Affaire Griveaux : la justice, c’est quand le salaud en prend plein la gueule

Publié le 17 février 2020 - par - 24 commentaires - 2 377 vues
Share

Illustration ci-dessus et texte ci-dessous tirés de la page facebook d’un certain  Philippe Gorce, que je ne connais pas, mais dont l’analyse est percutante.

Affaire Griveaux : la justice c’est quand le salaud en prend plein la gueule après avoir tapé sur tout le monde

À ceux qui sont choqués parce que, je ne sais pas quoi, « La République est tombée bien bas », etc.
À ceux qui trouvent que c’est choquant d’avoir diffusé cette petite vidéo.

Il faut voir le film en entier. Le film en question ne commence pas avec la quéquette à Griveaux sortie de sa braguette. Le film en question commence bien avant cela.

Ce film, c’est l’histoire de la Macronie, qui se veut disruptive, com en franglais de start-up nation, « la culture française est morte », nous on est branchés, nous on sait tout, on va vous faire de la com wanagain à coup de petits clips vidéos, vous allez voir ce que vous allez voir.

Donc tout a commencé il y a un peu plus de deux ans. Petites vidéos souvent sur le mode « vidéos volées » (c’est plus disruptif) pour nous dire que les Français ne sont rien, que ce sont des réfractaires et des fainéants, et que le Nouveau Monde qui parle franglais et qui vit à l’international va nous expliquer ce que c’est que la vraie vie.
Et puis il y a eu aussi les vidéos où le Monarque se déguise en pilote, en marin, où il fait la teuf avec des mecs en string : casser les codes, disruptif.
Disruptif aussi la séquence d’embrassades avec le tyran saoudien qui dessoude ses opposants ou leur fait jeter des pierres après les avoir enfouis dans le sol avec que la tête qui dépasse, ou leur enlève la peau par petits morceaux à coup de mille coups de fouets. Il faut être disruptif.

Mais tout, ça, ce n’était que le prologue. Ce n’étaient que les douze premiers mois du régime. De la gnognotte. La préhistoire de la Macronie.

Ceux qui disent que « La République est tombée bien bas » ne se rendent tout simplement pas compte qu’elle est déjà tombée bien bas il y a deux ans, et que tout ce qui arrive maintenant est un Maelstrom, un paroxysme. Et peut-être un révélateur de l’état de notre classe politique pour ceux qui n’en étaient pas encore convaincus.

Donc, après ce gentil petit prologue, il y a eu l’affaire Benalla. Là encore, une vidéo « volée », une vidéo que l’on cachait, que certains se refilaient sous le manteau, et qui est ressortie. Et à l’époque toujours les mêmes cris d’orfraies : « Cette vidéo n’aurait pas dû sortir, poursuivons les malotrus qui l’ont fait », etc.
Et puis il y a eu la réponse du Monarque, toujours sur le mode de la « vidéo volée », celle du « Qu’ils viennent me chercher ! » Mais celle-là avait été publiée expressément par les organes du pouvoir : « On ne voulait pas que ça circule, mais tant pis ça circule quand même ».
Donc le Monarque invitait ses détracteurs à « venir le chercher ». Parce qu’il était sûr de sa popularité et de sa légitimité, parce que son entourage lui avait fait croire qu’il était populaire, et que sa morgue et son arrogance étaient perçus comme « légitimes » par le petit peuple.

Manque de bol, le petit peuple l’a pris au mot, et il est venu le chercher. Lui et ses spadassins.
Et Griveaux faisait partie des spadassins en question.
Peut-être que certains ont oublié les éructations dudit Griveaux et ses appels à la haine et à casser du petit peuple, mais à l’époque il le faisait en se drapant dans la morale et la vertu.
Et lorsque des gens du petit peuple sont venus le chercher, lui, Griveaux, avec des transpalettes, il est sorti de son palais par la porte de derrière en faisant dans ses frocs, en chialant devant les caméras, en promettant les pires supplices à ses poursuivants, et toujours en se drapant dans la morale et dans la vertu.

Donc après il y a eu plein d’autres vidéos qui sont sortis, où les macronistes se ridiculisent. Et souvent ces vidéos sont sorties avec leur consentement. Lorsque Son-Forget publie des vidéos où il est ivre avec sa collection de peluches, il est consentant. Lorsque Buzyn dit des conneries à la télé, elle est consentante, ces vidéos ne sont pas faites à l’insu de son plein gré. Idem pour Le Gendre, Schiappa, Bergé, Sibeth, etc. Les macronistes adorent les petites vidéos où on balance des conneries : c’est disruptif.

Vie privée/vie publique ? Ils n’en ont rien à foutre. Ce sont eux qui nous ont expliqué pourquoi ils avaient le droit de fouiner dans la vie privée des autres. Pas pour lutter contre le terrorisme ! Même pas cet argument ! (Puisque eux-mêmes en n’ont rien, mais vraiment rien à battre de la lutte contre le terrorisme)
Mais sous le prétexte que de s’attaquer à eux, c’est s’attaquer à la République, rien que ça.
Tous les opposants politiques sont surveillés, le fonctionnaire qui énonce la moindre critique citoyenne vis-à-vis du gouvernement est inquiété par sa hiérarchie. Il y a quelques jours seulement, on ressortait des commentaires postés sur Instagram pour sanctionner des élèves (soit, au passage, non pas des agents de la fonction publique, mais des USAGERS de la fonction publique).

