Affaire Naomi : connaissez-vous le «Syndrome méditerranéen » ?

Tous les médecins ont appris, aux Urgences, ce qu’est le « syndrome méditerranéen »

Les femmes du Maghreb, et celles qu’il est maintenant interdit d’appeler Noires, ont un profil particulier quand elles sont malades.

Les infirmières, les internes et les urgentistes les voient arriver avec défiance.

Ces pauvres femmes n’existent souvent que très peu pour leur mari. Alors quand elles ont mal, elles surjouent leur rôle de malade pour être un peu écoutées. Mais les maris sont souvent insensibles à leurs plaintes.

Alors, elles arrivent aux Urgences de façon théâtrale, en disant par exemple qu’elles ont mal au ventre.

Examinées par le médecin, elles crient leur douleur quand il pose son stéthoscope sur le dos, et quand il leur demande de respirer largement, elles suffoquent. A la palpation de l’abdomen, elles hurlent, faisant penser à une urgence chirurgicale. La prise de la tension oriente vers une fracture de l’humérus et le test des réflexes laisse à penser que le marteau frappe des endroits meurtris par une maltraitance chronique.

Dans la majorité des cas, elles sont renvoyées à leur domicile après un examen clinique minutieux. C’est probablement le Syndrome Méditerranéen et la légèreté coupable et cruelle de l’employée du Samu qui a causé la mort atroce de Naomi.

Et là, je vais vous parler d’un autre cas concret et très récent, celui de mon épouse. Je dois vous signaler que je suis médecin, depuis peu en retraite et que mon épouse depuis 35 ans est d’origine berbère (pas arabe) et Chrétienne, mais s’appelle quand même Fatima et est très typée. Mais je l’ai vue un soir se faire une double fracture de la cheville et me dire calmement  « il est tard, nous irons aux urgences demain » L’inverse du syndrome méditerranéen !

Mon épouse présentant des douleurs abdominales constantes, la réveillant la nuit, avec alternance d’épisodes de diarrhée et constipation, dans un contexte d’amaigrissement de 10 kg en 3 semaines, à l’acmé de sa douleur et après une nuit blanche, je la conduis aux Urgences de l’hôpital de Carcassonne le matin du 1ermai.

Une infirmière lui branche une perfusion de Paracetamol et Spasfon, lui fait une prise de sang et une bandelette urinaire.

Quatre heures plus tard, une interne vient la voir dans son box, lui palpe l’abdomen qu’elle trouve souple, lui dit que les examens sanguins sont normaux ainsi que la bandelette urinaire et lui dit qu’elle peut partir.

A signaler qu’un tel tableau clinique demande à faire une coloscopie à la recherche d’un cancer du côlon, et que si aucun gastro-entérologue n’est présent en raison du jour férié, la patiente peut être hospitalisée jusqu’au lendemain, mise au régime sans fibres et bénéficier d’une préparation à boire pour nettoyer le côlon et bénéficier d’une coloscopie le lendemain matin en urgence.

Mais elle est renvoyée comme une malpropre !

Contactant dès le lendemain toutes les cliniques du secteur, la principale a son secrétariat de Gastro fermé jusqu’au 26 mai, les autres ne peuvent faire de coloscopie avant fin juin.

Ma femme continue à souffrir et maigrir et se bourre de Paracetamol et Spasfon pour tenir. Puis nous allons chez notre fils pour revoir notre petit fils à Aix en Provence. Notre fils devant travailler même les jours fériés. Devant garder le petit, nous ne sommes disponibles pour aller aux Urgences de l’hôpital d’Aix que le 10 mai, les cliniques privées ne pouvant donner un rendez-vous de coloscopie que mi-juillet. Je pensais naïvement que les gens pouvant tomber malades même les jours fériés, une grande ville comme Aix avait des spécialistes de garde un 10 mai. Et pas question d’aller à Marseille-La Timone, avec ses punaises de lit et ses charters et bateaux de malades du Maghreb venant s’y faire soigner à nos frais.

Cette fois-ci j’écris sur une de mes ordonnances un « prière d’admettre » décrivant en détail le tableau clinique.

Bis répétitas, pose d’une perf de Paracétamol, prise de sang et bandelette urinaire, infirmières qui courent dans tous les sens « ne restez pas là, Monsieur, vous nous gênez si on doit courir ». Des patients sur des brancards dans le couloir. Un seul médecin urgentiste devant son écran d’ordinateur en buvant son café, puis écrit des SMS. Blasé le pauvre ! Il doit être là depuis près de 24 heures !

