Affaire Léonarda, lycéens « mobilisés » : le triomphe de l’homme-masse, la dictature du RIEN

Publié le 20 octobre 2013 - par - 3 565 vues
Share

Une camarade de Riposte Laïque vient de nous envoyer une capture d’écran mentionnant des « interventions » sur les réseaux dits « sociaux » de lycéens, prétendument mobilisés en raison de l’affaire Léonarda, la gentille adolescente plus ou moins kosovare en passe d’être expulsée par le méchant gouvernement de gauche qui ne tient pas ses engagements de gauche…

Regardez bien la capture d’écran, avec les interventions.

Lycéens mobilisés sans rireJe me permets d’en citer deux : « Demain blocus au lycée on s’en bat les couilles de la cause tant qu’on va pas en cours » et « SVP montez faire une manif pour Léonarda j’veux être en vacances plus tôt » (Inutile de préciser que j’ai corrigé les fautes). Ces « interventions » édifiantes montrent bien ce que seront les masses de demain. Alors qu’un certain nombre de patriotes enserrent la problématique patriotique dans le paradigme « méchant islam contre gentils occidentaux », paradigme qui constitue une impasse par simplification excessive des problèmes, on ferait mieux de penser que les conflits sociétaux qui peuvent un jour nous affecter dans la plus grande violence et la plus grande cruauté, seront des conflits où une majorité d’hommes-masse massacrera une minorité de grands lucides, avant que tous ces hommes-masse, majoritaires, en viennent à se massacrer entre eux.

Les interventions abjectes de ces lycéens, qui ne « manifestent » pas par gauchisme, qui n’ont même pas la force intellectuelle minimale qui leur permettrait d’être des gauchistes, et qui sont uniquement mobilisés par une abjecte et totalitaire paresse, pathologique et arrogante, ces interventions préfigurent le devenir de nos pays.

Si un jour l’Europe toute entière sombre dans des violences, dans des massacres, ces violences, ces massacres seront perpétrés, non par des gauchistes mais par des gens qui ne seront ni gauchistes ni anti-gauchistes, non par des islamistes mais par des gens qui ne seront ni islamistes ni anti-islamistes, non par des bolcheviques, mais par des gens qui ne seront ni bolcheviques ni anti-bolcheviques, non par des nazis, mais par des gens qui ne seront ni nazis ni anti-nazis, les massacres seront perpétrés par des hommes-masse, c’est-à-dire des gens qui ne sont RIEN, des zombis faits de vide, ce qui est le stade ultime du satanisme, la dictature du néant, du nihil. Les massacres seront perpétrés par des nihilistes, et encore des nihilistes trop analphabètes pour comprendre même ce qu’est le nihilisme.

Les gauchistes, comme les anti-gauchistes (auquel j’appartiens) sont encore quelque chose. Mais ces lycéens et la masse des assistés chroniques, de souche ou pas de souche, qui leur ressemblent ne sont plus RIEN. Ils ne sont ni pro-Léonarda comme les gauchistes, ni anti-Léonarda comme les anti-gauchistes. Ils ne sont RIEN. Et Satan règne par le vide… Le pire immigrationniste gauchiste est encore préférable à ce néant de valeurs et d’idées. Même le MRAP, qui m’attaque en justice, a encore une position. Même l’ennemi a une position. Ces lycéens et ceux qui leur ressemblent n’ont AUCUNE position, si ce n’est l’assouvissement de leur paresse arrogante, individualiste et diabolique. Ni patriotes, ni anti-patriotes. Ce RIEN est effrayant, bien plus effrayant que le gauchisme ou l’islamisme. C’est ce RIEN qui est en passe de nous détruire.

L’islam est une religion, l’islam est une législation, l’islam a un contenu, l’islam n’est pas RIEN. Mais ce nihilisme occidental aveugle, c’est le totalitarisme du RIEN, le pire des totalitarismes.

Satan règne par le vide.

Jacques Philarcheïn

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.