Affaire Pagès : la cinglante réplique d'un avocat belge au cardinal Vingt-Trois

cardinal23Ceux qui, depuis des années, observent le comportement de l’Eglise et des Catholiques face à la déferlante islamique ne cessent d’être stupéfiés par l’incroyable inertie de l’institution Catholique et de l’ensemble des croyants en général.
Pire qu’inerte, la hiérarchie catholique se distingue souvent par une attitude qu’on ne peut qualifier que de pleutre quand ce n’est pas d’ouvertement collaborationniste. Des prêtres organisent des collectes pour l’édification de mosquées, un cardinal récite la Chahada (profession de foi des Musulmans) avec des explications fumeuses (1), on accepte de voir « Allah akbar » gravé sur un édifice du culte et les instances de dialogue inter-religieux roucoulent niaisement avec des Frères Musulmans dont la tâche la plus difficile est probablement de s’empêcher de rire. Pitoyable spectacle.
C’est dans ce contexte que Monseigneur XXIII, cardinal du Diocèse de Paris, a décidé d’interdire la tenue d’un stage d’été organisé par l’Abbé Pagès, animateur du site islam et vérité. Ce stage était destiné aux jeunes Chrétiens désirant s’évangéliser, se former à la connaissance de l’islam afin de mieux pouvoir s’en protéger et également s’inspirer du modèle chevaleresque pour se renforcer dans la vie de croyant.(2)
Il est à noter qu’il était prévu la participation de jeunes ex-Musulmans, convertis à la foi catholique, qui auraient témoigné de la possibilité de sortie de l’islam et montré qu’un travail d’évangélisation en direction des Musulmans peut porter ses fruits.
Manifestement cela a déplu.
L’histoire ne s’arrête toutefois pas là comme on s’y attendrait…
Un groupe international de Chrétiens, scandalisés par cet acte de censure arbitraire, a décidé de créer le Collectif Saint Michel l’Archange et de reprendre à son compte puis de pérenniser le projet de formation destiné à la jeunesse chrétienne en attente de réaction.
Sur la même affaire, un avocat belge, maître Chansay-Wilmotte a publié une cinglante lettre ouverte adressée à Monseigneur XXIII dont voici la copie :
Wilmotte1 Wilmotte2 Wilmotte3
Il semble bien que certains Catholiques en aient vraiment assez d’être des moutons face à l’islam. Intéressante évolution…
Adrien Durieux
 

  1. Source : http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/02/23/2415420_un-cardinal-peut-il-prononcer-la-chahada-la-profession-de-foi-de-l-islam.html
  2. Source : http://www.islam-et-verite.com/blog/messages-du-site/devenir-un-bon-soldat-du-christ-jesus.html

 

image_pdf
0
0

21 Commentaires

  1. qu’ils soient juifs ou cathos ces anti-France sont d’abord des gauchistes et donc des traitres à leur peuple

  2. Et v’lan ! Une bonne claque à 23 ! Excellente réplique de l’avocat belge à cette interdiction venue d’un dhimmi ! Prélat de l’Eglise qui plus est!
    Vous remarquerez tout de même que depuis Vatican II, le comportement des cathos a changé. Ce Concile nous a transformés en lopettes, en larves « culs bénis », sous le prétexte que Jésus n’a enseigné que l’amour. De fait ! Mais Il nous a demandé également d’aller enseigner toutes les nations, pas de nous coucher devant une « religion » merdique, de vénérer un salopard criminel ou d’imiter ses saloperies et ses carnages sataniques, sa doctrine inhumaine. Au Moyen Age, on les calmait, ces arriérés! Et manu militari encore ! Voyez les Templiers et la chevalerie! Louis XVI a dit un jour : « encore faudrait-il que l’archevêque de Paris croit en Dieu ! » Déjà !!! Depuis Vatican II, des prélats, des prêtres et des cathos parlent avec onction et compoction, air douceureux et mains jointes et nous affirment (sans rire) que ces putains d’ordures sont nos frères !!! J’ai dit à un prêtre, après avoir lu le torchon pondu par les évêques au sujet de l’accueil aux (im)migrants que le jour où son église sera transformée en mosquée et où sa tête et celles de ses confrères rouleront sur les marches de l’autel, il serait content! Mais non, mais non, qu’il m’a répondu, ce couillon, nous sommes chrétiens et en tant que chrétiens, bla bla bla ! Allez tchao, mon père ! Et oui, nous sommes trahis par nos élites spirituelles, celles qui devraient l’ouvrir pour défendre leurs ouailles. Nous sommes loin du cher Cardinal Pie (19e siècle, évêque de Poitiers) à qui il était impossible de la faire fermer ! De toute façon, je n’ai pas confiance dans le Cardinal, pas plus que dans le pape. Moi, j’aimais JP II et surtout Benoît XVI très incompris, car beaucoup ne l’ont pas bien écouté ou n’ont jamais lu ses écrits … Allez ! Vive la France éternelle! Mort à la gueuse (on la pendra! et ses serviteurs avec!) ET vive…celui qui arrive pour nous sauver ! A Bon entendeur…!

  3. Ce qui me réjouit c’est qu’un scandale se transforme en une œuvre positive !

  4. Le catholicisme c’est surtout Clovis et Charlemagne, qui étaient des guerriers redoutables, c’est à eux que nous devons la religion catholique,
    Clovis s’est converti au catholicisme vers 500 après JC, avec 3000 de ses guerriers. Ils vivaient dans des temps un peu plus difficiles qu’aujourd’hui, au lendemain des invasions des Huns.
    Dès le départ il y eut séparation du pouvoir spirituel et temporel, le pape détient le pouvoir temporel, alors que les chefs de guerre tiennent le pouvoir temporel.
    Dès le départ aussi il y a eu divergence entre ceux qui pensaient que chef de guerre et chef religieux devaient être la même personne, car c’est Dieu qui donne la victoire, c’est expliqué dans wiki : aryanistes.
    Donc quand les curés et les évêques nous font du vivre ensemble, de l’appel à la compassion, à l’amour de l’autre, ils font du religieux, ils ne sont pas en dehors de leur rôle, il y a juste un double jeu de la part de personne qui sont nommées par le ministre de l’intérieur sur proposition du Vatican.
    Les catholiques peuvent toujours prendre exemple sur Clovis, Charlemagne ou même Charles Martel, si curé et évêques ne leur conviennent pas..

    • Ils ont surtout à prendre exemple sur Jésus, dont ils se disent, et probablement se croient, les disciples

  5. michadri
    Des trois plus grands monothéismes c’est le judaïsme qui a créé, puis sacralisé et dogmatisé, la croyance en une bonne violence prétendument voulue par Dieu. Dans le Livre de Josué (mais pas seulement) il a même explicitement attribué à Dieu au moins un appel à commettre un très explicite génocide.
    Jésus a tenté de détruire cette horrible croyance et de la remplacer par le seul appel de Dieu à pratiquer l’amour universel, la paix et la non-violence. Mais, dans les siècles qui ont suivi, l’Église en formation a affirmé que le Dieu des chrétiens est le même que celui qui commandait les massacres dans l’Ancien Testament.
    C’est cette théologie criminogène du judaïsme, re-sacralisée et dogmatisée par l’Eglise trahissant Jésus, qui a permis au prophète Mohamed et aux rédacteurs du Coran de lancer leur nouvelle religion EN AGGRAVANT TERRIBLEMENT la croyance dans la « bonne » violence de Dieu, déclarant celle-ci juste et nécessaire jusqu’à la totale soumission du monde au nouveau Dieu Allah.
    Je trouve extrêmement grave que les catholiques d’aujourd’hui ne voient pas la nécessité de rejeter clairement la croyance indirectement criminogène QUI A ÉTÉ RÉ-INSCRITE et RE-JUSTIFIÉE dans le Nouveau Catéchisme au tout début du 21e siècle.
    Au moins aussi efficacement que l’islamophilie des faux laïcs de droite et de gauche, et que l’islamophilie des hiérarques catholiques, ce manque d’exigence des chrétiens de base conduira à l’élimination du christianisme et à son remplacement par l’islam.
    Et donc à l’élimination, du même coup, de la possibilité de participer à la pacification du monde par la voie religieuse. C’est ce que j’ai essayé d’expliquer ici (la provocation que j’avais mise dans le titre pour réveiller les chrétiens était sans doute une erreur puisque l’échec est à ce jour total) :
    http://www.blog.sami-aldeeb.com/2011/09/18/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse/

    • Dans ses vidéos, l’abbé Guy Pagès explique très bien comment les Arabes ont été judaïsés. Il n’y a qu’à lire l’Ancien Testament, pour constater que les jihadistes appliquent fidèlement les commandements de Yahvé, d’où découle la charia, soit dit en passant. Et le tort de nombreux chrétiens est de considérer cette violence comme légitime, confortant ainsi les musulmans dans leurs exactions.