Il vient voir mon épouse, lui trouve l’abdomen souple, lui dit «  je ne dis pas que vous n’avez pas mal, je ne dis pas que vous n’avez rien » Sic !

Puis en sortant, s’adresse à moi et me dit qu’elle peut sortir, les  examens sanguins et urinaires étant normaux (on le savait depuis le 1ermai, et on lui avait dit). Je lui ai alors demandé comment il faisait un diagnostic digestif avec une seule prise de sang. Il est parti et l’infirmière principale a emmené mon épouse à la radio pour faire un cliché abdominal sans préparation pour se couvrir.

On faisait un ASP dans les années 60 avant d’inventer le cliché avec Baryte, puis l’invention du fibroscope, du scanner, puis de la RMN ensuite rebaptisée IRM, car le mot nucléaire faisait peur aux patients. Alors une radio et rien, c’est pareil. Il revient me voir et me dit « en tant qu’Urgentiste, je ne vois aucune raison de la garder, la radio ne montre qu’une légère stase ! »

Nous avions le meilleur système de santé au Monde ! Il nous reste le meilleur système social qui sert aux centaines de milliers (si ce n’est de millions) de clandestins que nous nourrissons, logeons, soignons et que nous n’expulsons plus.

Le numerus clausus est bloqué depuis sa création, malgré nos appels à l’aide. Il parait que la France compte 10 000 médecins de plus cette année 2018.

Mais comme on n’en forme pas plus, on sait d’où ils viennent : Maghreb, Afrique noire, Roumanie. Ayant été soigné et hospitalisé au Maroc, je peux vous dire que j’ai eu très peur, à raison.

A l’hôpital de Carcassonne, les médecins Français y sont très compétents mais rares.

Soutenons le combat des infirmières et médecins Français, battons-nous pour que  ce régime encore plus corrompu que le précédent débloque des moyens pour la santé et la sécurité. Pour la Justice, c’est autre chose, leurs laxisme n’est pas une question de moyens mais est politique. Il faut fermer l’école de la magistrature, entièrement d’obédience gauchiste et élisons nos magistrats. Formons plus de médecins dans nos facultés et qu’ils gagnent autant d’argent que les députés, qui eux n’en n’ont pas bavé en années d’études. Il faut revoir le fonctionnement du pays.

Fred Winsky

image_pdfimage_print

91 Commentaires

  1. Trop de députés, de sénateurs, de hauts fonctionnaires trop bien payés, pas assez de médecins dont l’augmentation en nombre pallierait à la croissance du chômage.

  2. D’abord, pour redresser la situation : remigration pour tous ceux qui haïssent la France.
    Quant aux traîtres FDS, leur imposer de suivre leurs « chers protégés » et de changer de patronyme et de nationalité….
    Autrement dit : la valise ou le cercueil…. et on redressera la situation.

  3. Excellent état des lieux, merci beaucoup. Ajoutons à cela que nous constatons tous qu’il est de plus en plus difficile de trouver un médecin dans certaines spécialités : on ne s’en rend pas encore compte, mais le manque d’anesthésistes va devenir crucial. Ne parlons pas de spécialités comme l’ophtalmologie et également des déserts médicaux dans les campagnes. Dans les hôpitaux, on voit débarquer des médecins de toutes les origines et de toutes les couleurs. Quelle garantie de formation ???
    N’oublions pas de remercier un certain Alain Juppé qui a réduit drastiquement le numerus clausus ; l’idée était : si l’on diminue le nb de médecins, on va diminuer les dépenses de santé !!! Vous avouerez que la débilité d’un tel raisonnement laisse pantois !
    Détails ici : https://lc.cx/mZTD

  4. bien vu et bonnes idées pour la suite…mais quel chantier et avec les incompétents en surnombre pour gérer le pays actuellement…qui va s’y coller en médecine!
    Moi, j’ai une petite idée qui jusqu’à présent m’aide bien, tomber malade le moins possible en prenant soin de soi et de sa petite famille, et qui consiste aussi à fréquenter le moins possible les médecins et hôpitaux publics ou privés!

  5. Il me semle avoir parcouru la totalité des commentaires après ètre resté sur ma faim à la lecture de l’excellent papier de F. Winsky : médecin moi-même JE N’AI TOUJOURS PAS COMPRIS POURQUOI VOTRE FEMME AVAIT PERDU 10KG. + DOULEURS ABDO. et diarrhées:constip. ???????????????

