Affaire Marcel Doisne : Quand le droit triomphe du communautarisme

Publié le 14 mars 2016 - par - 2 commentaires - 1 248 vues
Share

doisneSebRiposte Laïque avait évoqué le cas ubuesque du justiciable Marcel Doisne, dénonçé par un réseau communautaire de propagande salafiste (Islam&Info) pour avoir publié sur le réseau social Facebook une vidéo en réaction aux attentats du mois de janvier 2015 perpétérés contre les membres de Charlie Hebdo. (Voir l’article : http://ripostelaique.com/marcel-doisne-relaxe-cest-la-policiere-coulibaly-qui-lavait-balance-au-procureur.html)

Depuis, le Parquet de Laval, ayant estimé que la relaxe de Marcel Doisne n’était pas une décision acceptable, a fait appel, et notre compatriote devait comparaitre le 10/03/2016 devant la Cour d’Appel d’ANGERS, dans une affaire où, rappelons-le, il n’y avait ni plainte ni constitution de partie civile…

Bien que ce soit au Procureur de la République d’apprécier l’opportunité des poursuites, il y a de quoi s’interroger sur ses motivations lorsqu’il décide de faire appel d’une décision de relaxe suite à une affaire qui repose sur une dénonciation d’un réseau communautaire. Il y a sans doute de meilleures façons de dépenser l’argent du contribuable.

Marcel Doisne et son avocat, Maitre Gabriel VERSINI, se sont donc présentés devant la Cour d’Appel d’ANGERS, où un fait pour le moins rarissime s’est produit. En effet, l’Avocat Général, avant même l’ouverture des débats, s’est levé et a pris la porole en affirmant qu’il renonçait à toute poursuite à l’encontre du prévenu après avoir pris connaissance de la teneur des conclusions de son défenseur. Pour mémoire l’assistance de Maitre Gabriel VERSINI avait été possible suite au soutien de l’Association Nationale de Défense Egalitaire de la Liberté d’Expression (ANDELE).

Par conséquent Marcel DOISNE est définitivement mis hors de cause de toute infraction, mais ses délateurs courent toujours… Pour combien de temps ?

Sébastien JALLAMION

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Res

La « policière »Coulibaly, décidément , voilà un nom qui a du succès en ce moment.

JACOU

Grace à Me Versini la Justice a ouvert les yeux.