Action pour la prise de conscience nationale de l’agenda du PCC

Le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.  (Albert Einstein )

C’est pourquoi aujourd’hui je vous propose une action pour ne plus laisser faire. Mais également d’observer qu’il est aussi relativement dangereux à cause de ceux qui font directement le mal, et qui souvent s’en cachent afin que personne ne regarde et que tout le monde laisse faire.

Notons par exemple que les vaccins expérimentaux s’avérant (avec jeu de mot)  présenter des effets secondaires parfois mortels nous ont été réservés à nous, tandis que les Russes et les Chinois, communément de tradition communiste, se sont sagement concoctés des vaccins traditionnels, a priori beaucoup moins risqués. Est-ce un hasard ? Et bien en constatant que Pfizer BioNTech s’est associé au chinois Fosun Pharma pour développer son vaccin, on tient peut-être une piste pour y répondre.

Tout le monde a bien compris ici, on est entre complotistes, ou réinformés, qu’il se trame dans notre dos, dans les hautes sphères de la politique et de la finance, des opérations d’envergure aux objectifs masqués dont on ne peut saisir les finalités et mécanismes. On appréhende facilement qu’un jeu inextricable de marionnettes marionnettistes, aux fils enchevêtrés comme dans les toiles d’araignée dans un grenier abandonné, s’active en silence, en particulier pour nous soumettre toujours plus à leurs intérêts.

À titre d’exemples, selon une vidéo produite par la chaîne Odysee « Jeanne Traduction », la majorité du capital détenu dans le monde occidental serait possédé par deux fonds de pension et d’investissement : Vanguard et BlackRock :

https://odysee.com/@JeanneTraduction:a/Monopole

Pour une autre, appelée « Vivre Sainement », c’est la famille Rotschild qui posséderait presque tout, y compris le FMI et la Banque Mondiale :

https://odysee.com/@Vivresainement:f/le-controle-des-rothschild

Il est fondamental de comprendre que les deux théories ne sont pas du tout incompatibles.

De même que ne sont pas incompatibles, au niveau politique, des visions telles que celle proposée par la chaîne Carrefours du Monde nous expliquant ici que les groupes Alt Right aux USA sont une émanation du National Bolchévisme, eux-mêmes de nature communiste, dont le but serait de torpiller les conservateurs de l’intérieur :

Lire cette vidéo sur YouTube.

https://www.youtube.com/watch?v=PKTt40IG-Ts

Pas incompatible disais-je, avec, par exemple, celle beaucoup plus excentrique élaborée par Alexis Cossette prétendant que Xi et Trump s’entendraient en coulisse pour faire tomber le Deep State en utilisant Biden comme un pion, une théorie que l’on retrouve ici :

https://odysee.com/@Radio-Quebec:a/piegeafghan

Quoi qu’il en soit, il est évident que le PCC est à la manœuvre sur tous les fronts de notre planète et qu’il agit par infiltration, corruption, chantage, asservissement par la dette, vol de propriété intellectuelle, propagande dans les médias et dans les universités ou par les instituts Confucius, groupes de pression sous faux drapeau (antifa, BLM, … ), coopération avec les mafias et les producteurs de drogue, alliance plus ou moins officielle avec des pays islamistes (Pakistan, Afghanistan taliban, Iran, Turquie) , rachat d’industries, de terres agricoles, d’entreprises stratégiques dans des secteurs clés de l’économie ou du contrôle de l’information, menace militaire ou guerre biologique, viol des traités qu’il a signés ( liberté de la presse à Hong Kong entre autres ), moyens de pression dans les instances internationales telles que l’ONU ou l’OMS et dérogation aux règles communes dans le commerce ou l’écologie, implication dans les filières de l’immigration clandestine etc.

Avec l’islam, le PCC constitue sans aucun doute une menace imminente et périlleuse pour l’équilibre et la paix dans le monde d’un niveau cataclysmique et son objectif est incontestablement d’atteindre une hégémonie totale sur la Terre, conforme aux ambitions communistes les plus fondatrices. Il est urgent que tout individu d’esprit libre prenne conscience de la gravité, de l’insidiosité et de l’état d’avancement de l’agenda du PCC.

Pour cela, un homme a décidé d’agir, depuis de nombreuses années, pour répondre à cette urgence, et il est bien connu de la rédaction de Riposte Laïque, il s’agit de Jean Robin, « exilé » en Nouvelle Calédonie. Et il a mené l’enquête pour établir les liens d’intérêts entre les politiques français et les intérêts chinois :

Jean Robin nous propose une procédure empirique pour alerter la population française de ce danger gravissime et sous-terrain : faire grossir un mouvement de volontaires consistant à déposer des visuels, issus de documents disponibles sur l’un de ses sites internet, sur les panneaux d’affichage officiels de toutes les communes de France.

