Afghanistan : 88 soldats français tués, 700 blessés, pour quel bilan ?

Publié le 15 mai 2014 - par - 871 vues
AFGHANISTAN 1967 et 2011

AFGHANISTAN 1967 et 2011

Avec la fonte des neiges, les talibans ont commencé leur offensive de printemps en Afghanistan, attaquant les postes de police et les organismes officiels. En douze ans de guerre, la coalition occidentale de 140.000 hommes, malgré son écrasante supériorité technologique, n’a jamais réussi à mater la rébellion. Et la recrudescence des violences augure de lendemains tragiques, quand les 50000 derniers soldats occidentaux auront quitté le pays fin 2014.

Il faut être un doux rêveur pour croire que l’armée afghane, corrompue, peu motivée et largement infiltrée, pourra tenir tête aux farouches guerriers pachtouns qui attendent leur retour triomphal à Kaboul. Cette armée n’est qu’un tigre de papier et ne tiendra pas plus longtemps face aux talibans, que n’a tenu l’armée sud vietnamienne face au Vietcong en 1975. D’ailleurs, selon l’Institut d’études International Crisis Group ( ICG ), basé à Bruxelles, “la tendance générale est à une hausse des violences et des attaques des insurgés”. Cette guerre ira donc rejoindre dans l’histoire, la longue liste des guerres insurrectionnelles ingagnables. Et le seul point positif  de cette folle expédition, aura été de remettre à niveau notre armée sous équipée et d’apporter à nos soldats une inestimable expérience de la guerre, atout essentiel pour garder le rang d’une armée de première catégorie. Un bien modeste bilan au regard de nos 88 soldats tués et des 700 blessés sur le théâtre d’opérations afghan.

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi