Acte XVII à Paris : plus de bleu-blanc-rouge que de noir anarchiste

Publié le 11 mars 2019 - par - 25 commentaires - 1 333 vues
Share

 

La valeur d’une manifestation n’attend pas le nombre des kilomètres parcourus. Celle des Gilets jaunes, le samedi 9 mars 2019 à Paris, en était la preuve : à part remonter et descendre les Champs-Élysées, on ne peut pas dire qu’on a usé nos semelles.  Ce fut toutefois une preuve que le peuple de France existe encore bel et bien, qu’il est capable, au-delà des différences qui le traversent, de s’unir, même éphémèrement, contre l’injustice d’État. Si l’on excepte évidemment les antifas, qui semblent goûter diversement le fait qu’on ne les laisse plus occuper seuls le terrain pour foutre un bordel monstre, veuillez excuser mon langage !

Ceci les rend hargneux, comme j’ai pu le constater lorsque j’ai tenté de les filmer alors qu’ils essayaient vainement d’arracher une bannière des mains de patriotes qui ont tenu leurs positions, jeunes femmes comprises. J’en ai profité pour leur adresser quelques gracieusetés, mais cette engeance a le courage du cinquante contre un et ne m’a pas demandé plus d’explications.

Une engeance qui ne trompe plus grand monde, depuis les vigiles des magasins jusqu’aux authentiques prolétaires Gilets jaunes. Ils savent que ceux-là ne sont pas de leur monde, à l’image des arrière-petits-fils de Georges Bernanos – Antonin et Angel – deux bourgeois antifas nés avec une cuillère en argent dans la bouche et qui, en mai 2016, avaient mené une violente attaque contre une voiture de police, lors des manifestations contre la loi Travail, à Paris. Toujours en 2016, souvenons-nous aussi de la façade du bâtiment Laennec, vandalisée par ces mêmes lâches, à l’hôpital Necker-Enfants malades ; bâtiment, pour ceux qui l’ignorent, abritant les bébés prématurés.

Cependant, au lieu de combattre le mal rouge – comme le fléau islamique, encore de sortie ce samedi mais plutôt discret –, l’État cherche la petite bête en chemise brune. Il faut dire qu’une milice ultragauchiste aussi efficace pour démolir un mouvement aux yeux de l’opinion publique, ça ne se refuse pas ! On lui passera donc ses petits écarts, comme l’appel au boycott d’Israël qui, dans ce cas, est admissible. Et si c’est trop gros, on mettra ça sur le dos de l’extrême droite.

Tiens, dans les rangs de cette extrême droite, j’ai pu constater qu’il y avait toutes les couleurs de peau. Ça casse le mythe raciste, dommage pour les médias ! Je leur fais confiance, ils étoufferont cette vérité ainsi que tout ce qui ne colle pas avec les fantasmes officiels.

Il n’empêche, il y avait plus de bleu-blanc-rouge que de noir anarchiste sur la « plus belle avenue du monde ».
S’agissant de la police, elle s’est nettement plus retenue qu’à l’ordinaire. Question Flash-Ball, c’était franchement très calme. Les récentes déclarations du Haut-commissaire aux droits de l’homme des Nations unies – Michelle Bachelet – n’y sont sans doute pas étrangères.

Bien sûr, on a eu droit aux habituelles nasses, quelques invectives çà et là, des bousculades gratuites, souvent le fait de jeunes énervés en uniforme dont on se demande s’ils sont là pour maintenir l’ordre ou casser nos crânes d’œuf pour en retirer tout le jaune. Les vieux briscards de la police et la gendarmerie sont, quant à eux, plus abordables. L’un d’eux m’a même demandé de photographier sa caméra pour montrer qu’il l’utilisait. Je publie ici la photo comme promis.

Petite parenthèse à prendre avec des pincettes : j’ai entendu dire que des policiers se seraient bruyamment expliqués entre eux au sujet d’ordres que certains jugeaient absurdes et que d’autres entendaient exécuter sans broncher. N’ayant pas été témoin de cette scène, je ne peux en affirmer la véracité. Par contre, ce que j’ai vu il y a plusieurs semaines – de mes petits yeux d’extrémiste en chemise brune ! – ce sont des gendarmes ouvertement excédés par les tirs de lacrymogène des collègues qui les avaient accidentellement visés… à maintes reprises.

