1

Air France : flambée de la radicalisation, selon Le Canard

 

Plusieurs « incidents“ en lien avec la montée de l’islamisme radical se sont déroulés – se déroulent- se dérouleront – au sein d’Air France. La compagnie aérienne nie en bloc. Bien essayé !

 Mais c’est Éric Zemmour qui se fait systématiquement massacrer !

Moteurs sciemment sabotés, tags « Allah akbar » sur les trappes de remplissage … D’après le Canard Enchaîné, les “pépins » dus à la montée de l’islamisme radical se multiplient ces derniers mois.

Des informations particulièrement alarmantes, qui posent question sur la sécurité. « Il s’agit de rumeurs infondées ou d’événements sortis de leur contexte » affabule Air France.

Air France est un gros menteur !

Plusieurs tags « Allah Akbar » ? Oui, mais trois fois rien. Cépalislam.

Mercredi, le journal a fait état d’une quarantaine d’avions d’Air France bombés de l’inscription « Allah Akbar ». Tous en provenance de Casablanca.

Mais c’est Eric Zemmour qui est l’archétype de la violence. (Aphatie)

Le cas d’Air France n’est pas le seul : des inscriptions ont été observées sur les avions d’EasyJet

Alors, Pujadas, on s’exprime ? Comment c’est encore, le nom de votre vomissure propagandiste ? « Toute la vérité ? », me trompai-je, serait-ce plutôt « la grande explication » ? Celle lors de laquelle vous psalmodiez : « nous enquêtons, faites-vous vous-même votre opinion » ? (Dites-moi, était-ce avant ou après votre intervention de chirurgie esthétique ? question que je m’y retrouve…)

Le Canard fait également cas de plusieurs « avaries » (oh la démesure ! Tout au plus une incivilité…) du « moteur relais, censé contrôler les réacteurs depuis le cockpit ». Après enquête des services de renseignement, un suspect aurait été identifié.

Mais c’est Zemmour qui se fait lyncher matin, midi et soir.

Il y a bien plus inquiétant : des commandants de bord ont constaté à plusieurs reprises que des pièces « censées contrôler les réacteurs depuis le cockpit, présentaient des avaries. Les services de renseignement auraient identifié un suspect : un employé qui aurait joué la fille de l’air et serait à présent localisé au Yémen. PAS D’AMALGAME !

Employé d’Air France, il s’agirait d’un „Français“ converti, qui aurait filé au Yémen, n’appréciant pas la surveillance.

Air France nie. Roucoule que l’homme a été licencié à la suite d’une absence de longue date injustifiée.

Air France MENT.

!

Mais c’est Zemmour qui est l’objet de toutes les insultes….C’est Zemmour qui est un salopard de misogyne !

Un agent de piste de Roissy, aurait « refusé de guider un avion d’Air France qui venait d’atterrir, au motif que le commandant de bord était une femme ».

Mais du côté de la compagnie (qui ment, aurais-je oublié de le préciser ?), on assure que du sol, l’agent n’a pas pu distinguer l’identité du pilote et qu’un tel agissement aurait été signalé et sanctionné.

(On engage des agents non-voyants, à Roissy ?)

Air France continue en tout cas de traquer frénétiquement tout signe de radicalisation chez ses agents. C’est du moins ce qu’on affirme.

« La direction de la sûreté travaille pour cela en étroite collaboration avec les autorités aéroportuaires et services de l’État », précise le groupe.

En 2015, plus de 4.000 casiers de personnels avaient été perquisitionnés.  Plusieurs « signaux faibles » de radicalisation y avaient été retrouvés : corans annotés, tapis de prière – interdits sur les lieux de travail – et même des documents salafistes.

Dix-neuf badges avaient été retirés et 54 employés s’étaient vus refuser leur premier badge.  Le tribunal administratif devait trancher entre Air France et deux de ses salariés, qui reprochaient à la compagnie de leur avoir retiré l’accès à des installations classées secret-défense sans raison valable. Par pure islamophobie, haine raciale, discrimination.Le tribunal a finalement donné raison à l’un des deux, « le risque qu’il ferait courir à la sécurité ou à la sûreté de l’État » n’étant que minime. Seulement si un de mes enfants se trouve précisément à ce moment-là dans un avion au départ de Roissy, le mot « minime » perd toute sa signification » !

Mais c’est Zemmour qui fait vomir Hidalgo !

Pourtant, des tags « Allah akbar » ont bien été découverts sur une quarantaine d’avions Air France. L’enquête a été classée, les tags « ont pu » être réalisés lors d’escales à l’étranger ont conclu les enquêteurs ravis d’être débarrassés de la patate chaude.

Mais c’est Zemmour qui est un danger pour la France !

Interrogé sur cette broutille, le colonel Formell, qui commande la gendarmerie des transports aériens (GTA), a confirmé qu’un employé d’Air France a fait l’objet d’une telle enquête.

Le Canard Enchaîné état de plusieurs affaires alarmantes, notamment de tentatives de sabotage ou de comportements radicaux. La réalité apparaît donc quelque peu différente.

Air France a réagi dans un communiqué, évoquant des « rumeurs infondées », des « événements sortis de leur contexte » et des faits non « conformes à la réalité ».

Mais c’est Zemmour qui est un personnage extrêmement dangereux (Montebourg)

Une question avant de conclure : pourquoi ces journaleux et idéologues de seconde zone ne cessent-ils de reprocher tout et son contraire à Zemmour, d’un air sentencieux avec ce ton professoral, au lieu de nous révéler la simple vérité ?

Anne Schubert