Depuis quelques semaines, les macronistes accumulent les faux pas à un rythme effréné. Ils accumulent aussi les petites vidéos cinglantes. Tantôt contre leur ennemi premier, à savoir le peuple français (qui est con, inculte, réfractaire, etc). Tantôt entre eux, ce qui est nouveau.
Donc on a vu Griveaux cracher son mépris sur Villani, se draper à nouveau dans la morale. Puis on a vu Son-Forget relayer la désormais fameuse vidéo de Griveaux.

Cette vidéo n’est donc qu’une petite partie du spectacle qui s’offre à nous.
Alors oui, c’est en-dessous de la ceinture. Mais dans ce film tout est en-dessous de la ceinture depuis plus de deux ans (et même depuis trois ans si on inclut la séquence des présidentielles).
Et oui, ce qui est grave, c’est que ce n’est pas qu’un film : c’est de la gouvernance de la France dont on parle. Et pendant que les macronistes s’amusent à filmer leurs opposants en vidéo-surveillance, ou s’amusent à se faire filmer matin, midi et soir pour monopoliser la parole à la télé, ou s’amusent à se filmer dans leurs moments d’intimité, les vrais problèmes ne sont pas réglés : la compétitivité de la France dans le monde, la montée de la délinquance, la menace terroriste, et j’en passe.

Mais en même temps cette séquence est drôle. Parce que comme l’a dit Beaumarchais : il vaut mieux en rire qu’en pleurer. Et plus besoin de s’abonner à OCS ou à Netflix. Les méchants très méchants qui à la fin se prennent des gamelles parce que leur ego et leur hubris leur a fait perdre tout le sens des réalités, oui désolé, c’est drôle.
Parce que c’est ce que le petit peuple appelle la justice. La justice ce n’est pas cette institution faite de personnages en robes du XVIIIe siècle qui libère les Balkany, les Cahuzac et les djihadistes, et qui met en garde à vue celui qui a eu un mot de trop.
La justice, c’est quand le salaud paye un jour ses crimes, quand il en prend plein la gueule après avoir tapé sur tout le monde.

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Jusquiame.

Du haut de son perchoir
Sieur Macron ne veut pas voir,
La médiocrité dans ses tiroirs!

Son donjon bientôt ne sera plus.
De la première à la dernière marche notre pays chut!
Mais comment le sieur Macron a-t-il cru?

Que le peuple de France enraciné,
Accepterait tous ces détraqués,
Sans vomir ,ni broncher.

Sieur Macron et Griveaux son jeune perdreau ,
Sont entrés en pleine lumière à cause du petit oiseau!
Celui-ci s’est envolé sur les réseaux sociaux!

Le petit peuple de” rien”et de” fainéants “,
S’écrie :œil pour œil et dent pour dent !
Il chantonne …LE PROCHAIN ?C’EST POUR QUAND ?

Clotilde Prouvost

Quand on a une femme, trois enfants, le premier devoir d’un mari et d’un père est de les respecter.
Et d’agir en conséquence.
C’est la base.

Ivar

Tout est juste.

vive Malthus

Pour les 4 de la photo , plutôt “wanted dead que wanted alive”
Notre “ami ” Montrebite ” Grivois est bel et bien grillé et sera remplacé sur ordre du ramoneur de l’ Elysée par du (Agnes) bousin !

POLYEUCTE

Les Vidéogags de Macron feront le bonheur de nos petits enfants…rassemblées autour de Noël !
La France de maintenant leur paraitra un Eden par rapport à la leur….
Car la Charia Orwelliène sera tombée !
De la faute de QUI ?

wika

Bravo, Christine, vous avez tout dit.
Comme vous le dites, tout se passe au-dessous de la ceinture, pas un pour rattraper l’autre
Permettez-moi juste d’ajouter qu’au moment de l’affaire Benalla, Minet 1er a clamé “Il n’est pas mon amant”. Mais, voyons, qui pouvait bien en douter ?

Anonyme,

Le Parquet demande le placement en détention provisoire de Piotr Palenvski, évidemment pas officiellement pour l’affaire Griveaux car ce serait trop gros, mais pour l’affaire de la rixe du 31 décembre dernier, alors que pour des violences physiques infiniment plus graves que deux légers coups de couteau, les coupables ” chonces pour la Fronce” ne sont jamais placées en détention provisoire lorsqu’elles sont interpellées.

Vélux

Tous ces dérèglements produits par nos politiques ne seraient ils pas assaisonnés à la poudre blanche ? Supposition inspirée par ma lecture du dernier livre de l’avanturier-philosophe-écrivain-moraliste Gérard Fauré.

