Affaire Idrissa Gueye : collision entre l’islam et les LGBT

migrantslgbt

Ce qui semble prioritaire et que j’essaye de développer comme analyse sur le cas #IDRISSAGUEYE, c’est comment nos institutions se sont retrouvés face à un cul de sac idéologique insolvable, dans la mesure où ce sont eux qui ont promu deux idéologies qui aujourd’hui se télescopent. Le cas du Footballeur Sénégalais (anecdotique mais symptomatique) est révélateur d’un choc entre deux antagonismes réels, qu’on prétendait jusque-là et naïvement faire marcher main dans la main. Aujourd’hui la déflagration des accords circonstances offrira une confrontation aux deux adversaires, qui jusque-là avaient pris soin de s’éviter. Le combat opposera ceux qui crient à l’homophobie contre ceux qui hurlent au racisme. Evidemment, l’élément le plus important dans ce cas de figure précis est l’échec retentissant d’une vision sociétale qui s’effondre chaque jour davantage. Dans « vivre ensemble », le mot qui pose problème c’est « ensemble ». Hâte de savoir qui l’emportera.

image_pdfimage_print
12

7 Commentaires

  1. Les Intersectionnalistes se bouffent entre eux pour savoir qui des LGBT et de l’Islam prendra le dessus même si on connait déjà le Vainqueur.

  2. Bonjour,
    Excellente analyse…Je retiens surtout le parallèle entre le -genou à terre- BLM et le refus de porter un maillot « lgbtq+ »…Intéressant !
    Perso je refuse les deux « idéologies » !
    Par contre, il sera très intéressant de suivre la suite donnée…car ne pas oublier que la coupe du monde aura lieu chez les muz…
    Ca va swinguer grave chez les chameliers !
    Bonne journée.

  3. Les délires de la folie deshumanisée LGBT ne peuvent se répandre que dans les pays où les nations où les gens ne pratiquent plus, ne croient plus… en gros l’occident !
    Dans les pays et les nations où la pratique visible constitue la croyance, c’est exactement l’inverse…
    Quand je vois certaines manifs LGBT où s’affiche leur outrance et leur démesure, et par ailleurs des quartiers entiers vivant de fait sous le régime de la charia, je me dis que seule une déflagration politique genre coup d’état suivi d’une répression musclée pourra nous sortir de là…
    La démocratie a bien montré son incapacité à nous défendre et à nous protéger, alors tant pis pour elle !

  4. heureusement pour lui qu’il est musulman (qu’aucun média n’a cru bon de noter) sinon il aurait été viré comme homophobe

  5. c’était inévitable comme la démarche hyper suspecte d’avoir synchronisé l’apport de l’immigration islamique masculiniste psychorigide EN MEME TEMPS que « libérer » les femmes et les sexualités minoritaires dans le but d’obtenir un suprémacisme censé écraser la majorité hétérosexuelle masculine donc féminiphobe, sinon rechercher un clash magistral entre les lgtb + féministes Vs islam viril à l’échelon européen et nord-Us, et ils auraient déjà simulé qui emporterait la victoire ?

    • c’est la question que je me pose depuis pas mal de temps………….c’est presque démoniaque.
      un jour on aura 2 camps: les Muzz et les LGBT etc toutes les conneries possible. et on devra choisir notre camp entre les 2.

Les commentaires sont fermés.