Ainsi parlait Charles de Gaulle : âmes sensibles, s’abstenir…

Publié le 29 mars 2021 - par - 55 commentaires - 3 830 vues
Traduire la page en :

Du général de Gaulle, les mal-pensants ne retiennent en général (sans mauvais jeu de mots) que la célèbre phrase rapportée par Alain Peyrefitte dans son livre C’était de Gaulle (éditions  Gallimard) :

“C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne se raconte pas d’histoires ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français !”

Une phrase dont les médias bien-pensants mettent évidemment en doute l’historicité, parce qu’elle va à l’encontre de la doxa immigrationniste qu’applique l’oligarchie depuis les années 70 du siècle dernier.

L’ouvrage C’était de Gaulle paraît en trois tomes, en 2000, soit trente années après la mort du fondateur de le Ve République. Alain Peyrefitte fut un proche du général de Gaulle, et à plusieurs reprises ministre dans les gouvernements du Général entre 1962 et 1968 (information ; rapatriés ; Éducation nationale).

Il a eu avec le Général quelque trois cents entretiens particuliers. On ne voit pas pourquoi l’intégrité de Peyrefitte serait mise en doute, alors qu’un tel procès n’a jamais été fait à un Jacques Attali pour son livre Verbatim dans lequel ce dernier rapporte les conversations privées qu’il a eues avec le président François Mitterrand.

Même si l’historien Jean-Paul Bled, pourtant directeur de la revue Études gaulliennes, (mais par ailleurs patron d’émission sur Radio Courtoisie, donc méfiance…) abonde prudemment dans le sens des médias immigrationnistes :

“Cette phrase a été prononcée à l’emporte-pièce dans une conversation privée, mais il n’y a aucune trace écrite dans ses mémoires ou ses discours (…), il ne peut donc en être comptable”.

***

Il est d’autres phrases de De Gaulle qui valent largement leur poids de couscous, et qui, si elles avaient été proférées par un Jean-Marie Le Pen – par exemple… –, auraient valu à ce dernier beaucoup d’ennuis avec la justice. En voici quelques-unes :

  • Au député UNR Raymond Dronne, ancien héros de la libération de Paris :
    “Voulez-vous être bougnoulisés ? Voyons, Dronne ! Donneriez-vous votre fille à marier à un bougnoule ?”
    (Cité dans Le petit de Gaulle illustré. Ed. Le Crapouillot, 1967, et par Jean-Raymond Tournoux, La tragédie du Général, Ed. Plon, 1967)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Raymond_Tournoux

  • À Léon Delbecque :
    “Et puis, Delbecque, vous nous voyez mélangés à des musulmans ? Ce sont des gens différents de nous. Vous nous voyez mariant nos filles avec des Arabes ?”
    (Cité par J.R. Tournoux, La tragédie du Général, Ed. Plon, 1967)
  • Au général Koenig :
    “Évidemment, lorsque la monarchie ou l’empire réunissait à la France l’Alsace, la Lorraine, la Franche-Comté, le Roussillon, la Savoie, le pays de Gex ou le Comté de Nice, on restait entre Blancs, entre Européens, entre chrétiens… Si vous allez dans un douar, vous rencontrerez tout juste un ancien sergent de tirailleurs, parlant mal le français”.
    (Cité par J.R. Tournoux, La tragédie du Général, Ed. Plon, 1967)
  • Au soir des accords d’Évian, en mars 1962 :
    “Alors, Joxe, vous avez bientôt fini avec vos bicots ?”
    (Cité dans Le petit de Gaulle illustré. Ed. Le Crapouillot, 1967-68)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Joxe

  • “Tous ces bicots se chamaillent. Ils aiment les fusils, ils aiment s’en servir. Ils ont la manie de la fantasia”.
    (Cité par J.R. Tournoux, La tragédie du Général, Ed. Plon, 1967)
  • “Les Arabes, ce n’est rien. Jamais on n’a vu des Arabes construire des routes, des barrages, des usines… Ce sont d’habiles politiques. Ils sont habiles comme des mendiants.”
    (Cité par J.R. Tournoux, La tragédie du Général, Ed. Plon, 1967)
  • “Qu’est-ce que les Arabes ? Les Arabes sont un peuple qui, depuis les jours de Mahomet, n’ont jamais réussi à constituer un État… Avez-vous vu une digue construite par les Arabes ? Nulle part. Cela n’existe pas. Les Arabes disent qu’ils ont inventé l’algèbre et construit d’énormes mosquées. Mais ce fut entièrement l’œuvre des esclaves chrétiens qu’ils avaient capturés… Ce ne furent pas les Arabes eux-mêmes… Ils ne peuvent rien faire seuls.”
    (Cité par Cyrus Sulzberger, Les derniers des géants, Ed. Albin Michel, 1972 )
  • “Des Français ces gens-là ?! Avec leurs turbans et leur djellabas ?!”
    (Cité par A. Peyrefitte. C’était de Gaulle. Ed. Gallimard, 2000)
  • “Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine, et de religion chrétienne. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont les Arabes, les Français sont les Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront peut-être vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisons l’intégration, si tous les Arabes et Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées !”
    (Cité par Benjamin Stora, historien peu suspect d’ultra-droitisme, dans Le transfert d’une mémoire, Ed. La découverte, 1999)
  • “Vous savez, cela suffit comme cela avec vos nègres. Vous me gagnez à la main, alors on ne voit plus qu’eux : il y a des nègres à l’Élysée tous les jours, vous me les faites recevoir, vous me les faites inviter à déjeuner. Je suis entouré de nègres, ici. […] Et puis tout cela n’a aucune espèce d’intérêt ! Foutez-moi la paix avec vos nègres ; je ne veux plus en voir d’ici deux mois, vous entendez ? Plus une audience avant deux mois. Ce n’est pas tellement en raison du temps que cela me prend, bien que ce soit déjà fort ennuyeux, mais cela fait très mauvais effet à l’extérieur : on ne voit que des nègres, tous les jours, à l’Élysée. Et puis je vous assure que c’est sans intérêt.”
    (Entretiens avec Jacques Foccart, 8 novembre 1968. cité dans ses Mémoires, tome 2. Le Général en mai. Journal de l’Élysée. 1968-1969, Ed. Fayard/Jeune Afrique)
  • “Le régime fasciste permet aux pouvoirs publics de tirer des ressources existantes, sans ressource ni ménagement, tout ce qu’elles peuvent donner. L’impérieuse subordination des intérêts particuliers à ceux de l’État, la discipline exigée et obtenue de tous, la coordination personnelle du Duce, enfin cette sorte d’exaltation latente entretenue dans le peuple par le fascisme pour tout ce qui concerne la Patrie, favorisent à l’extrême les mesures de Défense Nationale.”
    (Charles de Gaulle, La mobilisation économique à l’étranger, Revue militaire française, 1er janvier 1934)
  • “La dictature momentanée que j’ai exercée au cours de la tempête et que je ne manquerais pas de prolonger ou de ressaisir si la patrie était en danger”
    (Charles de Gaulle. Mémoires de guerre. Tome III, Ed. Plon, 1959 )
  • “Si une communauté n’est pas acceptée, c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quand elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous imposer ses mœurs”.
    (Cité par Philippe de Gaulle dans De Gaulle, mon père, tome 2, Ed. Plon, 2004)

Henri Dubost

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Superdupont

concernant le mensonge qui attribue les maths au arabes c’est vrai , les maths sont d’originaire des Indes puis repris par les perses , et avez vous vu des constructions réalisées par les arabes moi non , mon fils a bosse au koweit ce sont les européens ou ricains qui tracaient les routes au laser les employés chinois se contentaient de conduire des engins datant de 30 ans , pour les immeubles c’est idem , en cuisine les chefs étaient tous francais , jamais vu un chef arabe on trouvait qq japonais et encore !!

Feisstritz

Ces phrases peuvent choquer, mais il faut les remettre dans leur contexte.
La France a toujours été une terre d’accueil, admettant les coutumes des populations concernées,qui y venaient (conséquence aussi de notre histoire coloniale), à la seule condition que celles-ci respectent les traditions françaises. L’intégration de ces populations étrangères a toujours été favorisée. Ce Noir ou cet Arabe âgés que l’on croise dans la rue; sont peut-être des anciens combattants qui e sont battus avec les Français pendant les 2 derniers conflits mondiaux ? Il faut donc les respecter comme des nôtres.
La France est fière de sa population, dont la diversité est à image de son histoire ainsi rappelée tous les jours tant à l’école que dans les familles,
N’est-ce pas un bel exemple ?

Mantalo

Un ancien combattant de 14/18 doit bien avoir au minimum 120 ans. J’en croise tous les jours… sur rollers….
Ils étaient Français à l’époque, pas étrangers.

Prouvencau

Moi , j ai couché dans un lit ….gaulliste.! Ayant eu un grave accident en 1969 à Marseille, en mesurant 2 mètres…le service médical de l Hôtel Dieu était allé à la Préfecture me chercher le lit réservé au Général en cas de problème..attentat ou autre, mais il me resterait d aller me recueillir à Colombey…GAUTHIER..Marseille

Françaixaspere

Au vu de ce qui est écrit,je dis que De Gaulle était un visionnaire et que ses successeurs étaient des jeanfoutres.Nous en subissons les conséquences.

Lotus

Eh! en 1956, Guy Mollet voulait prêter allégeance à l’Angleterre, il voulait que notre pays soit le vassal de l’Angleterre. Des merdes, tous nos chefs politiques sont des merdes. Notre pays peut bien ressembler de + en + à une poubelle.
Les étrangers nous pissent dessus, quand ils ne nous chient pas dessus.
Guy Mollet un autre bel exemple du parfait socialiste, du parfait con.

Lotus

Ces Français-là sont perdus, ils avancent dans le noir, à tâtons, ils ne SAVENT PAS, en conséquence ils ne font que des conneries.
Il n’y a qu’un seul chemin, celui qui est au milieu de nous, il est droit et conduit au bonheur, si on le quitte, si on sort, c’est fini, c’est l’enfer qui se dressera sur notre chemin.
Qu’un individu quitte le droit chemin, ça n’aura de conséquence que pour lui, mais quand c’est toute la classe politique, celle qui dirige et conduit le pays qui déraille, qui quitte le bon chemin, c’est tout le pays qui dérouille, qui entre en enfer.

Lotus

De Gaulle comme les autres, les Coty, Mollet, Giscard, Mitterrand, Hollande, etc. sont des merdes, des socialistes, des Français minables, des Français qui s’abaissent ou s’humilient devant tous les étrangers, qui se font petits, qui leur donnent notre pays.
Pourquoi? Parce que ces Français-là sont tombés dans le piège de l’athéisme et du paganisme, pour eux, Dieu n’existe pas, l’évangile, c’est de la merde, de la rigolade.
Ils se sont faits dieux et ont créé leur propre Justice et leurs propres lois, le tout ayant commencé en 1789 et les cons de cathos avaient pavé la voie dès l’an 500 ou 800.

Lotus

«C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle.»
Putain ils me font chier tous ces Français avec leur France ayant une vocation universelle, quelle connerie, quelle absurdité! Si la France accueille tout le monde, toutes les nationalités, toutes les races, eh bien la France sera un grand bordel, un immense capharnaüm et les Français de souche finiront par disparaître.

Suzanne MARIE

Excellente analyse !

Lotus

Inversons les rôles, lui et toute la classe politique de Paris sont les PN attendant le secours de Paris et Manuel, président de la France dit: C’est trop complexe, je ne sais pas résoudre le problème, alors je donne l’Algérie au FLN, démerdez-vous les de Gaulle, Coty, Mollet, etc. Eux, bondissent en disant: Quoi! Manuel nous livre au FLN! mais on va se faire égorger et il s’en fout!

Ce que je ne comprends pas, le 13 mai 1958, à Alger, les PN réclamaient le retour de De Gaulle.

pons

ils croyaient,comme la plus part des Francais qu’il s’agissait d’un héros ayant ,, sauvé le pays mais depuis l’etranger c’était bien plus facile n’est-ce pas

Lotus

Merci. Ne comprenant pas, je me disais: «Ils sont idiots ou quoi?»
C’est difficile de comprendre quand tu es né après 1958 et sans tout savoir de ce qui se passait et disait en Algérie.
Donc, en 58, les PN croyaient que de Gaulle allait régler le problème, qu’il trouverait une solution pacifique, qu’il réparerait les pots cassés des Coty, Mollet et de l’armée française.
Donc, ils faisaient confiance, les pauvres, ils ont dû tomber de haut les mois et les années suivantes.
Ça devait être extrêmement grave pour crier un tel appel de détresse.
Vraiment, toute notre classe politique fut en dessous de tout, des vraies merdes.

Lotus

Et aujourd’hui, je comprends mieux son comportement, le mec ne savait pas résoudre le problème, n’avait pas de solution, alors il choisit la plus facile, la plus expéditive, il balança l’Algérie au complet, territoire et les PN, des Français qui faisaient confiance à la France. Putain le gros con, il jeta le bébé avec l’eau du bain, le bébé étant les Français vivant en Algérie. Très très grave ce qu’il a fait, il abandonna les Français d’Algérie, il les livra au FLN.

Lotus

Avant que De Gaulle n’entre en scène, il devait bien avoir réfléchi sur la grave crise qui secouait l’Algérie et devait avoir déjà pris sa décision. 1-tenter de réparer les erreurs des Coty, Mollet, etc. et si impossibilité, 2-abandonner l’Algérie, colons Français et territoire.

Lotus

Au lieu de calmer le jeu, ces cons-là l’ont aggravé et sans solution, ils appellent à l’aide De Gaulle. Putain les lâches, les incapables, ils se sont défilés, ils ont dû se dire:
De Gaulle veut prendre la relève, il se croit un Sauveur, eh bien vas-y mon grand, montre-nous ce que tu es capable de faire, prends les décisions et si ça finit mal, eh bien ce sera toi qui en porteras le blâme.

Constantin

Au moment de la débâcle de juin 1940, qu’a fait la majorité parlementaire socialiste à l’Assemblée Nationale ? Elle a refilé la patate chaude à Pétain, un vieillard de 80 ans, pour pouvoir lui attribuer le blâme, le moment venu. Ces socialistes, c’est un véritable fléau !! Rien de bon à en attendre..

Lotus

Entre 1945 et 1959, notre plus grand défi était de sauver l’Algérie, d’agir de façon à éviter tout conflit armé, tout dérapage, mais aucun Français, à Paris, n’a su le faire, pire Paris envoya l’armée et elle commit l’erreur quasi fatale, celle qu’il ne fallait surtout ne pas commettre, tirer sur le peuple, de simples villageois non armés et non blancs. Putain, nos politiciens et nos généraux ont très très mal agi, ce qu’il ne fallait Ne Pas Faire, ces cons-là, l’ont fait, tirer sur le peuple. Et plus tard, notre armée employa la torture.

Lotus

Ces tirades ou citations, je m’en fouts, c’est ce qu’il a fait qui m’intéresse et pourquoi a-t-il voulu revenir au pouvoir pour commettre la plus grave erreur possible?
Abandonner les Français d’Algérie aux mains des terroristes Algériens, des individus prêts à tout, à tuer, à égorger et à terroriser les PN, même les femmes et les enfants ont subi les atrocités des terroristes Algériens.
Son DEVOIR comme celui de toute la classe politique Française était d’empêcher ces massacres.
Mais aussi, qu’on fait tous nos brillants politiciens entre 1945 et 1956 ou 1959?

astrid

Et oui, et oui !!!!! Il l’a dit et écrit. On dit même que c’est en prévision de l’explosion démographique qu’il a donné l’indépendance à l’Algérie !
Je lisais les mémoires d’un vieil acteur : René Lefevre. Ancien résistant, il a été invité au Tchad dans les années d’après guerre. Il parlait des autochtones en ces termes :
gentils….(quoi que, à voir) avec un âge mental de 12 ans !
Nos anciens avaient vu ce que la Gôche ne veut pas voir !!!!!

Mantalo

Pour l’anecdote, je me souviens d’avoir serré la main de de Gaulle. J’avais aux environs de 10 ans, je ne savais pas ce qu’était la politique. Je savais juste que c’était un type connu, important, et qu’il venait dans ma ville.
Je suis allé le voir. Pas de barrières, juste 3 flics à képis. Et j’ai eu droit à mon serrage de louche…
Je me souviens aussi d’une époque, sans doute la même, ou s’affrontaient dans les rues 2 slogans :
– “de Gaulle au pouvoir !”
et
– “de Gaulle au poteau !”

10 ans plus tard (à peu près) une poignée de trouducs arrivaient à déstabiliser le pays…. mai 68…
Un ras le bol d’une monarchie….un peu à la macron.

Bilan : mon sursis supprimé, mes études sacrifiées, mes projets anéantis. Les gaullistes m’ont fait payer les pavés des autres.

Bof, une anecdote…

Argo

La même chose : il est passé dans notre ville, et a serré des mains. On m’avait mis au premier rang. Il m’a serré mes deux menottes, j’avais onze ans, une brave mémère m’a dit : ah si ça m’était arrivé, je ne me serais plus jamais lavé les mains! Conclusion, le Général avait les mains froides! Je pense aussi qu’il n’aimait que lui-même et son destin!

Atikva

Lucide, le général. Et malgré tout, il a livré les Français d’Algérie pieds et poings liés aux sauvages qu’il dénonçait par ailleurs.

patphil

la plupart de ces phrases ayant été publiées avant son décès, sont incontestables mais toutes sont plausibles,
cependant du temps de sa gouvernance, a t-il fait quoi que ce soit pour endiguer l’afflux de muzz ?

Tripes Aviseur

Il a donné des responsabilités ministérielles à Giscard qui a fait son chemin avec ses compagnons pervers pour finir au fronton du musée d’Orsay.

sonja

“cependant du temps de sa gouvernance, a t-il fait quoi que ce soit pour endiguer l’afflux de muzz ?”
Du temps de sa gouvernance il n’y avait pas ce problème que pour l’éviter il a donné l’indépendance à ce peuple qui en veut toujours plus sans essayer de gérer ce qu’il possédait puisque les occidentaux leur avait apporté les savoirs pour qu’ils deviennent le pays riche qu’ils avaient.

dissident

il en effet rien fait du tout et l independance de l Algerie a accelere les flux migratoires, grace a de gaulle on a perdu l Algerie et ses richesses mais on a garde les algeriens

dominik Zent

Anti gaulliste par éducation Devenu gaulliste par réflexions Je précise que De Gaulle à l inverse des grands gaullistes ne volait pas son peuple

Mimi Million

c’est bien vrai comme dirait la mère Denise, il payait son EDF, n’a jamais fait des frais a l’Elysée et n’a pas pris un centime aux peuples, ce que je lis de certains commentaires me dégoute, vous ne valez pas mieux que tous ces socialos et la bande à jupiter.

Elie Barnave

La célèbre “petite phrase” du général de Gaulle « peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur ».De Gaulle était aussi antisémite mais il ne fallait pas écorner la légende en remettant au gout du jour cette phase ignoble .

Patapon

Cette phrase ne fait que relever une évidence.Quand on a l’écriture et la lecture depuis 3000 ans à sa disposition,il est normal d’acquérir des connaissances et des habitudes que d’autres peuples n’ ont pas.Le Peuple Francais a eu accès à l’instruction depuis Jules Ferry.Avant,il était majoritairement analphabète.Jusque dans les années d’après la guerre de 40,dans nos campagnes,il y avait beaucoup d’illettrés.( analphabète, qui ne sait ni lire ni écrire : ,illettre,qui ne lit jamais un livre, perdant peu à peu les rudiments du savoir.).L’accès au Livre est la raison pour laquelle les Juifs ,au cours des siècles,ont constitué une élite intellectuelle, et acquis supériorité et predominance.Ce gout pour l’étude ne s’est jamais démenti. En ce sens,les juifs sont exemplaires .

adagiocrescendo

Merci le pédant de nous prendre pour des ânes ,un analphabète est toujours illettré.

Lucien

En quoi dire cela est être antisémite ?
Quand il dit que les français sont des veaux, cela veut dire quoi pour vous ?

Vincent L.

Elie Barnave, qui n’a de juif que le nom : De Gaulle n’était pas antisémite mais il ne voulait que les juifs fassent la loi ni en Orient ni en France… ce qui est très différent. Et De Gaulle a apprécié que nombre de juifs aient rejoint la France Libre. Par ailleurs, de Gaulle se moquait carrément des Dreyfusards ou de ce qu’il en restait.

Rochefort

Evidemment, quand on a vécu pendant les dix ans de la présidence du général de Gaulle, on ne peut qu’être désespéré aujourd’hui dans ce qui est pire que la IVème république… Certes, c’était la chienlit parlementaire, mais au moins, nous avions encore l’Empire et une armée digne de ce nom.

antimacron

De Gaulle le traitre qui a trahi les pieds noirs l’armée et a laissè la France se bougnouliser Arès ses catastrophiques accords d’evian dommage que l’OAS l’ait loupè c’eût ete une œuvre de salubrité publique de dégommer ce pourri et tous ces affidès Pompidou, debrè, Messmer, joxe, Peyrefitte Capitant, Pisani, et tous les autres traîtres à la patrie
de Gaulle la plus grande escroquerie historique avec macron son fils spirituel et zut à qui la vérité déplaît

Hoplite

👍

Liberté Conditionnelle

Je vous HAïR compris.
Célèbre phrase du Général, effectivement vous avez parfaitement raison Grande trahison de la part du Général, il s’est bien pris les pattes dans le tapis prière islamique et « vive l’Algérie française » tu parle, il savait très bien ou il voulait en venir, les dés étaient déjà jetés
Il avait argumenté la dessus en disant qu’il fallait passer à autre chose et lancer la France dans ses grands projets industriels.
L’algérie n’a jamais été un pays, mais constitué de trois principaux départements Français voir dans un Larousse des années 50 et c’est donc pour cela que ces pauvres algériens continuent à arriver en masse sur le sol français.

Jill

L’Algérie Française évoquée par De Gaulle c’était une Algérie de 9 millions de Français ;ce que les pieds noirs ont fait semblant de ne pas comprendre. Cette Algérie, ils n’en voulaient évidemment pas ;il fallait que çà continue comme avant.

D. Lajoie

à antimacron : La vérité c’est qu’en 1962 les bougnoules d’Algérie ” Française ” étaient 7 millions .
Aujourd’hui ils sont 42 millions .
Bonjours les dégâts s’ils avaient la nationalité française comme les antillais etc…..

Liberté Conditionnelle

On n’a pas fini de les voir arriver, à par copuler, je ne vois pas ce qu’il ont fait de bien
https://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20120705trib000707521/le-triste-bilan-d-une-economie-algerienne-sans-espoir.html

D. Lajoie

Justement ! Copuler , c’est ce qu’ils ont fait de pire .

Aaron

Commentaire rigoureusement exact.

Natou

Je suis bien d’accord avec vous # Antimacron# de plus ce n’est pas le peuple Algérien qui a demandé l’indépendance mais seulement 8000 algériens formant le FLN ( coffres forts + mitraillettes ) .
Dans l’armée française il y avait plus de 350 000 algériens !
Cette guerre on avait les moyens de la gagner !
Maintenant c’est le FLN qui dirige et qui nous fait # schier# !

Vincent L.

La guerre nous l’avons gagnée. En 62, le FLN était complétement laminé. Mais il fallait bien se débarrasser d’un bâton merdeux.

Jill

La France ne s’est pas bougnoulisee sous
De Gaulle, mais plus tard avec le regroupement familial.
Que fallait il faire en Algérie ;je suis sûr que vous allez nous le dire.

Constantin

Que ce soit De Gaulle ou qui que ce soit d’autre, l’Algérie Française, c’était plié depuis longtemps ! On notera que les Socialistes qui étaient au pouvoir à l’époque, n’ont pas su régler la question, comme c’était de leur responsabilité politique. Comme à leur habitude,Ils ont laissé cette responsabilité à d’autres, en l’occurrence à De Gaulle. C’est leur marque de fabrique, en quelque sorte ! Bons à rien, et Nuls en tout !

BERNARD

Je remets ici un lien déjà mis en réponse à l’article de Madame Tasin de ce jour concernant les traités, le marché commun et l’europe vu de de Gaulle !. on y trouvera d’autres traits d’humour ou d’humeur !

https://actualitserlande.wordpress.com/2016/08/25/leurope-par-de-gaulle-quand-on-est-couillonne-on-dit-je-suis-couillonne-et-je-fous-le-camp/

Rems

Quel franc parler ! ça fait plaisir………

Philippe Arnon

Ahhhhhh !!!!!! S’il pouvait revenir !

Jill

Le Général avait globalement une vision juste de peuples ne relevant pas de notre civilisation, même si il le dit de manière abrupte… Mais pourquoi tourner autour du pot ?

Theodore

Vous avez oublie ceci de la grande zhora !

« Je n’aime pas les youpins. »(Cité par André Le Troquer, La parole à Le Troquer, La Table Ronde 1962).
« Les communistes russes sont des traîtres à la race blanche. Un jour, ils redeviendront solidaires de l’Europe. » (Cité par J .R. Tournoux, La Tragédie du Général, Plon, p 365).
____
Quand on pense que, pour beaucoup moins que cela, on débaptise écoles ou rues dédiées à de méchants “racistes”, la LICRA, le MRAP et SOS-Racisme ne devraient-ils pas unir leurs forces pour obtenir que la place de l’Etoile ou des lieux prestigieux ne portent plus le nom de l’infâme antisémite, discriminateur et xénophobe que fut De Gaulle…!!!

Enfin vous m avez compris ! rires

Jill

Le Troquer, celui des ballets roses… Je doute de sa parole concernant le Général.
De Gaulle s’est bien accommode des juifs dans La France Libre.

antimacron

Pour mémoire il a dit en arrivant à Londres je m’attendais à trouver la France et c’est la cagoule(extreme droite) et la synagogue voilà qui était Charles le fourbe

3ème Rpima

Voilà de belles tirades un parler vrai ça fait du bien au cœur quelle belle france en ce temps là !!!

Lire Aussi