  6. Bizarrement, l’auteur de cet article a oublié de mentionner que ce prétendu « syndrome » est également appelé « transalpin », avec exactement les mêmes caractéristiques.

    On veut bien critiquer les Arabes, mais pas les Italiens?

    • Désolé, j’ai fait mes études de médecine à Dijon, et je ne connaissais pas le terme Transalpin, mais je suis persuadé que les italienne du sud ont le même syndrome.

        • Est-ce à dire que les médecins italiens sont incompétents?
          Ou que les Italiens traitent leurs femmes comme des « Arabes »?

    • Trans alpin… méditerranean …peu importe que la plaisanterie dure depuis trop longtemps . Il faut apprendre à être vivant, citoyen, malade, en ceinte, en colère aussi…Nous ne sommes pas des thérapeutes du monde, qui croit que tout est dü, comme par magie….qui connais la conscience sociale, quand l’égoîsme triomphe, les petits gens se bouffent le néz…chaque croquant veut sa part et personne ne veut payer de sa personne?.Des gens qui n’ont jamais trîmer comme nous …! ? Nous font la morale …! Non mais….!?

      • Je n’avais pas saisi la nuance et l’humour, c’est vrai que ces jours passés m’ont fait perdre le sens de l’humour. En colère comme vous à propos de fainéants qui profitent et abiment ce que nos parents et nous même avons construit.

  7. Pas toubib, rien compris sur le cas de votre épouse… Diagnostic final ? Bref…
    La « traumatologie » instillée par les Médias rend chacun « Malade imaginaire » !
    Le « pet de travers » devient déflagration ! Le mal de tête, AVC ! Et j’en passe…
    ET ça ne fait que commencer !

    • Je suis désolé d’avoir négligé ceux qui n’ont pas de formation médicale, Pour résumer, les troubles qu’elle présente sont le signe d’une gêne au passage des matières le long du colon. Et ces signes décrivent exactement ce qu’un cancer du colon provoque. J’ai très peur pour elle. Le diagnostic final sera connu quand un gastro-entérologue la verra lundi dans une grande clinique privée où 11 gastro-entérologues ont des vacations. Inutile d’espérer avoir une consultation le WE. Je remercie toutes les personnes qui lui souhaitent le meilleur.

  8. Depuis que j’ai étudié la RMN, vous êtes le premier que je vois préciser ce qu’est l’IRM et pourquoi on a changé son nom.
    Je désespérais. Je vous dois un merci.
    Quand à votre article, 100% de votre avis.
    Mais les français lobotomisés ont-ils envie de savoir la vérité ?

  9. Oui, nous connaissons le syndrome méditerranéen, mais aussi celui de l’Education Nationale, pas piqué des vers non plus !… Mais le  » c’est psychologique « … c’est un peu facile, ou bien commode ! En hommage à ce monsieur, commerçant juif, souffrant de maux de tête, affublé du fameux syndrome méditerranéen, et mort quelques mois plus tard d’une tumeur cérébrale… Des exemples et des contre-exemples, nous en avons tous, aussi bien en tant que soignants qu’en tant que malades et alliés… Personne n’est sorcier, devin, magicien. Il convient donc que le médecin examine le malade, et que le personnel soignant, en l’absence de celui-là, recueille un maximum de renseignements. Consciencieusement. Manque de moyens, certes, mais… et l’éthique ? Celle qui fait qu’on soignera le soldat ennemi..

  10. vous connaissez tous cette fable de La Fontaine… et bien haro sur le baudet chargé de tous les maux!
    la standardiste, responsable de la mort de cette jeune femme!
    non le désert médical du au numérus clausus, la surcharge de travail etc. exonérés!

  11. Se faire soigner en France est devenu le parcours du combattant. Expérience personnelle. Ce mardi 8 mai j’ai été blessée par une debrousailleuse en jardinant vers 19h30. Blessure très profonde sur une longueur de 10 cm, à la cuisse. On m’enmene aux urgences. Jusqu’à 22h30 on n’avait toujours pas décidé de la procédure à adopter pour me soigner. Plaie béante avec le muscle déchiqueté et saignant abondamment. Vers 23 h on décide de me transférer dans un autre hôpital que le lendemain matin dans un service orthopédique pour être opéré. Mais l’intervention n’a eu lieu que vers 14h30. J’ai donc dû attendre du mardi 19h30 à mercredi 14h30 avec une blessure saignante avant d’etre prise en charge. Entre temps je n’ai eu droit qu’a de l’anti douleurs. Et on prétend avoir le meilleur système de S.