Eric des Monteils

Bon développement de l’installation de la Macronie et de son avenir, ce qu’il devient en réalité. Ses objectifs de destruction, de destructuration.
Les gangsters qui ont pris le pouvoir disposent d’un tel arsenal de répression, (vu les exactions envers les gilets jaunes), qu’il reste peu d’espoir de renverser cette ignominie gouvernementale. Sinon brutalement, par les armes, avec beaucoup de sacrifiés avant que les “forces de l’ordre légales”, ou plutôt les forces de l’hyper violence légale, mais non légitime, ne se retournent elles-même contre un pouvoir usurpé et déviant.

Phil93

excellent Christine ! Merci pour la diffusion de ce texte….
perso je pense qu’il ne peut y avoir de “vie privée” que dans le couple. En dehors cela s’appelle de “la vie parallèle” ou de “la double vie”…
Si on tient absolument à dire que c’est de “la vie privée” alors je revendique celle-ci quand je roule à 100 Km/h au lieu de 80 sur une route !!!
on ne fourre pas tout et n’importe quoi dans la “vie privée” !
Et puis en appeler à la “vie privée” au gouvernement quand celui-ci n’a de cesse que de vouloir supprimer intégralement la notre, non cela ne passe pas.
je resterai sur la dernière phrase de l’article qui me fait un bien fou. Même Al capone a finalement été mis en prison ,non pour ses meurtres mais piégé par sa déclaration d’impôts ;-))

VORONINE

remarquable article qui remet les pendules à l’heure , rappelle les saloperies de la harka qui a usurpé le pouvoir en 2017….Ils en font tellement que j’avais meme oublié les chialeries du ministre griveaux en fuite .Comme disait ma grand mère: ” pour grimper aux arbres , il faut avoir une culotte propre “.Bravo , Madame !

jaannot lapin

la démocratie, c’est de dénoncer tous les btanleurs et de publier leur branlades

Blackjack

Quand est ce que le peuple virera à grands coups de pieds au cul toutes ces merdes du gouvernement avec saisie intégrale de ce qu’ils ont volés à commencer par leur salaire, bandes d’incapables.

François Desvignes

C’est parce que la République est morte qu’elle se décompose.

La République, morte, n’en finit pas de se décomposer.

Il ne faut pas pleurer sur les cadavres, déplorer leur décomposition. Car Dame nature a ses lois : tout corps mort se décompose, et c’est à sa décomposition qu’on diagnostique sa mort.

Faire le procès de l’immoralité ou de l’incurie de la république c’est faire une erreur de diagnostique. Un mort n’est ni incompétent, ni immoral, il se décompose.

bernard

La République née en 1789 a tué la France…

Liberté

Oui
500 000 prisonniers dont des dizaines de millier de morts guillotinés fusillés noyés.(wikipédia)
Tout çà .pour les entendre aujourd’hui beugler comme des vaches derrière cette fameuse république à défendre, mais qui n’a plus aucun sens pour moi.
Quand on voit ce quelle est devenue.
Elle qui était bouffeur de curés et qui aujourd’hui n’est même plus capable de nous débarrasser de l’islamisme.

wika

République, vous avez dit République ?
Mais voyons,si elle existait encore, le sieur Valls qui n’avait que le mot République à la bouche, ne se serait pas barré dans son pays d’origine pour se faire entretenir par sa milliardaire.

beto 1

Superbes montages fotos !!!!Mdrrrrrr
Quant à Joe la Branlette , le trompé n’est pas LUI !
C’est sa femme et ses enfants ! Eux n ‘ont rien demandé !
Il n’y a qu’un coupable : Griveaux et mort aux vaches !

Ivar

Il faut savoir que la justice s’attaque toujours aux même, toujours les immigré. Ils ne sont pas toujours les fossoyeurs et souvent même ce son les victimes. Faut pas généralisé, a médité…..

Marc Larapède

Ivar, vérifiez vos textes, vous faites plein de fautes et vous dites des âneries.

.Dupond1

La justice ce n’est pas cette institution faite de personnages en robes du XVIIIe siècle qui libère les Balkany, les Cahuzac et les djihadistes, et qui met en garde à vue celui qui a eu un mot de trop.
La justice, c’est quand le salaud paye un jour ses crimes, quand il en prend plein la gueule après avoir tapé sur tout le monde.
///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
+1000000000000000000000000000000000000000

saurer

La photo Wanted résume parfaitement le ressentiment que tout Français normalement constitué éprouve vis à vis de ces criminels qui nous gouvernent ! …

Jean-Christophe Marie

En dépit de l’affligeant dérapage sur l’affaire Griveaux, où vos excès vous coûtent très cher, mon soutien vous est acquis.
Quand on vous frappe sur la joue droite, tendez la joue gauche, ça n’a jamais été la signature du catholicisme maso confraternel, c’est la version ancienne du ” même pas mal ” !
Il ne s’agit pas d’avaler des couleuvres mais de rester digne et exemplaire en toute circonstance.
Le déchaînement contre Griveaux est un exécutoire au fait que les Français en majorité sont….des traîtres. C’est un peu nuit et brouillard, certes, mais ça finira bien, ils se battront. Ne renoncez pas et ne cédez pas au découragement.

Le Blob

Attendez un peu encore, on n’a pas tout vu, il reste deux ans à se les taper ces ordures…
Et d’ici là mon petit doigt me dis…