      • Pivoine
        Les chrétiens ne considèrent pas cette violence comme légitime et je serais plutôt étonné que ce soit le message de l’Abbé Pagés !
        Par contre, les chrétiens ont trop longtemps considéré que l’Islam est une religion. Que cette religion ressemble à la nôtre parce qu’elle délivre le même message de charité !
        Je ne vais pas développer … on sait aujourd’hui ce qu’il en est de l’Islam, de la Taqqiya, de l’ignorance des chrétiens, des différences entre nous …
        A part les  » collabos  » qui ne veulent pas savoir !

        • Non montecristo, ce n’est pas si simple. Les chrétiens doivent PROUVER que leur religion est différente de l’islam DANS SA THÉOLOGIE.
          Il faut que celle-ci cesse d’être ambigüe et que soit très clairement rejetée la croyance dans la « bonne » violence de Dieu, dont le Nouveau Catéchisme redit, hélas, UNE FOIS ENCORE, qu’elle était justifiée à l’époque de l’Ancien. Testament.

      • pitie lisez la Bible, c’est beaucoup plus complique et spirituel que ça, quand Dieu a demande à Josue d’exterminer les phillistins entre autre (aujourdhui on les appelle les palestiniens) c’était pas pour faire joli dans le cv mais pour pas que le peuple juif soit influenc par les pratiques barbares de ces peuples qui faisaient des sacrifices humains (leurs premier né) pour leurs dieux. mais le peuple n’a pas.vraiment écouté Dieu, c’est pourquoi aujourd’hui ils en paie les conséquences.

        • Il y avait aussi d’autres peuples que les Israélites devaient exterminer sous les ordres de Jahvé.

        • lila
          S’il vous plaît, ne fuyez pas le vrai problème et ne répondez pas à côté de la question. Vous alimentez, de cette manière, MÊME SI C’EST INDIRECTEMENT, la théologie DIRECTEMENT criminogène de l’islam actuel.
          Exactement comme elle fut alimentée dès la création de cette nouvelle religion par l’Eglise présente antérieurement.
          Le vrai problème que je pose c’est : les chrétiens, ceux qui se réclament de l’enseignement de Jésus contenu dans les Évangiles, doivent-ils continuer de croire – COMME LE LEUR DEMANDE LE NOUVEAU CATÉCHISME – qu’à l’époque de l’Ancien Testament, LEUR Dieu a commandé d’exterminer des peuples parmi lesquels étaient pratiqués des actes barbares.
          C’est une conviction EXACTEMENT DU MÊME TYPE que celle qui anime les islamistes violents d’aujourd’hui et des 13 siècles précédents.

    • Je viens de lire votre texte (en cliquant sur le lien). Et je suis d’accord avec ce que vous écrivez. Les monothéistes se doivent de faire un tri dans les versets de l’Ancien Testament. Je me suis entretenue avec des Témoins de Jéhovah, des Mormons, etc… (cad des chrétiens de religion + récente), et j’ai toujours été frappée en ce qu’ils trouvaient légitime la violence exigée par Jahvé. Comment veut-on, après ça, que les musulmans renoncent à la violence du Coran (qui n’est qu’un copié-collé de la Bible, pour la + grande partie), puisqu’on ne remet pas en cause cette violence « divine » ?

    • Mais il est près important de souligner que la bible est supplantée par le nouveau testament. Ce qu’il faut retenir de la bible sont les dix commandements parce qu’ils sont éternels. La bible, que certains appelle sainte, n’est qu’un livre écrite par des hommes. La bible fut écrite sur plusieurs siècles. Elle n’est pas tombée du ciel. Elle résume l’histoire des hommes sur des millénaires et plus particulèrement pour la partie moyenne orientale. La bible n’est donc qu’un livre d’histoire du comportement des hommes dont certains, appelés prohètes furent inspirés du Vrai DIEU; D’autres continents ont également une histoire, l’Australie, les Amériques, Etc……; Les violences décrites dans la bible relate le comportement des hommes mais ne furent jamais commandées par DIEU lui-même, mais les viloences sont toujours inpirées par le shaytan. Un exemple: Satan dit à Abram, si tu aimes vraiment DIEU, serais-tu capable de lui offrir ton fils Isaac en offrande en l’immolant. Abram, le coeur gros voulut donc prouver qu’il aimait DIEU plus que tout et se prépara…A ce moment là le Vrai Dieu arrêta la main d’Abram ( qui devint Abraham) et lui envoya un mouton. Les musulmans utlisent cette version en disant que c’est Ismaël, alors qu’Ismaël est un fils illégitime et d’ailleurs comme précisé dans le code islamique, Ismaêl est haram…. Il faut lire la bible et bien la comprendre. La bible n’oblige jamais quiconque à tuer à la demnde du Vrai, mais c’est l’homme qui agit par son libre arbitre…….. Tandis que dans le koran tout est à l’impérati, koran dérivé du judaïsme d’ailleurs, c’est à dire des juifs déchus, condamner à errer……Le koran contient 6236 versets et 250 au moins obligent le musulman à tuer son semblable. Comme par exemple:  » Faites la guerre aux crététiens… – – Vous ne les avez pas tués, c’est allah qui les a tués — ou encore : – – Tuez vos ennemispartout où vous les trouverez……….baignez-vous dans leur sang. Telle est la récompense d’allah due aux infidèles……….. Une explication par l’image…https://plus.google.com/107512377163920733820/posts/R8WmNpUaYQE?pid=6141647930938932594&oid=107512377163920733820Il faut fuir l’islam qui est une fausse religion qui ne fait que des appels au crime. Il suffit d’ouvrir les yeux et de voir. Il existe 57 pays musulmans, avec l’islam partout, mais lapaix nulle part. Les musulmans fuient leurs pays. Pourquoi ? Pourquoi ne vont-ils pas se réfugier en Arabie Saoudite ou au Qatar ? Non les musulmans vonrt mendier dans les pays chrétiens. J’offre 25 000 euros à celui qui me trouvera les versets suivants dans le koran: a) –ô musulmans, aimez les juifs parce que ce sont eux qui ont reçu les dix commandements de DIEU par l’intermédiaire de Moïse.b) –ô musulmans aimez les chrétiens, car ce sont eux qui ont la mission de diffuser le message de Jésus fils de DIEU, message de rédemption pour l’humanité.c) -ô musulmans, aimez vos ennemis plus que vous-mêmes

