Afghans : Hurmic, écolo-catho, champion de l’accueil

Le maire écologiste de Bordeaux, dès la chute de Kaboul, a annoncé qu’il était candidat à l’accueil de réfugiés afghans. Une générosité qu’il a exprimée sans attendre, quasiment par réflexe. Sans barguigner. Pour ce catholique pratiquant, l’Afghan donne l’opportunité d’apparaître comme le « bon Samaritain ». Le Maire a pris cette décision en écoutant son cœur, mais sans consulter le conseil municipal, ni les Bordelais, d’ailleurs. Il n’a pas été le seul ; dans un même élan de générosité, les maires de gauche ou écologistes des grandes villes de France l’ont imité : Paris, Lyon, Marseille… tous se sont déclarés prêts à accueillir des réfugiés. 

Mais, encore plus fort, le président de Bordeaux Métropole, Alain Anziani, maire socialiste de Mérignac, a fait adopter, par les 28 maires de la Métropole, toutes tendances confondues, une déclaration de la même eau. Tous, LR, divers droite, socialistes etc. ont déclaré vouloir accueillir des réfugiés sur leur commune ! Comme le titrait le torchon islamo-gauchiste « Rue 89-Bordeaux » : « sur l’accueil de l’Afghan, les maires parlent d’une seule voix ».

 

UNANIMITÉ DES ÉLUS POUR L’ACCUEIL

Cette unanimité s’est tout de suite concrétisée. 51 « réfugiés » ont été accueillis dans la foulée. À Bordeaux, selon nos informations, mais dans un lieu tenu secret. Ils ont été accueillis, dans l’immédiat, par « l’opérateur d’État » France Horizon. La préfète a déclaré qu’ils sont « pris en charge ». Nous sommes donc rassurés, leurs besoins sont assurés par l’État. Ils ont été mis en quarantaine, pour 10 jours, pour cause de Covid. Peut-être par crainte du variant « afghan » ! Nous ne doutons pas que nous les verrons apparaître, dans les rue de la ville, à l’issue de cet isolement forcé. Et, selon la préfecture, ils devraient être hébergés dans un nouveau lieu, lui aussi, tenu secret. L’adjointe au maire de Bordeaux, Harmonie Lecerf a expliqué : « Il s’agit d’éviter les curieux et toute intention malveillante, des pétitions circulent contre l’immigration des Afghans ».

Nous comprenons ce que cette gauchiste veut dire. Il y a bien unanimité des élus pour faire venir des Afghans, mais cette volonté ne se retrouve pas dans la population… Le Bordelais est bienveillant, accueillant, généreux, pas raciste pour un sou, mais il est possible qu’une certaine opposition à l’immigration existe… Alain Juppé avait pourtant multiplié les campagnes (coûteuses, mais payées avec les impôts des Bordelais) pour rééduquer la population contre le racisme. Plus exactement, pour culpabiliser les citoyens qui auraient des doutes sur l’opportunité de faire venir plus de musulmans à Bordeaux…

 

LA BITE ET LE COUTEAU

Comme les mineurs isolés qui arrivent en traversant l’Espagne, ces Afghans sont totalement démunis. Ils n’ont que « la bite et le couteau » comme le disent les prolos bordelais. On peut même supposer qu’ils n’ont même pas le couteau. Rassurez-vous, ils vont vivre sur l’habitant(e), et se procureront le couteau sur place. Les diverses ONG dont c’est la raison de vivre et le business, se chargeront de les équiper. On peut même prévoir une augmentation du chiffre d’affaire de ces spécialistes de l’aide aux migrants. Les mineurs isolés procurent à ces associations, par individu pris en charge, un chiffre d’affaire moyen de 50 000 € (payé par l’État, donc les impôts nationaux). Les Afghans, bien que non africains, devront bénéficier des mêmes avantages. Si ce n’était pas le cas, ce serait de la discrimination. On comprend mieux l’intérêt de faire venir cette population. Elle offre de l’activité aux divers éducateurs, aides sociaux, cadres associatifs etc. Ils sont les électeurs naturels de nos écolos gauchistes. Ce serait dommage, pour ces professionnels de la vie au crochet de la collectivité, de ne pas profiter de l’aubaine de cette manne publique.

 

PENDANT CE TEMPS LES AFFAIRES CONTINUENT

Pendant que l’opinion publique bordelaise s’inquiète des conséquences du charity business de l’immigration afghane, la politique locale continue dans la même direction. Bordeaux singe Paris et essaie même de dépasser les réalisations de l’équipe Hidalgo. La ville n’a jamais été aussi sale, les rues sont devenues des coupe-gorges, et le trafic de drogue se fait en plein jour… La ville la plus embouteillée d’Europe (normal pour une capitale du vin), continue dans sa lancée. Juppé avait interdit le Pont de Pierre à la circulation automobile, Hurmic est en train de limiter les voitures sur les boulevards… et de préparer la limitation généralisée à 30 km/h (ce qui ne changera pas grand chose, convenons-en). La disparition de la bagnole est très avancée, presque accomplie. Avec les autos disparaissent les entreprises qui restaient dans le centre, et la population active, laborieuse. Ces annonces d’accueil de migrants musulmans supplémentaires détournent l’attention de ces mauvaises actions qui accélèrent le changement de population. Hurmic a obtenu qu’à Bordeaux puissent s’appliquer le blocage des loyers, le permis de louer et l’interdiction de diviser les immeubles… Une prise de contrôle d’un marché qui était encore, en partie, privé. 