La page où on les trouve est :

https://jeanrobinmedia.wordpress.com/cartos

Le site où il explique la procédure est :

http://pccdegage.wordpress.com

Et la vidéo dans laquelle il en parle se trouve ici :

Lire cette vidéo sur YouTube.

https://www.youtube.com/watch?v=-jPqKhQH-qI

Alors bien sûr, Jean Robin n’est pas exempt de défauts. Notamment il pousse la méfiance* à son extrémité la plus excessive et verrait presque un communiste dans tout antilibéral, voire même dans ceux qui croient encore au processus électoral. C’est évidemment démesuré mais lorsqu’on s’affronte à des organisations aussi secrètes que les agents pro-communistes, ce n’est pas forcément toujours inutile.

*On se souvient notamment de l’affaire Aldo Stérone, efforçons-nous de l’oublier au plus vite, il faut prioriser, c’est indispensable.

Malheureusement, ça conduit au deuxième énorme problème que pose sa communication : il s’oppose à toutes les autres formes de résistance, qu’il voit comme des concurrences sinon comme des ennemis, alors que l’impérieuse nécessité de toutes les rassembler est criante d’indigence. Espérons qu’il finira par ouvrir les yeux car la division est très destructivement contre-productive.

Enfin, il se croit à l’écoute de la la critique constructive, mais en réalité, j’ai fait l’expérience qu’il perd facilement et sensiblement sa lucidité face à une contradiction ferme et argumentée.

Néanmoins, il a un immense mérite : il s’est relevé les manches et il a agi. Il s’est creusé les méninges et a refusé la passivité qui nous sclérose l’esprit autant que l’avenir devant nos écrans indolents. Une modalité de réaction face à une menace bel et bien terrifiante, quoi que sournoise (aussi parce qu’elle se projette sur le moyen terme, alors on se dit qu’on a le temps) nous est enfin proposée concrètement. N’ergotons pas, ne chipotons pas, n’exigeons pas la perfection, trop heureux de pouvoir chamailler pour se mettre en valeur, saisissons cette occasion de lutter contre un ennemi qui a besoin de notre perdition pour nous soumettre à sa philosophie de folie.

Le PCC torture jusqu’à la mort opposants politiques comme pratiquants religieux, prélève également sur des dizaines de milliers d’entre eux des organes vitaux à vif, réduit des millions de ses citoyens en esclavage dans des camps, flique tous les autres jusque chez eux, noie des villages entiers en faisant sauter des barrages pour sauver d’autres villes plus importantes économiquement des inondations  (informations fournies sur NTD en français comme en anglais), confine des villes jusqu’à clouer les portes et laisser les gens mourir de faim dans leur appartement. L’hégémonie d’un tel monstre est une perspective cauchemardesque. D’aucuns y voient un recours contre l’islamisation alors qu’au contraire il l’instrumentalise pour mieux nous affaiblir afin de nous rendre plus dépendants.

Sur tous les fronts, à tous les postes : telle est ma devise en tant que résistant. Comprenons-nous, unissons nos efforts, acceptons nos divergences de point de vue et nos différences d’approche et de méthodologie, saisissons chaque occasion qui nous est offerte de résister et résistons.

Herbert Clamp

image_pdf
0
0

16 Commentaires

    • Paskal, « communiste » est un mot qui a eu de tout temps et sous tous les régimes qui s’en sont parés des prétentions illusoires, des effets dévastateurs et mortifères, une perte de liberté conséquente, et un nationalisme exacerbé en même qu’une ambition internationaliste, car comme je l’ai rappelé dans l’article, l’extension du communisme au monde fait partie des objectifs intrinsèques de la doctrine. Le nazisme lui-même était aussi internationaliste que nationaliste. Tous ces courants reposent sur le même principe de bâtir sa force sur le principe de vampiriser les autres, suivant la même … « orthodoxie » ! On est en plein dans un problème dit « dilemme du prisonnier » où on a ici des défectifs.

  1. Excellent article de Herbert Clamp.

    Grattez du côté de la France-China Foundation et de Raffarin grand admirateur des nouvelles routes de la soie.

    Fouiner dans la FCF, c’est aussi y trouver Macron, Pannier-Runacher, Véran et Dubost, Poirson, Fabius…et tant d’autres noms connus ou moins.

    Et dire que le grand polémiste Zemmour n’en sait rien…!