Au fait, j’ai croisé un CRS qui se rêvait en ninja, avec ses deux matraques accrochées dans le dos ; aussi avenant que le Cerbère ! Parfois, ces policiers, il fallait les rassurer sur la dangerosité de tel ou tel passant : non, une petite grand-mère, perdue dans la foule et essayant de rentrer chez elle, ne constitue pas un risque majeur pour la sécurité de Macron et on peut la laisser passer. Idem, ces assistantes maternelles, toutes de rose vêtues et joviales, ne menaçaient pas l’avenir de la Nation. On se fait de ces frayeurs lorsqu’on a le cerveau conditionné !

https://www.youtube.com/watch?v=zCa9JbFsxbw

Les catholiques étaient eux aussi de sortie, c’est-à-dire qu’ils bravaient vaillamment la honte de porter une croix, comme on le leur fait sentir d’ordinaire. Des catholiques dont les slogans étaient d’une violence inouïe : « Jésus sauve »… !
Tous ces gens c’est la France. Une France qui accepte l’autre pourvu que cet autre accepte à son tour qu’avant lui une Histoire s’est construite sur cette terre, avec ses us et coutumes.

La casse, à ma connaissance, s’est réduite à la portion congrue, sachant par ailleurs que des Gilets jaunes veillent désormais au grain – dans la mesure de leurs moyens – et font aussi marcher le commerce, notamment les cafés et restaurants. J’ai été un moment enfermé dans l’un d’eux – la Pizza Vesuvio. Une fois de plus, les serveurs m’ont confié ne pas avoir peur des Gilets jaunes mais des casseurs, dont ils connaissent l’inclination politique, tout comme le gérant et les vigiles du Mc Donald’s des Champs-Élysées, avec qui j’ai un peu parlé. J’ai croisé Maxime Nicolle, se fondant dans la masse ; on a brièvement causé de la Bretagne. Sympathique, au-delà de nos divergences de vues. Ce n’était de toute façon plus l’heure, j’étais vanné.

Enfin, en début de rassemblement, j’ai péché en acceptant, avec un autre Gilet jaune, d’être interviewé par un journaliste de Mediapart ! Un jeune homme qui travaillait à l’ancienne : calepin et stylo. Mais au moins, lui, il n’avait pas une bande de racailles agressives pour se protéger des Gilets jaunes !

Samedi prochain, acte XVIII. Ça promet, si j’en crois les appels entendus sur place et lus sur Internet. Je vous raconterai…

Charles Demassieux

(Photos et vidéo : Charles Demassieux pour Riposte laïque)

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Fleur de Lys

Frédéric Pichon : « Cette loi anti-casseurs donne à l’administration le pouvoir de décider à l’avance qui a le droit ou non de manifester ! » (AUDIO)
http://www.bvoltaire.fr/frederic-pichon-cette-loi-anti-casseurs-donne-a-ladministration-le-pouvoir-de-decider-a-lavance-qui-a-le-droit-ou-non-de-manifester/

Fleur de Lys

Gilets Jaunes, bilan d’étape. 1er mars 2019 (VIDEO)
Entretien avec Yannick Jaffré

https://youtu.be/dF5vqUZaaec

Natou

Charles trop top votre reportage cette semaine et on le sent vous avez repris confiance :)
Moi aussi dans ma ville Samedi c’était top et ce Samedi va être l’apothéose du moins je l’espère de tout mon cœur …..
Encore merci de votre fidélité .

astrid

L’apothéose de quoi ? Soyez plus clair (e) !!! C’est quoi cet article ? Et ce « romancier » ? Attention à la perte de crédibilité.

Fat

C’est vrai l’apothéose de quoi ?

Le Blob

astrid et Fat

Il me semble que c’est la réappropriation du mouvement de colère des VRAIS GILETS JAUNES qui fait que c’est l’apothéose. Ils ne vont tout de même pas se laisser détruire leur crédibilité par des voyous casseurs protégés de l’extrême gauche quand même ?
Donc, les VRAIS GILETS JAUNES ont repris ce qui leur appartient.

Fleur de Lys

Gilets jaunes : Arthur, interpellé et jugé sans avoir manifesté [Vidéo]
Interpellé de façon préventive au moment des manifestations de Gilets jaunes, sans y avoir participé, Arthur et son ami Théo ont été poursuivis pour « groupement en vue de la préparation de violences ou de dégradations ». Relaxé au terme du procès, Arthur témoigne pour France 3 Bretagne.

https://www.breizh-info.com/2019/03/12/114164/gilets-jaunes-arthur-interpelle-et-juge-sans-avoir-manifeste-video

Charles

Le peuple anglais à voté le brexit, le vote est respecté puisque l’Angleterre est démocratique. Propos entendu aux informations ce 11 mars 2019.
Contrairement à la France, les gouvernement renient le  » non  » du référendum de Schengen, ce qui démontre bien que la France est une dictature.
Mais jusqu’à quand ?

Trucmuche

Les Gilets jaunes de populaires sont devenus un regroupement populiste. Au fil des démobilisations (semaine après semaine), ce grand mouvement populaire a perdu du sens, entre violences gratuites et bagarres entre gilets jaunes eux-mêmes.

Martinez

Trucmuche
Qu’avez vous à proposer de plus intelligent ou à définir pour faire bouger cette folle oligarchie technocratique ?
Quelles sont au quotidien vos actions concrétes en ce sens, à part émettre un jugement de valeur sur un mouvement qui n’a jamais eu la prétention d’être parfait ?
Je suis très intéressé par votre réponse qui j’en suis certain , va nous apporter la solution …

Le Blob

@Trucmuche

Vous reprendrez bien une perfusion de BFMerde TV…?
Si vous vous tenez bien on vous mettra une dose de LCI pour le week-end prochain. Vous verrez, c’est beau, bon, bandant, et très enrichissant !

raskasse

Bon ben,si ya moins de gauchistes parasitant ce mouvement,je ressort mon gilet jaune que j’avais mis de côté depuis la récupération de toutes ces merdes…rouges.

DUFAITREZ

« Il faut que le Drapeau soit piétiné pour que la Nation renaisse » ! V; Hugo, je crois…
Nous y sommes…

Robert

Dans les forces de l’ordre, les plus jeunes sont les plus pourris pour deux raisons : la première, ils veulent prendre du galon, la seconde, ils ont été sélectionnés plus récemment que les anciens et on subit la nouvelle sélection des demeurés (sont sélectionnés les QI < 12…).

Paskal

Il est certes entré dans la mentalité française mais à la base le drapeau tricolore est maçonnique (les drapeaux des états où il y a traditionnellement une forte influence maçonnique sont sur le même modèle). Il n’est guère plus « français » que le drapeau noir ou rouge.

patphil

tiens tiens on voit des crs encagoulés!
ont ils honte d’eux même?
à noter qu’il y a vingt ans on ne voyait que des drapeaux rouges dans les manifestations!

Fleur de Lys

Honte pour ces abrutis robotisés qui n’hésitent pas à gazer les vieux, les handicapés, les enfants .

La France n’est plus le pays des droits de l’homme, c’est le pays d’une dictature en marche

VIDEO : http://by-jipp.blogspot.com/2019/03/jai-honte.html

la générale BOHL

La France, c’est le pays des droits des autres!!!!

Fleur de Lys

Merci M. Damassieux pour vos excellents reportages chaque semaine pour nous faire partager ce qui se passe REELLEMENT pris sur le vif concernant la manif de Paris (tout ce que nous ne risquons pas de voir sur les chaînes poubelles de désinformation en continue ) pour ce qui me concerne je suis restée avec d’autres G.J sur Grenoble au CHU HOPITAL de la Tronche pour libérer un accès péage (parking) à 35 EUROS LE JOUR et 40 EUROS LA NUIT pour les visiteurs de malades .. UNE ABERRATION !! parking de racketteurs détenu par le groupe EFFIA
un très bon accueil nous a été fait de la part de toutes ces personnes subissant la double peine

Charles Demassieux

Bravo ! 😉

Fleur de Lys

Merci pour tous les encouragements de personnes (dont une mère de famille en pleure qui nous expliquait avoir un jeune enfant malade et avoir bcp de difficulté à acquitter tous les jours la somme de 35 EUROS pour (une place de parking) alors qu’elle avait un salaire modeste .. UNE HONTE !!!!!
merci M. Damassieux pour vos encouragements je suis EXASPEREE face à tant d’injustices

François Desvignes

La révolution c’est quand l’insurrection fait deux choses :

– elle obtient le ralliement des forces de l’ordre à sa cause
– elle pend ses traitres.

L’insurrection du 14 juillet est devenu une révolution quand :

– les gardes françaises ont rejoint les émeutiers sous la Bastille
– lorsqu’on a explosé Philippe Egalité.

Lorsque les GJ obtiendront :

– le ralliement de la gendarmerie et des CRS à leur cause
– et demanderont un Nuremberg pour toute la classe politique incluant MLP et Melenchon, Drouet et Priscilla

La révolution aura démarré.

BobbyFR94

Ca vient François, ça vient !!

Mais qu’est-ce que Marine Le PEN a fait pour mériter d’être jugée dans le nouveau NUREMBERG ?

Je n’ai pas connaissance qu’elle ait un quelconque rôle dans la gouvernance de ces dernièrs décennies…

Quand au drouet & à la priscilla, ils sont bien loin de représenter le mouvement, ce ne sont donc pas ceux-là qu’il faudra juger en premier…

lls ne sont que des idiots oh combien utiles à la KOMMANDATUR élyséenne actuelle !!!

beretvert

Les GJ me donnent autant envie de vomir que le gerontophile de l’Elysée et au fait un peu de bleu blanc rouge à côté du drapeau des pseudo-palestiniens(colons arabes)

Charles Demassieux

J’ai fait 400 photos. Celle-ci, je l’ai choisie pour illustrer une partie de mon article, à savoir l’antisémitisme islamique. Mais il y avait bel et bien des drapeaux français un peu partout. Maintenant, ne confondez pas les Gilets jaunes avec les parasites qui s’incrustent dans le mouvement.