Afghanes en péril : où sont nos féministes ?

Le 10 novembre 2001, Thierry Ardisson recevait Latifa, une jeune Afghane, pour son livre Visage volé, avoir vingt ans à Kaboul. Terminant  l’interview bouleversante de cette jeune femme, il concluait : «on ne pourra pas dire que l’on ne savait pas ».

Le 27 septembre 1996, jour de l’entrée des talibans dans Kaboul, Latifa avait seize ans et des rêves plein la tête. Elle avait hâte de grandir pour devenir journaliste. Malgré la guerre qui sévissait en Afghanistan, depuis dix-huit années, elle était plutôt insouciante et heureuse de vivre… Dès lors, les écoles furent fermées et, comme toutes les femmes, Latifa fut humiliée, insultée, obligée de vivre en recluse et de porter le tchadri. Maltraitée par un pouvoir monstrueux, elle a vu son existence confisquée.

Latifa a fui son pays avec une partie de sa famille.C’est ainsi qu’elle a pu raconter le calvaire des femmes afghanes.

Ce livre fait donc le récit terrible de sa vie sous la tyrannie des talibans, de ses espoirs brisés mais aussi de son combat pour que les femmes afghanes retrouvent leur liberté et leur dignité.

Le 16 août 2021, alors que le monde entier faisait semblant de s’étonner et de s’émouvoir d’un retour, prévu et organisé, des talibans au pouvoir, le dictateur Macron faisait un show télévisé pour faire diversion…

Il espérait que parler de la cause afghane aux Français leur ferait oublier ses dérives liberticides et l’apartheid qu’il venait d’instaurer au nom de la sécurité sanitaire.

Sous une autre forme, il insultait à nouveau les Français, les prenant, encore et toujours, pour des imbéciles, certes  attentifs à l’Afghanistan mais préoccupés, plus encore, par le sort de leur pays et une rentrée qui pourrait s’avérer très difficile…

Il aspirait aussi à se donner la stature mondiale après laquelle, il court, vainement, depuis mai 2017.

Sur Riposte laïque, vous lirez la relation de l’intervention de ce pitre dictateur, il est donc inutile de disserter sur le sujet.

Heureusement, via Ursula von der Leyen, l’EU a réagi immédiatement à la prise de Kaboul, en relayant  le tweet de Josep Borell i Fontelles, Haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, vice-président de la Commission européenne, un tel titre gageant de son efficacité, l’Espagnol a déclaré :

« La vie humaine doit être protégée et la sécurité et l’ordre civil restaurés. Les Afghans méritent de vivre dans la sûreté, la sécurité et la dignité. La communauté internationale soutient et appelle toutes les parties à faciliter le départ en toute sécurité des ressortissants étrangers et des Afghans qui souhaitent quitter le pays. »

Nous voici donc rassurés pour le peuple afghan, leurs mères et leurs filles !

Et surtout, sur l’invasion migratoire conséquente, le terme taliban signifiant élève d’une école coranique, il faut savoir qu’ils sont de nationalités multiples : Pakistanais,  Arabes du golfe Persique… et que placés tout petits dans des madrassas, ce sont de vrais sauvages, haineux et sans pitié, sachant fort bien manier le coutelas…

Les marchands de bougies, de nounours, de post-it… risquent de faire de bonnes affaires.

Au milieu de ce fatras de paroles verbales, il est un silence, qui ne surprendra personne, celui des féministes… Comme à Cologne, comme presque chaque jour en France, elles ne peuvent que se taire : les talibans sont musulmans…

Vingt ans plus tard, des milliers de témoignages plus tard, Caroline Fourest, Clémentine Autain, Caroline de Haas, etc. ne pourront pas justifier leur mutisme par “on ne savait pas”.

À chaque fois, elles savent toujours et fort bien. Toutefois, être une féministe française ne consiste qu’à poursuivre de sa hargne le mâle blanc…

Daphné Rigobert

https://www.youtube.com/watch?v=JkvfHgfYkUk

image_pdfimage_print

42 Commentaires

    • Nos féministes vont débarquer a Kaboul les Bains pour aider ces pauvres femmes. Heu ! j en vois qui rigolent au fond de la classe. Je sors.

  1. Eh bien je vais vous dire où elles sont et ce qu’elles font : elles se lèchent le dindon quelque part au soleil…et sans saumure.