    • Jacques Chassaing, merci, c’est très gentil. Malheureusement, c’est encore un bel échec en termes de vues. Est-ce que j’aurais dû zapper l’intro ? Pourtant elle est pleine de vidéos d’un intérêt capital et ma conscience m’a interdit d’en priver le lectorat. Est-ce que c’est la présence du mot « Action » dans le titre ? Les français aimerait tant se plaindre de maux mais surtout pas d’agir pour les soigner ? Est-ce que c’est le lectorat de RL qui serait indifférent à la menace titanesque du PCC, responsable de tant de nos tribulations modernes, y compris l’immigration, tellement due au lobbying gauchiste, toujours plus ou moins lié de près ou de loin au PCC ? Je n’en sais rien. C’est décourageant. Peut-être que c’est une impopularité personnelle qui repousse le click. Difficile d’analyser.

    • Et les canadiens ont même participé en envoyant des souches de Henipah ( dont des fragments d’adn figuraient dans la souche initiale du covid19 ) – et même de Ebola ( !!… ) – à Wuhan depuis un laboratoire de Winipeg !

    • Pivoine, comme je l’ai écrit, il a ses défauts, mais rien dans l’action qu’il propose n’entrave en quoi que ce soit des démarches de résistance parallèles. Sans quoi je n’aurais pas écrit cet article. Il faut alerter la population française de la menace du PCC dont l’agenda d’asservissement mondial avance à grand pas, c’est bien dans ce cadre qu’on subit tout le covidisme dont on se plaint à longueur de temps. Il faut savoir ce qu’on veut.

    • patphil, l’attractivité des prix chinois tient aussi à l’esclavage mis en place en Chine, pas seulement aux délocalisations dont nous sommes coupables en Europe. Mais quoi qu’il en soit, la démarche de Jean Robin vise aussi à dénoncer les complicités qu’on trouve chez nous, et c’est même son objectif principal en réalité. Mais avant de couper les liens malsains, il faut d’abord informer la population de leur existence.

  2. La vie en Chine je connais bien, celle en France aussi. Il n’y a pas photo. La Chine a pratiquement éradiqué la grande pauvreté, en France elle ne cesse de s’amplifier. Et tout est à l’avenant. Ce n’est pas en nous coupant du pays le plus dynamique et dorénavant le plus avancé du monde que nous progresserons. Occupons nous plutôt des salopards qui usurpent le pouvoir chez nous pour nous faire régresser ! ça ce serait utile !!!

    • Juste, je vous trouve bien injuste, ce que vous dénoncez, c’est un système de vases communiquant. C’est bien notre appauvrissement qui les a enrichis et le meilleurs moyen d’y pallier est d’après moi à l’évidence de couper les ponts qui permettent ce transfert de richesse. Les salopards qui usurpent le pouvoir chez nous sont les mêmes qui le confient au Nouvel Ordre Mondial, un serpent dont la tête se trouve désormais à Pékin. Tout est intriqué.

  3. Notre ennemi intérieur est bien plus dangereux que le PCC (même si son influence devrait être contrée).
    Mais il ne sert à rien de contrer une influence qui s’appuie sur nos traîtres de gouvernants. D’ailleurs, quel intérêt aurait la Chine de traiter avec nos élus alors qu’ils ont bien compris que nous sommes une démocratie d’apparat et qu’il vaut mieux traiter directement avec l’oligarchie qui tient véritablement la France.

    Débarrasons-nous des traîtres d’abord.
    (NB: Quant à mettre Trump ou l’alt-right comme des « néo-bolchéviques », c’est une grille de lecture, au mieux fausse, au pire, trompeuse)

    • BUH Vous avez mal lu, Trump n’est ni qualifié d’Alt Right ni accusé d’être d’influence néo-bolchévique, mais au contraire d’être la cible de l’Alt Right (qui serait un faux drapeau) puisque conservateur lui-même. Ecoutez la vidéo, elle est très instructive, la chaîne Carrefours du Monde est de qualité exceptionnelle, je ne remets personnellement jamais ses conclusions en question, et l’incitation qui s’y trouve à essayer de se procurer le manifeste de Brenton Tarrent (associé à cet Alt Right) dont la diffusion a été interdite par la Nouvelle Zélande, est très forte, car il y révèlerait ses objectif réels.

  4. Il faut savoir qu’il existe toujours dans les coins reculés du pays une résistance au pouvoir qui vient de prendre place, porté par le PCC depuis des décennies. Il s’agit de forces armées dirigées par le fils du Commandant Massoud dont le prénom m’échappe à cet instant. D’autre part, tous les groupes islamistes qui y sévissent ne sont pas tous les alliés des talibans non plus, à l’instar de ISIS-K qui a revendiqué l’attentat à l’aéroport de Kabul qui a fait 13 morts parmi les marines américains et plus de 100 parmi les afghans.

Les commentaires sont fermés.