Agressions sexuelles : Milan a connu un Cologne bis

Mahmoud Ibrahim et Abdallah Bouguedra, les deux « jeunes » membres de la meute de Milan  arrêtés

Agressions sexuelles la nuit du nouvel an à Milan : Tout vient à point à qui sait attendre !

A Milan, la Saint Sylvestre aurait dû être une fête. Tel n’a pas été le cas pour plusieurs dizaines de femmes agressées sexuellement par une meute de „jeunes “ d’origine nord-africaine.

Les rares médias français qui ont relaté ces événements ne l’ont fait que tardivement et ont supprimé les détails les plus gênants.

C‘est pourtant dès ce 1er janvier que Il Giornale révélait l’agression d’une jeune femme lors de la nuit de la Saint Sylvestre, dans le centre-ville de Milan, par une trentaine d’étrangers : l’article précise que « 10 rixes ont été enregistrées hier près du centre de Milan ».

D’autres articles publiés dès les jours suivants par des médias italiens nous apprenaient que d’autres jeunes femmes ont été victimes d’agressions sexuelles cette nuit-là. En France, outre les réseaux sociaux, le site Fdesouche était bien le seul à relater rapidement cet événement.

 

Les révélations faites ce janvier par les médias italiens ne permettent plus d’occulter totalement les faits.

Dix jours plus tard, une information dûment filtrée par l’AFP

Quand à partir du 11 janvier, des médias français ont commencé à consacrer des articles à ces événements, c’est à partir d’informations particulièrement édulcorées fournies par l’AFP.

Le Parisien  La police milanaise a détaillé l’identité des agresseurs présumés : il s’agit de 18 hommes et adolescents – italiens et étrangers – âgés de 15 à 21 ans ». Le journaliste recopie ici les éléments de langage de l’AFP : « cette série d’agressions médiatisées a relancé le débat sur les violentes faites aux femmes en Italie »!!

L’article du Progrès à ce sujet est quasiment identique.

Les faits décrits par les médias français ne peuvent que susciter l’écoeurement. Ils parviennent à la conclusion que les Italiens ont encore des progrès à faire en matière de respect des femmes.

Le récit de certains médias étrangers donne une toute autre vision des événements. Alors qu’initialement, il ne s’agissait essentiellement « que » d’une sordide agression sexuelle de deux jeunes touristes allemandes,  le site Ansa.It nous apprend le 8 janvier dans un article en ligne que ce sont désormais « au moins 5 cas de femmes agressées sexuellement par des jeunes, qui ont agi “en meute ». 

 La comparaison avec les harcèlements massifs de femmes à Cologne en 2016, totalement absente des médias français de grand chemin, nous met sur une autre piste que celle du machisme des Italiens du nord.

Ce 14 janvier, Il Giornale apporte de nouveaux éléments concernant les évènements qui ont eu lieu lors de la nuit du nouvel an à Milan : deux des jeunes femmes agressées auraient été submergées par  40 à 50 jeunes“ ! Il s’agit donc d’une agression collective.

Il ressort également des premiers éléments de l’enquête que « l’ordonnance du juge d’instruction décrit avec des détails sanglants la situation des victimes qui, entre le 31 décembre et le 1er janvier, ont été la proie de la meute d’étrangers qui ont semé la panique dans le centre-ville, harcelant et volant les filles ». Un jeune Egyptien aurait été arrêté pour certains de ces faits.

 Ces informations sont corroborées par la BBC qui nous donne ce 12 janvier des précisions sur l’origine des auteurs des agressions de 9 jeunes femmes identifiés par la police et la justice. Il sont « soit étrangers soit d’origine maghrébine ».

Le carnage de Cologne le 1er janvier 2016 a longtemps fait l’objet d’un black-out médiatique (OJIM).

Le site d’information Ansa.It est encore plus précis le 13 janvier : ceux « qui ont déclenché les agressions sexuelles sur la Piazza Duomo le soir du Nouvel An contre six des neuf filles  » s’appellent Mahmoud Ibrahim et Abdallah Bouguedra. Noms qui ne peuvent en aucun cas venir « souiller » les bienséants médias français !

La version tronquée des événements par L’Agence France Presse . Va-t-elle enfin fournir de nouvelles informations aux médias français ?

 Nous savons désormais grâce à certains médias étrangers qu‘il s’agissait d’agression sexuelle collective préméditée.

Cette forme de harcèlement sexuel est connue et désigné par le terme de « taharrouch » dans les années 2000 en Égypte. Curieusement le pays d’origine de l’un des interpellés ! Le journal Marie Claire y a consacré un article dès 2013. La pratique du « taharrouch » a essaimé dans les pays arabes puis s’est développée en Europe sous l’influence de l’immigration arabo-musulmane.

 Mais c’est Eric Zemmour qui, dans le monde entier, se fait traiter de raciste !

Au CANADA

Si certains pensaient que les événements de Cologne étaient derrière nous, ils devront réviser leur jugement, à condition bien entendu qu’ils aient d’autres sources d’informations que l’AFP. Pour les médias français, tout lien avec l’immigration est évidemment à exclure. Évidemment.

De nouveaux détails choquants ne cessent d‘émerger ! Au fil des jours, le nombre de victimes augmente.

Ce sont des images brutalement fortes, qui photographient de manière encore plus sanglante ces minutes de terreur, reconstituées grâce aux images des caméras de surveillance et aux témoignages des témoins de ce ravage.

