Agression de Ménard : réponse du berger à la bergère Sandrine Hernandez

Publié le 9 mai 2018 - par - 96 commentaires - 4 726 vues
Share

La médiocrité morale du personnel politique, le nihilisme sordide de la postgauche, s’illustrent chaque jour davantage.

https://www.valeursactuelles.com/politique/interview-apres-son-agression-robert-menard-des-elus-socialistes-des-insoumis-de-nombreux-maires-filmaient-et-souriaient-quand-jetais-terre-95406

Ainsi en est-il du comportement abject du maire et de membres du conseil municipal de Saint André de Cubzac (Gironde) qui ont assisté avec complaisance à l’agression de Robert Ménard, qui venait dans ce village pour une réunion politique.

https://ripostelaique.com/a-tous-les-socialauds-commanditaires-de-lagression-de-robert-menard.html/comment-page-1#comments

Notons que sa venue avait été précédée par des propos très malveillants, mensongers, proférés par le responsable local d’En Marche, selon lesquels Robert Ménard aurait mis en place des « milices » à Béziers. Un appel caractérisé à violence et à la haine qui a porté ses fruits en motivant la venue de nervis prêts à en découdre, qui se sont permis d’agresser Robert Ménard au vu de tous, de le jeter à terre et de le tabasser (ce qui lui a valu quatre jours d’ITT).

Cette violence en réunion commise contre un élu de la République, sous les regards goguenards des élus socialistes de ce village qui ont laissé ces crapules accomplir leur basse besogne contre le maire de Béziers sans protester, sans intervenir, sans que personne ne vienne lui porter secours, comporte un caractère sacrificiel, obscène et sordide.

Le pompon revient à la conseillère municipale socialiste Sandrine Hernandez. Sans complexe, sûre d’être du côté du manche et de faire la maligne sans risque, elle s’est permis de se réjouir explicitement en ces termes : « Je dois avouer que voir Robert Ménard manger de la pierre cubzaguaise, ce n’est pas déplaisant ».
Une déclaration qui s’accorde bien avec son décolleté ouvert, son sourire et son regard vicelards qu’elle lance au photographe.

Qu’elle ne s’étonne pas de la réponse du berger à la bergère :

J’avoue pour ma part que je ne trouverais pas déplaisant de la voir dénudée et mise en levrette par une foule de migrants affamés.

Victor Hallidée

Print Friendly, PDF & Email
Share

J’espère qu’une plainte va être déposée contre elle pour non assistante à personne en danger. Dans sa déclaration elle reconnait qu’elle était présente et, en plus, qu’elle s’est réjouie du spectacle.

L’affiche de Marine Lepen oú l’on voyait un peu de sa cuisse avait alors succité les mêmes commentaires de la part des journalistes qui n’hésitaient pas aussi alors à sous-entendre que c’était une traînée. Cet article utilise les mêmes procédés diffamatoires gratuits et décrédibilise Riposte Laïque (qui prétend pourtant se distinguer des journalistes institutionnels).

Dany vas-y ! Celui qui s’ est pris les coups c’est Menard. Celle qui s’ en est réjouie c’est cette obscène peronelle. Elle reçoit un retour de bâton symbolique (3 lignes) bien mérité. Et ce pauvre crétin politiquement correct de dany fait de cette garce une victime ! Patronesse puritaine et débile, vas-y Balance ton porc !

