Afghans : Comment manipuler profond sans se faire remarquer

10 intrépides Afghans en attente d’embarquer. « Il faut sauver les Afghanes », qu’ils disent!

 

Ça vous fait quoi à vous, de lire ceci :

Une cinquantaine d’Afghans sur la plage à Piriac-sur-Mer : « Je ne peux m’empêcher d’être triste quand je repense à ma femme et mon fils de 2 mois restés à Kaboul » (MàJ)

Moi, ça me fait vomir !

Mais il ne fallait pas décamper en les laissant sur place, connard ! Un bébé de 2 mois…….(J’espère que tu ne le reverras qu’à son 18ème anniversaire et qu’il te démolira ta sale tronche de lâche !)

Vous savez ce qui me rend triste, moi, gros rampant? C’est de vous voir en slip de bain à vous bronzer pendant que votre esclave est empaquetée dans plusieurs couches de tissu !

Je continue la lecture :

​Après onze jours de quarantaine, les „réfugiés“ afghans ont enfin retrouvé la liberté. Ils étaient une cinquantaine,(50 glorieux intrépides qui ont laissé femmes et enfants sous les bombes ?) ce dimanche 5 septembre, à fouler le sable de la plage le Razay à Piriac-sur-Mer, avec un mélange de bonheur et de mélancolie. Car Najib-l’intrépide et Azzedine-le-valeureux „foulent le sable de la plage » pendant que Bousha, restée à la maison avec Sephora, Djamila, Faatin et Osama fouille les gravats à la recherche de détritus à leur servir ce soir. Mélancolie, qu’ils disent ?

Je poursuis :

Un vent de liberté a soufflé sur la plage le Razay ! Depuis mercredi 25 août, les 88 réfugiés afghans étaient placés en quarantaine Covid dans un centre de Vacances à Piriac-sur-Mer. Ce dimanche 5 septembre, une cinquantaine d’entre eux a profité de cette levée de cloche pour enfin s’éloigner du centre. Direction la mer pour découvrir les plaisirs de la plage. Ils s’y connaissent, en sable, les Touaregs.

Pendant ce temps, Bousha, restée à la maison avec Sephora, Djamila, Faatin et Osama découvre les plaisirs du viol, de la torture, de la faim, de la peur et de tous les divertissements talibans.

Pas besoin pour Najib et Azzedine d’apporter les sandwichs, puisqu’il y a buffet à volonté ! Et la plage, sans blague, rien de mieux pour les repérages…

Pour la grande majorité, c’était bien la première fois qu’ils voyaient l’océan. Et ta femme, connard ? Elle « voit » quoi, pour le moment à l’instant où tu te « ressources « au bord de la mer ? Un surin qui la menace ? Un tranchelard dans la main d’un « nouveau » taliban, de ceux qui « promettent » que les femmes auront le droit de respirer à condition de le faire derrière un grillage facial? Elle voit son plus jeune, Osama, qui hurle de terreur, pendant que tu admires le spectacle des vagues qui caressent le sable ?

« La France a une part d’Afghanistan en elle », qu’il disait, l‘autre pommadé ? Il attend quoi, alors, pour grillager la Trogneux ?

Anne Schubert

P.S. : question fondamentale : ces 50 héros ont-ils bénéficié de l’injection salvatrice ? Je dis ça, c’est juste pour les autres, hein !

image_pdf
0
0

9 Commentaires

  1. Hé ouais ! il n’y a que des Afghans et pas d’Afghanes , mais ça n’interpelle pas ces abrutis qui nous gouvernent qui de surcroît ces Afghans sont en » vacances » sur le compte du CON tribuable Français ,nourris, logés , blanchis ….Alors qu’il y a en FRANCE des centaines de SDF …..La FRANCE ,me disait un ami étranger (Islandais) est devenue la poubelle de l’europe .

  2. Bonsoir je suis absolument d’accord avec tout ce qui est évoqué . Je suis même en colère . mais le vocabulaire grossier n’apporte rien sinon de vous discréditer . Dénoncer ou crier l’injustice faite aux femmes oui oui oui plus que tout . Le comportement ignoble et honteux des hommes oui oui oui mais ne soyons pas plus « sales » qu’eux avec un langage dégradant . .il s’agit d’un combat du bien et du mal qui n’est pas à notre mesure humaine .

  3. Le minium eut été d’exiger de ces afghans qu’ils laissent leurs épouses se promener sans burka, nikab et autres prisons de toile, pour leur faire admettre dès le 1er jour qu’en France, on doit vivre comme les Français. Mais attendre de Macron qu’il impose un quelconque respect de nos coutumes et droits des femmes à des musulmans, surtout rigoristes… Utopie !

  4. Sur RTL ce matin la mise en scène du père seul en France qui téléphone au fils resté là bas pour lui demander comment va ses frères et soeurs et sa mère. Voilà ce qu’ils ont trouvés pour faire pleurer dans les chaumières afin que les français acceptent le rapatriement des familles de LÂCHES qui se sont barrés en abandonnant toute leur famille pour sauver leur carcasse au lieu de rester et prendre les armes pour les protéger et défendre leur pays. Voilà le genre de larves que Macron et sa clique nous oblige à entretenir pendant que là bas des femmes afghanes se battent seules et manifestent devant des terroristes pour conserver leurs droits. Qu’est qu’on attend pour mettre toutes ses laves dans un avion direction retour au pays !

  5. La semaine dernière, RTL nous apitoyait sur le sort d’un afghan ayant un passeport français (c’est lui le dit) et qui est installé dans la magnifique banlieue lyonnaise « la Duchère » où, d’après le journaliste il a « un restaurant ». Ce français de papier a donc emmené sa femme et ses enfants en vacances en Afghanistan. Ils étaient là bas.
    Bon, RTL nous a donné des nouvelles ce matin. Ouf, on l’entend qui téléphone à sa fille. Ouf, on apprend qu’il a pu rentrer en France. Zut : sa femme et ses enfants sont restés en Afghanistan. C’est ballot !

    • Pour ceux qui sont intéressés par ce endroit idyllique dénommé « la Duchère ». Il y des barres, quelques arbres. Les quelques femmes croisées sont toutes bâchées. Les hommes sont en gandoura.
      Les quelques commerces sont subventionnés par la Mairie.
      Notre afghan vend dans « son restaurant » quelques boulettes/riz.
      Des jeunes, contrariés de l’arrestation de leurs dealers, ont tout simplement mis le feu à la bibliothèque.
      Pas grave, faut pas se décourager : la mairie a reconstruit et racheté les livres.

  6. Je suis Père et Grand Père et j’ai connus la guerre son occupation et ses bombardements ! Face a ces dangers les seuls hommes absents étaient les prisonniers de guerre et les déportés …et face a ces dangers je n’ai jamais vu un homme fuir en abandonnant sa famille ! Je n’ai aucune pitié pour ces lâches qui nous arrivent en conquérants et si j’avais une once de pouvoir je les ferais fusillés des qu’il touchent notre sols !

  7. c’est drole mais les médias français ne montraient que des femmes descendant des avions français, accompagnées de gamins et d’un homme par ci par la

Les commentaires sont fermés.