      • Andr
        Tout ce que vous dites est juste (*) mais ne contredit en rien ce que je dis moi-même. Ce qui n’est pas bien c’est que vous semblez vouloir excuser les chrétiens quand, AUJOURD’HUI, ils continuent d’attribuer à Dieu les appels à exterminer des peuples entiers à l’époque de l’Ancien Testament.
        Croyez-vous que, si les chrétiens faisaient leur boulot de mise en question PUBLIQUE de ce qui reste SPIRITUELLEMENT MONSTRUEUX dans leur catéchisme on pourrait, comme on vient de le faire, nommer à la tête de la Commission des Droits de l’homme de l’ONU un dirigeant de l’un des pays islamiques les plus barbares ?
        Il n’y a pas que nos dirigeants politiques sans aucune spiritualité (pas même laïque contrairement à ce qu’ils prétendent) qui se conduisent aujourd’hui comme des salauds, il y a aussi les dirigeants de l’Église catholique.
        (*) n’oubliez tout de même pas la précision attribuée à Dieu dans les Dix commandements, et qu’on « oublie » systématiquement : « Je suis un Dieu jaloux, qui punit la faute des pères sur les fils jusqu’à la quatrième génération ». Comme énoncé moral on pourrait peut-être faire mieux, quand on est Dieu, que cette justification de la vengeance sur les descendants des fautifs !

  6. L’idéal serait que lorsqu’un pretre a une attitude de dhimmi lors d’un office;des fidèles l’interpellent sur cela.Puisque nous sommes attaqué,nous devons riposter ou au moins nous défendre.Le Christianisme et le Judaisme n’ont rien à voir avec cette croyance mortifère qu’est la secte à momo.

  7. Quelqu’un peut-il expliquer pourquoi l’abbé Pagès a obéi à cet ordre absurde? Que se serait-il passé s’il avait refusé d’annuler?

  8. bravo à l’abbé Pages
    j’invite tous les chretiens à mieux connaitre l’islam car je suis persuadé alors que beaucoup moins de monde oserait parler de religion d’amour!!!!
    Ne faudrait il pas aussi que certains de nos grands ecclesiastiques s’inquietent un peu de l’avis des chretiens!!!!

  9. Le cardinal Vingt-Trois est un administrateur de la bureaucratie de l’église catholique de Paris et un chef de clan, qui traite d’égal à égal avec la bureaucratie socialiste de la Mairie pro-gay de Paris, sa cousine, pour se partager les rentes de l’idéologie dominante en sursis !

  10. Il est dommage que la saine réaction à la grandissante dhimmitude de l’Église catholique n’aille pas jusqu’à rappeler la révoltante ré-animation de la croyance en une « bonne » volonté de violence du Dieu des chrétiens dans le Nouveau Catéchisme.
    Mais il faut savoir voir le bon côté des choses, même quand elles sont imparfaites, et je me réjouis du soutien grandissant aux initiatives de l’abbé Pagès.

    • Oui l’Abbé Pagès est un Saint homme pour moi! Il mériterait d’être plus connu/

Les commentaires sont fermés.