Hillout, Lionel, vous m’avez l’air de sacrément baver sur la base de 3 lignes de conclusion justifiées qui n’étaient que l’écho d’un fait réel, violent, commis en groupe, devant un public voyeur, goguenard, laissant faire… scène sacrificielle obscène. Vous êtes de bien piètres analystes de texte et ne connaissez rien à la psychologie humaine. Par contre vous êtes dans l’air du temps, néopuritain (« balance ton porc » et autres retrouvailles avec la dénonciation et les séductions du bouc emissaire), sacrément coincés ! Deux patronesses outragées, pour 3 lignes un peu hard mais pas gratuites, parfaitement justifiées. Et hop !… lire la suite
Vous essayez de détourner le sujet en parlant surtout de la violence au sens général. Le problème, Victor, c’est que les mots ont un sens et que quand on fait le choix d’écrire et de publier, on assume. Personne ne vous a forcé à utiliser ces mots plutôt que d’autres. Vous auriez pu souhaiter que l’on fasse à cette femme ce que l’on a fait à Ménard: une loi du Talion primitive et simpliste, sans plus. Or vous basculez immédiatement dans l’humiliation sexuelle. Pourquoi? Est-ce nécessaire? Qu’est-ce que ça apporte de souhaiter un viol? Alors c’est quand même cocasse de… lire la suite
Lionel, vous avez un esprit très étroit. Les gochos et gochardes qui gloussent de plaisir en voyant un homme à terre tabassé manifestent des signes de jouissance devant l’humiliation d’un homme. Il y a là une métaphore sexuelle qui se pose un peu là ! Et ce sont ces mêmes gochos et gochardes qui organisent la submersion migratoire par des populations qui ont une culture archaïque, ultra-misogyne et violente, qui violent et tuent partout où ils passent. Ça vous aide un peu à comprendre le choix des mots, de ces 3 lignes qui vous choquent tant ? qui vous choquent… lire la suite

« des signes de jouissance »: auriez-vous du mal à différencier satisfaction et jouissance? Tout passe par le bas-ventre avec vous. Mais maintenant bizarrement vous associez hommes et femmes… Pourquoi ce revirement? Vous n’assumez plus votre sexisme?
Tout comme le pseudo-lien de notre discussion avec la « subversion migratoire »: encore une tentative pour noyer le poisson.

Quant à sous-entendre que je suis moins choqué par un viol réel que par un fantasme sexiste, c’est absolument stupide et en dit long sur votre malhonnêteté intellectuelle.

L’humour bien de chez nous de Victor Hallidée m’a rappellé inévitablement le style qui décoiffe d’un Roland Magdane, Chantal Ladsou ou Jean-Marie Bigard avec son « lâcher de salopes »

Tous vos réactions bigotes face au franc-parler de Victor Hallidée vous révèlent surtout comme un coincé du cul et c’est sûr un gros frustré sexuel

A bon entendeur ..

Victor, vous vous répétez mot pour mot à sept minutes d’intervalle.
Çà n’en valait pas la peine, franchement…

Mon Dieu la ravissante gourde! Potelée à souhait et ne cachant rien de ces avantages, voici donc l’accorte donzelle en proie à des déclarations dont l’élégance correspond bien au personnage. Pasionaria minable et mégère certaine elle devrait, si la logique avait encore droit de cité dans nos contrées, se retrouver au tribunal pour incitation à la haine et à la violence. L’apparente niaiserie de cette péronnelle n’excuse en rien la dangerosité de son propos tenu sur le ton « badin » que lui confère son appartenance au clan des despotes qui laminent et lapident la France. Pitoyable thuriféraire, votre ramage se rapportant… lire la suite

la roue tourne et tout ces gents payeront un jour pour avoir vendu la France !!!

Violence, injures sexistes, haine putride, misogynie primitive, appel au viol, racisme….
Vous ne donnez pas une bonne image de l’extrême-droite. En fait vous ne valez pas mieux que ceux qui ont légèrement bousculé votre élu.

Ça n’a pas l’air de vous déranger tous les viols en réunion commis par les « sensibles » des cités, ceux des migrants sur les petites Suédoises et Allemandes, sur les nonagénaires, j’en passe et des bien pires encore…
Les « belles âmes «  politiquement correctes de votre espèce ne donnent pas une bonne image de l’extrême-gauche. De toute façon, la réalité de la politique inique menée par vos champions mondialistes est entrain de vous submerger. Personne ne croit plus à votre prétendue vertu qui ne recouvre que le vice !
Vous et vos amis aurez des comptes à rendre.