“Malgré l’intervention des amis des jeunes femmes , le groupe a continué à les molester et à les tripoter et, soudain, elles ont été envahies par environ 40/50 garçons âgés de 16 à 25 ans, les touchant partout sur le corps, les poussant et les faisant passer d’un garçon à l’autre” (ordonnance du juge).

Les récits impressionnants des filles sont également rapportées : “J’ai crié pour chercher mon amie, j’ai même escaladé un muret pour la trouver.

Pendant ce temps, la police est arrivée avec des boucliers et des matraques. La masse des agresseurs a disparu, B. était là, serrant sa veste sur sa poitrine, elle n’avait plus de vêtements, elle était sans soutien-gorge, sans culotte, recroquevillée sur le sol pleine de bleus, son pantalon baissé jusqu’aux chevilles, elle a été secourue par un policier”.

Mais c’est Eric Zemmour qui, dans le monde entier, se fait traiter de raciste !

La jeune fille a ensuite été secourue par une ambulance et emmenée à l’hôpital. D’autres filles, écrit le juge, “ont continué vers la Galerie sans se retourner, mais après quelques pas, elles ont été écrasées par un groupe d’environ 20/30 personnes”. L’une d’entre elles ” se souvient d’avoir été littéralement écrasée par derrière par une vague d’hommes qui l’avaient violemment tripotée dans ses parties intimes, mettant leurs mains sur elle….. Au point de déchirer son collant, la faisant tomber au sol.”

D’après la reconstitution de la procureure Alessia Menegazzo et de l’adjointe Letizia Mannella, ce sont eux qui auraient sélectionné et approché, avec excuse ou avec harcèlement, les “proies”.

Les jeunes hommesont été identifiés, a indiqué la police milanaise dans un communiqué, précisant qu’il s’agissait de 18 hommes et adolescents âgés de 15 à 21 ans, Italiens de papier et étrangers. Des perquisitions ont été menées mardi matin à Milan et Turin dans le cadre de l’enquête.

«Nous avons tenté de les repousser, mon amie les a frappés et giflés, mais ils riaient et ils ont continué à nous agresser. J’avais 15 mains sur moi» (une des victimes, citée par l’agence de presse Ansa).

Des affaires qui rappellent fortement ce qui s’est passé à Cologne en 2016.

Et à Cologne, ces jours-ci, voici ce qu’on peut lire dans les torchons :

 Zemmour condamné pour incitation a la haine raciale

Les deux femmes allemandes agressées à Milan ont déposé plainte. “Nous les avons repoussés mais ils ricanaient. La police n’a rien fait”

Les enquêteurs et les détectives passent au crible toutes les images des caméras de la zone et les différentes vidéos, car d’autres épisodes similaires pourraient apparaître.

“Ces épisodes très graves – déclare l’adjoint à la sécurité de la Lombardie, Riccardo De Corato – rappellent ce qui s’est passé lors du réveillon du Nouvel An à Cologne et dans d’autres villes allemandes en 2016, lorsque des groupes de jeunes étrangers ont attaqué des dizaines de filles et de femmes.”

Eric Zemmour, accusé de haine raciale parce qu’il dérange en disant la vérité. Imaginez donc ce qui se passerait si un jour, il avait droit à la parole ! Toute leurs combines dégueulasses décelées !

 Libérez le soldat Zemmour !

Anne Schubert

image_pdfimage_print

8 Commentaires

  1. ooooh des « chances » pour l’europe ! des raclures de bidets doublés de baiseurs de chévres voila ce qu’est tout ces pouilleux que l’UE veut nous faire venir pour nous remplacer ! je sent dans quelque temps une petite guerre civile européenne qui arrive,et ce fera que du bien .

    • Je suis pré vivement que l’on reprenne notre pays ……..mort à la racaille.

  2. Déjà dans les années 1980 à Paris, avec des copines nous avions constaté que les Champs Elysées étaient devenus le territoire des maghrébins à Paris et nous avions décidé d’aller plutôt passer nos soirées du côté de Montparnasse, plus chic et plus sélect.
    C’était un 14 Juillet, déjà les maghrébins lançaient plein de pétards autour de nous pour nous isoler. Nous nous sommes attrapées par la main et nous avons foncé hors du cercle qui se formait avec les jeunes de plus en plus nombreux. Nous avons couru vers nos voitures et nous sommes parties à Montparnasse. Nous avons eu terriblement peur à cause du nombre des jeunes qui s’attroupaient autour de nous. Nous ne sommes plus jamais retournées sur les Champs sans hommes pour nous accompagner. Et c’était vers le milieu des années 80, alors vous imaginez aujourd’hui, où ils sont tellement plus nombreux et où ils se croient chez eux…!!

  3. L’AFP n’échappera à la volonté de déradicalisaion des médias subventionnés par l’état si MLP ou EZ sont élu(e)s dans moins de 90 jours.

  4. mais ils mettent en oeuvre le plan bayrou de repeuplement de l’europe de l’ouest par des migrants !

  5. Le taharrouch : voilà une activité « culturelle » qui ne doit pas déplaire à nos groupes de sympathiques antifas anti-racistes qui ne devraient pas tarder à l’incorporer à leurs pratiques. Ils vont se faire un véritable honneur de montrer aux salauds de fachos xénophobes qu’en qualité d’anti-racistes, ils sont capables de s’adapter aux autres cultures.

  6. Et si on essayait l’incinération 🔥 ?l’intégration est un échec tout comme l’assimilation. Alors foutre dieu pourquoi persister dans l’erreur?

  7. Ces sous merdes sont à jeter dans une fosse à purin, d’ou ils n’auraient jamais du sortir. C’est la lie de l’humanité.

Les commentaires sont fermés.