  2. En France les féministes ne sont intéressées que par le broute-minou. Ça ne me regarde pas mais il faut le savoir.

    Est-ce une spécifité française ? Je ne sais pas… et je m’en fous…

  3. Ces sales femmes n’ont qu’un ennemi, l’homme blanc hétérosexuel. Même si c’est cet homme blanc hétérosexuel qui les traite le mieux au monde…

  4. Honte à ces féministes de pacotille qui vont finir aux guignols de l’info

  5. ces deux personnes ont toujours été lamentables….pas étonnant leur silence ….elles n’agissent que contre la France et L’Occident …

  6. elles attendent le renouveau de la masculinisation de la société française, tous ces jeunes males virils pour remplacer le patriarcat blanc ringard

    • C’est vrai ça, regardes les pubs maintenant tu ne vois plsu que des blanches avec des noirs.
      Le seul cas où j’admets cela c’est la musoque, parce que un blanche vaut deux noires

  7. Parce qu’il y aurait eu un trisomique pour croire que ces dindes agissaient pour autre chose que soutenir la politique des collabos immigrationistes au pouvoir ? Naïfs va !

    • Je ne suis pas d’accord que tu insultes les dndes. Au moins elles servent à Noel et en plus on peut leur fourrer le cul

  8. Bof, l’Afghanistan c’est loin. Et pis même les journalistes et leurs caméras se sont barrés. Rien ne vaut le confort parisien.

  9. Ces femmes notamment Autin, quand elles passent à la TV, elles sont très virulentes.
    On se fait presque engueuler. Elles y vont à fond, dans le discours victimaire, et culpabilisateur, et surtout Autin, qui est très dure.
    Mais pour aider Mila, y a plus personne.
    Le double jeu de ces féministes, et leur lâcheté. !!!!

  10. où..? mais dans les boutiques… les restos… les bars…. les cinémas…..en vacances.. …

  11. L’Afghanistan est moins loin qu’il n’y parait, les afghans n’ont que 2 frontières à traverser pour se présenter à la frontière grecque, pour ça ils n’ont que deux pays à traverser et ces 2 pays dont le but est la conquête islamique, feront tout pour les aider à passer pour que l’invasion islamique de l’Europe se poursuive.

  12. La plupart des femmes ignorent probablement qui sont ces 3 pseudo féministes et « l’ opinion » de ces 3 mochetés pèse autant qu’ un atome d’ hydrogène , c’ est dire !

  13. Comment peuvent-elles oser parler de la condition féminine le derrière bien au chaud dans un milieu super protégé. Elles devraient avoir honte de ridiculiser la gente féminine par leurs logorrhées insignifiantes qui les rabaissement plutôt qu’autre chose. On n’en veut plus qu’elles débarrassent le plancher.

  14. Ce n’est pas notre problème ! Que ceux qui se sentent concernés aillent en Afghanistan faire la révolution locale avec des kalachnikov et nous fassent pas chier!!!! Les journalistes sont invités à y participer aussi d’ailleurs, eux qui ont toujours de la gueule derrière le micro ! Allez ouste!!!!!!

  15. Tiens je vais me faire l’avocat du diable, pourtant Dieu sait combien je hais ces c*nnasses… au moins elles se taisent, évitant ainsi les vaines et stériles rodomontades de certains, comme par exemple VOTRE ministre des AE… yaka, faucon, etc.. depuis quand un vaincu dicte-t-il sa conduite au vainqueur ? Le frankistan est dans le camp des vaincus dans cette guerre, faut s’y faire !
    Le sort de Latifa est peut être bouleversant, mais moi ma solidarité, mon empathie vont aux mères des 89 soldats français morts dans cette guerre qui n’était pas la leur, vous y pensez un peu à ces mères avant de partir en inutile croisade pour les afghanes ?

    • Pour les émouvoir davantage, il vaut mieux parler de leurs jeunes et belles épouses et leurs enfants….pas de leurs « vieilles mères »

  16. On pouvait entendre sur un marché à Kaboul : « quand la burqa me va , tout me va mais le tchador , par allah , je l’ adore ! »

  17. paris kaboul 7000KM route de la soie les gentils talibans en quatre jours de route chez vous

  18. la turquie a fait un mur les afghans arrivant par l iran regardez une carte

  19. en fait comme les nazis de gauche moderes fuyant les nazis d extreme droite radicalises

  20. Le parasite et Super Salope Cécile Coudriou d’Amnesty International demande d’accueillir les bobos afghans qui pendant 20 ans ont été gavé de dollars US, en commençant par la caste des « journalistes afghans » !
    Les sans dents, illettrés, ce qui ne sont rien peuvent crever !