    • Je compatis à votre souffrance et tout ce temps à saigner seul. La santé en France est vraiment malade ! Mais on passe beaucoup de moyens financiers et humains à soigner la planète entière. Je suis désolé pour le tiers monde, pour l’Algérie qui avait des hôpitaux très modernes jusqu’en 62 et où, maintenant, la famille est obligée d’apporter au patient la nourriture, laver le patient, apporter draps et couvertures, et où le niveau de la formation des médecins est le pire de la planète. En gros, le peuple à le système de santé qu’il mérite, de même pour les gouvernants. Aux imbéciles qui ont voté Macron, je leur souhaite tout le plaisir qu’ils méritent !

  12. La république laïque et ses soit disant « valeurs » tant vanté par les dit républicains s’évertue à détruire la France sous nos yeux! La population blanche évolué civilisé est en train de rejoindre le tiers monde avec l’aide de tous les acteurs étatiques de l’état! Tonton avait bien prévenu: La France de part ses colonies représente un danger mortel celui de devenir le premier pays africain d’Europe!!! Les Français se suicident en emportant avec eux leurs enfants et petits enfants! C’est cent fois pire que la période 39/45 qui à côté est du pipi de chat, car là il n’y aura plus de possibilité de retour en arrière lorsque le métissage « sera » opéré… Le retour à la caverne déjà se lit dans notre société « villes » en voie de d’africanisation! Médiocrité culturel dans tous les médias!!!

  13. Les diplômes obtenus dans les zones ultramarines sont tous sans exception sujets à caution, comme tous les « papiers » dont ces naïfs de blancs demandent la production…

  14. Atterré. Je ne vois pas de terme plus adéquat, après la lecture de votre article.
    Comment se fait-il *qu’en France*, la prise en charge de malades en détresse importante soit aussi catastrophique ? Les compressions budgétaires, les réductions de personnel et le numerus clausus sont-ils les seules explications ?
    Quant aux délais d’attente avant un rendez-vous, je pensais naïvement que les Britanniques étaient les seuls à souffrir de cette situation, souvent tragique.
    En Belgique, à l’inverse, la situation m’a semblé «  »moins pire » »…

  15. Le passage ou vous décrivez votre femme comme un animal de foire (« d’origine berbère (pas arabe) et Chrétienne, mais s’appelle quand même Fatima et est très typée ») est particulièrement savoureux.

      • Non, ma femme n’est pas un animal de foire, ou alors vous me traitez de zoophile. C’est la femme la plus intelligent, gentille et généreuse que j’ai connue. Mais il faut bien, dans le contexte et le syndrome que je décris, signaler qu’elle n’a rien à voir avec les autres femmes typées qui sont reçues aux urgence. Alors si ma description vous défrise, passez votre chemin.

        • Ah bon? Pourquoi faudrait-il signaler que votre femme fait exception?
          Çà apporte quoi?

          • Pascal , j’apprécie vos articles, je n’ai que peu d’expérience en la matière et je n’ai pas une formation littéraire. Alors, pour vous répondre je dirais simplement « parce que je la distingue clairement de ces maghrébines qui se plaignent tout le temps, et parce que je l’aime, tout simplement. »

            • Fred Winski, P. Hilout n’est pas Pascal, mais Pierre. Moi aussi je me suis trompé. Pierre n’écrit pas d’articles sur RL, seulement des commentaires.

          • @Pierre Hillout
            Vous pourriez au moins démentir vous même et dire que vous n’êtes pas Pasacal…

  16. Mon père renvoyé chez lui par un médecin venu d’Afrique qui sans l’avoir ausculté, sans même avoir regardé la radio (lorsque nous avons demandé la radio la réponse a été : « nous ne pouvons vous la donner elle n’a pas encore été interprété !! » Mais mon père était déjà « jeté » dehors !). Finalement nous obtenons une copie de la radio, exigeons une ambulance, faisons venir le médecin de famille qui émets des doutes sur l’état de deux vertèbres…Mon père commence à saigner des oreilles et de l’estomac (anti coagulant prescris par le « médecin  » de l’hôpital …) Nous installons un lit médicalisé et prenons un rendez vous pour un scanner…lorsque finalement mon père peut passer le scanner …près de 20 jours + tard : bilan 2 vertèbres « fêlées » en voie de consolidation !!