De grâce, Victor!
Je suis terrorisé par vos menaces!
Vous avez l’air drôlement pointu en matière de vertu. Et de vice, à vous lire…

Hillout, vous m’avez l’air de sacrément baver sur la base de 3 lignes de conclusion justifiees qui n’étaient que l’écho d’un fait réel, violent, commis en groupe, devant un public voyeur, goguenard, laissant faire… scène sacrificielle obscène. Vous êtes un bien piètre analyste de texte et ne connaissez rien à la psychologie humaine. Par contre vous êtes dans l’air du temps, néopuritain (« balance ton porc » et autres retrouvailles avec la dénonciation et les séductions du bouc emissaire), sacrément coincé ! Une vraie patronesse outragée pour 3 lignes un peu hard mais pas gratuites. Et hop haro sur l’auteur de ced… lire la suite

Victor, si vous pensez que votre texte mérite analyse…
Vous en restez au stade de l’invective et de l’injure, rien de bien palpitant.
Et côté jeux de mots, « même cons bas », c’est faible…

Mon pauvre Pascal, j’avais intuitionné que derrière votre systématique et beau sourire, il y avait beaucoup d’obséquiosité et de faux-semblant .. Vous avez beau être un apostat de l’islam, avec un prénom francisé, quelque part en vous, vous resterez toujours fier de vos origines arabes qui font vous croire plus cultivé, intelligent et donneur de leçon envers ceux qui, croyez-vous, n’ont pas votre niveau d’intelligence ..Je l’ai remarqué à mon égard. Votre point de vue bassement moralisateur montrent à l’évidence que vous n’avez jamais assimilé ce qu’était la légèreté d’esprit à la française qui décoiffe dans le style d »humour d’un… lire la suite

Maître machin, vous vous trompez de personne.
Lisez plus bas ⬇️ ⬇️ ⬇️.

P. Hillout ..en me désignant comme « Maitre machin »
il semblerait que vous soyez une personne dotée d’un grand mépris des autres …alors que de mon côté j’ai fait montre de la plus élémentaire des politesses en n’ironisant pas sur votre nom ( d’emprunt ??) .
.
Comme je suis l’offensé, j’ai le choix des armes..
Il vous est donc encore loisible de vous confondre en excuses et en regrets pour votre désinvolture, à moins que vous persistiez dans la bassesse et l’impolitesse, dont hypocrite que vous êtes, vous avez fait le reproche à Victor Hallidée..

Personnellement, j’ai voté pour Fillon au premier tour et Marine au second. Je suis blanc, de droite et catholique pratiquant (opposé au mariage homosexuel, j’ai fait toutes les manifs). Maintenant, si pour vous s’opposer à ce qu’on appelle au viol des femmes comme de vulgaires migrants c’est être d’extrême-gauche, c’est votre problème. Mais ce n’est pas avec des extrémistes comme vous qu’on gagnera un jour une élection.

à Damien ,
Les gauchistes et leurs complices musulmans ont donc le droit de molester , violenter , violer , saccager , et ( vitesse supérieure ) assassiner , vous trouverez toujours une clientèle comme vous pour relativiser , amoindrir , édulcorer , quand ce n’ est pas carrément mentir ( comme Mélenchon ) .
Cette habitude , pour la gôôôche de transformer en victimes les bourreaux qui travaillent pour son compte remonte à fort loin .
Socialistes , gauchistes et mahométans ont transformé ladite habitude en véritables chefs d’ œuvre dans l’ art de la propagande .

C’était une réponse du berger à la bergère dans le style qui décoiffe d’un Roland Magdane, Chantal Ladsou ou Jean-Marie Bigard avec son « lâcher de salopes » ..

Vos propos moralisateurs montrent à l’évidence que vous n’êtes qu’ un coincé du cul et c’est sûr un gros frustré sexuel ..

A bon entendeur ..

Ces gens « du bon côté du manche » comme vous dites n’ont aucune classe, aucun respect, si ce n’est pour eux-mêmes et pour ceux qui leur apportent leurs voix.
Ils baignent dans l’autosatisfaction et la certitude qu’ils défendent les bonnes causes. Ces mêmes individus incapables de recevoir correctement quelqu’un qui n’est pas de leur bord, nous prônent la tolérance et l’amour du prochain envers les hordes de parasites qui nous envahissent.
Vous imaginez le scandale si Mélenchon ou tout autre membre du « bon » côté du gouvernement avait été à la place de Robert Ménard ?

