo

Les Gilets Jaunes font retrouver leur cohésion aux Français. Depuis des années, il y avait une espèce d’angoisse à fréquenter « les autres » sans inhibition.. Depuis Novembre dernier, il existe beaucoup moins de repli sur soi ! On se fait des copains sur les ronds points. J’aime ce mouvement !

Mickdan

Vincent Lapierre un vrais journaliste de terrain indépendant ,bravo monsieur !!

Anonyme

Très bon « vrai » reportage, merci à Vincent Lapierre.