  17. Comme je l’ai déjà écris par ailleurs: mon voisin rentre de we , il trouve sa maison cambriolée le choc ! Il fait une attaque cardiaque, il est emmené aux urgences d’un Hôpital d’une ville de 80000 habitant (la ville seule pas non compris celles qui y touchent juste en traversant la route), il se retrouve sur un brancard dans un couloir et attends, attends, attends 4 h !! Avant de mourir sur son brancard dans son couloir…

  18. allez voir philippe jandrok claire severac assassinée pour avoir dit la veriter sur la médecine et les vaccins ces tellement grave et personne n en parle a part sur le net et marion sigault qui explique ce qui ce passe dans nos écoles comment on éduque les enfants
    bonne information noter et allez voir si vous connaissez pas

    • J’ai été questionné par mon frère sur Jandrock, j’ai regardé beaucoup de vidéos pour me faire une idée, ce type est un psychotique délirant qui mélange les attaques contre les hommes politiques, les soignants, et j’en passe car ma recherche date d’il y a un an. C’est comme les chemtrails et la terre plate, des foutaises qui bernent beaucoup de monde.

  19. Terrifiant. J’habite volontairement un coin de France très peu envahi, j’y finirai mes jours aussi pour toutes les raisons évoquées. Idéalement, il ne faut jamais tomber malade, bien se nourrir (bio) et avoir une saine hygiène de vie, car sinon, c’est le loto, comme vous nous l’indiquez bien.

    • Bonjour,

      Quel est ce coin de France très peu envahi ?

      Rémi Carillon

      • Sans doute un hameau de trois bicoques en ruines perdue au fin fond de la Creuse sans eau ni électricité !!! lol !

    • Ah bon, ca existe encore « un coin de France très peu envahi » ? Vite l’adresse !

    • @Delabart – Cher/Chère Delabart, s’il vous plaît, dits-moi vite où se situe ce « coin de France très peu envahi », — que je m’y précipite !!
      Avec ma très vive reconnaissance anticipée…
      🙂

      • Je connais un village assez dynamique sans « oiseaux de couleurs ». Il s’appelle les Martys, à 700 m d’altitude, il y fait frais l’été quand on suffoque à Carcassonne, c’est à 30 kms de Carca et 15 kms de Mazamet. Les habitants ne sont pas aggressifs, pas un arabe ni un noir dans les environs, mais beaucoup de biches et chevreuils qui viennent dans les jardins en fin d’après-midi.

        • Vous n’y vivez pas, j’imagine, M. Winski.
          Sinon, votre femme « typée » y serait le point de mire.
          Passé l’alibi du « syndrome », vous dévoilez les vraies motivations de votre article…

          • Quelles sont mes vraies motivation? Pourquoi cette agressivité? Eh si, nous y avons une maison de campagne que nous utilisons dès le printemps, et mon épouse est parfaitement intégrée aux habitants. De toutes façons elle n’a jamais souffert de racisme car elle se sent Française autant que moi, est très tolérante. Je ne vois pas ce que vous sous entendez !

            • Ne répondez pas à ces imbéciles! cela les embête que des femmes d’origine maghrébine soient parfaitement insérées. C’est leur fond de commerce politique celles qui ne le sont pas .Il leur faut un quart monde pour prospérer.Ils sont esclavagistes à leur manière

        • Mais pourquoi vous donnez des précisions sur le net ? POur attirer la convoitise des coraniques ?
          Allons, allons, un peu de discrétion, vous pouvez répondre personnellement à l’internaute après vous être assuré que ce n’est pas un muz et ce sera fait.
          Pourquoi divulguer toujours et tout le temps ce qui doit être discret ?
          Ah, c’est vrai, j’oubliais, depuis le scootériste, la divulgation est de mise et le secret, voire la discrétion n’existent plus.
          Ca s’appelle la transparence, non ?

  20. Oui c est pas avec Macron que l hôpital va s arranger au contraire il est pour le regroupement familial des affriquains.
    Vous l avez voulu et bien gardez le et faites une ronde en chantant et en vous tenant par la main je parle aux bobos et bisounours là.