Merci Wika. Vous exprimez très bien ce à quoi nous avons affaire !

Vous n’êtes pas charitable ! Les migrants méritent mieux !
Son épouse a écrit à Collomb, sans réponse ! Lettre diffusée depuis.
Même en politique, le Vivrensemble est impossible !

le plus choquant est la passivité des policiers (comme à Paris le 1er mai) l’absence de secours des collègues maires qui ont assisté à l’agression, et encore pire la réaction de certains de voir ménard mordre la poussière, et enfin le silence poli des médias qui n’ont fait de cet agression violente qu’avec une brève

Je viens de lire les commentaires.
Y’a pas à dire, çà vole haut….

Il est vrai que les coups des gauchiste de St André de Cubzac volaient trés bas aussi….

Pascal, tu trouves que  » ça vole haut » ce que dit cette femme sadique, qui se rejouit ostensiblement de voir un homme jeté à terre et tabassé ? Tu vois moi, je fais la difference entre la victime et les bourreaux (ainsi que ceux qui se rallient aux bourreaux, se repaissent de ce spectacle obscène et osent dire combien ça leur est agréable !). Et vois-tu, je ne plains pas ce genre de personnes perverses quand elles se prennent un retour de bâton (si j’ose dire). Cet article n’a fait que retourner à l’envoyeuse son infect message. Prendre le parti… lire la suite

Victor, je m’appelle Pierre et je ne vous ai jamais côtoyé.
D’où le vouvoiement.
Je n’ai pas noté que, dans son message, « l’envoyeuse » incitait au viol collectif de Ménard.
Et je ne pense pas que votre sexisme vulgaire serve tant que çà votre idéologie bien pensante de droite.

P.Hillout.
Ah, vous me rassurez ! Vous avez emprunté une identité d’un contributeur de Riposte laïque. J’avais de la peine pour l’intéressé…
Il n’en reste pas moins que sauf le tutoiement, le reste vous est destiné.

Victor, c’est mon nom de baptême.
Avec deux L.
Et si je peux me permettre, vous avez la « peine » peu charitable.

Elle n’a pas incité au viol mais elle approuve et se réjouit de la lapidation d’un élu. C’est tout aussi grave. Très grave même. Serait-elle en cours de radicalisation ?

La gauche n’est gangrenée que par des opportunistes, des petits politiques de foire, des idiots utiles, des intolérants et des voyous. Ce cochon de lait qu’est cette Sandrine Hernandez n’est qu’un de ces prototypes crasseux et répugnant. Soutien à M. Ménard et prompt rétablissement.

je te virerais ça vite fait de l’autre côté du perthus une fois les frontières du pays France reprises en main par le Vrai Peuple historique.

« Vrai Peuple historique » le problème vient qu’à faire la guerre à tout le monde, le « vrai peuple » n’a plus guère de membres …

Un an après le débat Marine Le Pen – Macron de l’entre-deux tours, certains et certaines s’aperçoivent aujourd’hui que Marine avait raison !…elle a eu, ce soir-là, une parfaite vision de la future politique de Macron !…mais les Français(es) comme toujours étaient plus intéressés par la forme que par le fond !…Vous qui avez voté Macron !…Vous qui vous êtes abstenus !…Vous qui avez voté blanc !…Eh bien ! dansez maintenant !

Frontistes, patriotes, souverainistes, nationalistes, identitaires, recommandez ce blog à vos amis(ies) > http://wolf.over-blog.com

« décolleté », « mise en levrette »… Quelle vulgarité, Victor… Dès qu’une femme commet le crime de vous déplaire, vous n’avez que des insultes sexistes à la bouche. Avant c’était Hidalgo ou Cosse… et ça continue.

Vous avez visiblement un problème avec la sexualité. Pourriez-vous avoir la décence de régler cela tout seul devant votre écran et arrêter de nous importuner avec ces remarques pitoyables de d’adolescent frustré?

C’est navrant de vulgarité, en effet…

Pascal et Lionel, ne jouez pas aux feministes plus féministes que les feministes. J’ai de bonnes raisons d’être plus attentif à la cause des femmes que vous. Mais je sais rire sans complexe des femmes sadiques comme c est le cas en l’occurrence..

C’est bizarre mais on dirait qu’avec vous « rire » de quelqu’un se résume souvent à l’humiliation sexuelle d’une femme.

Et, bizarrement encore, rien de sexuel quand vous critiquez des hommes.
La peur, sans doute.

Victor, moi c’est Pierre.
Trouver crétin les injures sexistes ne relève pas du féminisme.
Une histoire de niveau de culture, peut-être.
Quant à vous imaginer « attentif à la cause des femmes » avec les saletés que vous avez dans le crâne…

Lionel et Hillout.
Vous êtes libre de penser et déduire ce que vous voulez. Peu m’importe.
Les décolletés et les postures sexuelles, c’est comme les goûts et les couleurs. Ça ne se discute pas pendant trois heures.
Je connais bien les femmes… si j’osais, je dirais même de l’intérieur ! Je n’en dirai pas autant de vous, chers messieurs – hummm…. où dames ? – qui m’avez l’air bien constipé.e.s (allez je vous sers de « l’inclusive », pour vous amadouer un peu).

Décidément, Victor, vous avez une classe folle!
Vous confondez la liberté de mœurs et la beaufitude.
Mme Hallidée doit apprécier d’être « connue de l’intérieur » (en partageant avec d’autres, si l’on vous suit..).
Enfin,, c’est pas ceux qui ont les plus grandes oreilles qui entendent le mieux.

Manifestement M.Hillout, vous ignorez ce qu’est l’équivoque. Et vos déductions – à côté de la plaque – me font bien rire !

Victor, « équivoque » a plusieurs acceptions.
Et vous cochez toutes les cases!!
Je remarque que vous changez de niveau de langage selon vos interlocuteurs.
Un bon point pour vous, je goûte peu les « culs givrés » et autres élégances…

Et je parie que vous n’êtes pas raciste parce que vous avez un ami noir.

Ok l’islamo collabo… vas lire mediapart ça nous fera des vacances petite vermine.

Martel (en tête…), j’irais jusqu’à lire le catalogue de La Redoute plutôt que vos indigents commentaires…

Pour une fois qu’on avait un article de RL sans le mot « islam », il faut qu’un obsédé vienne se ridiculiser en gâchant notre plaisir.

Lionel, soyons francs.
Avec ce genre de prose, le plaisir est très relatif.
Mais fort intéressant d’un point de vue sociologique 😉!

Répondre à la violence par la violence est une réaction virile que j’approuve. « Vous n’aurez pas ma haine » est une posture de fiotte. Je ne fais aucune distinction entre celui – ou celle – qui applaudit à un acte de violence et celui – ou celle – qui le commet. Mais il semble que certaines chochottes ont une condamnation sélective de la violence. J’en profite pour saluer Victor Hallidée.

Je ne condamne pas la violence, je condamne le sexisme automatique et de bas étage de l’auteur. Vous vous trompez de débat.

Merci infiniment Jeffender ! Voilà de l’argument propre à torcher un peu ces culs givrés !

Un « argument » qui n’a rien à voir avec ce que je disais!

Mais c’est vrai que quand on se sent un peu seul, on accepte tout les soutiens, même les plus incohérents.

Poil aux dents !

je le dis depuis très longtemps, la gauche, c’est le fascisme dans toute sa splendeur ( si j’ose dire) il est temps que le peuple français se réveille et conduise devant les tribunaux , tous ces fascistes qui détruisent la France

cela ne servirait malheureusement pas à grand chose, étant donné que 98% de nos « juges » sont rouges et réagissent exactement comme les déjections gauchiasses…vu qu’ils en sont eux mêmes…

Bonne idée ! Messieurs les migrants au travail !
Par ce genre d’acte et de réaction on voit le niveau de certains élus. Grave et pathétique en même temps : aucun respect pour leur fonction. La France est tombée bien bas.

