1

Ah, si Di Vizio pouvait définitivement la fermer!


Dans un tweet daté du 10 avril, au soir du premier tour, Di Vizio, l’excité du barreau, si je puis dire, a changé sa voix de castrat pour une autre qui se veut être celle d’un analyste nous gratifiant de ses réflexions inspirées.
Si le ton a changé, le propos, lui, est celui d’un comique qui ne fait rire aucun patriote. Je dirais même qu’il aggrave son cas.

Il commence très fort :
« Trouver les mots justes est difficile ». Et bien pas pour moi, tu vois Fabrice. L’abruti que je suis, puisque le programme de Zemmour m’était destiné, te dis qu’il est trop tard pour essayer de les trouver, car je te classe définitivement dans la catégorie des irresponsables, ce qui m’a amené à renvoyer ma carte à celui qui cautionne tes vomissements.

« Le meilleur reste à vivre ». Alors là, je me demande si tu le fais exprès ? Si pour toi le meilleur est une augmentation des attaques au couteau, des cambriolages, des destructions de biens publics, des viols, des incendies de véhicules et de quartiers, des guet-apens tendus à des policiers, des pompiers, tu vas te régaler. Si le meilleur est le retour en grande pompe du covid, de la dictature faussement sanitaire et réellement politique, si le meilleur est l’accroissement d’une pression fiscale déjà folle et la disparition quasi totale des libertés, tu vas être particulièrement servi. Si le meilleur est un plus grand nombre de gens jetés à la rue parce que refusant d’être cobayes, de tirs dans la gueule de ceux qui ont des fins de mois de plus en plus difficiles, tu va jouir. Les cinq années qui viennent seront celle du naufrage de la France et de sa disparition.

« Melenchon a une qualité majeure, il n’est pas Macron ». Non, il n’est pas Macron, c’est sûr. A chacun sa personnalité, à chacun son arrogance, à chacun son culot, sa démagogie, à chacun sa haine de la France, à chacun sa façon d’insulter les gens, à chacun sa façon de vivre en parasite.  » Le caniche à la niche ». Ce n’est pas moi Fabrice qui t’adresse cet ordre, non, c’est ton ami Melenchon qui agressait Eric Zemmour et ça t’a plu. Entre gauchistes on est sur la même longueur d’ondes.

« Eric Zemmour aurait eu une qualité majeure ». Ben voyons ! Tu trouves une qualité majeure à celui dont  » le programme est de la merde » ? Ah, tu veux dire que celui de Macron est encore plus merdique ? Dont acte !
« J’ai organisé cette résistance ». Après le Grand Charles, le petit charlot !
« Alors que tout le monde regarde le doigt… » Tout le monde sauf Di Vizio, bien-sûr ! Je te le répète, Fabrice, tais-toi.

Quel doigt regardaient les abrutis que nous sommes ? Alors que Zemmour te montrait le danger tu regardais son stylo ! Serais-tu ami avec Le Bras-Cassé, aveugle subventionné ?
« Le meilleur reste à vivre et je vous le démontrerai ». C’est tes petits protégés, les racailles, qui te le démontreront.
Le gauchisme est une tare Fabrice, c’est la seule démonstration que tu es capable de faire.

Jim Jeffender