 

FAIRE DE LA PLACE AUX MIGRANTS

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, comme après la loi de 1948, d’une part la pénurie de logements va s’accentuer et d’autre part les propriétaires vont arrêter (faute de moyens financiers) d’entretenir leurs biens. Le centre historique va de nouveau se dégrader, comme il l’avait fait entre 1948 et 1989, date de l’abrogation de la loi de 1948. Notons que l’accentuation des difficultés de logement permettra de justifier les expropriations (qui existaient déjà sous Juppé, le plus souvent à bas prix, il s’agit de véritables spoliations) pour la construction de logements sociaux… Les vieux Bordelais sont priés de dégager pour faire de la place. Par un heureux hasard, ces logements sociaux permettent d’imposer des populations allogènes que les bailleurs privés (résistance plus économique que patriotique) rechignent à accepter…

Pierre Hurmic a peut-être oublié ses doigts dans la prise d’électricité renouvelable (mais heureusement pour lui, intermittente), pour autant sa politique ne manque pas de cohérence. La destruction de la société et de l’économie bordelaises sera une catastrophe historique pour cette ville plus que bimillénaire, mais elle devrait assurer la réélection de l’équipe de frappadingues qui l’accompagne..

 François Jay

image_pdf
0
0

17 Commentaires

  1. Que Monsieur le Maire se préoccupe des fêtes de NOËL sur Bordeaux plutôt que de nous imposer le Ramadan demain avec ce monde islamiste qu’il réclame en acceptant ces AFGHANS. Trop de français sont déjà dans la misère alors Mr HURMIC occupez vous en priorité des Bordelais et de ceux de la CUB.

  2. Tant que la population accepte tout…. les villes comme Bordeaux se transformeront peu à peu en autant de 93, Trappes, Marseille, Grenoble….Il n’y a eu aucun sursaut ni après Bataclan, ni après Nice….et ce n’est pas l’immigration illégale d’Afghanistan, de Turquie de Libye, imposée aux villes et villages qui fera réagir la même population.

  3. Que ces « poissons roses » sont donc idiots..ces gens vont violer, lapider et autre, les populations de cette belle province..ils sont adeptes de la charia et de la lapidation des femmes à près de 99%..
    Honte à ces gens qui nous mettent en danger..accueillent des gens qui ne nous veulent aucun bien..et laissent nos pauvres « desouche » à la rue..
    Ils « ont aidé nos soldats » parait-il..en effet, nous leur devons la mort de 10 de nos soldats sur le tuyau percé d’un de ceux là..qui les a fait se jeter dans la gueule du loup..

  4. Patience… Attendons que se manifestent les qualités de ces gentils immigrés.

  5. MAIS , ce cuistre dégénéré du bocal a-t-il demandé l’avis des citoyens de Bordeaux ?
    Comment une seule personne peut-elle prendre une décision aussi grave sans l’avis de ses CON citoyens ? … Encore un bel exemple de démocratie de la part des « kmers vert  » . Les Bordelais l’ont voulu , et bien qu’ils font avec maintenant !

  6. Un « catholique pratiquant » qui interdit les sapins de Noël ??? cherchez l’erreur!!!

    • « cherchez l’erreur!!! »…..pas d’erreur, le sapin de Noël est une survivance PaÏenne récupérée comme souvent par la religion d’après….

    • Encourageons tous ces artistes à prendre des réfugiés afghans chez eux!…. Mais ça ne va pas être facile de les en persuader ; ils préfèrent que tous ces réfugiés soient éparpillés dans les villes et les campagnes mais surtout pas devant leurs domiciles. Bravo les artistes!

  7. il semble que d’après les images diffusées par les télé française, qu’il n’y auraient que des femmes et des enfants qui sont exfiltrés d’afghanistan, (avec un homme par ci par là)
    refugees wilkommen !

  8. Moi je dis merci à un gars comme Hurmic. C’est en fait un pourvoyeur de voix pour Marine…

  9. Il y a hélas des cathos et des évangéliques qui s’acharnent à vouloir venir en aide aux migrants musulmans sans savoir s’ils sont intégrables ou non.Ainsi par exemple l’ONG allemande sea watch qui va pêcher des clandestins en méditerranée est financée par l’église évangélique allemande. Dans le cas de Hermic, il se peut que son allégeance au catholicisme serve de marketing politique. On vit dans un monde de fous, alors que des nudistes à Bordeaux voulaient manifester à vélo, on fait venir des Afghans et des Afghanes dont certaines porteront peut-être la Burqa, et que certaines piscines seronrt réservées aux porteuses de burkinis.

  10. N’amalgamez pas tous les catholiques: les prêtres de la Tradition ne font pas une friandise de l’accueil des migrants. Ils sont aussi d’authentiques résistants contre la dictature sanitaire. J’ai publié des articles ici et des commentaires non anonymes sur leur courage face à la répression de Macron et les pourris conciliaires de Vatican II, incarnés par le pape François,

    • Chez certains catholiques l’aide aux migrants est une erreur de compréhension de l’Evangile. Ils font l’ange et favorisent la « bête » comme le disait Blaise Pascal.
      Le bon Samaritain fait lui même, et à ses frais son acte charitable. Lire attentivement cette parabole est très instructif…

Les commentaires sont fermés.