Remarquez que quand la pintade de rossignol s’est fait voler au DAB par une chance pour la France ,il n’y a pas eu grand monde pour s’en offusquer (mdr)

Hé bien, la gourde ne voit même pas comme ces images font mal à sa cause.
Et c’est tant mieux.

Dans les années 40,le gros des collabos était de gauche,Laval en tête …Le maire d’Aubervilliers aurait rigolé si il avait vu Jean Moulin tabassé par Barbie,comme ces salauds de socialos .

Oui que par une bande de migrants , parce que pour nous franchement ce tas de graisse ambulant n’est vraiment du premier choix et je me demande si quelqu’un de normalement constitué s’occupe d’elle si vous voyez ce que je veux dire.Donc encore une mal baisée. C’est fou ce qu’il peut y en avoir dans la politique….

Une photo de vous, Zorglub?!

Allez Pascal, ne fais pas de zèle protectionniste. Tu vas passer auprès des feministes (as-tu quelque chose à te faire pardonner ?) pour un affreux paternaliste !
Allez, encore un effort pour aimer les femmes comme des êtres responsables, sans perdre le sens de l’humour. Il ne faut pas oublier que « qui aime bien chatie bien ».

Victor, voir plus haut.⬆️
Et je vous laisse bien volontiers votre sens de l’humour…

Bien volontiers si je pouvais la mettre sur le site , par ailleurs Mr Hillout, je ne crois pas ou du moins j’espère que ma photo vous inspirera , car j’en suis là loin s’en faut.

Zorglub, pouvez-vous reformuler?
Je ne comprends pas…

Je me disais… si les images le démontrent, serait-il possible de dénoncer les responsables politiques locaux pour non assistance (la qualification de « assortie de plaisir collectif » n’existe pas je crois, sinon on dirait qu’il y a eu « viol en réunion »). J’exagère ?

Non assistance a personne en danger par toutes ces personnes qui filment sans intervenir c’est une honte pour eux ils se comportent comme des voyous et ça se croit au dessus des lois ça me dégoûte et je ne suis ni pro ni contre Menard; et ce sont des elus,quelle belle image de la politique

Vous faite très bien de divulguer. Si cette démocrate exemplaire a dit ce qu’elle a dit, elle donne la preuve de deux choses: 1) Sa violence 2 ) Sa nullité citoyenne. Et faisons attention, car ces dégénérés ont ouvert tous ensemble, du petit minable, qui a fait le lit de cette violence en se faisant le mouchard d’une nouvelle, qui, que je sache, est « fake », au serpent qui se réjouit de voir un homme en difficulté parce que sous effet de lynchage, ils ont tous ensemble ouvert l’écluse de leur odieuse violence collective, bref des petits nuls à qui il… lire la suite

Le pompon revient à la conseillère municipale socialiste Sandrine Hernandez. Sans complexe, sûre d’être du côté du manche et de faire la maligne sans risque, elle s’est permis de se réjouir explicitement en ces termes : « Je dois avouer que voir Robert Ménard manger de la pierre cubzaguaise, ce n’est pas déplaisant ».
Un membre élu du FN aurait dit la même chose, il serait au tribunal !Depuis quand un élu fut il MENARD doit il être considéré comme fasciste parce qu’il n’a pas les mêmes idées que la majorité ambiante ?

Le jour ou elle sera la proie des islamistes, aucun patriote n’ira sauver cette collabo ! Son destin tragique, elle le trace toute seule… et je m’en lave les mains . . . (mais elle passera quand même au tribunal pour trahison, peut importe les supplices qu’elle aura subit par ces tortionnaires islamistes)

Sur SO du 7 mai, celle qui a twitté sous « Sandrine SZ » pleure le fait de s’être trouvée assaillie de propos déplaisants au point de fermer son twitter… Encore une victime de l’ignoble fachosphère ! Merde alors, les fachos se défendent doit-elle et doivent-ils se dire ! Et puis moi, facho, depuis le temps et avec tous ces braves gens qui en sont traités parce qu’ils ne pensent pas bien, c’est plutôt flatteur ! Il faut dire aussi que Mme le Maire de St André de C. pleure elle aussi… Indéniablement elle n’apprécie pas que quelques élus de sa communes… lire la suite

Mais non elle n’attend que cela ! Si elle ne l’a pas déjà fait….

Une affreuse socialope qui confirme bien l’état de pourriture d’un parti collaborationniste composé de mafieux.
La tête de gauchiasse de cette hernandez me fera rêver le jour ou tondue sur la place publique, elle appellera sa mère.

Mr Ménard aurait du s’ attendre à cet accueil de la part de ces fumiers de gauchistes et prévoir une garde rapprochée pour leurs désosser la tête au manche de pioche, à nombre égal, ils sont beaucoup moins hardis qu’ à 20 contre un !!!!

Bien répondu, mais peut-être un nouveau procès en vue ? J’espère qu’elle s’en tiendra à sa réflexion lamentable.

Menard, ce courageux grand petit homme, devrait savoir qu’on ne fait jamais confianceà des bolchos. Ils tuent, ont tué et tueront sans problème des millions de personne si nécessaire pour faire le (leur) Bien..Ils l’ont montré déjà et le montrent encore…Qui eut être garde du corps de Ménard ?

En effet il paraît, selon eux, que les dommages inhérents à, leur idéologie et collatéraux, sont globalement positifs !

Cette femme est complètement déconnectée de la réalité et est une décérébrée.

mise en levrette par une foule e migrants en rut ? Qui vous dit qu’elle ne serait pas consentante ?

Exact.

Lorsque la France sera devenue une république islamique (et ce jour est très proche), cette petite péronnelle pourra crier tant qu’elle veut qu’elle est une gauchiste qui aime les musulmans cela n’y changera rien. En tant que mécréante, elle sera une esclave et un objet sexuel jusqu’à plus soif.

« En tant que mécréante, elle sera une esclave et un objet sexuel jusqu’à plus soif. » Qu’à cela ne tienne, elle se convertira. La bonne blague !… Car ça n’empêchera pas sa position d’esclave, de « champ de labour » à disposition de son mari et maître polygame et de pondeuse pour alimenter le djihad. Les femmes collabo de l’islamisation constituent un sommet de l’ignorance et de la bêtise. J’y ajoute les tenants de confessions persécutées qui « accompagnent », organisent et même financent l’invasion islamique. Tels que le sous-pape François, un imbécile et un salopard de grande envergure. Et bien sûr les organisations juives… lire la suite

Hernandez ? Ah oui, cette famille de saltimbanques foireux !

Le migrant n’est pas toujours bien regardant mais là il faut que la traversée ait été longue …. longue ….

MR Ménard n’est pas du FN c’est pourquoi il s’est fait tabassée,avec les gens du FN ils sont vaccinés et organisés contre la racaille gauchistes

La gangbang, c’est pas mal non plus quand on les aime longues et noires… :-D

Je ne comprend pas pourquoi Ménard n’avait pas une équipe de protection . Dans ces banlieues de BX pourris par la gauchiasserie et la crouillerie il ne faut pas se balader a mains nues quand on est un élu FN . La moukere sur la photo doit etre une descendante des socialos espagnols que nous avons eu la charité de mettre a l’abri pour ne pas que Franco ne les extermine … ( surement une chaudasse )

C’est vrai. Ménard aurait pu se faire protéger par sa milice s’il y en avait eu une.

Elle rit aujourd’hui, elle pleurera peut être demain.

Je pense que même les migrants ne voudraient pas se souiller avec cette harpie !!

Pas d’accord, Cochise, les migrants sont capables de forniquer avec n’importe quoi, même une pompe à incendie (oui, c’est vrai, pas une figure de style, vidéo à l’appui), en rut , tout leur convient : veau, vache, couvées… sauf le cochon.

… sauf le cochon. Oui, mais les cochonnes ?