  21. PS juste pour info, des asp (radiographie de l’abdomen sans préparation) sont encore faites de nos jours!
    C’est même l’examen le plus courant en cas de suspicion de syndrome occlusif…

    • Effectivement, pour une occlusion aigüe, on verra très bien les volumes gazeux. Mais pour chercher une tumeur colique, c’est un peu léger.

      • C’est sur que lorsqu’on ne va pas aux toilettes, la première chose à suspecter est une tumeur du côlon….
        Vous êtes réellement médecin ?
        Dans ce cas vous connaissez le coût des examens spécialisés, le prix de journée d’hospitalisation etc etc et savez très bien qu’avant de faire des examens inutiles on cherche d’abord les causes les plus simples avant de voir plus loin, sinon, déjà que la sécu bat de l’aile, là on peut carrément mettre la clé sous la porte.

        • @France,
          Vous avez raison. « Si tu entends un bruit de sabots, pense d’abord à un cheval. Pas à un zèbre »…

          • Sauf qu’en médical, des fois, le raccourci automatique ne fonctionne pas… Et c’est ce qui rend la medecine moderne si incomprehensible pour les marabout arabes qui encombrent nos hostos….

        • le cout d’un examen chute avec sa fréquence. en gros, un examen fait 5 000x par an coutera au total la même chose que s’il est pratiqué 20 000x. Le cout d’un examen d’imagerie médicale, c’est pas l’appareil, mais ses contrôles annuels, et la licence que les hosto doivent aux fabricants annuellement… Augmenter la fréquence d »utilisation du matériel d’imagerie réduit son cout par patient…

          Pour info, la RMN n’a rien de « nucléaire » en tant que radiations ionisantes… Ce n’est juste qu’un système de résonance moléculaire par champs magnétique, contrairement au scanner qui lui utilise un générateur ionisant du même type que pour une radio classique.

      • Oui bien sûr évidemment, mais cela semble moins évident pour ce cher Monsieur médecin en retraite…

  22. 2.
    Si tel est le cas, il y a effectivement faute car dans le doute, on ne s’abstient pas, le corps médical, même s’il n’est pas tenu à une obligation de résultat, est tenu à une obligation de moyens.

    • Pas d’accord: l’obligation de moyens est plombé par le plan comptable imposé à l’Hôpital. Pour le personnel et le matériel. La Santé n’est plus une priorité en matière de finance.

      • Oui mais non.
        L’obligation de moyens existe (j’en sais quelque chose étant moi même soignant) même si souvent les moyens manquent, ce qu’on appelle »la maltraitance institutionnelle ».

      • Si les hopitaux arretaient d’offrir aux assoces humanitaire les appareils neuf et encore vynilés stockés dans les entrepots des hostos, nous francais pourrions avoir des examens plus rapides…. Il y a des escrocs d’humanitaires qui viennent chaque mois recuperer du materiel NEUF JAMAIS SERVI dans les reserves des hostos, avec l’accord des chefs d’hosto… Plusieurs reportages vantent ce genre de pratique en FRANCE.

        • Ouiu, je reste toujours médecin pendant ma retraite, et peux me faire des ordonnances et même me déclarer mon propre médecin traitant, ainsi que pour ma famille. Mais parlons d’autre chose comme disait Brel. Alors à combien évaluons nous notre vie et celle de nos proches ? Alors que nous donnons des milliards à l’Afrique et autres. Perso, je suis prêt à payer l’examen et l’hospitalisation de mon épouse, mais mes parents et grand-parents ont donné à ce pays, pour la santé et le reste, alors cet argent est parti où? Nous soignons gratuitement des millions d’étrangers souvent clandestins et n’avons plus droit à de la médecine de qualité. Je laisse aux bobos leurs affirmations !

          • Vos parents et grands-parents venaient d’où, M.Winski?
            À moins qu’à vos yeux il y ait les « bons » étrangers et les autres…

            • Pas mal, vous me taxez de raciste maintenant. Je n’aurais jamais cru cela venant de vous, ou alors j’ai mal lu tous vos articles !!

              • Vous faites erreur sur la personne. C’est un homonyme.

                • Je comprend mieux, P Hilout et France sont en fait des troll !
                  C’est vrai que ne comprenais pas pourquoi ces gens m’attaquaient sur la forme sans vraiment parler du fond. Alors méfiance!

  23. 1. C’est tout à fait vrai, mais j’apporterai un bémol à votre article, lorsqu’on a l’individu en face, on peut juger réellement de la gravité de son cas même si elle semble aller bien (prise des constantes, bilan sanguin, explorations autres…).
    Cependant la, c’était au téléphone, le régulateur doit juste déterminer la hiérarchisation de la gravité du cas afin de faire un premier tri pour le médecin qui prend le relais et ce dernier envoi soit le SAMU ou SMUR, les pompiers ou une ambulance privée selon le degré d’urgence estimé, prévenir le médecin de garde (s’il y en a un), dos médecin (idem) ou orienter vers le médecin de famille. Or, aux intonations de la voix de la dame, peut être à t il simplement pensé qu’elle avait fumé et qu’il n’y avait pas d’urgence…

    •  » ce dernier envoi soit le SAMU ou SMUR, les pompiers ou une ambulance privée selon le degré d’urgence estimé » pas exact d’après des informations fournie par …les pompiers .
      Lorsque mon père a fait une chute de 7 m , appel au SAMU, : chute de 7 m très forte douleurs au dos…ils l’envoi une ambulance avec des « pingouins » moins bien formés que moi et dont les premières questions avaient trait …à la couverture sociale, la mutuelle…J’en discute donc avec les pompiers en disant : j’aurais du vous appeler…Leur réponse : vous auriez de toutes façon eu une ambulance car la France est divisée en zones et en fonction de cela vous aurez « droit » à l’ambulance, les pompiers ou le SAMU

      • Tout dépend des informations que vous avez fournies lors de l’accident (perte de connaissance ? Traumatisme crânien ? Hémorragies ? Déformation visible ? Etc), tout dépend également des moyens matériels et humains dans votre secteur (par exemple, si les 2 équipes SMUR du département dont déjà sorties, vous aurez les pompiers ou une ambulance privée) etc etc… Mais je vous rejoins sur le fait qu’il y a également des personnels incapables… C’est un fait.

        • c’st vrai que certaines entreprises de taxi font SAMU mais n’en ont aucune competence, brancardent mal, et font courir un risque aux patients qu’ils transportent… Aucune precaution de manutention. Bref, ca Craint…
          Voir aussi certaines casernes de pompiers qui sont un repaire de branleurs, comme celle que je connais dans le nord vaucluse, ils se reconnaitront, aucun des pompiers ne fait moins de 100Kg de graisse, et aucun ne doit reussir le test de la planche… Bref, une catastrophe…

  24. C’est le drame des gens qui mentent sans arrêt .Le jour où ils disent la vérité ,on ne les croit plus.

    • Helas, les malades imaginaires ou atteints du syndrome de Munchausen, il y en a beaucoup plus qu’on ne le croit, c’est une maladie hereditaire qui est en deux versions: munchausen simple ou par procuration… Surveillez bien l’entourage, vous serez surpris…

  25. Les « femmes qu’il est maintenant interdit d’appeler Noires » ne sont pas méditerranéennes car il n’y a pas de Méditerranéens noirs. Et la plupart des Méditerranéens que j’ai connus de ce côté-ci de la Méditerranée ne présentaient pas ce syndrome que vous décrivez. Ce que « les femmes du Maghreb et celles qu’il est maintenant interdit d’appeler Noires » ont en commun n’est pas la Méditerranée, c’est l’Afrique.

    • Je le sais, mais les médecin ont nommé cette attitude « syndrome méditerranéen ». Les grecques non plus ne régissent pas comme cela, mais ça date du temps ou déjà, il ne fallait pas parler de syndrome de la femme arabe, de même que pour une suspicion d’enfant battu on parle de syndrome de sylverman pour ne pas être compris des parents.

  26. Les urgences, c’est devenu un peu comme l’auto-défense : vous n’avez droit à l’efficacité que quand vous êtes mort !

  27. Comment va vôtre épouse ? J’espère qu’elle est rétablie.
    Pour ma part, j’évite de consulter, je m’automédique avec succès et obstination car je refuse d’aller à l’hôpital tant mes dernières expériences ont été catastrophiques. Et puis voir passer devant moi des dizaines de maghrébins et d’africains (AME et CMU et CMUC) avec considération et respect (sinon ils frappent en réunion) alors que je cotise sécu et mutuelle depuis toujours, aggrave mes maladies.
    Un jour que j’attendais aux urgences ophtalmologiques alors affectée d’une migraine ophtalmique et atteinte de glaucome, j’ai demandé à un gamin maghrébin agité et criard de respecter le silence. La mère m’a insultée et le personnel a menacé d’appeler la police si je ne me calmais pas !