    • on a honte rétrospectivement de notre épuration d’après guerre….sinon what else ? encore des histoires d’amour contrariées ?

      • J’ai eu vent dans ma famille d’une « tonte » par erreur d’une femme par ces fameux épurateurs. 4 frangines ont tu cette horreur jusqu’au début des années 2000, c’est à dire jusqu’au bout de leur vie.
        J’ai compris à ce moment les passages à vide de la « tondue » pour rien.

        Je ne pardonne pas, c’était ma mère……….

  21. Mais que veux tu faire avec ces gouinasses. A part t’en servir comme paillasson

  22. Il faut être très alcoolisé pour trouver un semblant de féminité chez Caroline de Haas ! Ce truc répugnant me renvoie l’image du serpent !

    • c’est aussi sa protection….elle tuerait pour punir un regard de désir masculin (rire) vous l’imaginez détendue, aérienne, acceptant avec un sourire bienveillant des hommages masculins ?

  23. Les Afghanes ne sont pas en péril, puisqu’elles sont maintenant sous la protection des puristes de la religion de paix, d’amour et de tolérance, laquelle est défendue par ces féministes… alors, tout va bien.

  24. Le féminisme est devenu avec S. de B. une autre fumisterie de cette caste rouge entretenue par les larges ratissages lrem avec collusions mondialistes.

    • pensez vous…pendant la guerre de 14 où mourraient chaque jour des milliers de pauvres gars, de vraies « amazones » emmenaient leurs conquêtes en croisière en méditerranée…hé oui….la belle époque a été un fourmillement de féminisme intellectuel : cocotte, oui pour la sécurité matérielle, mais …on s’éclatait dans les froissements de robes de la « sororalité »…dès qu’on n’est plus écrasé de fatigue prolétarienne, et qu’on a les moyens financiers de sa liberté….vogue la galère à rames ou à voile (rire)…

      • @zéphyrin
        Et qui étaient les conquêtes de ces amazones pendant que des milliers de pauvres gars mouraient pendant la guerre 14 ?

        • ben pas des ouvrières d’usine, vous vous en doutez…
          je connais quelques « écrivaines » entre autres et des cocottes mondaines…la plus célèbre Liane de Pougy.

  25. Votre article induit une réflexion sur l’islamophobie, ce sentiment irrépressible de peur de l’islam chez les Citoyens.
    Le Parisien et autres médias nous montrent un avion cargo US, transformé en bétaillère où l’on voit 600 afghans ou plus, entassés dans la soute afin d’être « évacués ».
    Ma réflexion appuie votre constat de complicité des islamo-féministes. La voici!
    Ce bétail humain entassé dans cet avion manifeste une islamophobie en forme de panique, au point de TOUT quitter. Islamistes eux aussi, ils ont peur des islamistes leurs coreligionnaires.
    Ils sont mille fois plus islamophobes que nous, qui ne quittons pas notre Pays malgré la peur de se faire agresser, égorger, poignardé, écrasé… par quelque salafiste en mission pour allah.
    Que font les associations islamo-gauchistes?

    • Tout a fait bien vu : c’est l’islamophobie (sens propre) dans les rangs meme de l’islam qui preexiste a la notre, tant que nous ne sommes pas soumis a leurs lois. En gros la peur de la Muttawah, comme dans les regimes « forts » celle de la police politique.
      J’en tiens pour l’assertion que les 1° islamophobes st (bien) les musulmans.

  26. Féminisme à géométrie variable, le jour où la charia va s’appliquer en France, elles vont comprendre leur douleur!

  27. sur des images d’il y a quelques décennies , quel plaisir d’entendre des féministes dire qu’elles veulent associer les hommes à leur lutte « parce qu’elles les aiment »!!
    Au moins les pétroleuses d’aujourd’hui n’ose pas encore dire qu’elles les détestent, bien qu’elles le hurle de tout leur mots et de tout leur corps….
    il ne faut pas trop qu’elles se coupent de la gent féminine, n’est ce pas….il faut quand même pouvoir les approcher (sourire)

Les commentaires sont fermés.