Aïd : encore un abattoir provisoire à Belfort, mais en périphérie cette fois…

On se souvient du scandale des 50 abattoirs mobiles installés en France l’an dernier et de l’agressivité des musulmans de Belfort à mon encontre lorsque je suis allée faire un reportage pour Résistance républicaine. Jugeant insupportable mon islamophobie et ma haine de l’islam  ils ne pouvaient que me les reprocher, me poussant ainsi à leur dire que si je haïssais l’islam c’était parce que ce système totalitaire était une saloperie !   

On connaît la suite, la plainte de plusieurs associations se constituant partie civile (et déboutées car n’ayant pas le droit de le faire non plus que leurs représentants) et ma condamnation en première instance à 3000 euros d’amende dont 1500 avec sursis.  Je serai jugée en appel à Besançon le 28 octobre prochain.

Il n’empêche que nous avions mené une belle bataille l’année dernière  contre l’égorgement rituel, contre le halal et contre, circonstance aggravante, l’installation en place publique, au centre de Belfort, de l’abattoir provisoire.

Il semble que les protestations, mon procès etc. aient encouragé la nouvelle municipalité de Belfort à demeurer bien plus discrète et à  renvoyer l’Aïd en-dehors de la ville ainsi que d’autres. Cela ne change rien à l’horreur de la chose, à la douloureuse agonie de centaines de moutons égorgés en quelques jours mais la Résistance a marqué un point : elle a obligé l’Etat,  les préfets et les maires à demeurer un peu plus discrets quant à la fête de l’égorgement… dont on avait bien compris qu’ils voulaient nous l’imposer sous nos yeux en sus ! 

Aïd Belfort 2014

Il faut dire que, quelques jours après celui d’Hervé Gourdel, il faut avoir le coeur bien accroché pour accepter cette fête ignoble…

Merci à tous de nous signaler les lieux où il y aura encore cette année des abattoirs provisoires, que nous en publiions la liste ! 

Christine Tasin

image_pdf
0
0