Alain Falento sur La Ligne Droite : la France tenue par les marchés ?

Notre ami Alain Falento devient de plus en plus apprécié, sur les médias, à chacune de ses (trop rares) interventions. Toujours précis et rigoureux dans ses propos, il démontre à chaque fois à quel point l’Union européenne, les banques et les marchés financiers mènent une politique contraire à l’intérêt du plus grand nombre.

Lors de cette émission, animée par Nicolas Vidal, il partage le micro avec Philippe Murer, économiste, proche de Florian Philippot, et partage l’analyse selon laquelle les dirigeants actuels, qu’ils soient à l’UE, dans les instances financières ou à la tête des pays, partagent la même vision du monde, avec la volonté d’aller vers un gouvernement mondial et une restriction totale des libertés fondamentales des citoyens.

Une quarantaine de minutes à écouter, et à savourer.

Jeanne Bourdillon

image_pdfimage_print
11

3 Commentaires

  1. Le constat énoncé est très inquiétant ! Ce ne sont même plus les politiques soumis à la finance, avec le freluquet c’est la finance qui a évincé les politiques…

    Et la descente continue !

  2. Allez voir par curiosité qui prête au la France? Ça va des assureurs Axa MATMUT Macif plus des banques dont la Banque Postale. Ces gens-la travaillent avec nos fonds en dépôt,nos cotisations. En fait, nous sommes les véritables créanciers de l’Etat.

  3. Excellente intervention des deux protagonistes. La vérité, toute la vérité, rien que la vérité. On applaudit des deux mains.

Les commentaires sont fermés.