  28. Le syndrome méditerranéen existait déjà mais on pouvait après examen les renvoyer chez eux cela me parait dangereux aujourd’hui c’est un coup à être traîné devant les tribunaux et on risque sa vie devant ces barbares il
    N’existe qu’une solution pour eux la valise ou le cercueil
    Mais qui va oser l’appliquer?

  29. Enfin un article qui confirme bien ce que je pensais : « nous avons le meilleur système de soin du MONDE » sisi….. Dans ma ville le cardiologue est Malgache, les gastros sont maghrében, le pneumologue est français mais a 70 ans, et lorsqu’il partira il faudra faire 70km pour en trouver un autre… délai de RDV environ 7 mois ! Heureusement encore, j’ai un médecin traitant que nombre de patients ne peuvent même plus trouver. Evidemment, je ne peut pas estimer la compétence des différents médecins étrangers, n’étant pas du tout de la profession.

  30. Entièrement d’accord avec vous, Fred W. Je viens d’apprendre que le parent d’amis a moi a été obligé de transporter il y a deux jours son fils de 20 ans aux urgences à 20h30: malaise et fièvre subite de plus de 40°5; prise de sang seulement 4 heures après! Perfusion de paracétamol; et basta. Rentrez chez vous c’est probablement viral au vu des leucocytes élevés , nuque pas raide donc pas de méningite… voyez votre médecin traitant dès vendredi pour la suite..Donc formons « nos » médecins vite, et vaccinons à titre de prévention nos politiques et parlementaires véreux avec les 11 vaccins obligatoires pour les gnards dès janvier 2019!

  31. Lorsque j’étais en licence, j’ai fais clairement savoir à mes camarades que je n’irais JAMAIS en fac de médecine, sachant bien à quel point le concours était pénible. Nombre de mes camarades y sont tout de même allés, presque aucun n’a réussi, pourtant certains étaient excellents et auraient formés de très bons médecins. Je les convoyais parfois avec ma voiture sur le chemin de la fac, ils sentait le stress, la peur, l’abattement. Je plaignais leur sort. Ils ressortaient brisés de cette fac. Je suis pour la sélection et les concours, c’est entièrement normal. Mais pas à un point tel que des jeunes ambitieux et compétents en ressortent cassés et finissent manager à Mc Donald au mieux et avec plus aucun projet dans la vie.

    • La sélection par concours dans les Grandes Ecole d’Ingénieurs sont peut être encore pire, sauf que, dans les classes prépa, c’est un système « scolaire » avec discipline et tout, ce qui n’est sûrement pas le cas dans les facs de médecine, sauf peut être pour ceux qui s’engagent (accès par concours au bac ou bac+1) en Santé Militaire,, Santé Navale, à Bordeaux par exemple. Les élèves sont entièrement pris en charge par un encadrement « scolaire » pour ne pas dire « militaire » les élèves évidemment suivent les cours de la fac, mais ils s’organisent en équipe : Résultat : 3 fois plus de réussite au concours d’accès à la seconde année de médecine.. si ce que je vous dis pouvait servir à de futurs médecin, j’en serai le premier content !

  32. Merci a votre article qui en dit long sur l’état du SAMU en France.
    Je souhaite à votre épouse mes prompts rétablissements.

    • « Je souhaite à votre épouse mes prompts rétablissements »
      On finit par être tous malades ! Vous souffrez de quoi, vous ? d’un syndrome d’empathie ?

      • Je suis hypocondriaque, j’ai peur de vieillir depuis que j’ai appris qu’on pouvait mourir de vieillesse !

    • Petite précision, je ne parle pas du SAMU ou du SMUR, mais du service des urgences. Concernant le SAMU de Carcassonne, je leur dois la vie, car après une chute j’ai fait une rupture d’artère rénale, sous anticoagulant de nouvelle génération, qui n’a pas d’antidote, 3,5 litres de mon sang se sont répandus dans mon abdomen, le SAMU est arrivé à temps alors que j’étais déjà blanc et froid, j’ai été « rempli » et emmené au CHU de Toulouse pour y être opéré avec succès à 3 heures du matin et placé en réanimation pendant 12 jours. Je tiens à remercier le SAMU de Carcassonne et particulièrement son médecin réanimateur de garde ce jour là, et tous les soignants de Toulouse. Cette fois là j’ai été fier de notre système de soins.

Les commentaires sont fermés.